La femme qui pensait que…

L’histoire c’est Frottis, interne, l’écriture c’est moi. Si vous voulez raconter, c’est ici !

Alors voilà, Madame Via Errata a 24-25 ans, elle vient pour des brûlures vaginales. 

Frottis attend sur le côté qu’elle se déshabille, puis elle commence l’examen.

– Depuis quand avez-vous ces symptômes ?

– Quelques jours.

À l’examen, Frottis retrouve de nombreuses brûlures punctiformes, dispersées un peu partout sur la muqueuse vaginale. 

– Excusez-moi, demande Frottis après l’examen et l’interrogatoire d’usage, mais avez-vous des rapports sexuels réguliers ?

– Oui…

– Protégés ?

– Oui, oui…

– Est-ce que… Hum… Vous avez… des pratiques sexuelles… irrégulières ?

– C’est à dire ?

– Est-ce que vous introduisez des corps étrangers dans vos voies génitales ?

Si tu changes beaucoup de lettres à “pratiques sexuelles irrégulières” ça fait “jouer à 250 000 nuances de Grey avec son homme en respectant la sacro-sainte consommation des 5 fruits et légumes par jour, mais par des voies inusitées”.

La patiente explose de rire. 

– Pas du tout ! Je prends la pilule, c’est tout.

Frottis regarde les petites brûlures de plus près, puis se redresse violemment.

– Que voulez-vous dire par “je prends la pilule” ????

[…]

Madame Via Errata :

<< Ben personne m’a jamais dit que c’était par la bouche… Alors comme les enfants viennent d’en bas, qu’ils y rentrent et qu’ils en sortent, moi je pensais que… >>.

“Il vaut mieux être vaguement correct, que complètement dans l’erreur.”

Mamie
“J’ai claqué beaucoup d’argent dans l’alcool, les filles et les voitures de sport – le reste, je l’ai gaspillé.”

Frank Ribéry

67 réflexions sur « La femme qui pensait que… »

  1. Ahava

    Ben quoi, c’est pas par là qu’on nourrit les bébés quand ils sont encore dans le ventre? On m’aurait menti?
    Bon, sinon, heureusement qu’elles sont pas au goût menthe, les pilules…

  2. Alexa

    Bon ok, des fois, les notices des produits pharmaceutiques ressemblent aux notices du géant de l’ameublement suédois, mais bon à la rubrique “mode d’administration”, si c’est par voie orale, c’est clair !!!

    1. Cath

      Il faut se rendre à l’évidence : certaines personnes ne lisent jamais le mode d’emploi ou la notice explicative.
      Je pensais que ces personnes étaient exclusivement du sexe masculin : je me vois contrainte de repenser la chose…. Sombre dimanche.
      À propos, quelqu’un peut-il ou elle m’expliquer le je de mot sur l’extincteur en photo ? Il m’échappe complètement…

          1. Julie

            Il est cinq heuuuures, Pariiiiis… s’éveiiiiiiille… Pariiiiiis… s’éveiiiiiiile !
            Toulouloutoutou toutoulou (ça c’est la flûte).
            Note que j’ai un joli timbre de voix. 😀

      1. Ahava

        J’ai cessé de lire les notices quand j’ai vu que pour la dépakine, il y avait “suicide” et “risque hépatique” dans la rubrique effets secondaires.
        Tu as beau de te dire que ça concerne seulement les gens qui ont pas de bol ou qui ont un terrain propice, et qu’il y a sûrement tout plein de trucs même pas vrais rajoutés, et que si tu prends un médicament c’est justement parce que tu as envie de vivre longtemps ET en bonne santé, ça fait peur.
        Donc, je harcèle le docteur de questions( et je prie un peu aussi parce que le docteur des fois il sait pas, c’est pas de sa faute, c’est juste que le cerveau c’est trop compliqué), mais la notice, noooon, je ne veux pas la lire.
        Et, non, je suis pas hypocondriaque.

    2. Céda

      Avec les géants de l’ameublement,souvent il reste une vis de trop…(enfin,mieux vaut pas rester avec une pilule de trop à la fin de la plaquette!!!).
      J’ai lu dernièrement,qu’une mannequin anglaise faisait une campagne de prévention contre l’usage des tampons hygiéniques,aprés avoir dû subir une amputation de la jambe,dûe à une infection pour usage de tampons…Il paraît qu’écrit en tout petit sur la notice on nous met en garde contre cette possibilité…j’ai informé mes filles qui m’ont dit”si on doit lire des notices…”,…ça m’a pas rassurée…

        1. Céda

          Cath:…le choc c’est pas anaphylaptique ou septique plutôt?…Pour le sommeil,demande des tuyaux à tes chats,ils en connaissent un bon bout…(Bisouxxxx.)
          On m’a envoyé “quand t’es…nutella”…avec l’étiquette du pot..j’ai bien ri…(mais j’imagine déjà les yeux noirs de Marie d’ici..cette pâte à tartiner lui fait sortir les griffes.)

          1. Céda

            Euh…autant pour moi…”anaphylaCtique”plutôt?….(et aprés on voudrait qu’on lise et comprenne les notices avec ces noms compliqués???? pffff….)

          2. marie

            je crois en effet que notre vaillante Cath est fort fort fatiguée elle a le neurone qui floute après 35°C et woui le nutella est une cochonnerie alimentaire sans nom préféré nute+c’est bio et meilleur … un jour y’a quelqu’une qui cherchait la marque MALO en produit laitier et hier je suis tombée en arrêt devant le rayon chez “grand frais”…. ma petite dame vous trouverez le the yaourt qui fait vibrer vos papilles comme Céd’a le nutella beurk-beurk ….définitivement!

        2. Anael

          pour le syndrome dont a souffert cette mannequin, si, c’est écrit, enfin sur certaines marques en tout cas, ça l’est.
          je me souviens que cela m’avait un peu (légèrement) inquiété quand j’ai commencé à en mettre des tampons.
          bon, maintenant j’ai une cup, pas de syndrome possible et la liberté …..

    1. samydij

      Ca c’est arrivé à une de mes collègues, AS de secteur en milieu rural (très rural), au fin fond de nos montagnes… Après la 7e grossesse, elle préconise en entretien avec la maman (sans diplôme, sans travail, mari idem….) de prendre la pilule. OK. 9 mois plus tard, elle apprend qu’elle est de nouveau enceinte. Re-entretien. “Vous ne prenez pas la pilule prescrite ?” “ben si ! le lundi c’est moi, le mardi mon mari, le mercredi moi, le jeudi lui….”

    1. Cath

      Aaaargh ! La question qui tue.
      Pour info, les Anglais ne sont pas très au fait ( ou n’étaient pas) de l’usage du suppositoire…
      Ça existe une histoire des médicaments, leurs formes, leurs usages, dans différentes civilisations ? Ça pourrait être instructif – sérieusement ( une fois n’est pas coutume).

        1. Cath

          L’est pas jeune le bouquin dis donc. Histoire des médicaments, pas de la médecine que j’ai demandé.
          Mais je lirai un chouïa, le soir, à la brune, quand d’autres feront des arcs en ciel sous la lune 😉

          1. marie

            moi j’aime bien les vieilleries ….et sans médecin point de médicament et vis versa non vrai tu vas avoir des sourires a lire que vomitif de printemps et clystère d’hiver c’est le top pour régénérer la bête !!! et les suppo existent depuis très très longtemps et la prophylaxie depuis encore plus .

      1. Julie

        En lisant d’anciens commentaires je suis tombée sur un commentaire de Baptiste qui expliquait comment on doit mettre le suppositoire. Alors quoi… en fait le bout pointu c’est pas pour l’aérodynamisme ?? Ciel ! Mais alors je le mets toujours à l’envers !? Sur le coup j’ai douté (pardon Baptiste) alors je suis allée voir sur internet une vidéo qui explique pourquoi c’est dans l’autre sens avec démonstration à l’appui (non non, avec la main, personne n’a prêté ses fesses pour la vidéo). Oui, parfois il faut m’expliquer très concrètement… Grosse révélation !

        1. Cath

          Marie la Bleue a raison : le neurone s’est barré… Désolée pour la salade de mots CdA. 😉 Mais je garde prophylactique (tacatique tic tic) parce que je l’aime bien.
          Côté dodo, les chats sont plutôt à me sortir du plumard pour casser la croûte à pas d’heure – la preuve… Va falloir qu’on s’explique !
          Côté Nutella, je reconnais que la Bleuette a raison. J’en achète plus depuis fort longtemps, mais si je te trouve un pot de 5 kg, je te le garde, promis 😉

          1. Cath

            Désolée, mais le système buggs (?) et me met les réponses n’importe oû. C’était une réponse à CdA et à ses remarques sur le choc machin, un poil plus haut…

          2. Céda

            Cath:…merci pour me garder 5kg…mais du Nute+ plutôt…c’est un site de RECONCILIATION,je m’en voudrais de fâcher not’Marie la solidaire des bonnes causes…
            Si tu t’expliques avec tes chats,c’est que tu dois être plus polyglotte que moi…le mien,ou il fait le sourd,ou ça lui convient de ne pas comprendre mes modes d’emploi et mes horaires!!!
            Le “choc machin”,maintenant c’est clair qu’ on parle de la même chose…mais ANAEL parle de son cup…c’est quoi????dans mon pays là bas,on connait pas…je passe peut être à coté de l’invention du siècle..(enfin vu mon âge,je suis peut être passée à côté de toutes façons!!!)

          3. Mésange

            CedA, il y a probablement des “cups” laba laba sous un autre nom.
            La “cup” est une coupe menstruelle en silicone qui remplace les tampons lors des règles et a de plus en plus de succès… avec quelques questions qui semblent se poser si on a un stérilet.
            Infos sur Wikipédia
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Coupe_menstruelle
            et témoignage sur Rue89
            http://rue89.nouvelobs.com/2013/09/17/pourquoi-coupe-menstruelle-nest-vendue-supermarche-245734

            Et un vrac de bisous en prime en attendant les 5 kgs de Nuté+ de Cath !

          4. saur

            Merci Mésange pour le lien vers l’article très complet de wikipedia!Travaillant parfois toute la journée sur le terrain (la plupart du temps dans la foret)la cup me semble très intéressante je pense que je vais l’essayer!Bonne journée

        1. Céda

          T’as raison Marie…heureusement que je n’rédige pas les notices!!!!
          MissNiet:avec ton histoire de tampon biodégradable,tu me laisses sans voix…

  3. MissNiet

    Il faut lire les notices !!!

    Pour les tampons c’est le SCT et je l’avais lu sur la notice il y a bien 15 ans de ça, avec les symptômes et tout…
    Idem pour la pilule, les effets secondaires sont bien décrits dans la notice ainsi que les médicaments à ne pas mélanger avec.

    Mais les gens ne savent pas lire, après avoir organiser plusieurs événements à destination de gens en thèse ou thésés, je peux l’affirmer. Et celle là c’est pas la première fois que je l’entend…

    J’avais lu aussi l’histoire de la fille qui pensait les tampons biodégradables et du coup n’en avait enlever aucun. Fin de l’histoire aux urgences bien sur…

  4. Liseloth de la Pomme

    En parlant de fouteux… J’ai connu un rugbyman (très connu) qui avalait les ampoules de Percutalgine. Du coup il avait toujours sa tendinite et un ulcère à l’estomac en sus….

    1. Céda

      Liseloth de la Pomme(trop mignon ton surnom!)T’es kamikase là…les rugbymen,ce sont les potes de Grand33…faut(presque pas)rigoler avec ça!

      1. Cath

        Ben le rugbyman, là, il avait pas percuté ? Trop de coups sur la calebasse ?
        C’est pas gentil de rigoler du gus qui se gourre, mais c’est nerveux. Mais tout de même, avaler l’ampoule de percultagine – eh, il la cassait avant l’ampoule, au moins ? Au point où on en est, faut jurer de rien…

  5. Pretty Woman

    Je confirme pour le conjoint prenant la pilule. En 1970, mon père s’étonnait auprès d’un copain après que ce dernier lui ait annoncé qu’il allait à nouveau papa alors qu’il l’était déjà un certain nombre de fois. “Ta femme ne prend pas la pilule ?” et l’autre de rester comme deux ronds de flan… C’est lui qui la prenait depuis plus d’un an ! Mon père n’en finit plus de rigoler quand il raconte cette histoire.

    Quant aux suppositoires et le sens dans lequel les utiliser, je le dis régulièrement autour de moi (enfin pas tous les jours non plus, hein… j’ai aussi d’autres sujets de conversation) et je me fais fiche de ma tête tout aussi régulièrement. Mais je n’en démords pas !

    Bises à toutes et tous,

  6. Thomas

    Elle est pas mal celle-la ! Les justifications de la patiente sont tout à fait recevables. Votre quotidien n’est pas facile mais ces anecdotes mettent un peu de bonne humeur.

  7. jo

    le genre de témoignage que je n’aurais jamais pensé lire un jour! Et pourtant, une amie pharmacienne m’a raconté qu’elle en était venue a systématiquement faire un dessin aux dames venues chercher des ovules, pour être bien sûre que le traitement soit appliqué au bon endroit. Et de mon côté, il m’est arrivé plus d’une fois de dessiner le comprimé coupé et les morceaux barrés, parce que lire 2/3 faisait demander à certains si je voulais dire 2 comprimés le matin et 3 le soir… il ne faut douter de rien 🙂

    1. Nanou

      Ah mais oui, les ovules! Ma jeune cousine, sous traitement, me dit un jour “c’est vraiment dégueulasse hein, je manque vomir à chaque fois” (…) Bon ben, il a fallu que j’explique.

  8. Valou

    Mais Frottis elle avait pas déjà eu une histoire du genre ?
    la pauvre elle les attire va falloir faire une campagne de prévention la dessus ^^

  9. nevousinquiétezpas

    Tamerlan, conquérant farouche,
    Dans un combat fit vingt captifs.
    Il les fit empaler tout vifs ;
    Nul ne dit si c’est par la bouche
    Moralité :
    Malheur aux vaincus
    (Alphonse Allais)

  10. Anael

    ce genre d’anecdotes me fait sourire mais je trouve cela un peu triste aussi : à notre ère de grande information, ou tout le monde clame qu’il est inutile d’apprendre les dangers du sexe aux jeunes car “ils savent déjà tout grâce à internet” , on trouve des jeunes filles/femmes se mettant en danger (elle ou leur bébé parfois) par manque d’informations, on pourrait dire basique, des jeunes hommes n’y connaissant pas grand chose sur le sexe en fait, et encore moins sur la contraception, car youporn n’a pas beaucoup de documentaire sur “comment ça marche” ou “comment on fait”.

    je ne me moquerais pas de cette femme car je suis triste pour elle et car elle a raison sur un point : on ne lui a rien dit, comment pouvait-elle deviner ?

    et je dit cela après avoir commencé un traitement sensément vaginal par la bouche, malgré un abonnement aux ovules vaginaux donc je connaissais, mais ceux-la étaient des pilules, des grosses pilules, mais des pilules quand même, et la notice n’était pas du tout précise là-dessus. (ou j’avais mal lu) (ou j’étais trop soulagée que ce ne soit pas vaginal pour lire correctement)(et j’étais enceinte, ça me donne toutes les excuses, neurones fatiguées, tout ça….)

    1. Céda

      Anael:Je crois sincérement que l’idée n’est pas de se moquer de cette femme,mais de montrer les problèmes de communications que peuvent révéler ce genre d’histoires.C’est vrai dans la vie en général et pas seulement chez le médecin:souvent lors de la scolarité,on rembarre des réflexions d’éléves qu’en tant qu’enseignants on devrait au contraire mieux utiliser pour comprendre,où se situe l’idée fausse si profondément installée.Parfois on croit que c’est évident pour l’autre…pas par mépris,mais parce qu’on ne s’est jamais arrété à réfléchir qu’on pouvait regarder avec un autre éclairage…Je crois que Baptiste avec tendresse et humour(il a de qui tenir…sa grand-mère est incroyablement pince sans rire,avec des vérités que les grands sages tardent soivent à vérifier!!),propose de réfléchir et de voir les points de vus différents,c.a.d,des deux cotés du soin pour pouvoir peut ètre les réconcilier…et on se retrouve tous un peu dans ces femmes ou hommes qu’il décrit…Pour ce qui est”des dangers du sexe”,dont tu parles,moi je trouve que ce qui manque cruellement face au bombardement d’informations sexuelles,c’est qu’on parle d’AMOUR à nos jeunes…et les médecins que je connais ont parfois peu de temps pour cela…ici Baptiste parle d’amour et nous incite à l’amour,avec tout le respect que cela implique,alors je trouve que c’est déjà ça.
      Abrazos.

      1. Céda

        Merci Mésange pour les liens sur les cups(et à Anael pour le mentionner)…je vais voir ce qu’il en est parchezmoi…(jamais entendu parlé jusque là…va décrire ça à la pharmacienne en argentin,ça va pas être triste si elle connaît pas,non plus!!!)

      2. Anael

        quand je disais que “je ne moquerai pas de cette femme” , ce n’étais pas pour dire que baptiste se moque, je vois très bien que ce n’est pas du tout son but.
        c’était vraiment pour dire que “je” ne me moquerai pas, même si l’anecdote me fait sourire.

  11. Herve CRUCHANT

    G33 entrera dans les anals !

    De source : mon ex-beau-père, dans les années 60 (mille neuf cent, déconnez pas…), déjà vieux toubib classique, cabinet tout en boiseries avec armoire vitrée et tout… bon. il prescrit à une dame des suppos pour traiter un mal de gorge; la rencontrant dans la rue de la petite ville, il lui demande si çà va…Docteur, çà va, la gorge, mais je vais venir à votre cabinet : j’ai des hémorroïdes. bref pow-wow sur le bitume. Angoisse fanée : la prochaine fois, il est recommandé à la patiente d’ôter l’emballage alu des suppos avant de se les garer au sous-sol !

    Enfin -faut pas abuser- ce monsieur s’est vu prescrire des sangsues à cause de ses varices et autres tuyaux haineux de ses pattes de derrière. L’homme avait eu la vie exemplaire d’un journalier rural, le teint bronzé et les traits burinés par les filets d’air d’une vie saine à la campagne. Bref. Quelques temps plus tard, le médecin rencontre l’épouse du sanguin malgré lui et demande : “et votre mari, çà va?” “oui, il va un peu mieux. il se repose un peu le soir, comme vous l’avez dit. mais pour les sangsues, çà, non ! j’ai tout essayé et rien n’y fait . veut pu en entendre parler ! j’ai essayé à la poele, au beurre, dans le soupe… “.

    Mon beau père ex, Pézo, a tranquillement quitté ce monde de sagesse et de sérénité en retraite, à 98 ans ou à peu près… Salut à toi, l’ancien… Que Mieux te garde.

  12. Elle-

    Baptiste, j’ai un problème avec ton blog. Si tu changes beaucoup de lettres à “J’ai un problème avec ton blog” ça fait : j’ai commencé à le lire, j’ai pas réussi à m’arrêter, et à cause de toi j’ai oublié de donner les croquettes à mon chien.

    Ps : tu voudrais pas être docteur pour moi ET mon chien, par hasard ? (Je suis sûre que tu serais super en véto aussi. Marre de voir le véto aigri de la ville d’à côté.).

    1. Mésange

      Eh eh ! Elle- ! Bienvenue au club des addicts au blogàBibi ! Cela ne se soigne pas ou très difficilement… mais ce n’est absolument pas douloureux… sauf si ton chien te montre les dents parce que tu l’affames.

      Indiscrétion…
      Si vous voulez savoir comment Baptiste (et aussi des confrères de professions de santé) décompresse après sa journée de Docteur, c’est là : http://www.huffingtonpost.fr/2015/07/20/deconnecter-apres-travail-professionnels-sante-racontent-petits-trucs_n_7768256.html?utm_hp_ref=france

  13. Moineau

    Je me rappelle avoir provoqué un fou-rire chez une copine quand elle avait réalisé que je pensais que la pilule se prenait par voie vaginale… mais bon, j’avais 12 ans. Et moi, je lis toujours les notices des médicaments avant de les prendre 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *