De l’espoir !!!!

Coucou à toutes et tous,

Aujourd’hui on parle pistes thérapeutiques et espérance!

Gardez à l’esprit que tout ce qui suit sont des hypothèses, des conjectures, des promesses.

Les anti-viraux :

Première petite mauvaise nouvelle, l’étude visant à l’association de Lopanivir & Ritonavir (deux anti-viraux utilisés de longue date dans le traitement du VIH), piste thérapeutique prometteuse, et privilégiée par l’INSERM (qui avait rejeté le Chloroquine) a échoué à démontrer une efficacité.

Est-ce à dire que tous les antiviraux sont inefficaces ? Sûrement pas.

Les anti-protéine S :

Le but d’un virus est de pénétrer dans nos cellules pour se reproduire le plus possible.

Le Coronavirus se fixe à nos cellules via une protéine qui s’appelle la protéine S.

Le hrsACE2 est un médicament prometteur qui n’inhibe pas cette fixation mais détourne le Coronavirus en ayant une meilleure affinité avec lui que le virus n’en n’a avec nos cellules (c’est pas clair du tout j’ai l’impression). L’équipe de scientifiques canadiens explique que cette molécule permet de diminuer la reproduction virale, et donc la charge virale (et donc les effets sur le corps du patient) en agissant comme un leurre.

Big up à l’équipe canadienne !

El Famoso BCG

Vous souvenez-vous du vaccin antituberculeux qui nous a tous laissé une cicatrice dégueulasse sur le bras ?

C’est aussi une piste prometteuse. Aucun rapport avec le Coronavírus a priori, mais l’équipe de scientifiques australienne explique que le vaccin antituberculeux a tendance à stimuler l’immunité innée, il serait donc un potentiel candidat pour nous aider à lutter dès le premier contact avec le virus.

Remercions l’équipe australienne qui est sur le coup !

Autre piste : Le plasma !

Le plasma, c’est le sang sans les globules rouges.

Ce liquide, chez les patients qui ont été contaminés et qui ont guéri du Coronavirus, il serait riche en anticorps.

En le transférant à des patients malades, on gagne du temps sur le développement de leur propre immunité, en leur refilant l’immunité de quelqu’un d’autre.

Reste à savoir si l’immunité contractée après avoir guéri du Coronavirus est profonde, durable, et protectrice.

Pensée pour l’équipe américaine qui se penche sur le sujet !

Ptdr, j’ai lâché la rampe là…

L’association hydroxy-chloroquine azithromycine.

Les premiers résultats ne sont guère encourageants, et le remède pourrait être pire que le mal :

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.04.16.20065920v1

Est-ce à dire que le professeur Raoult a fait perdre du temps à tout le monde, et mis en danger des milliers de patients à travers le monde en basant ses affirmations sur ses propres études publiées dans le journal scientifique de son propre institut sans relecture critique par des pairs, et dont la méthodologie est -disons le franchement- inexistante ?

Il existe encore d’autres pistes à explorer par d’autres équipes :

La perturbation du cycle de reproduction à ARN viral du virus, les anti parasitaires (eh oui, Mais pour le moment leur action est démontrée in vitro et pas in vivo) les anticorps neutralisants (grosse flemme de m’y pencher ce matin).

L’important c’est que nous gardions à l’esprit que pour une fois, l’économie et la recherche scientifique ont le même intérêt, et que nous sommes en train de faire des bonds de géant en matière de recherche Vérologique.

J’avais dicté virologique, mais ça a écrit Vérologique, je trouve ça incroyable. La vie nous réserve tant de surprises !

Remercions donc l’équipe française :

Quand l’économie de marché est menacée, elle sait trouver et récompenser les personnes qui pourraient la remettre sur pied. Son intérêt pour la science est vite convaincu, les motifs viennent tout seuls.

Bonne journée à toutes et tous.

On va y arriver ! C’est long, c’est difficile, mais on va y arriver ! On va y arriver !

34 réflexions sur « De l’espoir !!!! »

  1. Maite Lecornu

    Merci Baptiste ! Pour toutes ces informations ! Même si je dois relire deux ou trois fois, pour essayer de comprendre ! Merci pour ces belles photos de belles personnes ! et merci pour Véronique et Davina, ça me rapppelle quand après ou avant mon footing, je faisais la gym devant la télé, le dimanche matin ! ….. J’étais jeune ! ……. et pleine d’espoir !!

  2. kalou

    et bien je vais vous dire Baptiste, vous lire me donne déjà de l’espoir, prenez bien soin de vous, vous êtes quelqu’un de précieux, oui vous êtes un homme BIEN ,
    Bonne journée à vous

  3. Christine

    Bonjour Baptiste, j’avais dans l’idée de lire le livre du Dr Raoult Pandémies, que j’ai en format PDF, je vais abandonner l’idée ! Merci pour toutes ces informations. Belle journée à vous.

    1. Martine

      Dommage de renoncer, Christine : il faut TOUJOURS se faire une opinion par soi-même. Même le Bouddha a dit : “Ne me croyez pas sur parole : expérimentez !”

  4. Lys18

    Merci Baptiste pour ces informations “salutaires” dans le marasme où nous sommes : trop d’infos et surtout trop d’intox…
    Merci pour votre précision qui nous permet d’avoir de l’espoir.

  5. bbloisirs

    Merci merci merci
    Des pistes dont certaines j’espère vont aboutir…
    Je souhaite que votre abattement du post précédent se résorbe petit à petit grâce à ces petites lueurs d’espoir.
    La Vérologie m’a fait sourire : ma copine Véro qui a été contaminée est en train de sortir victorieuse de ce connard de virus, c’est peut-être grâce à sa “vérologie” personnelle 🙂

    Tenez bon, le monde a besoin d’hommes et de femmes de votre qualité pour se remettre à tourner en changeant les choses qui avaient besoin de changer depuis longtemps et auxquelles nous ne prêtions pas assez attention.
    Vous êtes une belle personne, merci de ce que vous êtes, vos parents peuvent être fiers de vous.
    Bon courage

  6. Caro

    Merci pour toutes ces infos mais quand on est allergique aux vaccins et que l’on a même pas le BCG et 70 ans comment garder espoir???
    Merci

  7. CAPRINI

    Plus qu’accro à votre blog, à vos interventions sur France Inter et à vos livres cher Baptiste.
    Je profite de ce message pour vous remercier de tout ce que vous donnez (la liste serait trop longue). J’espère que vous recevez beaucoup en retour.
    Pour revenir à notre compagnon de vie Covid 19, au cours d’une consultation avec mon médecin généraliste, nous avons parlé d’Artémisia actuellement utilisé à Madagascar en prévention Covid.
    Ils ne peuvent certainement pas s’offrir autre chose mais il paraît que les études prouvent une efficacité réelle.
    Ce médicament (je crois efficace aussi en prévention du Palu) n’est pas autorisé en France. Allez savoir pourquoi ? Enjeux commerciaux ou autres… ???
    J’aimerais vous lire à ce sujet si vous en avez le temps.
    Bien à vous et, plus que jamais, prenez bien soin de vous.

  8. Pretty Woman

    Merci pour cette note d’espoir qui fait un bien fou en ces temps si particuliers. Un mal pour un bien si l’économie de marché s’intéresse et stimule la recherche scientifique… dommage qu’il faille un tel drame pour que cela arrive et que des changements industriels se fassent. Enfin… si tant est qu’une fois ce virus maîtrisé, les belles intentions et certaines promesses perdurent.
    Prenez soin de vous Baptiste et vous tous aussi qui passez ici.

  9. Martine Dubois

    Merci beaucoup docteur, toutes ces explications, même si je ne comprends pas tout, me rassurent. Merci aussi pour les illustrations, les canadiens sont vraiment très beaux, quant à Véronique et Davina, je suivais assise en tailleur, enceinte juste au cou comme on dit, leur cours le dimanche matin. Cela n’a eu aucune influence sur mon fils. Merci pour vos explications quotidiennes sur instagram. Vous nous faites du bien, prenez soin de vous.

  10. Emmanuelle

    Merci pour toutes ces explications…
    l’explication du hrsACE2 est très claire : c’est un super-aimant à molécule de COVID, là où notre organisme a juste un petit aimant en stock, non ?
    Bon, par contre, l’intérêt du gouvernement pour la recherche française reste tout relatif, hein, et on vote, en plein confinement, des lois et autres visant à démanteler encore plus (si c’est possible de faire plus) la recherche publique française… parce que si c’est pas rentable/applicable à échelle de moins de 5 ans, alors ça n’a pas de valeur…

  11. Rodjeur69

    Excellent, toubib ! Bravo pour l’humour. J’ai mis du temps à percuter la vanne sur la spéculation…
    J’ai bien rigolé et je pense avoir pigé l’esprit des explications, si ce n’est le détail. De toute façon, je ne suis pas médecin, je n’ai pas besoin de maîtriser tout ça. Mais ça fait plaisir de comprendre ce qui se passe. Merci docteur. Prenez soin de vous !

  12. FRAMBOISE

    et pourtant ma cousine s’en est sortie grace à la découverte du Prof Raoult alors peut-être que tout n’est pas si mauvais à condition de prendre le traitement au début et pas quand on est en réanimation

    1. CAZEILS Fancis

      La recherche médicale ne doit jamais prendre en compte un résultat isolé : elle a mis en place des tests qui peuvent ensuite être reproduits… Ce n’est qu’après que les médecins peuvent proposer ces moyens à leurs malades.

  13. lucbo

    Salut Baptiste, j’interviens à peu près une fois tous les dix ans sur ton blog (que je suis depuis pourtant le tout début), autant dire quasiment jamais mais là je voulais réagir; étant moi-même séropositif depuis l’âge de vingt ans (en 84 ça ne nous rajeunit pas) j’ai l’immense chance d’être encore en vie à 56 ans!
    Je fais partie des personnes à risque et je cumule !!! : hypertension, apnée du sommeil surpoids( un bon 110 kgs) , groupe sanguin A , non-fumeur depuis 3 ans, ( si j’avais su j’aurais repris la nicotine !!!) . et 500 malheureux T4 pour rester en vie !
    J’ai la chance d’avoir fait partie des 2% de lents progresseurs ce qui fait que j’ai un traitement antirétroviral depuis 5 ans seulement. Je suis actuellement sous trithérapie
    Biktarvy ( bictégravir, emtricitabine et ténofovir alafénamide) et je pense réellement avoir été en contact avec le virus au tout début du confinement.Les symptômes furent courts et légers (maux de tête, picotements anormaux dans la sphère oro-pharyngée, toux sèche) ; ma compagne a eu les mêmes symptômes que moi (elle a 25 ans de moins) et je suis quasiment certain d’avoir été et d’être encore protégé par cet antirétroviral; seul un test me permettra de le dire !!!
    Je voulais passer le message à tous de profiter de la vie pleinement, soyez fous plus que de raison, et profitez, profitez, ça passe tellement vite !!!
    Un message perso pour Baptiste, je viens d’écouter ,suite à un article sur 20 minutes, la chanson de Loïc Nottet “Mr Mme” j’ai pleuré comme un gamin. Je te la recommande sit tu ne la connais pas déjà.
    La Bise avec un gros coeur sur ton front!

  14. Nanou

    Merci pour les pistes et les explications, ça fait du bien et puis quand on a l’impression de comprendre (spéculation) on se sent un peu intelligent.e.Et aussi, MERCI pour le speculuum (cette phrase sonne bizarre), j’ai souvent eu affaire à la bête mais je ne savais pas vraiment à quoi elle ressemblait. Je vais repousser mon prochain bilan gynéco, je crois.

  15. Stéphanie Lacour

    Merci Baptiste,
    Comme bien d’autres, je commente très rarement, même si je suis une lectrice fidèle, ici et sur papier. L’étroite association entre espoirs et indignations que je ressens depuis quelques temps dans vos billets correspond en tous points à ma propre humeur. N’étant pas médecin, elle s’exprime sur des sujets un peu différents lorsqu’elle franchit les portes du confinement, mais je pense que cela pourrait néanmoins vous intéresser. Deux mots, donc, pour vous dire que s’il y a fort à attendre de toutes les pistes que vous évoquez ici, il est en revanche très utile, aujourd’hui, de réfléchir encore à l’utilité d’une application de traçage des contacts pour nous sortir de cette situation. Nous avons consacré un petit effort à cette réflexion, des collègues spécialistes de sécurité informatique et moi, qui est disponible sur cette page : https://risques-tracage.fr/
    C’est un plaisir pour moi, de le partager ici.
    Bon courage surtout et un grand merci pour votre site, une vraie bouffée d’air non vérolé dans un monde qui en a bien besoin !

  16. Me Bonneau

    Bonjour Dr Beaulieu. Ce qui me rassure moi, c’est que vous avez l’air en meilleure forme qu’il y a quelque jours et j’aime bien votre humour. Je vous souhaite un bon week-end monsieur et bon courage.

  17. Burdeos

    Bravo Baptiste pour ce recul scientifique mâtiné d’une pédagogie sympa.
    Ça m’embête de l’avouer, mais suivant depuis longtemps tes interventions sur les différents médias, je suis devenu addict à un Toulousain , crime de lése majesté pour un Bordelais !

  18. transfuseuse

    Bonjour Baptiste,
    La France aussi a lancé un essai clinique évaluant l’intérêt de plasma issus de donneurs guéris: c’est le bras CORIPLASM de l’essai CORIMMUNO-19, mené à l’APHP. Premiers résultats attendus dans 15 jours. Les patients inclus sont hospitalisés, oxygénodépendants mais sans assistance ventilatoire.
    Et pour la vérologie, j’ai souri car le lapsus en révèle un autre: les tests de séroneutralisation avec les anticorps anti SARS Cov2 sont réalisés sur la lignée cellulaire Véro. Si si, je te jure!

  19. Hélène

    Merci beaucoup Baptiste pour tout, vos coups de gueule vus et vécus de l’intérieur, et vos avis argumentés, documentés, factuels.
    Cela fait du bien de lire un discours aussi clair et non complaisant.
    Vous nous rendez plus intelligents, plus éclairés.
    Nous avons besoin de vous, de gens intèges et engagés.
    Bravo, Merci !!!

  20. constance

    Lectrice de la 1ere heure, je ne commente jamais, même si je lis attentivement. Je ne mets absolument pas votre intégrité, votre enthousiasme, votre humanité en doute. En fait, je vous apprécie et vous admire. Et sachez que je n’aime pas beaucoup les rock star du genre du Pr Raoult. Je m’en méfie même : malgré ses allures de rebelle c’est un authentique ponte appartenant au sérail. Mais il se trouve que beaucoup d’entre nous connaissons des personnes qui ont survécu grâce au traitement Raoult. Dont un de mes collègues. J’ai des amis partout dans le monde, et je peux vous dire qu’au Sénégal, ils ont adopté dès le début ce traitement, avec un succès plutôt retentissant (pour l’instant on va dire). Ils ne manquent ni de masques, ni de tout le nécessaire pour combattre cette pandémie, en gros, ils s’en sortent beaucoup mieux que nous. Un point pour l’Afrique qu’on dit misérable. Voyez vous, le vrai problème, ce n’est pas Raoult, dont le traitement fonctionne peut être, ni les chicaneries indécentes de tous ces chercheurs au journal télévisé. Ce qui est très évident dans cette crise, c’est l’absence de confiance des Français envers l’indépendance des chercheurs. Beaucoup, dont moi, sont persuadés que le seul moteur maintenant de la recherche, et je dis bien le seul, c’est le fric. Surtout pas la santé, au contraire même, surtout pas l’humain, juste le fric. Voilà pourquoi nous ne faisons absolument pas confiance quand les médecins qui penchent d’une façon un peu trop évidente pour le pouvoir, c’est à dire les richissimes lobbies, viennent raconter que Raoult est un charlatan. Tout cela n’est pas net. Et écarter un traitement qui ne coûtent presque rien pour aller dénicher des traitements hors de prix, cela fait naitre un doute. Légitime à mon sens. Ce qui est sûr, c’est que j’étudierai très soigneusement cette histoire de vaccin. Et que très visiblement, comme pour les autres vaccins modernes, je m’abstiendrai. Et oui, je suis anti-vaccin, et pourtant visiblement saine d’esprit… posez vous la question de savoir pourquoi les gens doutent plutôt que d’imposer ces batteries aberrantes de vaccins aux bébés. Parce que l’imposer revient à accroitre le doute sur les motivations. Je suis favorable, fille d’enseignants que je suis, à ce que les gens lisent, s’instruisent, se fassent une idée par eux même et aient la liberté d’appliquer le produit de leur réflexion. Ce qu’on nous refuse. Ne croyez pas que je ne sois pas touchée par cette crise et que je délire dans le vide. Je viens de perdre ma mère, victime de la pandémie et aussi – surtout – de l’incompétence totale des 1ers de cordée. Mais il est plus qu’évident que je surveillerai attentivement les traitements hors de prix qu’ils vont nous pondre. Sans parler de leur vaccin. Et que je m’abstiendrai. Je respecte le confinement, j’applique les gestes barrières, mais il se trouve aussi que je réfléchis. La liberté n’a pas de prix, mais elle a un coût, qu’en toute conscience je suis prête à payer.

  21. Gal

    Bonjour ,
    Merci à vous .
    Je souhaiterais vous transmettre 1 lettre que j ai écrite il y a maintenant plus d 1 mois. Énième coup de gueule d 1 infirmière…. je ne sais pas où vous l envoyer …..

  22. Alexandra

    Bonjour Dr Beaulieu,
    Merci pour votre article intéressant, mais je trouve les illustrations un peu sexistes. Les hommes sauvent la planète mais les femmes sont dans une posture ridicule à faire de la gym cuisses nues. J’imagine bien que ce n’était pas délibéré de votre part, mais je crois qu’il faut que nous soyons collectivement vigilants pour ne pas entretenir de clichés.
    Portez-vous bien !

Répondre à CAPRINI Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *