Le retour du Stakhanoviste ! Partie 1

(Anecdote racontée par A., mais j’étais là aussi ! Merci !)

(Le chef dont il est question est le même que dans “Stakhanoviste du toucher vaginal”. Si vous aimez les coups de pieds au cul, l’inventeur c’était lui!)
Le stakhanoviste du toucher vaginal…

Chef TIS! : pour les cinéphiles, cela veut dire “Chef This Is Sparta !”

Alors voilà les externes en réunion. Grand messe du jeudi. Chacun présente 1 patient au chef TIS! .
Chef TIS! pratique la “pédagogie spartiate”(si tu changes beaucoup de lettres à “pédagogie spartiate” ça fait “grands coups de pieds au cul”…).
Chef TIS! fait peur : certains jours, faut pas le chatouiller, malheureusement pour nous, c’est souvent.
A. commence :
– On lui a fait une thyrodoido…thyrododo (elle bute)…thyroectododi… Bref, on lui a sorti la thyroïde.
Chef TIS! :
– On lui a QUOI ?
A., avec d’infinies précautions :
– On a retiré la thyroïde native du patient de la loge thyroïdienne, Professeur.
– On dit “thyroïdectomie”. Ça gagne si peu un externe qu’il ne puisse pas se payer une orthophoniste ?
Rire du sous-chef qui doit avoir la langue râpeuse à force de lécher des culs.
Moi, je pense : “Tagada ! Youpla Boum ! Allez ! On peut rien contre l’ambiance ! Allez ! Youpla Boum”
A. finit sa présentation.
Elle veut être urgentiste et les précautions langagières, les urgentistes s’en cognent un peu…
Elle sera une merveille de médecin, la A., le genre que vous serez content de voir tendre sa main par la fenêtre de votre voiture encastrée dans un platane.

Le professeur se tourne vers moi. Je pense encore ” Tagada ! Youpla Boum ! Allez ! On peut rien contre l’ambiance ! Allez ! Youpla Boum” et je me lance :
– …
La suite… Demain… et ça vaut le coup ! Croyez-moi…

(Les illustrations sont trouvées sur les réseaux sociaux. Si vous connaissez les artistes, on veut bien connaître leurs noms et l’afficher ! Redde Caesari quae sunt Caesaris)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *