Faire semblant.

“Faire semblant.”
Ou
“Le secret de pourquoi les internes ont un sens de l’humour souvent très noir et souvent très à chier.”

Quand on a 27 ans, on danse.
Quand on a 27 ans et qu’on est étudiant en médecine, on danse au dessus d’un volcan.

Alors voila M., interne. Soirée internat. Musiques, alcools, rires, danses. Beaucoup de bruits.

M. : personne rare, Abbé Pierre du rire. Rire haut et fort, tout le temps (sans jamais que ce soit inopportun), en toutes circonstances (sans jamais que ce soit inconvenant). Généreuse de son rire : elle ne le compte pas, le partage même les jours de déprime. Personnellement, j’y vois une forme discrète, toute en délicatesse, de courage.

M. nous parle de son travail en réanimation :
– L’autre fois : semaine à thème. Sur 15 lits, 11 tentatives de suicides. Je suis incollable sur les moyens d’en finir.
Elle rit.
– L’un s’est tiré une balle dans la tête, s’est arraché tout le visage. Il est vivant.
Elle rit.
– L’autre a avalé de la soude : il va devoir manger avec une paille ad vitam aeternam.
Elle rit.
– Un autre a accroché une corde à un arbre : sa trachée s’est écrasée comme de la craie mouillée.
Elle rit.
– Une a ouvert le gaz chez elle. Brûlures du troisième degré sur 60% du corps et l’explosion l’a rendu sourde.
Elle rit.

Moi, qui connais bien M., je ne reconnais pas ce rire-là et je sais ce qu’il cache.
À 27 ans la mort est une chose impossible. Alors deux choix : s’effondrer ou faire semblant. M. a choisi la deuxième solution avec ce qu’elle sait faire de mieux : elle fait donc semblant d’en rire. Mais ses beaux yeux verts ne trompent pas.
Alors, à mon tour, je fais ce que je fais de mieux : je l’attrape par le bras et lui dit :
– Allez ma belle ! On va danser !
Ou au moins faire semblant.

Pour M., une belle personne, je veux dire : VRAIMENT une belle personne.

Quand on a 27 ans, on danse.
Quand on a 27 ans et qu’on est étudiant en médecine, on danse au dessus d’un volcan.

Si le blog vous plait, donnez-nous un coup de pouce : partagez sur Facebook ! C’est juste là, au coin en bas à droite de chaque article !

3 réflexions au sujet de « Faire semblant. »

  1. Capucine

    Bonjour,
    J’ai été du côté des Soignés (dépression, TS, et j’en passe) et suis aujourd’hui du côté des Soignants (Aide-Soignante).
    ça a été long, mais je suis enfin Réconciliée avec moi même.
    Merci pour votre blog.
    Et surtout pour cet article.

  2. Fabymary POPPINS

    Je tombe par hasard sur ce billet là, et même si je ne suis pas médecin, infirmière….. par contre j’ai su enfant sourire en permanence pour cacher des blessures, et elle a raison de le faire car ça permet de pas s’effondrer, et aussi permettre de voir toujours la vie à travers un arc en ciel. Et tout le monde y gagne, pas que nous, c’est tellement plus agréable d’offrir un visage souriant car c’est pAs en faisant la tête qu’on changera et règleront nos soucis, alors SMILE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *