L’homme qui était chaud-patate.

Alors voilà : patient, 45 ans, refuse de prendre son traitement. Je bataille vingt minutes, lui sors le grand jeu… Il finit par accepter, puis quitte le cabinet en me serrant fort la main et en disant, avec des intonations de VRP et l’air expert :
– Très belle négociation, Docteur.
Là, je suis chaud patate, je me sens prêt pour gérer le conflit israélo-palestinien. 

En plus, mes patients qui me trouvent trop maigre me ramènent des munitions :

Joyeux Noël à toutes et tous, à vos familles et à ceux que vous aimez…
Baptiste

56 réflexions au sujet de « L’homme qui était chaud-patate. »

  1. Tsuvane

    Excellentes fêtes à vous aussi , et, de vous à moi, je pense que s’il y avait plus de gens comme vous sur Terre, le conflit israelo-palestinien, et tous les autres d’ailleurs, ça serait de l’histoire ancienne.
    Merci de me redonner foi en l’humanité.

    Répondre
  2. Cath

    C’est le genre de munitions qui soignent et vous requinquent le bonhomme. 😉
    Tu vois, les patients aiment bien soigner leur toubib aussi. Juste retour des choses. Cela dit, je te piquerais bien une corne de gazelle moi, avec une tasse de thé, c’est bon pour le goûter 🙂
    Joyeuses fêtes à tous.

    Répondre
      1. Cath

        Ça fait quasi 2 mois que je suis au yaourt à 0% et privée de saucisses dans mes lentilles ! Y a un toubib que je ne nommerai pas qui m’a conseillé cette diète pour ne pas avoir mal et éviter les urgences en pleine nuit ( une fois, ça suffit). Et le plus dur, c’est qu’il avait raison ! Alors pour le goûter, je veux ! 😉

        Répondre
  3. hern

    ah savent être sympas les patients, ils dorlotent leur toubibs … j’espère que vous avez passé de bonnes fêtes, et que vous n’avez pas abusé des bonnes pâtisseries ! lol

    Répondre
  4. josecile

    Est-ce un hasard si le plateau de douceurs est posé sur la page des antidépresseurs ???
    En tout cas si le monde entier n’avait que des munitions comme celle-ci …
    Bonnes fête à toi aussi, et à tous ceux qui te sont proches et chers.

    Répondre
  5. Foetus

    Joyeux Noël BiBi.
    Gros câlin et coeur partout !!

    Tu m’as donné envie avec tes munitions haha (tes patients sont super cool !) Bonne chance avec le conflit israélo-palestinien, il parait que c’est un peu compliquer (mais comme t’es un bon négociateur, on ne sait jamais :D)

    Répondre
  6. Virgule

    C’est un bon lapsus photographique que de laisser juste le mot « antidépresseur » à côté de cette belle assiette de gourmandises.
    Bonne fêtes à vous Baptiste 🙂

    Répondre
    1. Philippe

      Argh, je l’avais vue aussi celle-là !
      Ce doit être un nouveau genre de médicaments en fait.
      Il aura eu l’échantillon gratuit ;0)
      Joyeuses Fêtes à tous !

      Répondre
    2. Grand33

      Et comme il y a aussi un document de l’assurance maladie peut-être qu’en 2017 les patisseries seront remboursées par la Sécu ? ………. ou pas !
      😉

      Répondre
  7. mimi

    Bonjour à toutes et tous,
    Comme nous sommes dans une période où franchement, on oublie un peu les autres pour penser un peu plus à ceux qui nous entourent et que nous aimons, j’ai la joie de vous annoncer la naissance d’un petit-fils, il y a 9 jours !!!
    Un grand bonheur dans ce monde où l’on ne parle que de guerres, d’attentats, de misère….
    « Ben oui », depuis quelques jours, je pense à MON bonheur ET à celui de notre fille…
    Il faut être un peu égoïste de temps en temps et je n’ai aucune honte à l’écrire.

    Belle journée à vous toutes et tous.

    Répondre
  8. Tenoux Agnès

    Merci. Une belle fin d’année à vous! Un peu de temps pour vous et du grand air à respirer, voila ce que je vous souhaite pour 2017. Je viens de lire votre livre « Alors voilà » trouvé à ma chouette bibliothèque et ai pu constater votre dévouement et votre humanisme. Merci encore et bonne route…

    Répondre
  9. Milie

    Bonjour,

    Je vous ai rencontré lors du salon du livre de Toulon. Contact très convivial malgré l’afluence autour de vous.
    J’ai dévoré les deux livres achetés et dédicacés et en ai offert d’autres à mon neveu médecin.

    Votre lecture m’a réconciliée avec la nature humaine qui, en tant que bénévole et présidente d’une grosse association me déçoit de jour en jour. La gestion en milieu professionnel est presque plus facile!

    Alors voilà, je voulais vous remercier pour ces moments de réconfort même s’ils sont tristes ( mon fils s’est suicidé à 25 ans, il y a 9 ans), j’aurais aimée être aussi forte que la mamie de vs ne serez plus jamais triste, un livre qui m’a beaucoup émue .

    J’espère que entre deux patients pénibles vous réussirez à continuer votre rôle d’écrivain, mais je n’en doute pas.

    Bonne fin d’annee et à bientôt avec la ballade de l’enfant gris.

    Bien amicalement.
    Mireille

    Répondre
  10. Isabelle

    Il y a juste des moments, où l’o, ne sait pas de quelle façon dire merci … Alors ça déborde, ça prend une forme pas toujours appropriée, mais cela veut dire merci, sans fioriture, et manifester de la gratitude ….

    Répondre
  11. Jossé Angélina

    Très belle année à venir à toi aussi. Tu as embelli la mienne (et celle de plusieurs personnes de mon entourage aussi…ben oui, je fais un peu de prosélitisme sain). Merci encore Baptiste et continue d’être toi, c’set si bon.

    Répondre
  12. Marjorie

    L’attente a été dure mais j’ai réussi à patienter jusqu’à Noël pour avoir mon 1er B.B. !!
    Ca faisait longtemps qu’un livre ne m’avait pas fait pleurer à chaude larmes…alors je ne serai plus jamais triste mon p’tit!
    Je l’ai dévoré et je cours cet après midi chercher « la ballade de l’enfant gris » et en attendant je vais décortiquer votre blog histoire de faire plus ample connaissance.
    Merci pour votre proximité! merci tout court d’ailleurs
    Bonnes fêtes de fin d’année

    Répondre
  13. Maia

    Pour le conflit israélo-palestinien, pour connaître un peu la région, je peux vous affirmer que la seule chose efficace, ce sont les coups de règle sur les doigts. La douceur et le bon sens ne marchent pas plus que les bombes, roquettes et autres fusils. Le seul qui a réussi à faire quelque chose ces dix dernières années, c’est Erdogan : le premier à contraindre un Premier Ministre Israélien à présenter des excuses officielles à un pays étranger. C’est aussi la seule chose qui fonctionne avec le Fatah et le Hamas.

    Je vous dis ça juste au cas où vous vouliez tenter l’aventure. Traitez les comme des gosses mal éduqués, ne négociez pas.

    Répondre
  14. Nadezda

    Je vous souhaite une belle Année 2017, qu’elle comble vos désirs et qu’elle vous garde toujours avec ce coeur grand comme une maison. Merci pour le bien que vous m’avez fait à travers la lecture de vos écrits.

    Un gros bisou sur votre joue 🙂

    Répondre
  15. lectrice boulimique

    Vive les cornes de gazelles, les speculoos, le chocolat noir et autres antidépresseurs non pharmaceutiques.
    Même si pour l’instant c’est le 36e dessous thymique (il paraît que j’ai été plus bas que ça. Docteur faut m’augmenter le chocolat: BiBi svp invente une perfusion avec pompe à théobromine !)
    Vive l’amour (à Noel, à Paques, à la trinité et quand vous voulez) les hugs, les poèmes, les livres (ceux de BiBi bien sûr), les chats qui se lovent sur vos genoux ou/et à côté de l’ordi (sur l’ordi c’est sympa aussi mais un peu plus gênant pour lire et écrire)
    Et vive Maxence, mon petit-neveu né le 27 décembre.

    Répondre
    1. Cath

      Bonne et joyeuse année à Baptiste et à tous les lecteurs.
      Pour le Kipicpakidi, d’accord pour la bise, mais une fois qu’il aura passé la barbe à l’après-shampoing adoucisseur et qu’il l’aura parfumée délicatement (ça vaut aussi pour faire des bisous aux petits-enfants 😉 ).

      Répondre
  16. DocMinus

    – Ashamed face. –

    Aujourd’hui j’ai passé l’oral de mon « certificat de compétence clinique » (= truc qui participe à la validation de ma formation de bébé docteur).

    J’ai pas assuré.

    Parce que je ne maîtrisais pas totalement le sujet certes, mais aussi parce que quand j’ai répondu « médecine générale » à « qu’est-ce que tu veux faire plus tard? », ma réponse n’a pas plu à mon jury d’évaluation. Réponse : « Ah. [rictus méprisant] ».

    Ce qui me déçoit le plus, ce n’est pas mon manque de connaissances sur le sujet sur lequel je suis tombée, c’est surtout le fait d’avoir conforté mon jury dans l’idée que ce sont les nuls qui choisissent médecine générale.

    Marre de devoir me justifier à propos de ce choix. Non je ne veux pas devenir médecin généraliste par défaut, non ce n’est pas que pour ceux qui ont raté le concours de l’internat.

    Marre de ces mentalités de vieux schnocks. Sur ce, je retourne bosser mon ECN.

    Bisous.

    Répondre
    1. Cath

      Courage ! On a besoin de gens qui choisissent d’exercer par conviction. C’est normal d’avoir un passage à vide ou de tomber sur un sujet qu’on maîtrise moins bien (ça n’arrive pas qu’en médecine).
      Alors on ne se dénigre pas, on retourne au combat et on plante les crocs ! Zou ! 😉

      Répondre
      1. DocMinus

        Merci @Baptiste Beaulieu et @Grand33, je ferai de mon mieux!
        MERCI Baptiste Beaulieu pour la source intarissable de motivation qu’est ce site.

        Répondre
        1. Virginie

          Bravo, et merci, pour ce beau choix!
          On a tant besoin de médecins passionnés, qui aiment être au contact de leurs patients entiers, et non de toubibs qui monologuent auprès d’intestins ou d’utérus ou de tout autre morceau de barbaque-patraque! (Certains spécialistes (beaucoup?!) oublient qu’autour de leur steack, il y a un corps complet, qui vit!)
          Non, être généraliste n’est pas être médecin au rabais.
          Courage et grosse m*** pour les ECN, tu vas décrocher un bon classement pour faire bisquer les schnocks!

          Bonne année à tous

          Répondre
  17. Catherine

    Merci. Je découvre votre blog et je le dévore depuis peu. Vos livres y passent aussi avec la même émotion 🙂
    Merci, merci, merci… rien de plus que ce mot !
    Et continuez !
    Je vous souhaite une douce et belle année…

    Répondre
  18. marie

    Je nous souhaite d’avoir la même bouille malicieuse de ce bébé pendant toute l’année, des bêtises, des gourmandises, de délices, de la joie et fouette cochet il n’est jamais trop tard pour etre heureux et léger même dans un océan d’impossibles, tournée générale de hugs

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *