Mais où est Charlie ? DTC ! (Épisode 1)

Photo : Le génialissime site : Laissez Parler Les Petits Papiers

Dans la série : “Les choses qui ne se font pas (ou mal)”, épisode I.

L’histoire (pour une fois soumise à caution car cela me parait hautement improbable, plutôt une légende urbaine qu’une réalité hospitalière…) c’est François, l’écriture c’est moi !

Alors voilà Charlie, vous savez, Charlie des livres “Mais où est Charlie ?”, le petit bonhomme habillé avec un pantalon bleu et un bonnet rouge. Charlie est un peu con-con : il est toujours perdu au milieu d’une foule et le but du jeu est de le retrouver le plus vite possible.
La dernière fois, je gardais ma nièce.
6 ans, la peau très noire, les dents tres blanches et tellement d’énergie qu’on croirait un oréo monté sur transistor et lâché du haut d’une pente.
J’étais un peu fatigué de lui courir après. Alors j’ai pris une photo de “Mais où est Charlie ?”, j’ai supprimé Charlie avec Photoshop et je lui ai donné :
– Tiens ma chérie, cherche.
Elle a cherché… pendant LONGTEMPS. J’étais, enfin, tranquille.
Ça ne se fait pas. Il y a plein de choses qui ne se font pas.
Exemple :
Quand Jackie arrive aux urgences complètement ivre, on peut mettre son ivresse sur le compte de l’adolescence. On a tous été jeune.
L’interne François :
– Tu as bu quoi ?
– Rien du tout ! répond Jackie en hoquetant.
– Tu as quand même 2 g à la prise de sang !
– C’est pas que j’ai beaucoup bu, c’est que mon pote il m’a dit de faire un truc pour que ça monte plus vite.
– Faire quoi ?
Le jeune se tortille.
– C’est un peu gênant…
– Dis-moi.
– Zêtes sûr ? Le dites pas à mes parents, c’est trop la honte !

[…]

LA SUITE (INCROYABLE) CETTE SEMAINE !

PS : je serai à Bordeaux chez Mollat le jeudi 20 février à 18 heures. Le salon du LIVRE de Paris et d’Arcachon m’ouvrent leurs portes, je vous tiens au courant…
PS 2 : les traductions du LIVRE à l’étranger avancent, l’Italie ouvre le bal pour une sortie très bientôt !

93 réflexions sur « Mais où est Charlie ? DTC ! (Épisode 1) »

  1. Emilie

    C’est un jeu? Il faut deviner?
    Je dirais par voie intra-rectale, je ne vois pas d’autre chose que serait gênantes et ferai monter plus vite le taux d’alcoolémie.

  2. Grand33

    Bonjour Bibi,
    Hou là là !!! après le cannabis, l’alcool …. bibi tu va te faire allumer !!!!
    Quant à Jackie, peut-être comme le dit Emilie, elle (il) a bu CUL-SEC ???
    la bise

    1. enniop

      dans le cadre des objectifs de ce blog et afin de ne pas nuire aux conditions de travail de nos courageux internes aux urgences, je vous serais gré plus attentifs à ce que vous écrivez …..
      ils vont ce mettre quoi dans le c.. après vous avoir lu !
      vous imaginez le nombre d’éclat de verre à retirer de ces lieux intimes chaque fin de semaine !!!

  3. P.

    Bien sûr que j’ai immédiatement pensé au tampon imbibé d’alcool… Mais vu mon temps de réaction ces dernières semaines, forcément j’arrive après la bataille (et grâce ou à cause de Facebook).
    Mais par contre, ce que je retiendrais de ce post (vu que je ne bois pas, que je suis contre tout insération de corps étrangers dans mon colon, et que je n’aime pas les tampons (oui je suis très sectaire ces temps derniers)) c’est la méthode machiavélique pour faire tenir un enfant sage !! Niark, Niark, je n’y avais jamais pensé, j’ai trouvé mon maître il faut croire 😉

  4. Cilou

    NAAAAAAAAAAAAAAN sérieux ???
    DTC ???
    (je connais ça… à chaque fois que je perds qqch, ce qui arrive svt vu mon alzheimer, je demande à Thomas “où est tel truc ?”, il répond tjs “DTC”)
    Un tampon d’alcool ds le cul, j’en reviens pas… oO

    (et t’es VRAIMENT pas sympa avec ta nièce. J’espère qu’elle te foutra la honte en te traitant de vieux devant tous ses potes pour se venger. Et elle vengera Charlie aussi, qui accessoirement a bercé mon enfance). 😛

      1. Cath

        Ben moi, je ne sais pas qui c’est Charlie : je ne l’ai ni lu et encore moins cherché, donc jamais lu.
        Maintenant, faire chercher la clé du champ de tir à un bout de chou, ça , ça se paie un jour ou l’autre. La note risque d’être sévère 😉

        1. Mésange

          Il suffit de demander Cath… http://www.grund.fr/catalogue-jeunesse/741-jeunesse/1663-livres-jeux/ou-est-charlie–le-livre-magique-EAN9782700041170.html
          Il a même sa page sur Wikipédia!
          N’empêche que le supprimer et laisser l’enfant le chercher quand même, ça je n’y avais jamais pensé! J’aurais dû te connaître quand j’étais instit… que de moments calmes perdus pour mes oreilles!

          En ce qui concerne Jackie, comme Cmoi, j’ai plein de lacunes… et j’en apprends de belles sur nos jeunes et l’alcool! Wow! Ma pôv’ dam’, tout fout le camp! Et pôv’ France! 🙂 Y’en a qui aime vraiment de drôles de suppositoires… ou tampons! Pas étonnant que les médecins des urgences se retrouvent avec plein de trucs-machins bizarres à enlever du côlon ou d’ailleurs!

          Poutous aux’endroits habituels… les joues!

          1. Cath

            Merci l’oiselle. Je ne connaissais pas. Voilà qui m’ouvre des horizons avec un mien neveu.
            Mais c’est féroce un tonton fatigué de courir après une puce survoltée…

  5. Camy

    Très très très contente que le livre arrive en italie, je vais enfin pouvoir l offrir autour de moi!

    Mais pas contente du tout qu’on s’amuse à effacer le pauvre Charlie 🙁
    Je commence à me demander si ce n est pas pour ça que je ne le trouvais jamais dans mon enfance… hahaha

  6. Cilou

    Ah le site des petits papiers est à mourir de rire !!!
    je vais arrêter de le mater au boulot, je vais me faire repérer !!
    (suis entre 2 réunions… temps mort d’1/2 h…)
    Des bisous et des sourires, j’me bidonne 😉

  7. Herve CRUCHANT

    J’enquête.

    J’ai les indices suivants : “le petit bonhomme habillé avec un pantalon bleu et un bonnet rouge. Charlie est un peu con-con : il est toujours perdu au milieu d’une foule…”.
    Alors, je pense que c’est un breton-con.
    Ou un Jacques-Yves Cousteau (J-Y si tu nous regardes, va te noyer ailleurs!)
    Ou un daltonien.
    Ou un sacré drôle de mec qui répond à celle qui l’aime DTC …
    J’enquête.

    Tiens, où ai-je donc mis mon crayon ?

    1. Rofine

      Sans aller si “au fond” avec une paille, cela fait un petit moment que les filles utilisent les tampons imbibés d’alcools forts dans leur vagin…
      Imaginez les dégâts !!!
      Baptiste, concernant Charlie, ton idée est géniale. Mon loulou de petit-fils prend le même chemin “dynamite” que ta nièce et je la lui servirai un de ces jours.
      La bise

  8. Valentine

    Ah çà doit être le nouveau truc des djeuns xD
    un tampon imbibé vodka dans le rectum et hop roulé jeunesse ils sont beurrés comme des coins :p

      1. Cmoi

        merci a Toi, comme beaucoup je me coucherais moins bête ce soir…….. mais tout de même ces d’jeunes ont des idées j’vous dis pas en plus il ne vient une idée quand ils ont des gaz ça sent quoi…….. je sort, bisous

        1. Mésange

          Désormais, c’est avec un gazomètre près de l’anus que l’on mesure ton taux d’alcoolémie!!! Imaginez un éthylotest en forme de thermomètre!!! 🙂

          1. Cath

            Et surtout ne pas allumer le briquet…sous peine de se retrouver flambé ( ben oui, quoi, c’est sérieux la sécurité).

        2. Mésange

          Désormais, c’est avec un gazomètre près de l’anus que l’on mesure ton taux d’alcoolémie!!! Imaginez un éthylotest en forme de thermomètre!!!
          Allez je rejoins Cmoi, on va boire un p’tit quelque chose à notre façon à nous… côté gosier!

  9. marie

    Diabolo Téquila Cocaïne à la paille dans les trous ….de nez, ô tempora ô mores, c’était trou de la balle enfin pour ceux qui y ont survécus, autrement y’a le djinn troueur comateux, le derviche traceur crémeux le …etc etc etc
    ps : ce que tu as fait à ta zébulonne de nièce c’est pas gentil VRAIMENT pas gentil

    1. Cath

      You can shove it where the sun does not shine, à ce que j’ai appris au cours de mes lectures très enrichissantes. En traduction libre, cela pourrait donner : “vous pouvez vous le carrer là où le soleil ne brille pas”.

      Marrant : je n’ai eu aucun mal à comprendre cette expression poétique. Par contre, le DTC m’avait laissée bien perplexe. Merci Grand 33.
      Et puis les techniques décrites…on va vite revenir aux clystères du train où vont les choses, non ? Mais je m’égare surement 🙂

  10. Claire

    Oh la la… mais à à peine 40 balais, je suis complètement Has Been, moi !
    Ou hyper naïve, au choix !
    Je n’aurais même pas pu imaginer tout ce que vous racontez… Un tampon imbibé dans le c*l…
    Bon, je me coucherai moins bête, ce soir…
    Merci pour la découverte des “petits papiers” ! C’est très sympa !

    1. Valentine

      si çà peut te rassurer, j’ai 25 ans, je ne pense pas être une vieille dans ma tête .. Mais ce genre de pratique me laisse très dubitative .. c’est comme de les voir se mettre minable dans les bars et à 22h ils sont dans le caniveau entrain de vomir 0.o

  11. Sandrine

    OMG!!!!!! Qu’est-ce que c’est que cette technique ?!?! DTC, non mais c’est pas sérieux?!?! Je ne veux pas que mes enfants grandissent!!!! Restée des bouts d’chou de 3 et 5 ans s’il vous plait, vous m’tueraient si vous devenez des ados de ce genre!!!!!!!
    Oueeeeeerk!

  12. Grand33

    Tous ces commentaires me donne une idée : je vais créer un bar à suppositoires …. suppo vodka et hop !!! Et un suppo téquila citron vert !!! Et une boite de suppo pression !!!
    En plus en sortant pas de problèmes avec les flics pour l’alcooltest ….. à moins qu’ils changent l’embout de côté !!!
    Il me manque plus que le nom de l’établissement : “le pet qui sent bon” , à voir, j’attend vos idées
    Merci

          1. Cath

            Mais elle est déchaînée Marie la Bleue ! Et what about bazooka suppo, non ?
            Moi, ces pratiques me dépassent, je manque vraiment d’imagination, ou je l’occupe à autre chose, sans aucun doute.

  13. Pivoine

    Moi non plus je ne connaissais pad “DTC” (c’est moche quand même comme réponse , non ?) et encore moins les différentes méthodes que vous avancez pour faire grimper le taux l’alcolémie ^-^
    Je me sens bien décalée tout à coup … bon, si ce gamin a honte, c’est au moins qu’il a compris tout seul que ce qu’il a fait est idiot ! Tout n’est donc pas perdu ….

  14. Albigène

    Ah !!! Ces anglo saxons…
    A mon humble avis, la réponse a été donnée. En effet depuis quelques années des jeunes américains trouvent malin de s’enivrer plus efficacement en imbibant des tampons d’alcool durs comme la vodka qu’ils se mettent dans l’anus. La méthode a traversé leurs frontières. La muqueuse de l’estomac filtre mais les muqueuses du rectum doivent laisser passer plus rapidement l’alcool dans le sang. Des pratiques encore plus idiotes et douloureuses consistent à essayer d’en faire pénétrer l’organisme par les yeux (la cornée va s’en souvenir..) ; et dire que si on leur avait prescrit des suppositoires ils auraient peut être refusé ! Dans tous les cas, bonjour les irritations. Allo maman bobo, quand l’alcool ne fait plus d’effet anesthésiant…. Si tous les cons portaient un béret blanc on pourrait croire qu’il neige.

  15. nevousinquietezpas

    Et moi qui croyais que confondre le gel avec la lotion hydroalcoolique c’était très mal… j’espère au moins que son pote l’a regardé dans les yeux en lui prodiguant son conseil (quel qu’il soit) mais attendons patiemment la fin de l’histoire… mais je penche pour la même anal-yse que les autres. DocBibi nous a mis sur la piste en évoquant Charlie qu’on cherche pendant très longtemps.

  16. Helene

    OULALA je me sens vieille a a peine 30 ans. un tampon d’alcool DTC! pourquoi avoir besoin d’être ivre et surtout sans le plaisir GUSTATIF d’un/plusieurs cocktails/vin/biere/champagne et j’en passe. Et pourtant rugbywoman (mon correcteur veux absolument mettre rugbyman, grrrr), je connais question biture. Mais la…… J’en reste Baba.
    Quelqu’un m’explique :-p.

    1. marie

      comportement ordalique de l’ado , ordalique bordélique c’est pareil, chaque génération a une trouvaille “défonce” celle ci parait encore plus stupide que celle des générations précédentes pour les conséquences directes qu’elle peut avoir ; le pastis bu à la louche n’était déjà pas un modèle d’épicurisme mais au moins le corps peut sans débarrasser…les troisièmes mis temps et leur cortège de vomis….mais là je crains que le délire du moment se paie cher et longtemps en souffrance brute.
      est-on né pour souffrir?

      1. elwynn

        Le pastis a la louche, jamais fait aussi. Le pire que j’ai pu faire a été de cul-sec de guiness suivi de bière et encore de bière….. J’ai vraiment été sage ^^.
        Vraiment je n’ai jamais comprise plaisir d’être soule pour être soule. Etre soule car on a trop fait la fete, dépasse sans s’en rendre compte ses limites, ok (en 3eme mi-temps ca arrive surtout avec la fatigue) mais je n’ai jamais compris les gens qui doivent être soules pour aller ensuite faire la fete.
        Vraiment. Enfin esperont que ses muqueuses se remettront vite et bien de ce traitement.

  17. doume

    Comme thème secondaire : langage et société.
    DTC connais pas, vu que je n’utilise pas (ou rarement) les expressions avec les mots “cul-chier-putain”, même oralement. On ne me parle non plus comme ça, mes enfants ont appris en 6ème en cours de français à utiliser les niveaux de langage adaptés aux situations.
    Est-ce que le vocabulaire influe sur les comportements ? …

    1. marie

      absolument pas, dans ELLE un article sur une femme de la haute society parlait de l’éducation de ses enfants la crème de la crème…. et soudain au détour d’une phrase , la faille ” mon mari je l’appelle Groc” “Groc ?????????” oui Groc comme Gros con

      1. Cath

        La crème de la crème a viré, et depuis très longtemps… Le choix du vocabulaire est toute une éducation, et comme Doume, il y a des termes que je n’emploie pas. La gaudriole me fait marrer, la vulgarité m’ennuie. Et High Society n’est vraiment pas synonyme de bonne éducation, ou de délicatesse, loin s’en faut, à ce que je lis.
        Hélas, hélas…bon, ben, c’est pas le tout, mais faut se remettre au boulot 😉

        1. marie

          ah non non non pas d’ac tu peux avoir le vocabulaire le plus riche et subtile du monde de la terre et être le pire des pires goujat, je préfère un sonnant et trébuchant gros mot dit une fois plutôt qu’une litanie de verbiages, certes élégants, mais au final qui sont l’arrogance la plus crasse .

          1. Cath

            Mais on est d’accord Marie la Bleue. Si, si.
            Comme je dis, la gaudriole me fait rire, et n’exclut pas les gros mots drus et durs, directs en somme. J’adore lire San Antonio, et ce depuis mes plus tendres années, c’est dire.

            Mais la vulgarité m’ennuie, et pour être vulgaire, il n’est pas nécessaire d’utiliser des gros mots. Ici, la dame en question est hypocrite, faisant semblant d’être polie en utilisant une expression censée cacher ses sentiments -alors qu’elle les expose clairement-, elle veut faire croire qu’elle préserve les oreilles de son entourage et de l’intéressé alors qu’elle les prend manifestement pour des demeurés. Il n’y a aucune subtilité chez cette personne, et un pauvre vocabulaire. Elle ne nous a pas sorti la tirade du nez pour montrer qu’elle se moquait de sa seconde moitié. Aucun panache.

            C’est un état d’esprit. Fort déplaisant. Un esprit vulgaire et mesquin de mon point de vue. Bref une personne que je rougirais de fréquenter.

  18. Herve CRUCHANT

    DTC

    Je savais qu’un jour ils l’auraient dans le cul avec leurs alcoolomètres, nos gendarmes. Ah, dur, dur !

    Madame, descendez de voiture…Mademoiselle, bon…Ouhlà, çà tangue dites donc…mettez les mains sur la voiture… écartez bien les jambes…penchez-vous en avant et toussez fort à trois…s’il vous plait, ne gâchez pas le métier, c’est déjà assez pénible comme çà…bien…Roger, 37°8 et 2,5 grammes…qu’est-ce qu’on fait?…vous avez un téléphone personnel, Mademoiselle?

    Faut réorganiser le corps des gendarmes. Monter des stages pratiques. Leur faire lire le bouquin “Tous à poils”…
    Çà va pas être facile facile tout çà.
    Et puis, une fois à la retraite, bien confis dans le bocal, les confier à Cilou… qui aura du se recycler encore une fois à Reims.

    Çà va faire des frais, tout çà…

    1. Cilou

      la prise en charge d’anciens gendarmes-pros du toucher rectal qui se démentifient, risque d’être haute en couleur…
      les obscénités que me sortent parfois certains vieux (ou vieilles) me paraitront des bouquets de violettes à côté de ce que ces futurs pensionnaires pourraient me sortir 😛

      on va bien se marrer je sens 😛

  19. nuts

    Ah bhen voilà l’idée…pourrais tu mettre dans ton prochain livre une page de ou est Charlie sans Charlie pour que nous puissions venir aux dédicaces avec nos enfants sans avoir de problèmes de “”vieilles biques “!
    Pour tout le reste toujours bravo et pour les” commenteurs”! bravo aussi!

  20. Elle

    Grâce à certains qui, semble-t-il, ont trouvé la réponse à l’énigme je découvre une drôle de pratique !
    Dans Ton C*L dites-vous !
    Moi c’est Sur Le C*L que je reste !
    Et « Labelloboisdormant » elle fait ça aussi ? Noooon ! Pas les filles !?…

    Peut-être y a-t-il une petite formation complémentaire chez les gendarmes maintenant! Comment répondre à celui qui demande pendant son contrôle d’alcoolémie:  « je le mets où m’sieur ?… l’alcootest !»

  21. Claudia

    ” DTC ” je trouvais ça bien pratique à utiliser quand mon neveu, alors tout petit, était dans le coin et que je ne voulais pas heurter ses chastes oreilles… Mouais, parfois je réfléchis pas plus loin que le bout de mon nez, parce que quand l’enfant en question claque un sonore ” DTC ! ” au “Où j’ai mis mes lunettes ?” de son grand père… Ben tu fais moins ta maline…

  22. titou59

    Le DTC n’est pas à propement parlé un langage de jeunes, mais plutôt un langage de geek/nerd (même si le DTC a largement été diffusé grâce aux nuls) … . Pour ceux qui connaissent la culture Geek/Nerd, il y a le site http://danstonchat.com/ où on trouve quelques perles de ce langage (même s’il faut bien chercher parfois). Ce site est un peu (beaucoup) abscon pour tout ceux qui ne sont pas geek et/ou nerd … Il existe aussi une assez bonne série “the big bang theory” avec quelques caricatures de geek. C’est là qu’on apprend à se souhaiter un “joyeux lite”, ce que veut dire CoD, WoW, AoC, pvp (ou jcj), ce qu’est un fail, un epic fail, ou epic win, un “powned”, un “noob” etc …..
    Grâce à cette “culture geek” je suis allé 2 fois en vacances au Québec chez un joueur … en revanche, je n’aurais jamais imaginé qu’on pouvait penser à se mettre un tampon dans le fondement, avec le risque que celui-ci soit emporté (dixit les 2 règles fondamentales de l’univers). Je dois être bien naïve … (ou trop vieille ?)

  23. merline

    merci pour le lien vers le site des petits papiers !! excellent ! et très drôle
    39 pages… pfiou … c’est mon boss qui va pas être content …

  24. Irène

    Heureusement que j’ai eu le bonheur de lire tant de commentaires intelligents, drôles pour me réconforter de m’être subitement sentie très vieille ! Je ne connaissais absolument pas cette méthode de s’alcooliser. Je me coucherai moins bête mais triste.

  25. lalanne

    Oh non…. j’attendais ça avec impatience (Bordeaux je veux dire) et je serai partie en vacances.
    Vraiment désolée de vous rater.
    Peut-être à Arcachon alors.
    Cordialement

  26. Joële

    Quelle déception !!! Moi qui suit ton blog, qui l’a fait connaître et qui a dévoré ton livre et plusieurs fois offerts, tu viens à Bordeaux quand je suis absente….Grrrrrrrrrrrrr. Bravo pour TOUT.

Répondre à Claudia Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *