N’oubliez pas les capotes.

(L’anecdote c’est N. petites jambes, grand médecin, l’écriture c’est moi ! Merci !)

Alors voilà le jeune généraliste N., en remplacement, qui reçoit le petit M. H. 6 ans.
– Tu te sens en forme ?
Il ne répond pas. La mère :
– Dis au docteur si tu es en forme.
– Je veux pas parler au Petit Docteur ! répond le morpion en désignant N.
La mère :
– H. ! On ne dit pas ce genre de choses !
N. de penser “c’est vrai que je ne suis  pas très grand, mais en cas de combat de boue j’aurai quand même le dessus, minus…”

Il dit à la mère :
– Venez-là, on va le peser, le mesurer. Je vois que son carnet de santé n’est pas à jour.
N. enthousiaste, essaie de renouer le contact :
– 1m11 ! C’est très bien !
– Oui. Dans un an, je t’aurai dépassé.
“Pas si je te casse les jambes avant…” pense très fort N.
Comme il ne se souvient plus du rituel latin pour pratiquer un exorcisme, N. dit :
– Bien, tout est en ordre, il peut jouer au foot.
La mère range les affaires. Le gamin, narquois :
– Au revoir Docteur Petit Monsieur.
À cet instant précis, une idée traverse Dr N. : “Tant que le petit est là, on pourrait en profiter pour faire son rappel vaccinal. Ce serait bête d’oublier. Le tétanos, c’est vilain…”

Qui sait ce qu’a fait N. ?

Moi, je sais… À demain !

On ne peut rien contre la conscience professionnelle, je veux dire : on ne peut VRAIMENT rien contre la conscience professionnelle.

“Crux sacra sit mihi lux ! Nunquam draco sit mihi dux. Vade retro Satana ! Nunquam suade mihi vana! Sunt mala quae libas. Ipse venena bibas !”
Extrait d’un rituel latin d’exorcisme bénédictin.

Si cela ne suffit pas à calmer le monstre, se mettre bien en face, le regarder droit dans les yeux et dire lentement en articulant chaque syllabe :
– On t’a menti : le Père Noël n’existe pas.
Effet garanti.

Si le site vous plait, donnez-nous un coup de pouce : partagez sur Facebook ! C’est juste là, au coin en bas à droite de chaque article ! Et rejoignez nous sur la page Facebook ou sur Twitter à “Alors voilà”…

Une réflexion au sujet de « N’oubliez pas les capotes. »

  1. Save Our Souls

    dur dur! quand je pense que moi si je disais ça à celle que je suis obligée de voir, elle m’enverrait direct à l’hosto par représailles (VERIDIQUE, malheureusement..).et je ne suis pas démente ou délirante ou rien de ce même acabit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *