Oui-oui découvre le dépistage !

Pour F., un des meilleurs virus qu’on puisse attraper en matière d’amitié.

Alors voilà, l’autre jour, la nana de la station service :
– Vous prendrez de l’essence ou du diesel ?
– Ben j’en sais rien, moi.
– Votre voiture elle roule à l’essence ou au diesel ?
– Je sais pas, d’habitude je mets le truc de la pompe couleur jaune.
Elle, des yeux ronds comme des soucoupes :
– C’est du diesel, monsieur !
Après des années d’ignorance, je découvre avec stupéfaction que le truc de la pompe jaune a un nom. Ça s’appelle du diesel et, a priori, c’est très important.
[…]
Tout ça pour dire que je suis parfois un peu oublieux…
[…]
J’ai 28 ans, des nuits bien remplies (on peut tous mourir demain…) et, comme on dit “Les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés” (sauf M. Louboutin : lui, il est pété de tunes).
Aussi quand un ami me propose de l’accompagner au CDAG (centre de dépistage anonyme et gratuit), je n’ai pas pensé que j’avais un ordonnancier à moi et que je pouvais me prescrire les examens biologiques que je désire.
Non.
J’ai pensé “Chouette, j’y suis jamais allé !” ou plutôt ça : “Chouette, je n’y suis jamais allé POURTANT je suis médecin !”
[…]
Allez ! Je vous emmène avec moi ! Go with Oui-Oui ! Tchou-tchou ! C’est la chenille qui redémarre ! (Précision : j’écris sous l’emprise du champagne, un peu d’indulgence s’il vous plait.)
[…]
Salle d’attente. Une fille, deux garçons. Bientôt, deux filles et trois garçons. Ça se remplit vite. On attend. Ça va, ça vient. J’ai pris un ticket. Je me mets à avoir peur, parce que même si on fait toujours très attention, on ne peut pas s’ôter de la tête l’idée que peut-être… Bref…
On se regarde et on joue à “Kiki pourrait être malade” : “1,2,3, vive la foire aux Chlamydia ! 4,5,6, pour toi ce sera la syphilis ! 7,8,9, t’aurais pas dû jouer à faire l’hélico pendant cette teuf, 10,11,12, fallait pas mettre un pied dans cette part… Oups !”
Comme on peut être cruel, quand on a peur !…
On attend… On attend… Mais qu’est-ce qu’il met comme temps le patient avant nous !
Échanges de regards discrets, on essaie de voir pourquoi l’autre est là, on imagine des choses. Peut-être des histoires d’amour, peut-être beaucoup plus basique. Nous sommes des animaux et, ATTENTION RÉVÉLATION (Tremblez, théorie du complot, franc-maçons et zone 51 !), comme les animaux, on boit, on mange, on défèque, on urine, on se lave et on “coït”. Parfois, on fait l’amour et là, c’est différent. Mais ça reste un besoin naturel : faire l’amour c’est comme respirer, mais on est deux (ou quatre si on a de la chance et un trèfle, treize si on est malchanceux et qu’on a ses entrées avec l’ex-patron du FMI…)
La porte s’ouvre, le médecin sort, le patient aussi. Enfin, LES patients ! Une mamie et un papi d’au moins 80 ans, la mine réjouie et leurs résultats à la main. Mamie passe devant moi, je la regarde pantois et stupide. Elle agite son papier, murmure à son vieux : “C’est négatif, mon calisson !”
Avant, j’avais peur de vieillir, je veux dire : avant, j’avais VRAIMENT peur de vieillir (et d’arrêter de respirer à deux).

Bref, si vous n’avez rien à faire et envie de jouer à”Kiki pourrait être malade” je vous conseille d’aller vous faire dépister chez votre médecin ou dans un centre de dépistage et de ne pas oublier de vous “chausser” même si vous n’êtes pas cordonnier….
Pour vous et les personnes avec qui vous respirez.
La liste est là !
Et merci pour vos messages de félicitations pour la traduction italienne !
Je vous donne la couverture polonaise dès qu’elle est prête !

Stranger in the night, syphilis in the morning !
Gaspard Proust

C’est le printemps ! On devrait tous être en train de courir nus dans les champs et baiser plutôt que s’occuper des vieux !
Entendu pendant mon internat…

83 réflexions sur « Oui-oui découvre le dépistage ! »

  1. Hécate Lomëwen

    Je trouve ça chouette qu’on puisse et assume une vie sexuelle encore active après la ménopause/andropause ! Et à plus de 70 ans !
    Le dépistage avec le ménestrel, c’est fait depuis belle lurette. Heureusement, parce que les prises de sang, plus je pique moins j’aime être piquée (le comble de l’IDE) !

    1. doume

      Alors là, je rêve !!! Ou plutôt je m’étrangle de rire !
      Y en a qui s’interroge sur une vie sexuelle active après la ménopause/andropause ???
      Et comment qu’on baise, et 2 fois plus, puisque les enfants sont partis et qu’on a enfin du temps pour nous …
      Et puis avec l’expérience, on en connait un rayon …
      Et même qu’en EHPAD, quand vous refermez la porte de la chambre, y en a qui se masturbent dans leur lit ou lors de la toilette.
      Mais où va-t-on, ma brave dame ???

  2. Claudia

    Je la connaissais pas cette comptine ! Remarque à trop traîner dans les bois on peut finir avec des chlamydias 😉 (Et la photo est mystique, tout ce jaune là !)

  3. Cilou

    Ah oui, c’est le printemps, je vais aller courir nue dans les champs, plutôt que m’occuper des vieux. (((Sauf que vu la température extérieure je vais p’têt attendre un peu avant de me dépoiler.)))

    Alors comme c’est le printemps alors je vais aller courir les jeunes gens, plutôt que m’occuper des vieux.
    (((sauf que je n’arrive déjà pas à caser boulot/enfants/mari/maison/DU géronto dans mes 24h quotidiennes, donc je n’ai pas le temps matériellement d’avoir un amant.)))

    Bon ben je vais continuer à m’occuper des vieux, quoiqu’en disent les internes… 😛 Surtout s’il faut leur dépister des MST, ça promet d’être folklo. 😛
    Remarquez on en a régulièrement des histoires d’amour parmi nos résidents… Il n’y a pas d’âge pour aimer, être jaloux, passer des nuits blanches en rêvant de l’être adoré…

  4. Cilou

    Et Bibi. MEME MOI je sais à quoi roule ma caisse. Et je suis THE Exemple de nullitude en bagnoles.
    (((Enfin apparemment j’ai trouvé mon maitre… :P)))

    1. marie

      j”ai un rêve… si un jour j’ai 80 ans , j’adorerai que mon chéri m’appelle sa calisonne!
      une autre, là je me passe en boucle la tête du Baptiste “alors si c’est jaune …c’est du diesel” ré-vé-la-tion! sa-tis-fac-tion!!!!
      et la dernière entendue y’a pas longtemps “sortir couvert , oui! mais pas avec un casque”

  5. Stéphanie

    Pas envie de jouer mais bien compris qu’on était dans une histoire de fous…effrayant…Des animaux en cage…Asservissement et lobotomisation…ne publie pas et contacte-moi. Suis dans l’annuaire.

  6. Cath

    Pour l’essence, le jour où tu te goureras en mettant de l’essence à la place du diesel, tu connaîtras ta douleur et la douloureuse 😉 encore que maintenant, même pour les ignares dans ton genre et les distraits dans le mien, les réservoirs des voitures sont différenciés. Donc, à part avoir un vieux modèle, tu devrais pouvoir continuer la route. Sinon, une bonne paire de chaussures ?
    Et pour les sens, quand on y songe, c’est encore une histoire de carburant, non ?

  7. titou59

    LOL Mon pauv’Bibi … Maintenant sur la plupart des voiture, quand on ouvre le bouchon c’est écrit dessus, si c’est diesel(fuel) ou essence … hihihi
    J’espère qu’on t’a dit aussi que tu ne devais VRAIMENT jamais te retrouver en panne sèche si tu roule au diesel … Parce que sinon, tu vas VRAIMENT être très mal ! Je n’ai pas bien compris, mais parait qu’il faut “réamorcer la pompe” … comprenne qui pourra. Perso, on m’a dit avec des yeux tout grands ouverts comme si ça pourrait être la fin du monde ” ne tombe JAMAIS en panne de carburant sinon ça te coûtera les yeux de la tête !” Comme je n’ai que 2 yeux, un peu myope tous les deux, je préfère me les garder et je veille à ne pas tomber en panne.
    Sinon, pour la vie sexuelle après … un certain âge, elle existe bel et bien. Et plutôt deux fois qu’une ! Ma tante qui était directrice d’une maison de retraite, nous avait raconté qu’elle avait un résident, plutôt chaud lapin, qu’il fallait surveiller comme le lait sur le feu ! Tous les soirs, son plaisir c’était de “disparaitre” avec une résidente (différente tous les soirs ou presque) pour faire leur affaire ! Sauf que passé 80 ans, quand 2 résidents disparaissent, c’est le branle bas de combat pour les retrouver ! Sans compter quand la famille est au courant que arrière grand mamie s’envoie en l’air avec un polisson dans un placard à balai (ou dans un quelconque autre endroit incongru, le but étant de le faire en entendant le personnel médical chercher partout complètement affolé, car c’est bien plus drôle et plus excitant à ce qu’il parait), et bien la famille n’apprécie pas du tout ! elle hurle, vocifère, exige “réparation” (on se demande encore laquelle), demande ce qu’il faut faire pour “anesthésier” la libido des anciens car “ce n’est pas moral à leur âge”… Bref, aller leur expliquer que mamie gâteau, celle qui fait des câlinous à ses arrière petits enfants, celle qui leur raconte des histoires d’un temps révolu, du siècle dernier, celle qui fait de si bon petits gâteaux, et bien cette mamie là, elle B… , si si avec une majuscule ! elle fait le mur, comme une ado, elle se cache pour voir son amoureux qui, de plus, est un vrai casanova ! (faut dire que quand on a 6 à 8 femmes pour 1 homme en maison de retraite, faut accepter le partage).
    Aller leur expliquer aussi à la famille que malgré leur lenteur à se déplacer, le personnel soignant a mis 2 voire 3 heures quand c’est pas la nuit (ils savent trouver de bonnes cachettes les coquins)pour les retrouver ! Et on a beau expliquer à papi casanova qu’il a droit à une vie sexuelle à condition qu’on “sache” où il est dans un soucis de sécurité(et pour arrêter d’avoir des menaces de dépots de plainte de la part de la famille des mamies) alors que lui, préfère faire cela en se cachant, juste pour faire attraper des suées au staff médical, parce que “c’est plus fun !” Ma tante n’en pouvait plus, elle nous racontait que dès que le soir arrivait c’était la crise d’angoisse, de panique en se demandant si papi allait échapper à leur surveillance et de combien de temps il allait encore leur falloir pour le retrouver avec sa dulcinée du soir …. et surtout où … Qu’est ce qu’on a pu rire quand elle nous racontait les frasques de son papi coureur de jupons !

    1. Cilou

      HAHAHAHAHA ton histoire est extraordinaire, j’aurais A.DO.RÉ y travailler dans cette maison de retraite !!!!
      Sacré papi Dom Juan, il aura bien profité de la vie jusqu’au bout !! Un grand bravo à lui, à ta tante, et un grand merci à toi pour mes éclats de rire en imaginant la scène !!! 😀

      1. marie

        “69 année érotique” t’inquiètes pas Cilou, il va y avoir une déferlante dans les maisons de retraite , très verte fumée d’herbe bleue qui chanterons à tu-tête dans les couloirs les soirs de pleine lune “ni Dieu ni maître” et qui te dirons ” je-fais-ce-que-je-veux” quand tu leur dira”monsieur Georges il est grand temps d’aller dormir”, enfin si tu le retrouves …

        1. Cilou

          Moi je suis contre les joints en maison de retraite. Parce que c’est trop injuste, seuls les résidents y ont droit ! le personnel soignant a interdiction d’y toucher ! Une véritable injustice je vous dis !

          1. Julie

            Ah ben c’est malin ! Je pourrai plus aller voir ma mamie sans y penser maintenant !
            Merci 🙂
            Bibi je te soutiens, je me sens beaucoup moins seule maintenant, sache que si tu oublies ce n’est pas grave, tu peux pas rentrer le pistolet d’essence/diesel dans le réservoir si c’est pas le bon.
            C’est pas comme les humains, c’est pas adaptable…

    2. Rofine

      @Titou 59
      Quel plaisir de lire les aventures amoureuses des résidents dans la maison de retraite de votre tante !!! J’en ai bien ri !!! J’ai l’impression que le soir, c’était le jeu du chat et de la souris qui démarrait pour Don Juan, son amoureuse du moment ET le personnel… Quelle vitalité!!!
      La vie sexuelle des personnes âgées est encore un sujet tabou dans notre société.
      Pourtant, il n’y a pas d’âge pour s’aimer et des couples se forment souvent dans les maisons de retraite : de quel droit devons-nous les empêcher de vivre ces sentiments amoureux ?

    3. marie

      ça me rappelle ma grande mutti 91 ans, elle avait quelques absences, un jour elle nous a raconté sa vie passionnelle très explicite avec grand-père sous l’œil médusé de mon cousin qu’elle confondait invariablement avec son mari. stupeur et tremblement

    4. Cath

      Oui, une histoire de pompe à réamorcer en cas de panne sèche. Pour les moteurs diesel.
      Bien sûr.
      Rien à voir avec une chanson antillaise à propos de moteur calé…
      Je crains que les pompes ici décrites ne déchaînent l’enthousiasme de certains complices du blog.
      Enfin, merci pour la franche rigolade déclenchée par les souvenirs de la tantine. Ça aide beaucoup pour tenir le coup au boulot, et ça fait du bien 🙂

        1. marie

          le grand avantage du diesel après le temps de chauffe , c’est que ça roule des km et t’en vois du paysage alors que les petits bolides à essence faut toujours aller à la pompe

        2. Grand33

          @cilou juste pour toi :

          Dans un établissement prés de chez moi, un papy ( ancien gendarme ) ” contrôlait ” régulièrement une belle pensionnaire en fauteuil. Au premier passage dans le couloir : papiers du véhucule madame, gracieusement ellelui tendait un bout de papier ‘ allez circulez. Au retour, bonjour contrôle des pneumatiques et en souriant elle le laisser inspecter
          Ses roues, allez circulez. Un passage plus tard le papy ouvre sa braguette et là on entend la mamie : Ho non encore l’alcootest !!!!! 😉

          Pleins de ciloux anniversaires

          1. Cilou

            EXPLDR ton histoire est génialissime 😀 😀 😀
            Mais pourquoi ya pas ça chez nous ???
            quoique. j’ai eu des remarques de patient(e)s que je ne peux pas dire sur un site visible de tous car tout le monde sait où je bosse. Mais je vous en raconterai par mail c’est incroyable ce que j’ai entendu 😛

            Merci Grand pour ma p’tite (grande) poulette <3<3<3

          2. Bernard

            MDR !…
            Par contre va falloir faire preuve de sang froid au prochain contrôle… Sans ça je vais me retrouver au poste si je pique un fou rire quend le pandore me tend l’alcootest…

    5. Marie M.

      Hihihi ! Je garde cette histoire rigolote dans mon tiroir spécial “mais-pourquoi-ai-je-donc-été-me-fourrer-dans-cette-école-d’infirmière”… ce sont ces petites histoires de vie qui nous tiennent 😉 … Merci !

  8. P.

    Je n’ai pas de voiture et je sais qu’il y a une différence dans le carburant que tu mets dans la voiture… Tu n’as pas assez regardé (attention nouvelle référence de OUF) “un gars, une fille” y a tout un sketch à ce sujet :p
    Les vieux me surprendront toujours ! J’avais un client tout rabougris qui venait régulière dans le magasin où je travaille et il montrait à chaque fois une photo de lui plus jeune… en slip et body-buldé ! Le CHOC la première fois que je l’ai vu ! Monsieur avait fait des concours de gonflette dans sa jeunesse !

  9. Herve CRUCHANT

    Ecrit dessus… Différencié… Robinet jaune…

    Ce que j’aime dans ce papier, c’est qu’on s’en fout. De tout. Enfin, presque.
    C’est dingue et c’est la vraie vie.

    Sauf que. (ben ouais, tu me connais, faut toujours que je trouve un poil sur ton œuf). Mon truc, c’est “sauf que”. T’imagines même pas ce que pouvait être l’ambiance des réunions de travail auquelles je participat quand j’étais petit ! Maintenant, j’ai le blogabibi. Personne peut me voir ricaner bêtement en écrivant “sauf que…”. Gniak !

    Sauf que, donc, à la ligne 13, alinéa 3, que lis-je ? “(on peut tous mourir demain…)”(sic, et tout)

    Chacun sait que j’ai une aversion profonde pour la mort, ses pompes et ses œuvres. L’idée même qu’elle puisse exister me tue !… Enfin, convenez avec moi qu’il serait plus convenable de dire “(((on va tous mourir demain…)))” en ajoutant “comme chacun sait”, avant ou après, çà dépend l’effet qu’on veut donner.
    Ou rien écrire du tout parce que” comme chacun le sait”, çà fait un peu donneur-de-leçon. Et pour un qui sait pas que le truc jaune çà se met dans le trou du réservoir d’ess… non, de diesel… çà la fout mal. Enfin, on se demande quelle peut être le process sexuel élémentaire d’un type qui sait pas que le truc jaune se met dans le machin là qui est différencié . Çà la fout mâle.

    Mais chacun son truc.
    “En faim de conte”, Papy et Mamie utilisent peut-être des godes peints en jaune -des pompes diesel Arf ou Elf ou la Total, qui sait?- et qu’ils ont eu peur de chopper le tétanos à cause de la rouille? Je sais pas ce que peut donner un tétanos du fondement mais çà doit pas être joli-joli … Paralysie progressive et irréversible des muscles du pipe, démarrage à froid (demande à Cilou, elle a l’air d’avoir des infos là-dessus) de plus en plus délicat, vitesse limitée dans les côtes et perte de puissance à bas régime. Venaient simplement faire vérifier leurs taux d’octanes, les octos.

    Faut pas rester sur sa fin. Dans le tube, tu mets le jus de pompe jaune, un chouia d’huile de ricin et d’européenne sans plomb. Tu vas voir, “çà le fait”. Le mélange, tu sais … Ah, précaution, attache ta ceinture AVANT de remettre en route.
    Quant aux nuits fatales, je suppose que tu dînes à plus d’heure. Mets toi à table et remets “le couvert”, pas le casque. Et hop, comme en 14 !

    1. Elle

      “Sauf que, donc, à la ligne 13, alinéa 3, que lis-je ? « (on peut tous mourir demain…) »
      “Enfin, convenez avec moi qu’il serait plus convenable de dire « (((on va tous mourir demain…))) »

      M. Hervé j’ai du mal à vous suivre.
      Même si demain représente aussi le “futur large” pourquoi ne peut-on pas penser, aujourd’hui, à la possibilité de mourir demain?
      Pour mon petit Larousse demain c’est “le jour qui suit immédiatement celui où l’on est” et, vous avez raison, on va tous mourir un jour…
      Ou alors vous êtes un mage devin et en nous disant « (((on va tous mourir demain…))) » vous nous annoncez l’apocalypse pour …demain !!! ça c’est moins drôle ! Surtout qu’on verra pas l’arrivée du printemps 🙂

  10. zazou

    J’ai toujours dit qu’il fallait B… Avec des hommes plus vieux! Ils ont généralement le bon carburant de l’existence!!! 😉 que ce soit diesel pour ceux qui préfèrent les voitures qui préchauffent et consomment moins ou essence type “action-réaction” comme ma bonne 205!!! 95-E10 siouplait!!!!! 😉

  11. Lise

    Ca me fait penser à quelqu’un qui me disait y’a pas longtemps : “tu te rends compte, à la maison de retraite, ils ont dit qu’ils ont retrouvé mon grand-père couché sur ma grand-mère, dans son lit !!!!”

    moi j’aime bien l’idée qu’on puisse s’aimer longtemps longtemps et faire des galipettes à plus d’âge !!!

    @bibi : concernant tes compétences automobiles, que dire …….. à part, comme l’a fait cath, te proposer de continuer à pied … d’ailleurs, étant donné tes mauvaises habitudes de conduite et ta tendance (fâcheuse) à appuyer sur le champignon, ce serait de toute manière profitable … penses-y … pour dadbibi et mumbibi, et aussi pour nous, tu nous manquerais trop …..

    @la fine équipe : désolée, comme cilou, j’suis toujours en mode speed, ma messagerie est au bord de l’explosion (environ 600 messages (dont combien de vous, je me le demande ..) à dépiler) J’ai bientôt quelques vacances, j’vais essayer de ralentir et d’être un peu plus là ….

  12. Elle

    Stranger in the night, syphilis on the morning !
    Gaspard Proust

    « Un petit chat bien élevé ne doit pas jouer avec une souris qui ne lui a pas été présentée »
    Jacques Prévert

    OK  Mr Jack ! Pourtant qu’est-ce que c’est tentant les petites souris et les petits chats que l’on ne connaît pas !…

    « C’est le printemps ! On devrait tous être en train de courir nus dans les champs et baiser … »
    Joli programme Docteur !
    J’ai fait mon enquête, il vous (et nous) reste 21 jours 11 heures 11 minutes 46 secondes d’ici le premier jour du printemps ! Jour J pour aller batifoler dans les champs de luzerne !
    Vous avez raison, ne pas oublier de se « chausser », la rosée est parfois assassine.

  13. titou59

    oui moi aussi ma tante me faisait beaucoup rire, mais je vous assure qu’elle, au bout de quelques années, ne riait plus du tout ! lol Ce vieux papi, sage toute la journée, se transformait en un Hank Moody, irrévérencieux, lubrique, et très “joueur”. Son unique passion semblait être de faire tourner en bourrique le personnel soignant. Une sorte de docteur Jéckyll et mister “lovehydemour” la nuit !
    C’est vrai que la 1e fois, elle a bien ri : “ha il m’a bien eu le petit saligot! Il était avec Mme Machin, dans la salle à manger. On se demande encore comment il a réussi à piquer les clés ! On a mis 2h à les retrouver !” . La 2e fois, elle riait aussi mais un peu moins : “ha il a recommencé … il nous a fait courir. Pffffiou la peur qu’on a eu, on a cru qu’ils avaient fugués. On a failli appeler les pompiers, c’est qu’il a fait froid cette nuit!” … au bout de quelques semaines, c’était dès 16h : “briefeing général : on surveille discrètement M. Casanova, histoire qu’il ne nous prenne pas de cours … encore une fois !!!! Je n’ai pas envie de passer la nuit à le chercher lui et … celle qui aura bien voulu l’accompagner pour ses séances de cache cache touche touche” … Ma tante partait travailler en se disant “mais qu’est ce qu’il va encore inventer aujourd’hui !” LOL
    Elle crisait la pauvre … tous les jours il recommençait … ou il essayait. Parfaois il se faisait prendre avant, mais c’était VRAIMENT un filou ! Dans tous les cas, son cerveau fonctionnait bien !
    Le pire étant que personne n’osait trop le “gronder”, tellement il était gentil. Pour lui, il alliait l’utile à l’agréable : s’amuser au dépend du personnel soignant (il avait peur que les infirmières et les aides soignants ne s’ennuient) et conter fleurette ou plus si l’arthrite le permettait. Dire qu’il aurait pu vivre seul chez lui de façon autonome, peut-être mais il n’aurait surement pas eu autant de conquètes et il n’aurait surement pas pu faire autant de blague à autant de personne… Quand je pense que cette situation a duré pas mal d’années, avec du recul, je plainds ma tante qui a du en voir de belles, et avoir de réelles frayeurs bien (trop) souvent.

    1. Cilou

      Ah ça c’est une excellente raison de rentrer en établissement. Pas pour chutes à répétition, pas pour cause de fonctions sup altérées, pas pour cause de grabatisation et impossibilité d’aménager le logement… Non, le papi, il est entré en maison de retraite pour avoir toujours sous la main une femme à qui conter fleurette, et plus car affinités.
      C’est la meilleure raison d’institutionnalisation je trouve 😉
      Et si on vieillit ensemble avec mon homme, il aura interdiction d’y mettre les pieds !! non mais !!

  14. Grand33

    Bonjour Bibi,
    Je ne ferai aucune allusion à ta méconnaissance mécanique car aprés tout un médecin se doit de tout connaitre sur les tubulures diverses, les réservoirs et ce qu’il faut y mettre dedans ( ou faire sortir casqué ou pas scooter ou pas ), des hommes pas des moteurs.
    Quoi dire de ce couple si ce n’est que si les tubulures et autres réservoir fonctionnent, et sans oxydation quelconque, alors continuez bien du côté d’aix en provence (ça c pour le neuronne de cilou)
    La bise

    1. jos

      @ Grand 33 : a y est !!! J’ai compris : du côté d’Aix en Provence : les calissons. Je te prête mon neurone Cilou si tu veux !!
      Bisous moelleux à tous.

      1. Mésange

        Oh merci Jos!!! Tu viens aussi de me prêter ton neurone… J’allais me résigner à donner ma langue au premier chatminoudodu qui passait… Sam? Basmati? Minouchat de Cath?

        Et à cause de la grippe… PoutousMultiVitaminés à tous!

      2. Mésange

        Oh merci Jos!!! Tu viens aussi de me prêter ton neurone… J’allais me résigner à donner ma langue au premier chatminoudodu qui passait… Sam? Basmati? Minouchat de Cath?

        Et à cause de la grippe… PoutousMultiVitaminés à tous!

        (((M’enfin!! J’ai pas encore commenté sur cette page!! Comment je pourrais faire un doublon???… 🙁 D’ac… je pépie trop… mais pas tout le temps… et pas sur tous les billets!)))

          1. Cath

            Alors l’oiselle, on ne sait plus où donner de la plume ? C’est pas encore le printemps en dépit de ce qu’avance le ci-devant blogeur -ou blagueur . Et même si crocus et jonquilles sont à la fête, ce n’est pas le moment de larguer le duvet.
            Bon, ben le WK s’annonce et mes matous me signalent qu’il serait de bon ton de songer à plier mes gaules et à leur servir de chaufferette. Doux rêves a tutti.

      3. Cilou

        AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH Ok (et la lumière fut)

        je n’aurais JAMAIS trouvé toute seule, merci Jos 😉

        (((à 14h, 5 copines de Lili débarquent pour fêter son anniv . Alors lâchez vous : incantations vaudoues, cierges à l’église, prières à la grotte bénite… Mettez y le paquet pour que je sorte vivante de l’épreuve…)))

  15. Ceres

    Chef ! Oui ! Chef !

    Ha non, mince 😡 Trop tard ! Déjà fait m’sieur l’curé ! Wé… C’est la première chose que ma gynéco a mis sur la liste des prises de sang quand je suis arrivée les mains dans les poches et le coeur sur la vessie.

    D’ailleurs on m’a dépisté de tout un tas d’autres trucs qui sont tous revenus négatifs. Alors tant mieux. Voilà. Non ?

  16. Ahava

    Je ne sais pas ce que tu prends mais je veux la même chose. Ça ne peut pas être que le champagne ou alors t’es tombé dedans quand tu étais petit.

  17. Soyons précis

    Félicitations à tous ceux qui arrivent à mettre du diesel dans leur réservoir, parce que le diesel n’est pas un carburant !!
    Par contre les moteurs diesels fonctionnent au gasoil.
    😉

  18. marie

    t’as compris bibi ..les “vieux” baisent..scoop !!!! en + y a même +le danger du polichinel dans le tiroir.je me souviens d’une mamie à qui on faisait une irrigation vaginale “ENCORE ENCORE ….ça fait du bien ….” et d’un TRES vieux en long sejour qui ejagulais sur les eleves. infirmiéres mais non c’est pas du pipi.

  19. Julie

    J’ai longtemps hésité. Parce que ça fait un peut obsessionnel.
    Mais la linguiste en moi ne peut plus tenir, et puis ici, on s’accepte avec ses TOCs.
    C’est la faute à Gaspard, pas à Bibi mais quand même.
    Stranger in the night, syphilis IN the morning, scrogneugneu !
    Voilà désolée, c’était une prof d’anglais qui ne faisait que passer.

      1. Julie

        Ouah la classe, quelle réactivité !
        Baptiste tu veux pas être mon élève ?
        😀
        La bonne journée à toi, un beso

        ps : c’est la première fois que je remarque mais… tu signes comme Brigitte Bardot. Flippant.

  20. Krystyna

    Je sais qu’on ne doit pas être légion ici à s’y intéresser : mais j’aimerais savoir s’il y aura des points de vente en France de la version polonaise? Pourrais-tu me tenir au courant, STP?
    Pour ton site, la pub est déjà faite auprès de tous mes amis francophones, qui apprécient! VRAIMENT. (d’autant plus, que là-bas, il faut vraiment concilier les soignés et soignants… il y a même urgence !)
    Je suis certaine que le livre leur fera un très grand bien. Mais pas sûre que ce sera suffisant…
    Pozdrowienia,
    KLR

      1. Krystyna

        Krystyna Kofta est une écrivaine et journaliste polonaise, effectivement connue. Elle a fait la même fac que moi, à Poznan… mais pas en même temps…!
        Pour la version polonaise, je demandais aussi pour moi (et ceux qui n’habitent pas en Pologne, où le livre sera accessible en librairie, je suppose…)
        Quand tu vas y aller pour une séance de dédicaces (ou plusieurs), fais-moi un signe – je pourrai peut-être venir, sinon prévenir des amis ! 😉 (Si tu as le choix, vas à Cracovie, c’est une ville magique!)
        Bizzz

  21. Marie M.

    OoooooOOoooooh ! Tu me fais rire, cher Bibi, entre ma grippe et la surcharge de boulot qui me regarde avec ses ptits yeux vicieux… (Pas tjs simlple maman/épouse/élève/stagiaire… avec option grippeuse siouplé!)
    Un petit moment de détente, donc.
    Comment ça se fait qu’on a toujours peur dans les centres de dépistage même si on n’a rien fait?
    J’avais accompagné une “camarade” qu’avait fauté (ooouh!) alors que moi-même je vivais déjà en couple (la classe, LOL!) … et pis… toujours le doute… et si et si et si… (ou comment dépenser l’argent public pour rien… j’ai honte !)
    Je t’attends toujours à Chartres, si mon libraire se décide un jour 😉 … et merci à toi de continuer à nous donner tes ptites anecdotes (les rigolotes sont VRAIMENT mes préférées !)

  22. CiCi

    Bibi, tu es gé-nial !! Non seulement tu nous abreuves (vi moi aussi j’écris sous l’influence du blanc-violette, normal c’est l’anniv’ de mon chouchou, et en plus, lui ne boit pas… ou plutôt plus, hi, donc cqfd) de ton écriture indélébile (j’ai bien écrit in-dé-lé-bi-le et pas…) mais en plus et un sacré plus, tu déclenches des commentaires presque (oui tu restes le top quand même) aussi géniaux que tes historiettes (ça c’est la violette…). Je vous prie de bien vouloir m’excuser, Docteur, de n’être pas née trente ans plus tard (j’aurais aimé vous “côtoyer” les jours pairs ou impairs, peu importe puisque je ne sais pas qui j’aurais pu être).
    PS : je rappelle que j’écris sous l’influence du blanc-violette, quoique…

  23. lolo

    Avec mon mari, à l’époque mon tout jeune petit copain, nous nous sommes fait dépister ensemble avant d’enlever les préservatifs, et le médecin nous fièrement dit que si tous les couples faisaient comme nous, il n’y aurait plus de sida.

  24. Marie

    C’est la Première fois que je lis un texte parlant de CDAG sans aucunes allusions au VIH. MERCI, Vraiment . Je vous adore encore plus maintenant ! (C’était déjà le cas avant, j’avoue)
    Oui j’ai votre livre, oui j’ai adoré, oui je l’ai même offert pour noël … Oui j’ai parlé de vous à mes médecins, et NON ils ne vous connaissaient pas tous, maintenant c’est fait.
    Bravo pour votre travail de « réconciliation », j’ai eu un interne lundi dans votre « style » … Il m’a fait hurler de rire lorsqu’il a lu mon dossier médical (presque aussi terrifiant qu’un mauvais film d’horreur) et qu’il m’a regardé en disant simplement en souriant « bon d’accord, et à part Ça les petits vont bien ? »
    Je suis une maman, avant j’étais juste atteinte du sida…

    1. marie

      moi aussi je t’aime beaucoup Marie et juste pour savoir il s’appelle pas Krys ton interne? en tout un doc qui fait hurler de rire c’est le début d’un bon commencement, tu le lâche pas celui la, la bonne journée…

  25. nadine

    Bonjour.. je vous lis depuis des mois et ma vision de l’hôpital évolue grâce à vous, merci pour ça.
    J’ai pensé à vous toute la semaine: hospitalisée en urgence dans la nuit de mercredi pour une hernie ombilicale étranglée (aÏe !!) je me suis laissée accueillir dans les bras du CHD de mon département. J’ai vu les soignants qui avaient une belle humanité, je l’ai cherchée chez ceux qui l’oubliaient parfois, j’ai souri et pardonné à ceux qui ne la montraient pas ou si mal. Je me suis livrée en confiance à tous ces professionnels de santé pour me rétablir vite. Et ça a marché. Je suis déjà à la maison.
    Je garderai globalement un bon souvenir de cette expérience pourtant angoissante et douloureuse au départ.
    Mais j’ai détesté la façon dont il m’a fallu quitter les bras de l’hôpital qui m’avait prise sous son aile pour me retaper : pour récupérer un lit, ils m’ont collée sans ménagement sur un fauteuil en salle d’attente dès vendredi (ils m’ont ouvert le ventre mercredi dans la nuit… et je leur en reste très reconnaissante) pendant plus d’une heure 30 le temps qu’on vienne me chercher.
    Je compatis aux pressions que l’équipe d’infirmières a subies , j’ai compris que les services étaient saturés et qu’il y avait une autre urgence… mais je me dis au final, que mes sourires quotidiens, mon absence de plainte et mes remerciements à chacun(e) auront fait de moi la patiente idéale à foutre dehors quand le besoin s’en est fait sentir et je me suis sentie misérable après tant de réconfort bienvenu… Je le leur dirai aussi quand j’y retournerai dans 1 mois parce que si je comprends les problèmes de logistique, je garde quand même un petit chagrin (et de gros problèmes de transit que je dois gérer seule mais c’est moins glamour) de cette rupture brutale.
    Je reste convaincue que mes visites quotidiennes ici auront aidé à faire de mon séjour une expérience réparatrice très positive.
    Merci !

  26. Maya

    ” Etranger dans la nuit ? Syphilis le matin” . Il faut toujours sortir bien couvert Baptiste , sinon c’est risqué et dangereux …! Tu me fais trop rire et si tu n’existais pas, il faudrait absolument t’inventer, la vie serait trop triste…Tu sais si bien la peindre en multicolore… Aux couleurs de l’arc en ciel… Bien sûr que les personnes âgées ont une vie sexuel épanouie et heureuse , tant qu’ils ne sont pas malades et qu’ils s’aiment. Je croie que rien ne s’arrête vraiment , excepté par la maladie et la mort , et tan mieux pour eux ! Pourquoi y aurait-il un âge pour s’aimer…?? Merci encore pour ce que tu FAIS…Pour ce que tu ES… Bises.

      1. saur

        Toi qui a fait des études scientifiques, tu devrais savoir que tout dépend du référentiel et de l’observateur!je te souhaite de trouver quelqu’un qui t’aimera comme tu es,avec tes qualités et tes défauts!

  27. Maya

    Merci à toi … Je ne pense pas que tu ais beaucoup de défauts , je ne te connaît pas beaucoup , seulement à travers de tes écrits , mais je ne croit pas que je me trompe … Nous en avons tous , n’est-ce pas ?? Je crois qu’elle devait être très difficile ta copine …….Bisou bisou.

  28. Maeva

    Ahhhh!
    merci de me faire hurler de rire,
    merci d’être humain et de partager vos erreurs avec nous,
    merci de rendre la démarche si évidente et facile,
    et merci pour cette a-do-ra-ble comptine!!!!
    Encore une fois, chapeau bas Monsieur 😉

  29. tatooide

    J’adore le titre de ton article ! :-))
    J’aurais adoré être une petite souris pour voir tes yeux transformés en soucoupe devant ce petit couple d’amoureux délurés décrépis. Je me dis juste que si la sexualité, c’est comme le bon vin, ça doit être l’apothéose dans les maisons de retraite ! Déjà qu’à presque 40 ans, c’est vachement mieux qu’à 20 ou 30…
    Profites, apprends, partage, protège toi. Et aime. Surtout. VRAIMENT.

Répondre à nadine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *