Darwin à rebours.

Alors voilà Mr. R., 24 ans, aux Urgences, avec sa copine. Fracture du boxeur, terme utilisé devant le patient. Entre nous : fracture du c..n.
Pourquoi ? Laissons la parole à Mr. R. : “j’étais vénère, j’ai tapé le mur”.
Tout un programme…
Parions que le mur se porte mieux que la main droite de Mr. R…
Dans leurs regards, ce je-ne-sais-quoi qui vous rappelle que si les Hommes descendent du singe certains ne demandent qu’un coup de pouce pour y remonter très vite.
On posera une attelle et c’est BiBi qui s’y colle.
Le jeune, pendant que je m’en occupe :
– Sinon faut faire des études pour être médecin ?
BiBi, décontenancé par tant de candeur :
– Un petit peu.
Lui, très sérieusement, sans réfléchir, vers sa copine :
– Vendeuse à Pimkie c’est pas top, tu veux pas faire médecin ?
Et là, messieurs, mesdames, je vous demande d’applaudir la plus belle réponse du monde :
– Je sais pas trop…
Court, concis, un peu vague. Elle “sait pas trop”… MAGNIFIQUE !

Je ne dis rien, ne ris pas, n’esquisse pas même le commencement du début d’un sourire. Je reste très sérieux, BiBi est professionnel.

J’adore mon métier, je veux dire : j’aime VRAIMENT mon métier.

Si le site vous plait, donnez-nous un coup de pouce, partagez sur FaceBook, c’est juste en bas à droite de chaque article…

3 réflexions au sujet de « Darwin à rebours. »

  1. Maryline

    Bonjour B. 🙂
    depuis hier que j’ai découvert votre blog, je ne peux plus le lâcher ! J’ai ri et pleuré… Celui ci-dessus, m’a beaucoup fais rire !!
    Le principe de réconciliation j’adore !! Je veux y croire… Moi-même mon coeur est partagé, entre ce que j’ai subit lors de mon 1er accouchement que je n’ai pas trop digéré -euphémisme- (et ce qu’ils ont fais à ma puce encore moins) et des souvenirs d’une infirmière (ou interne ?) que je n’ai jamais pu voir (je souffrais d’une euuuuuuh “photo-phonophobie sevère comme ils disaient donc je ne pouvais rien voir ) qui a su trouver les mots magique alors que j’étais terrorisée à l’idée de mourir d’une méningite cérébro-spinale ( et non ce n’etait “que”une meningite virale, ouf !! 🙂 )
    J’ai diffusé des articles de votre blog sur facebook, et je vais commander votre livre au papa-noël!! ^^
    Bonne continuation, et merci infiniment pour tout ce travail !!!!

  2. Save Our souls

    Ils sont affligeants et vous êtes si stoïque, bravo! Pardonnez ma question mais “fracture du c..n.” c’est quoi? J’en profite pour vous dire qu’il serait sympa de penser à traduire les abréviations ainsi que les locutions latines, merci (j’en connais mais pas toutes) merci encore

    1. Oriane

      Bonjour,
      J’arrive trèèès longtemps après la bataille, mais si des fois vous repassiez par là, ou que quelqu’un se pose la même question, “c..n” n’est pas un acronyme ou une abréviation, c’est juste le “o” remplacé par des points pour éviter de dire une grossièreté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *