L’instant volé du dimanche.

Moi :

— Eh bien, ça fait plaisir de vous revoir Monsieur Gaffe ! Ça fait quoi ? Sept mois ? Huit mois ?

Lui :

— Neuf et dix jours.

Moi, enjoué :

— C’est toujours bon signe quand on ne va pas chez son médecin !!

Lui :

— J’étais en prison.

(bon et doux dimanche à toutes et tous)

27 réflexions au sujet de « L’instant volé du dimanche. »

  1. Framboise88

    J’ai fait pire lorsque je travaillais à l’accueil d’un laboratoire :
    – Votre mari va mieux ?
    – On l’a enterré hier
    C’est depuis ce jour-là que j’ai considéré que lire les avis de décès en arrivant faisait partie de mes activités…

    1. sarah

      Ahahah Framboise t’as le pompon !
      Ça me rappelle ma mère qui était à fond d’avis de décès quand j’étais gamine.
      Je trouvais ça complètement glauque (surtout après avoir imité ma mère). Et puis, un jour je lui demande : “Maman, pourquoi t’achète toujours le dauphiné (le journal régional) et pas un autre journal avec des trucs plus intéressants dedans ? ”
      Elle me répond : “Pour les avis de décès.”
      Je tombe à la renverse : “Maman t’es sérieuse, t’es instit !! ”
      “Oui justement, je suis instit. J’aime bien être au courant avant d’arriver à l’école”.
      Il m’a fallu quelques secondes pour comprendre.
      Et j’ai trouvé ça encore plus glauque.
      Mais profondément généreux.

    2. Tijac

      Même gaffe à la fin d’une consultation d’une patiente que je n’avais pas vue depuis 1 an :
      – “vous transmettrez le bonjour à votre mari
      – Il est mort il y a 6 mois.”
      Après, je me suis confondu en excuses…

  2. ANNAICK GRANIER

    C’est le genre de gaffe que je faisais très souvent quand j’étais plus jeune , genre ” comment va votre femme ?” ” Elle est morte !” Ou ” je viens de rencontrer Madame X” ” ce n’est pas madame X, c’est Madame Z et la maîtresse de Monsieur X! ” Les pieds dans le plat, c’était ma spécialité !!!

    1. Dom Carra

      J’aime bien ce genre de gaffe, un peu décalée, comme les personnages de Sempé.
      Moi j’ai conseillé à une de mes stagiaires, à qui on avait trouvé un emploi, d’être forte et de serrer les dents. Elle n’en avait plus une seule…
      Et merci encore pour ces beaux textes

  3. Cath

    Moi j’aime bien l’image et le conseil que je m’en vais partager derechef. Je serais même tentée de l’afficher au boulot pour donner à réfléchir à certains. 😉

  4. Giroflée

    Excellent : ) En même temps un moment de honte est si vite passé ! Et ce qui rassure c’est que des gaffes on en fait tous ! On rame sévère quelquefois : )) Tous dans la même galère mdr

  5. cecilouh

    Nice one !
    Externe j’ai répondu au téléphone à une dame que son mari était passé de l’autre de côté ( de la réa , l’autre côté de la réa ) et elle a compris qu’il était mort …. je n’ai plus eu le droit de répondre au téléphone après ça, mes co externes en rient encore …

  6. Christine

    Moi aussi j’ai fait une gaffe avec mon buraliste.
    “Alors, on la voit plus ta femme, elle est morte ou quoi tu l’as tué?”
    “Ma femme est morte ya 6 mois, tu ne pouvais pas savoir”.

    J’étais mal…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *