Celui qui se dispersait.

(modèle : Anne-Laure Buffet, que vous pouvez lire ICI. Merci à elle d’avoir bien voulu poser pour moi)

Coucou

Je n’ai pas déserté le blog, mais je m’accorde une petite pause estivale.

C’est un peu dur en ce moment. Beaucoup de travail, et pas mal de difficultés à gérer certains patients aux pathologies compliquées.

Je me sens vide, comme si l’énergie qui m’habite habituellement s’était dispersée. Besoin de réunir mes forces. De les faire revenir.

Je ne vous oublie pas, je reviendrai en septembre avec de nouvelles histoires.

Prenez soin de vous,

Pour celles et ceux qui ont Instagram, vous pouvez me suivre là-bas, ou j’épanche mon amour pour les visages (et les bonzes sous la pluie !).

27 réflexions sur « Celui qui se dispersait. »

  1. c'line

    Ressourcez-vous, très cher Bibi, et revenez-nous ensuite… Et profitez bien de la merveilleuse lumière de votre nouvel appartement !
    Si vous nous manquez trop, il y a toujours vos livres, à lire ou à relire…

  2. Lys18

    Bonnes vacances Baptiste !
    Prenez soin de vous reconstituez-vous.
    On vous aime pour ce que vous êtes, surtout ne changez pas et ne changez rien.

  3. Mariec

    Pas facile en effet, des vacances pour rassembler vos forces? non?
    De très beaux portraits, le regard du premier homme à la guitare en dit long!
    Bon courage pour continuer.

  4. Edith Peille

    Bonjour Baptiste,
    je suis bien contente que tu pennes enfin un peu de temps de toi ; eh oui, quand je vois le monceau d’activités que tu as et tout ce que tu fais, je me demande comment tu arrives à tenir le coup ; entre tes deux métiers (médecin et écrivain), les rencontres et séances de dédicaces, l’écriture, toute la paperasserie que doit remplir un médecin, ton blog et tes passages sur France Inter, soit tu as un frère jumeau et vous vous relayez (tu as déjà une soeur jumelle, notre petite Ginie ; mais là, on ne risque pas de se tromper !), soit tu as le don d’ubiquité… Bref, c’est toi le toubib, mais je te prescris du repos pour recharger les batteries et nous revenir avec en pleine forme, avec (qui sait ?) un nouveau livre ? Je les ai tant aimés tes livres ! Tous ! Je vais continuer de te suivre sur IG pour admirer tes photos plus belles les unes que les autres !
    Bonnes vacances Baptiste et toi aussi prends bien soin de toi !
    Je t’embrasse comme je “‘t”aime”, c’est à dire tendrement et avec complicité.
    Edith

  5. Giroflée

    Bel été à vous Baptiste : ) Profitez de faire de belles balades dans la nature et de respirer à plein poumons : ) Rien de tel pour recharger les batteries à plat !!!

  6. Missegue Martine

    De quel droit se permet on Bibi??
    Baptiste est le plus beau des prénoms alors pas de vulgarité svp.
    On respecte.
    Reposez vous. Vous faites un merveilleux métier mais si difficile!

  7. Souslalune

    Bonnes vacances et bon courage pour les questionnements liés aux pathologies difficiles, bon rétablissement aux patients concernés. Au plaisir de te lire, bises 🙂

  8. Bricabricoles

    Que vous dire ? Qu’on vous souhaite de tout coeur que vous retrouviez l’énergie qui vous caractérise, alors bon courage pour la suite. J’attends avec confiance de vous retrouver en septembre. Prenez soin de vous.

  9. Emmanuelle

    Baptiste, à force de trop donner, on se sent vider (on se fait pomper son énergie positive)… apprenez à vous protéger pour éviter d’être en batterie sèche… reposez-vous, ressourcez-vous… et acceptez aussi que d’autres remplissent votre réservoir…

  10. cecile

    Magnifiques photos !

    Comme j’en retrouve un peu, je vous envoie une cargaison d’énergie 😉

    Prenez bien soin de vous 🙂

    Cécile

  11. marie

    À une époque, dès matines je plongeais dans les bonnes ondes de cet endroit, tu avais écrit ton premier roman… je te croise sur le salon du livre l’autre jour tu es happé par les obligations, la radio, les malades , la photo tout ça, tout ça , ” tu n’arrêtes pas” ….
    Et nos cerveaux sans fin qui synapsent
    Pour se ressourcer , faire simple écouter la pluie d’un orage nocturne, sentir l’odeur de la terre, laisser passer les idées comme des petits nuages dans un ciel bleu azur… de toutes les manières si elles etaient du feu de Dieu, elles reviendront
    En somme… buller
    Ce que je fais présentement à 3h45 du matin au détour d’une douce insomnie et toute à l’heure le réveil sonnera après ce sera la jungle .

    BUL-LONS !

    Bizouilleks

  12. Lorraine

    C’est tellement ce que je vis actuellement, au point de me remettre en question sur mon avenir professionnel. Trop d’heures, pas assez de personnel, une direction aux antipodes du terrain et surtout cette chaleur qui nous tue.
    Beaucoup de courage et volez des bonheurs simples toute la journée pour pouvoir vous ressourcer.

  13. tisseur Evelyne

    Profitez bien de ce “bullage” nécessaire pour tous et surtout pour vous Baptiste qui donnez tant aux autres !!
    très belles photos, les portraits sont beaux !

    à bientôt , mais uniquement quand vous vous sentirez prêt !!!

  14. Marie Odile

    Bonjour Baptiste, il n’y a pas très longtemps que je suis votre blog, je vous ai découvert par la radio.
    J’ai grand plaisir à lire vos rubriques sensibles et ironiques, très touchantes et je vous en remercie.
    Belles vacances à vous & à septembre.

  15. anne

    bonjour Baptiste,
    çà va mieux ?
    un petit peu ?…
    bof ?
    … alors,
    je vous propose de nous oublier
    nous oublier pour de vrai
    laisser votre esprit au repos
    dans le vide
    regarder ce qui passe
    admirer les reflets de lumière sur l’onde
    sentir le vent sur votre peau
    ne rien retenir
    ne rien apprendre
    ne rien questionner
    simplement
    papillonner légèrement
    et si possible,
    savourer ce nouvel oreiller social
    puis
    respirer le calme qui monte en vous
    surtout
    nous oublier
    nous oublier
    nous oublier
    et….
    enfin vous retrouver
    fraternellement,
    Anne C

  16. marie hélène rodicq

    bel été Baptiste, profitez de la Vie, du vent, du soleil, de l’amitié, de l Amour…et revenez plein d’énergie. j’aime tellement votre humour, votre humanité
    Marie hélène

Répondre à Giroflée Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *