Tagada ! Tagada ! Merci Mamie pour le poney !

Tagada ! tagada ! Merci Mamie pour le poney !

(Histoire de T., l’écriture c’est moi ! Juste merci !)

Alors voilà la vieille Mme D. au fond de son lit d’hôpital. Autour d’elle : son fils et sa belle petite fille de 26 ans qui, détail non négligeable, adore l’équitation (qui n’aime pas ça ?).
T. jeune interne plutôt bien mis de sa personne examine Mme D., lui pose quelques questions, s’assure qu’elle se remet de son opération.

À l’hôpital, ce n’est pas parce que les gens meurent, souffrent ou que la nourriture est dégueulasse que la vie doit s’arrêter. Et même une fracture du col du fémur peut être une bonne occasion pour faire du poney.

Le soir, l’interne trouve une nouvelle demande d’ami sur FaceBook : c’est la petite fille de Mme D. Elle a lu son nom sur son badge et, détail non négligeable, elle adore l’équitation (c’est une redite, je sais, mais c’est important l’équitation, c’est bon pour la santé !).
Ils vont boire un café, parler de tout et de rien, du temps qu’il fait, du temps qui passe, du dernier film vu au ciné, de la dernière chanson à la radio, parler un peu de Mamie, de son kiné, de ses progrés, etc…

L’heure tourne, il la raccompagne au pied de son immeuble.

Elle le regarde, lui sourit, lui dit qu’elle adore l’équitation. Il la regarde, lui sourit, cela tombe bien, il adore monter.

VRAIMENT

Tagada ! Tagada ! Merci Mamie pour le poney !

(Les morales de cette histoire :
1- toujours avoir son badge sur soi,
2- Facebook a vraiment malmené les mots “amis”,”j’aime” et “commenter” en les vidant de toute substance signifiante. Mais on pardonne à Facebook : ce réseau a tant fait pour promouvoir l’équitation…)

Si le site vous plait, donnez-nous un coup de pouce, partagez sur FaceBook, c’est juste en bas à droite de chaque article… Et rejoignez-nous sur la page FB “Alors Voilà”…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *