Toutes les histoires d’amour du monde.

Coucou à toutes et tous,

Ça fait combien de temps, ici ? Six ans ? Sept ? Je ne sais plus.

Merci à celles et ceux, fidèles au poste, et aux nouveaux arrivants et arrivantes.

Le temps passe…

(Mais non, chut, ce n’est pas de la nostalgie que tu ressens, là…)

J’ai écrit un nouveau roman et je m’apprête à retourner sur les routes à votre rencontre (n’hésitez pas à demander à vos libraires de contacter ma maison d’édition pour me faire venir. Je me déplace toujours avec plaisir et il y aura des free-hugs !)

Je crois n’avoir jamais rien tenté d’aussi ambitieux que ce quatrième opus.

Deux ans d’écriture et de recherches. Je n’ai jamais été aussi exigeant envers moi-même, envers mes éditrices (merci infiniment à vous, les filles🙏🏻♥️).

480 pages.

La Guerre, l’Amour, celles et ceux qui les font.

Quant à toi qui me lis : j’ai tellement hâte que tu participes à cette aventure…

Parce que oui, je ne te l’ai pas encore dit, mais ce roman que tu vas lire, quand tu l’auras terminé, je te demanderai de participer.

Participer à quoi ?

À une chasse au trésor mondiale.

Car ce roman n’est pas qu’un livre.

C’est une bouteille à la mer lancée dans une mer de lecteurs. Je cherche quelqu’un. Mon père et moi cherchons quelqu’un.

Ton rôle ?

Je vais avoir besoin de toi pour peigner le museau à la Guerre et au Temps qui passe.

Rien que ça ?

Oui, rien que ça. Prépare-toi bien ! Rendez-vous le 17 octobre ! Prêtes ? Prêts ?

36 réflexions au sujet de « Toutes les histoires d’amour du monde. »

  1. Anthony B

    Prêt!
    Prêt pour lire ce livre! Prêt pour venir me le faire dédicacer et te rencontrer.
    Et surtout, prêt à aider si je le peux à retrouver la personne que tu cherches.
    Tu fais tant pour tes lecteurs, patients, etc… que nous pouvons à notre tour t’apporter un peu de chacun de nous pour t’aider 🙂
    A bientôt!

  2. kalou

    tu nous offres tant d’amour et d’attentions, si nous pouvons t’en renvoyer ne serait ce qu’une infime partie, nous sommes prêt/tes du moins par ici … paillettes et licornes sur toi et ta famille

  3. genevieva

    ah ? bientôt ce nouveau livre hâte de le découvrir qu’avez vous “pondu” je l’achète chez ma libraire préférée et verrais si cela l’intéresse de le faire découvrir à d’autres lecteurs(trices)

  4. Florence

    Bonjour et bien entendue je serais au rendez-vous pour vous aider. Vos livres sont des baumes d’amour et cela fait du bien. Merci. Je peux le trouver où ? A bientôt. Florence

  5. Marie Pereira

    Ma main est largement ouverte … pour accueillir cette belle et palpitante aventure.
    Elle est tendue ver vous
    La main du soignant ne devrait-elle jamais n’être que ça
    Tendue, ouverte, accueillante, refuge, secourable …
    Si besoin ☼

  6. Lys18

    Tout ça est bien mystérieux…Ce que j’en retiens c’est votre investissement plein et entier pour écrire ce livre qui n’est pas pas qu’un livre apparemment…
    À suivre donc avec intérêt et curiosité

  7. Pilou

    Cruel Baptiste, nous mettre l’eau à la bouche, et devoir patienter jusqu’au 17 octobre ! Qu’allez-vous nous demander ? l’imagination galope, et attendre aussi d’avoir lu les 450 pages pour avoir la réponse.

    S’il vous arrive de venir dans la grande ville à 10 km de chez moi, je ne pourrai m’y rendre faute de moyen de locomotion, personne ne me fait jamais de câlin, mais qu’importe, j’aime à penser que chaque fois que vous faites un free hug, c’est tous vos lecteurs que vous étreignez. Ai-je raison ?

    1. CELLE QUI N'EXISTE PAS

      Je vous en fait un très gros informatiquement. Et je penserais à vous en prenant le train pour aller à la grande ville car c’est mon seul moyen de déplacement (avec mes pieds) et j’ai de la chance de l’avoir. (mais Bibi n’y vient jamais, bouh!!)

      Je vous avais un beau dessin mais je ne peux le copier. L’intention est là

  8. Souslalune

    Très belle couverture !!! J’ai hâte de te (re) lire, et je reprendrais volontiers un free hugg au détour d’une rencontre littéraire 😉
    À bientôt Baptiste, et merci d’être là !

  9. Caroline

    Vous voyez bien, Baptiste, que c’est VOUS qui avez commencé par NOUS tutoyer ! Vous ne pouvez raisonnablement vous offusquer que nous vous le retournions…. 😉

  10. Herve Cruchant

    MdR !

    Toutes ces Marie, Giroflée, Caroline, Cath, Souslalune, Nathalie, Isa, Pilou, Christine, Celle Qui N’existe Pas, Florence, Cécile, Anne du Sud, Korinn, Lyse…

    ces Corine, Annie, Louise, Cali, Emmanuelle, kichante, Françoise, Tara, loupiotte, annick, big girl du 74, Patricia, Morgane, mélusine, caropiano, Marie-Hélène, lily, souki, Sylve, Estelle, sans oublier Curare-, bien évidemment….

    et puis Princesse Céda, la Grande Clo, Catherine, Hélène, Marieke, Mesange, Rofine, Rose des Sables, Lise, Martine …

    Mâtin, vous les verrez peut-être passer un jour, sous vos fenêtres ou derrière votre écran de foot, partant pour quelque mystérieuse croisade , guidées vers d’autres horizons par le son frêle du flutiau de ce bon Maître Bibi ; toutes, voiles dehors et murmures et chansons douces aux lèvres, l’œil frisant de malice, éclatantes Thelma et Louise qui cheminent en se racontant tout bas quelques histoires d’amour. En les voyant glisser leurs pas dans les traces poudreuses des chemins, étourdis et ravis, vous saurez une fois encore que le printemps recommence à fleurir dans le monde, quelque part. Et tout sera bien

    1. Pilou

      Cher Hervé, cœur de poète tendre et déchiré parfois, votre présence sur ce blog plane dans toute sa sagesse, malgré des propos parfois trop abscons pour ma petite tête. C’est toujours un vrai bonheur de vous lire !

  11. CHRISTIANE DARPHIN

    je l’attendais avec impatience ce bouquin…. il vient d’arriver ! je me jette dessus .. un certain Vincent Lahouze, jeune auteur dont j’ai lu avec joie le premier roman biographique, (RUBIEL EST MOI) parle souvent de vous, et j’ai hâte de vous découvrir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *