Le plus long des plus courts métiers du monde.

J’en profite pour vous annoncer une nouvelle qui me rend ivre de bonheur : a priori, le livre plait vraiment… aux maisons d’éditions étrangères ! Le manuscrit a suscité un énorme intérêt à l’internationale et a DÉJÀ donné lieu à beaucoup d’enchères. J’ai donc l’IMMENSE plaisir de vous informer que le livre du petit garçon qui rêvait d’être médecin et écrivain va être traduit en espagnol, italien, allemand, japonais, polonais, taïwanais, koréen, hébreux, russe et que de nombreux autres pays sont sur les rangs.
Les propositions continuent d’arriver de partout et les négociations sont en cours… alors que le livre ne sort en librairie QUE le 9 octobre !!!!
Je voulais écrire une histoire humaine. A priori, elle n’aura pas de frontière hexagonale…
Là, tel que vous me lisez, c’est un conte de fée qui est en train d’arriver.
Prenez soin de vous,
Baptiste B.

Alors voilà, ce soir, il y aurait un nouveau docteur dans la place…
(Quoi ? Non ! Non et re-non ! N’insistez pas : vous ne verrez pas de photo de moi en robe de cérémonie !)
Je veux partager ce moment avec vous : après dix longues années d’études, des centaines de visages et de cœurs auscultés, j’ai l’impression de vous connaître un peu. Parmi vous, il y a “la femme qui cassait des briques avec ses mains“, “les hommes qui connaissaient leur boulot“, “l’enfant qui savait d’où il venait” ou, tout simplement, des gens qui essaient de “Gagner la Guerre” contre la maladie. Parmi vous, il y a des “héros très discrets” ou des jeunes filles au pragmatisme poétique, des infirmières que j’appelle “maman” ou des médecins qui mériteraient un bon coup d’extincteurs entre les jambes…
C’est important, l’être humain.
Important, compliqué et fragile.
On ne rencontre jamais assez de gens dans une seule et même vie. Aussi, j’aimerais en vivre 1001 -ou, si la chose est impossible, qu’on m’offre l’occasion d’en soigner au moins autant. C’est le cadeau que m’ont fait mes Maîtres ce soir. Je les en remercie.
Docteur… C’est un mot bizarre, aucune idée de sa définition exacte… Je ne suis pas plus Docteur maintenant qu’il y a cinq minutes ou deux heures…
D’ailleurs, je crois que je ne le deviendrai que le dernier jour de ma carrière : je lèverai mon vieux corps farci de rhumatisme, je reposerai mon stéthoscope usé et fermerai la lumière de mon cabinet. Alors je me tournerai vers ce bureau, je repenserai à tous ces gens, ces visages, ces histoires, ces cœurs écoutés.
Je repenserai au secret de pourquoi je n’aurai plus peur des doberman, au jour où j’ai soigné Fanny Ardant, à Woody Allen, à la femme-qui-ne-fut-pas-seule et à celles qui avaient les mêmes tresses blanches
Je repenserai à tous ces gens-là, je me dirai :
– Oui, mes vieux maîtres avaient raison, je suis docteur.
Et, à l’instant même où cette prise de conscience se fera, en fermant la porte de mon cabinet pour la dernière fois, je redeviendrai un citoyen lambda. Puis je vieillirai, je tomberai malade et je serai un patient comme un autre.
Finalement, j’aurai été docteur le temps d’un claquement de porte.

Ce soir, je m’apprête à faire le métier le plus court du monde (et cela va durer vraiment très longtemps…)

Je vous embrasse tous (permettez-moi cette familiarité) et je vous réécris dans 48 heures. Parce qu’il me faudra 48 heures pour me remettre de cette soirée.
J’ai du champagne et des dolipranes : la vie n’est-elle pas VRAIMENT 1001 fois cohérente ?

286 réflexions sur « Le plus long des plus courts métiers du monde. »

  1. Cilou

    Mon Baptiste, je n’ai pas de mots pour te décrire la fierté que j’ai à te connaitre un peu, même si on ne s’est jamais vus. Tu excelles dans tout ce que tu fais, tout ce que tu touches se transforme en or, tu es immensément magique et pourtant profondément humain. Je ne saurais t’exprimer la joie que j’ai d’apprendre que tu as validé ta thèse (sans surprise, mais quand même), de publier ton livre dans moult langues, de transmettre ta soif d’humanité à tous. Tu n’as que ce que tu mérites : le bonheur et une belle vie qui s’ouvre devant toi. Mille et mille bises affectueuse, encore félicitations, et prends toi la cuite de ta vie tu l’as bien méritée !!!!

    Cilou.

  2. Benoit

    Félicitation pour votre ton diplôme. Tes histoires sont des moments de bonheur que je lis et relis avec enthousiasme. Nous avons le même âge, et je te souhaite une très longue et belle carrière!

  3. Sandra carcy

    Félicitations Batiste !et merci pour tous ces touchants moments partagés avec nous lecteurs!je ne fais pas de commentaire d ´habitude mais la c était incontournable!encore BRAVO!

  4. Marie-Ange

    Félicitations, mais alors vraiment félicitations Docteur Baptiste ! J’irai acheter ton livre lors d’un prochain séjour en métropole. Je te lis depuis le début et aime beaucoup ta prose et ton humour, tu es près des gens et je te souhaite de le rester tout au long de ta carrière. Amitiés de Polynésie

  5. Eva

    Magnifique 🙂 Je vous découvre le soir d’une belle journée, alors 🙂 Félicitation, et gaffe à vous, pas trop de folies mais un peu beaucoup quand même!

  6. Marie

    Vos parents doivent être très fiers, vous pouvez l’être aussi… N’oubliez jamais qui vous êtes Baptiste… Félicitations, pour tout!

  7. muscadinepistou

    Bienvenue dans la vraie vie ! que la vôtre soit riche d’amour et de réussite pour le bien de tous les humains que vous croiserez. Prenez TRES GRAND SOIN DE VOUS !!! bravo et merci

  8. Krystyna

    Félicitations !!! Dès la première ligne du premier article que j’ai lu sur ton blog, je savais. Que tu ne serais jamais un “citoyen lambda”. Que je ne pourrais plus me passer de tes histoires. Et que, très rapidement, tu dépasserais les frontières de la francophonie !
    BRAVO !!!

  9. carole

    Félicitations ! 1er commentaire pour moi, même si cela fait plusieurs mois que je profite en sous-marin de votre humanité. Je crois bien que ce soir, je suis fière de vous. Bonne soirée.

  10. Lili

    Bonsoir Docteur… Docteur Bibi, Docteur Pansement…
    Je crois bien que c’est mon premier commentaire ici, et pourtant, mes yeux n’ont jamais quitté tes mots ou tes maux depuis que tu tentes de nous réconcilier.
    Pour ce premier commentaire, j’irai juste droit au but.
    Alors voilà, j’aime les Docteurs qui boivent du Champagne et se shootent au Doliprane, je veux dire j’aime vraiment les docteurs qui boivent du Champagne et se shootent au Doliprane

    Toutes mes félicitations, et avant d’être ce vieux Docteur qui fermera la porte de son cabinet en repensant à ses 1001 vies, n’oublies pas que d’abord tu a été ce petit garçon qui rêvait de devenir Docteur…

  11. Fabienne

    Alors bravo ! C’est une superbe reussite, la these et le livre et le blog et le succes interplanetaires. Je pense souvent a ce que vous ecrivez quand je vais chez le medecin.
    Profitez bien de cette reussite

  12. KAOUENN

    Alors voilà ! A une belle personne, il ne peut arriver que de belles choses !! J’ai commandé, comme beaucoup de vos lecteurs, ce livre tant attendu tant vous nous avez donné “l’eau à la bouche” depuis tout ce temps que nous passons à vous lire. Et, même donc sans l’avoir lu, je pense qu’il n’est pas étonnant qu’il ait déjà un tel succès… mondial !!!
    Je vous souhaite tout le succès et le bonheur possibles, dans vos multiples vies (peut-être pas 1.001 mais au moins 3 : professionnelle, littéraire, et surtout personnelle, encore que je suis prête à parier que pour vous, il est dur de séparer les 3).
    Bienvenue au nouveau docteur. Puisse-t-il y en avoir de plus en plus comme vous !
    Je vous embrasse à mon tour (je me le permets également, ayant l’âge d’être votre mère) et espère avoir un jour la possibilité de vous demander un autographe ?!

  13. audrey

    Super contente pour vous que le livre plaise…et il va être traduit dans différentes langues, quelle classe! Congrats! Et congrats pour le Docteur que vous devenez….merci pour cette humanité! Arrosez bien cela et à dans 48h;-)

  14. christine

    Cher Docteur Bibi,

    Merci pour cette familiarité que j’utilise, moi, depuis le début de notre rencontre sur ton blog.
    Parce que après tout, tu pourrais être mon fils !
    Profites bien de ces 48 heures parce que après, il sera trop tard ! Tu n’auras plus le temps !
    Parce que après tu seras notre Docteur Bibi et que tu vas avoir du boulot : tout le monde voudra voir le Docteur Bibi, celui qui réconcilie les soignés et les soignants, celui qui connait les mots et les maux !
    Alors voilà : Je suis fière de toi, vraiment très fière de toi !
    Prends soin de toi
    je t’embrasse cher Docteur Bibi

  15. Claudia

    La photo en robe de cérémonie !!! La photo en robe de cérémonie !!! La photo en robe de cérémonie !!! La photo en robe de cérémonie !!! La photo en robe de cérémonie !!! La photo en robe de cérémonie !!! La photo en robe de cérémonie !!! La photo en robe de cérémonie !!! La photo en robe de cérémonie !!! La photo en robe de cérémonie !!! La photo en robe de cérémonie !!! La photo en robe de cérémonie !!! La photo en robe de cérémonie !!! La photo en robe de cérémonie !!!
    Bon j’arrête 🙂 Bravo Doc, on va être 10 et 100 et 1001 à te la faire mais je veux dire : VRAIMENT !!! Et ouai, c’est rare mais parfois, la vie est cohérente. Ils ont de la chance tes futurs patients, ils savent même pas à quel point.

  16. 40

    Je suis toute émue et tellement contente pour toi Bibi, c’est un conte de fées, et c’est toi qui as la baguette magique, mille bravos et un bisou.

  17. Gwen, une future infirmière

    Toutes mes félicitations pour être parvenu au bout de ce parcours du combattant que sont les études de médecine. Je serais vraiment heureuse de travailler un jour avec un médecin aussi rempli d’humanité, je veux dire VRAIMENT.

  18. Marc Tudeau

    Alors, c’est vrai ? T’es VRAIMENT docteur en Médecine ? Comme JADDO ? S’il te plait tu peux encore me raconter des histoires ?
    48 heures, c’est le minimum syndical pour fêter dignement tout ça. (Et pour calmer les marteaux piqueurs qui vont assaillir sauvagement frontal pariétal sphénoïde et tous leurs potes). Un peu de Tramadol en plus, doc ?

  19. Mu Hordesseaux

    FELICITATIONS !!! Et longue et belle vie de Docteur ! Si un jour je suis malade, j’aimerai tellement être votre patiente non pour votre science, qui est partagée sans aucun doute par beaucoup de vos confrères, mais pour votre humanité… vraiment !!

  20. Christelle

    FELICITATIONS DOCTEUR BIBI !!!!!! 2013 aura été une bien belle année pour toi. Profite de ces 48 heures, fais la fête, éclate toi !!! Et tu déboucheras une autre bouteille le 09 !!!!! Et je suis certaine que ta carrière……. oupsss……. tes carrières seront longues et belles……. Je te fais 1001 bisous.

  21. david blayes

    ca fait du bien de voir un toubib qui a une vraie part d’humanite , c’est loin d’etre toujours le cas et etant dans la branche j’ai l’occasion d’en croiser beaucoup . félicitations a vous pour a la fois votre livre et votre succes de medecin et surtout ne changez rien !

  22. laurence

    Mon dieu!!! Félicitations!!!! des félicitations infinies!!! pour ce “nouveau” médecin qui vient parmi nous… et pour les publications de ce bijou de livre!! et cela au niveau international!!!
    J’ai modestement contribué à faire connaitre vos écrits!!! et ils ont remportés un très vif succès!!!
    je sais que nous sommes, dans mon entourage plusieurs à attendre le 9 octobre avec impatience!!!
    Profitez de votre soirée!!
    Faite la bringue!!! la fête!! la fiesta!!! éclatez vous!!!!!
    Je me sens, même si nous ne nous connaissons pas, très reconnaissante envers vous pour m’avoir apporté tant et tant!!!
    Merci!!!!! et très familièrement je vous embrasse également!!!!

  23. All Watcher

    Bonsoir B,
    Toutes mes félicitations … Docteur B.
    Je suis un fan de la première heure et j’attends la sortie du livre avec impatience tout comme votre prochain texte et la prochaine photo.
    Les 48h à venir s’annoncent “rock’n roll”. Bonne bringue et à bientôt.
    Ça va “vraiment” le faire … DOCTEUR

  24. Petit Prince

    Félicitations, Docteur !
    Je pense que personne ne doutait vraiment de ta réussite, mais c’est génial que tu partages un peu de cette étape avec nous. Même si elle était plus symbolique qu’autre chose, parce que tu étais DÉJÀ docteur et que tu n’as pas encore fini de te former, comme tu le dis si joliment, c’est quand même un cap important dans la vie d’un médecin. Avec le serment d’Hippocrate (le fameux !) et tout…

    Alors profiiiiiiiiiiiiite bien de ta/tes soirée(s) et puis à très vite, Dr Bibi ! Et pour le livre : re-félicitations ! Ton projet est en bonne marche ! En plus tu vas devenir un Bibi international, c’est trop COOL !

  25. Maud

    En D2, future médecin, je retiendrai ce passage de ton texte toute ma vie (si si, toute la vie) “Je repenserai à tous ces gens-là, je me dirai : – Oui, mes vieux maîtres avaient raison, je suis docteur. Et, à l’instant même où cette prise de conscience se fera, en fermant la porte de mon cabinet pour la dernière fois, je redeviendrai un citoyen lambda. Puis je vieillirai, je tomberai malade et je serai un patient comme un autre. Finalement, j’aurai été docteur le temps d’un claquement de porte.” Merci, te lire fait se sentir vivant. Ça serait sympa un jour qu’on partage des bonbons, auteur et lecteurs.

  26. Isabelle

    Je suis très heureuse pour vous. Je vous lis depuis quelques temps maintenant, et c’est toujours avec plaisir que je vois que vous avez écrit une nouvelle histoire. On ne sait jamais si on va rire ou (et ?) pleurer ou (et ?) dégobiller, mais le plaisir est toujours là, plaisir de lire ces histoires dont un des charmes est d’avoir été écrites, transcrites, relayées, traduites par votre vision humaine. Et c’est ça qui n’a pas de frontière. Un peu ballot ce que j’écris, mais votre joie de vivre et votre humanisme peuvent être lus et appréciés dans toutes les langues.
    Je vous souhaite une très belle et longue vie de docteur-écrivain, un passeur dans tous les sens du terme.

  27. Pauline

    Bravo Bibi… Je ne sais pas quoi ajouter d’autre et parfois le silence est bien plus éloquent que les mots.
    Merci d’illuminer mes journées, on se sent bien petit à côté de vous!
    Longue vie à votre carrière d’écrivain-médecin!

  28. Mésange

    Félicitations Docteur Beaulieu!… tu me fais encore venir la larme à l’oeil!
    Bon champagne et savoure ton conte de fées. Enjoy, Bibi, enjoy…

  29. zigmund

    mazel tov cher confrère
    je suis heureux de te laisser le premier commentaire
    que ta route soit aussi belle que tes écrits
    c’est à nous de te remercier
    (tu dois avoir l’âge d’1 de mes fils )
    je t’embrasse aussi

  30. panda7840

    Félicitations. ..je veux dire vraiment je te félicite. .. et je te souhaite une merveilleuse carrière de docteur ET d’écrivain! !!!!

  31. Etudiante infirmière

    Je n’ai jamais osé laisser de messages alors voila, il faut un début à tout …
    Mes félicitations pour votre livre ainsi que pour votre nouveau statut… J’ai lu tous vos articles et compte d’ailleurs lire l’intégralité de votre livre ( déja commandé), je suis tellement fascinée par la façon dont vous abordez chacune de ces anecdotes : émouvante, choquante, triste, drôle pour certaines… que je suis certaine que vous ferez un excellent docteur ( même si il vous paraît étranger, ce mot représente assez bien ce que vous êtes : un être humain complet avec de multiples valeurs ( que certains n’ont pas !))

    Dans l’impatience de lire votre livre,
    Je vous souhaite une très bonne soirée ( bien méritée)

    PS : Bien entendu, je fais connaitre votre site à mes collègues.

  32. Marine

    Toutes mes félicitations à vous pour ce grand cap franchi,cher docteur!
    Je vous lis depuis le début et je suis très heureuse de toute cette réussite qui s’offre à vous et ouvre votre chemin vers d’autres horizons.
    À votre santé et que la fête et la joie soient de la partie!;-)

  33. Jakou

    Félicitations Baptiste . Notre Médecine a grand besoin d’écrivain-docteur porteur d’une sensibilité tournée vers les “patients-soignés” mais néanmoins humains.
    Je vous souhaite “vraiment” en ce jour particulier autant de reconnaissance littéraire que le grand Docteur Louis Ferdinand Destouches.
    Un docteur hospitalier depuis un p’tit quart de siècle déjà .

  34. Stef

    Ce soir je me plaignais un peu de mon boulot, un peu de ci, un peu de ça…Je suis venu ici, comme trèèès souvent et j’ai relu le pourquoi tu aimes les dobermans. Je me suis trouvée Vraiment, vraiment, très conne. Merci pour ton talent, merci pour le coup de pied aux fesses, et Bravo Docteur!

  35. Patiente

    Profite de ce conte de fée Baptiste. C’est ton histoire et elle est belle. Profite de tout l’amour que tu reçois ce soir et que tu vas recevoir encore et encore. Salut Petit Prince merci de nous faire partager de si beaux moments.

  36. Maie-A.

    Des lustres que je n’ai pas commenté malgré mes lectures quasi quotidennes mais cela s’impose en ce grand jour : FELICITATIONS Baptiste, Bravo, Hourra (((vraiment))). Continues sur ta lancée, gardes ta volonté de réconciliation intacte, continues de faire évoluer cette Âme qui est la tienne (((( belle, lumineuse)))), nourrie là chaque jour par ton Grand Coeur et ce sens de l’Amour et Humour de l’Humain, restes TOI-MEME….et en attendant champagne et paracetamol voir aspirine suivant les gouts de chacun avant de retourner soigner les corps et une bribe de chaque âme qui sera face à toi car je fais parti des ces gens qui pensent et peuvent constater quotidiennement que juste un peu d’écoute “soigne” voir soigne…. Je te souhaite du fond du coeur une Belle Vie et un Beau parcours.
    à Hervé Cruchant 🙂 oui je suis une des nombreuses femme présentes sur ce forum et non je n’ai pas envie de rencontrer “physiquement ” Bibi, percevoir ce désir de l’humain qui l’habite m’est suffisant ;-0
    Merci à tout ceux qui prennent le temps d’enrichir les posts de leurs commentaires car ils enrichissent aussi le débat et les reflexions, richesses des échanges.
    Merci à vous tous les soignants sans qui parfois nous ne serions plus grand chose 😉
    Bonne fin de semaine :-)))

  37. Albigène

    Dr Bibi,

    C’est une double consécration aujourd’hui.
    La reconnaissance par tes Maîtres et par des éditeurs étrangers.
    J’ai relu deux fois ton post ce soir. Tu es toujours très émouvant. Sacré Toi !!!!
    Encore merci, VRAIMENT merci de nous livrer de si belles pages.
    A tout bientôt….

  38. Virginie

    Bravo Bibi ! Bravo Docteur… Tu me donnes du cœur à l’ouvrage, moi qui remplace depuis un an et demi et qui commence à me dire que cette thèse, il va falloir s’y mettre… Longue route à toi Docteur, tu nous aides VRAIMENT, surtout n’arrête pas…

  39. Amélie

    J’aime vraiment beaucoup vous lire. Il me tarde sincèrement d’aller à la FNAC pour acheter votre livre la semaine prochaine… Et je suis aussi très contente de votre succès et de tout ce qui vous arrive en ce moment. Il faut profiter de tous ces bons moments magique que nous offre la vie…;-) Enjoy!!
    Amélie, 26 ans.

  40. Sophie

    Alors félicitations Baptiste ! Et surtout merci pour ton humanité, ton humour, tes humeurs, joyeuses ou mélancoliques, cet amour que tu offres à tes semblables. Tu as raison : tu n’es pas plus docteur ce soir que ce matin, parce que tu es né docteur. Alors félicitations Dr Bibi et surtout fait une super fête, de celles où il faut 2 jours pour s’en remettre, parce que tu ne l’as pas volé ! Et ton livre, il va faire un tabac en France, en Europe, et même sur Mars ! Et puis dans la médiathèque où je travaille, parce que Bibi il le mérite aussi, et mes p’tits lecteurs ils vont tous tomber sous le charme du Dr Baptiste ! Bravo et merci !

  41. Emilie

    Je ne sais pas vraiment pourquoi mais j’ai pleuré devant tes mots de ce soir… un grand bonheur pour toi j’en suis sûre. Tu te permets la familiarité de nous embrasser, je me permets celle de te tutoyer car au final, on te touche, tu nous émeus toi aussi… Alors pourquoi pas. Juste l’impression de te connaître car je me lis dans tes mots. Alors je suis heureuse de ton bonheur! Félicitations! Comme quoi les rêves les plus fous ne se réalisent que si nous faisons tout pour qu’ils ne restent pas que des rêves!

  42. Catherine(d'Argentine)

    JE SUIS TELLEMENT CONTENTE POUR TOI,BAPTISTE,JE TE SERRE FORT DANS MES BRAS ET JE T’ATTENDS POUR UNE DEDICACE(ET CETTE FOIS,JE PEUX VRAIMENT Y CROIRE….)DANS LE PAYS QUI ME VAUT MON SURNOM DE LECTRICE…FELICITATION,TU LE MERITES TELLEMENT…A BIENTOT POUR PLEIN DE NOUVELLES HISTOIRES QUE TU NOUS RACONTENT SI BIEN…

  43. MarionLR

    Du fond du cœur: BRAVO….
    Ce n’est pas une surprise, mais quelque part un soulagement… Un peu comme quand un petit frère passe son bac, et qu’on attend le résultat … Pas directement concerné, mais bizarrement impliqué.
    DOCTEUR BIBI… ça y est, c’est dit!
    Le contenu du blog à lui seul m’a convaincu que tu étais digne de ce si beau serment. J’envie déjà les chanceux qui auront la chance de se faire soigner par toi!
    Du fond du cœur: BRAVO…

  44. thomas bencteux

    Stagiaire AMP dans une maison de retraite, je suis confronté à des actes de maltraitance. J’ai imprimé “la femme qui ne fut pas seule” et l’ai négligemment posé en salle de relève sur la table. J’ai vu plus tard la feuille ramassée négligemment par des soignantes et lire le texte. Elles ont souris seule dans leur lecture, se sont faites passer le texte parfois. Je faignais de ne pas savoir de quoi il s’agissait. Une fois une autre a lu tout haut certain passages qu’elle trouvait cocasses. Cela a duré environ une semaine puis le texte a disparu. Quelqu’un l’avait accroché sur le tableau le plus important, juste à côté du planning des AMP, aides soignantes.
    Pardon pour le photoco-piage mais je pense sincérement que ça leur a fait du bien de lire cet article et du coup merci 🙂

    1. Cilou

      Bravo, c’est une excellente façon de faire passer les messages de bienveillance de Bibi. Mine de rien, sans vouloir vous faire mousser, vous avez juste montré que c’est possible. Bravo et merci, car moi qui suis IDE en maison de retraite, j’aime imaginer que quelqu’un, quelque part, a œuvré pour protéger des personnes âgées, sans en avoir l’air. Merci à vous.

  45. S.

    Des mois de lectures sans commentaires méritent bien ce (grand!) soir, un message de Félicitations !
    Que vous souhaitez d’autre qu’une belle carrière, pleine d’humanité !
    Prenez soin de vous !
    Mille mercis pour vos mots, ce blog, et cet incroyable métier que vous avez à coeur d’exercer !

  46. natty

    Bonsoir Docteur,
    Je vous suis depuis le début Baptiste et ce soir pour la première fois j’ai lu votre post à travers mes larmes….j’ai l’âge d’être votre mère et vous pourriez être mon fils et ce soir je suis fière de vous et tellement heureuse pour vous. Je vous souhaite des patients à ne plus en finir, du bonheur à revendre et le succès mondial que mérite votre livre.
    Je ne regrette qu’une chose : ne pas être votre patiente.
    Bons dolipranes Docteur 🙂

  47. LoloPunto

    FÉLICITATIONS !!!!!!!! Wahou, c’est classe le titre de docteur, le serment toussa… Ça fait plaisir de savoir qu’un nouveau médecin très “humain” vient d’être intronisé !!

  48. Marie V

    Toutes mes félicitations!

    La passion de son métier… Tu ne l’exerces que du bout des doigts pour le moment, dès demain tu pourras l’exercer pour de vrai, et pourtant il t’anime déjà. Fêtes ça 100 fois, 1000 fois, ou 1001 fois…

    A tes prochains patients, chanceux ou non (grande pensée pour Sissi), à tes prochaines peines, tes prochaines joies, au début d’une nouvelle vie! Et à tout ce que tu nous transmets à travers tes textes…

    On bois un coup à ta santé ce soir, promis!!

  49. CAROLINE

    ah, la période des thèses, ça défile en ce moment à Toulouse. Bravo, bravo et encore bravo. Je suis de celles qui trouvent ce moment symbolique si émouvant. Sois fier et si tu soignes aussi bien que tu écris, les patients ont tout gagné!

  50. Val73

    Bonsoir Bibi, toutes mes félicitations ! (moi aussi je me permet quelques familiarités) Quelle bonne nouvelle ce mot “docteur” qui d’une part clos 10 ans de votre vie et d’autre part ouvre toute grande une porte sur de nouvelles rencontres et de nouvelles histoires en perspective !
    et pour couronne le tout, ces bonnes nouvelles concernant le livre avant même sa sortie ! Je suis contente d’en avoir commandé directement 2 (un pour lire et l’autre pour offrir (il faut bien penser à Noël)) car j’espère qu’il sera vite en rupture de stock !
    Continuez à être vous même et à très bientôt sur le blog.
    PS : à quand les Free Hugs dans les librairies ? la mienne c’est Bel’Ysère (à Pontcharra en Isère pour ne pas la citer).

  51. Bérengère

    Je suis très émue ce soir, pour toi… Pour nous qui avons un nouveau docteur… Je suis un peu saoule aussi, j’ai bu beaucoup de vin ce soir, et je boirai du champagne à ta santé et à ta longue carrière de médecin et d’écrivain…
    Prends soin de toi Doc…
    La bise

  52. Elene.bb

    Félicitations jeune Docteur B. Que la vie vous porte et qu’elle prenne soin de vous pour que vous puissiez prendre soin de tous ceux qui viendront vous visiter.. Bravo et c’est toujours une grande émotion.
    Petite infirmière qui adore vous lire 😉

  53. Tedweeth

    Premier commentaire depuis je vous lis, depuis le début bien sûr !
    VRAIMENT contente – comme tous les lecteurs !
    Merci encore pour ce magnifique billet et tous les autres, précédents et à venir !
    Je crois que vous êtes né docteur. Tant que la porte de la vie sera ouverte, vous le resterez.
    Tiens, je vous embrasse aussi !

  54. Marina M.

    Félicitations ! Tu es docteur dans les yeux des autres, et CA c’est important 😉 Se sentir docteur et ne rien faire ça sert à rien.

    Je suis en Master, peut-être que moi aussi je deviendrai docteur… en sciences biologiques !

    Bonne fête !

    Marina.

  55. Coyote

    Félicitations Docteur Bibi!
    Ou comme tu le dis: on est jamais docteur qu’à la fin, on passe sa vie à la devenir!
    Prends soins de toi, ou plutôt -comme le dit mon grand-père- “Prends soins de toi comme si c’était un autre”.

    La bise!

  56. anne-claire

    Baptiste ,
    Docteur , tu l’es vraiment , je veux dire passionné , dispo , proche
    mais bien avant ce serment tu l’étais de tout ton être .
    Quand tu veux pour visser ta plaque dans mon quartier !
    BRAVO !
    AC

  57. Petite Pasteque

    Bonsoir Baptiste.
    Félicitations pour ta thèse, bravo Docteur!
    Fais bien la fête : un jour tu seras (plus) grand, “rangé” et avec des enfants, et tu repenseras à cette soirée en te disant qu’en fait tu aurais même pu en faire / boire bien plus 🙂
    Des bisous

  58. Sylvie

    Bravo pour ce que tu as accompli.
    Bon courage pour ce que tu vas accomplir.
    Merci à Bibimum et Bibidad de t’avoir transmis ces valeurs.
    Merci à tout ce qui a fait que nous en sommes là ce soir.
    Mille bisous

  59. hélèned

    Then here is – Dann also – Entonces he aquí – allora ecco – Затем вот…
    Congratulations – Glückwünsche – Felicitaciones – Congratulazioni – Поздравления… Quelles bonnes nouvelles pour finir cette journée ! et pour être arrosé, tu as choisi le bon jour, quel déluge sur Toulouse today ;-)) Merci !

  60. néo-interne

    Félicitations! Et merci pour toutes ces histoires qui me donnent le courage de continuer ces looongues études! Ça en vaut la peine!

  61. Daniela

    1001 fois bravo docteur! Même si le bout du tunnel du mémoire ne pouvait être que positif, même si le résultat de tout ce travail était prévisible, c’est une très belle étape de franchie. Après les études , les années se mélangent un peu, on s’emmêle les pinceaux. Mais pour vous et pour toujours 2013 sera une année incroyable (et méritée) 🙂

  62. Big Boss

    Bienvenue … Oui Bienvenue Docteur B. c’était ton Heure avec un grand H.
    Tu as été Humain, Humble et tellement Heureux ce soir.
    Une belle soutenance qui fait Honneur à ta famille (très belle famille), tes amis (pleins d’amis), tes maîtres et condisciples.
    Une belle soutenance qui fait Honneur à notre profession, “notre” famille, notre Ethique et notre Déontologie…au service des autres et de nos démons.
    Une belle soutenance pour te rappeler qu’avant de finir, il te faut commencer et te dire que nous serons toujours là…pour toi…pour les autres…pour tous ceux qui te tiennent droit ….et pour “gagner la guerre” pour ceux qui sont couchés.
    Bonne nuit et fais de beaux rêves…Sois en paix ce soir B.
    Nous veillons dorénavant ensemble…B.B.(et oui Big Boss!!)

    1. Patiente

      Cher Monsieur, Chère Madame votre bonheur est bien justifié. Le Blogabibi explose de bonheur ce matin. Nous sommes tous heureux de la réussite de votre fils et je me joins à ce concert de louanges. Les mots devenant inutiles je vous embrasse tres sincèrement..

    2. Mésange

      Je joins mes félicitations à celles de Patiente, Grand et Cilou. : vous avez vraiment de quoi être fiers de votre fils… et des valeurs que vous lui avez inculquées. Juste… je rajoute SuperMamie à Dadbibi et Mumbibi et je vous embrasse aussi.

    3. Catherine(d'Argentine)

      @DADBIBI/MAMBIBI/MAMIEBIBI…MERCI A VOUS VRAIMENT,MERCI,POUR AVOIR ACCOUCHE D’UN SI BEL ENFANT,DEVENU UN SI GRAND HUMAIN,SI…SI…SI… GRACE A VOS SOURIRES ET A VOS SOINS…COMME QUOI,AU MILIEU DES POULES ET DES LAPINS,DANS UN HAMEAU RECULE DU SUD OUEST,ON PEUT,EN SILENCE,ET SANS ESBROUFFE, FAIRE DES MIRACLES…ET AVEC TOUT LE RESPECT QUE JE VOUS DOIS,JE SUGGERE QU’ENTRE DEUX COUPES DE CHAMPAGNE,VOUS FASSIEZ UN PETIT FRERE SUR LE TARD,QU’ON ADOPTERA AUSSI AVEC JOIE…MAIS JE VOUS ENTEND DEJA ME DIRE,QUE VOUS AVEZ DEJA BIEN TRAVAILLE,ET QUE C’EST A DOC BIBI MAINTENANT DE FAIRE PLEIN DE P’TITS BIBIs…MAIS BON,C’EST UNE AUTRE HISTOIRE,QU’IL NOUS RACONTERA SUREMENT AVEC TALENT…UN PEU PLUS TARD…

    4. Sandyc09

      Félicitations à vous qui avez transmis à Baptiste les valeurs humaines qu’il sait si magnifiquement exprimer, tant par sa plume que par ses actes. Merci pour celles et ceux qui ont eu et qui auront la chance d’être soignés par lui.

  63. Mirabelle

    Félicitations et belle route professionnelle.
    J’aimerais vous souhaiter de ne rencontrer que des patients avec une âme aussi belle que la vôtre ou pour le moins qu’à votre contact, ces âmes embellissent.
    Et n’oubliez pas cette devise Shadock : “s’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème”

  64. Dan

    Bravo et félicitations, pour le serment et pour le bouquin multilangue. Keep going comme on dit.
    C’est rigolo et étrange de grandir avec vous. On se fait plaisir en vous lisant et vous vous faites plaisir en nous écrivant. C’est un cercle virtueux en somme. 🙂
    Bref, on ne peut que se dire que vous ferez un chouette médecin plein d’humanité et qu’on rêvera de tomber sur vous et vos compères en essayant de mettre une initiale ou un pseudo sur un visage. C’est sympa les devinettes.
    Qui sait si on ne finira pas sur un blog qui raconte des anecdotes croustillantes sur les dessous des hôpitaux et des urgences…
    Allez zou, j’attends la prochaine histoire qui me fera sourire ou pleurer avant d’aller me coucher.
    Bon courage Docteur en devenir. Me demande quand même si vous reconnaitrez la fameuse dernière porte 🙂

  65. greg

    félicitations!
    Un bémol, tu es docteur aujourd’hui et hier, tu es docteur dès l’instant où la personne que tu soignes te fait confiance en tant que tel, t’identifie en tant que tel. Impossible de te réfugier derrière un quelconque blabla politicomagicoreligieux, tu ES et RESTERAS un docteur pour tous ceux qui te choisiront (ou pas) comme médecin, tous ceux qui te feront (ou pas) confiance. Pas de porte dérobée, pas d’échappée belle, tu es docteur et tu (as déja c’est sur et certain mais soyons un poil utopiste!) auras ton cimetière, ces gens qui auront payé tes erreurs au prix fort. A l’instar de l’escargot portant sa coquille, le médecin charroie les âmes de ceux qu’il a tué, par erreur, par omission, par inadvertance, par fatigue, parce qu’il est humain. Tu es et resteras docteur, avec tes erreurs qui te rendront plus fort, plus humain (ou pas) et qui doivent faire de toi un meilleur médecin

  66. Cmoi

    DOCTEUR BAPTISTE B
    Alors voilà bébé doc est devenue grand et peu désormais avoir sa plaque professionnelle, et pour le coup je sais déjà que tu ne sera pas une personne lambda.
    Il y a longtemps et tout a fait par hasard je suis tombée sur des textes écrit par un jeune interne ((( mais comme disait une collègue IDE :” ils ont toujours le même âge c’est nous qui vieillissons” ))) je me suis dis tient encore un qui veux se faire mousser, et quelle ne fut pas ma surprise de trouver dans ses récits autant d’amour de respect d’empathie d’humour de légèreté envers les gens, alors voilà comment je suis devenue accro au doc BiBi. Et même si pendant quelques temps je n’ai pas laissé de messages, (((protocole thérapeutique lourd et difficile))) je n’ai jamais cessé de te lire et lorsque j’étais trop fatiguée ou découragée ceux sont les IDE qui me faisaient la lecture j’ai ri et pleuré mais tes textes m’ont accompagné pendant ces dures moments.
    Alors voilà je te prends virtuellement dans les bras pour féliciter: le docteur, l’écrivain, le fils, le pote en un mot l’HOMME et je te fais pleins de bisous.
    PS: profites quand même de la vie, je veux dire profites en Vraiment.
    re PS: j’ai aussi commandé ton livre et si tu viens sur Bordeaux pour des dédicaces, et que mon état me le permet, je serais là pour vraiment te serrer dans les bras.

    1. MarionLR

      Cmoi, je me suis fait la réflexion hier que je ne t’avais pas vue depuis quelques temps… Et je suis contente de te retrouver!
      Je t’ai promis de penser à toi et de t’envoyer de l’énergie quelques posts auparavant…. c’est toujours vrai.
      Bises à toi

    2. Cilou

      j’étais un peu inquiète aussi de tes passages de plus en plus rares.
      C’est dans la tourmente, une chance pour toi d’avoir rencontré Baptiste, pour t’aider, avec tes proches, à supporter ces moments difficiles.
      On pense bien à toi aussi, bon courage, j’espère que tu arrives enfin au bout de tes peines et que la guérison est proche !!
      Plein de bisous Cmoi !!!

  67. Isabelle

    Bienvenue au club des panseurs!
    Bon we, amusez vous… Votre Mamy doit être si fière… Et nous vos lecteurs réguliers le sommes vraiment également.
    Bises.

  68. franadaz

    Bizarre,

    quand je lis les commentaires, je sens des hommes et des femmes qui ont besoin d’humilité, d’égards, de complicité, d’humanisme, de bon sens, de légèreté….

    mais chaque jour passant, je n’ai absolument pas se ressentit dans les gens que je côtoies, je veux dire profondément pas.

  69. la chouette

    Bravo.
    Tout simplement.
    Et tous mes vœux pour la suite.
    Faire un métier quel’on aime et…sauver des vies, c’est déjà le bonheur
    Mais écrire aussi bien , avec tan t de cœur et en faire également profiter les autres…..c’est le paradis!
    Longue carrière et longue vie au nouveau Docteeeeeeur!

  70. Fred

    Incontournable, le commentaire …et tellement évident. Sincères félicitations pour ces belles reconnaissances de tes pairs et du monde. Elles n’ont manifestement pas été usurpées. Tu es manifestement un peu plus médecin et un peu plus humain que le jour de ta naissance. Bravo, mille fois bravo! Bonne route… Et memento mori.

  71. Liseloth de la Pomme

    C’était en janvier 2013 et depuis ce jour, j’attends tes posts avec impatience… Je suis pas Mme Irma, mais je savais que j’étais tombé sur une pépite…. J’ai murmuré à l’oreille de mes copains médecins, infirmiers, mamans, papas, amoureux, viticulteurs, graphistes, dentistes, bijoutiers, chômeurs, coiffeurs, nounous, (avec les chevaux c’est plus compliqués, je suis allergique), l’adresse d’ALORS VOILA…. Je suis très fière de faire partie de TA chaîne de lecteurs… Ton succès, tu le mérites… Vraiment.
    Bises Bibi,
    PS : Doliprane 1000 + Citrate de Bécassine = mélange miraculeux
    PS 2 : Pis t’es médecin, tu dois savoir…

  72. nathalie

    FELICITATIONS….pour votre doctorat, le livre, le blog….gardez ces yeux sur notre “monde” médical et sur les patients….gardez cette humour et bienveillance…Bonne et longue carrière qui a déjà débutée depuis 10 ans….MERCI pour vos écrits. Belle vie….bonne route !!!!

  73. Noëlle

    Félicitations Baptiste, vous ne serez jamais un médecin ordinaire, que votre humanité vous aide à faire de belles et grandes choses envers nous simples humains et surtout continuer vos écrits car vous avez vraiment un talent indéniable .

  74. Ju Ly

    Félicitation bébé docteur! Je suis vraiment très heureuse pour toi, tu le mérites tellement. Tu t’apprêtes à exercer un des métiers les plus difficiles comme les plus passionnants au monde. Comme toi, je me suis orientée vers ce milieu et je ne le regrette absolument pas. Gardes précieusement cette auto-dérision, cette humanité et cet amour du métier 🙂 N’importe quelle infirmière serait heureuse de travailler avec toi, comme n’importe quel patient serait heureux de t’avoir en tant que généraliste. Je te souhaite tout ce qu’il y a de mieux! (ton livre a déjà sa place réservée dans ma bibliothèque) Merci pour tout ce que tu apportes à tes lecteurs ainsi qu’aux soignants, la réconciliation est en marche!

  75. Claire

    Alos là, BRAVO, Bibi, mais VRAIMENT BRAVO !
    Pour tous ces projets magnifiques qui avancent, cheminent et aboutissent…
    Cela ne m’étonne pas que le livre parte faire un petit tour du monde : il n’y a pas de frontières pour les mots plein d’Humanité, la bienveillance et la bonté…
    Bravo pour ce titre de Docteur !
    Bravo pour ce blog, qui, je le sens, a bien réussi sa fonction de réconcilier les uns et les autres… (enfin, certains, pas tous, hein, faut continuer !!!)
    Moi aussi, je t’embrasse, avec beaucoup d’affection et de reconnaissance pour ce que tu nous donnes en partage. MERCI !

  76. Cari

    Félicitations Bibi, avec autant d’humanité comment pourrais-tu ne pas être un bon docteur ! Pour ce qui est de l’écrivain, très heureuse que le succès se confirme il me tarde de pouvoir me procurer “le livre”.
    Bises amicales et au plaisir de lire tes prochaines histoires

  77. lison

    Félicitations Bibi!!!Voilà une belle année pour toi et j’envie d’avance les personnes que tu vas soigner,réconforter,écouter et soutenir…
    Bises.

  78. Anais

    Bravo, tu peux être fier de toi que ce soit pour ta thèse, pour les messages que tu véhicules, pour ce que tu apportes aux gens. Félicitations et profites encore et encore ! Tu le mérites tellement… 😉

  79. Marie

    Ce site pourrait également s’appeler “réconciliation soignants-soignants”.ide depuis plus de 10 ans ,je suis émue aux larmes par cette étape de votre vie ,Monsieur.Je dis monsieur car dans mes habitudes professionnelles je ne dis monsieur qu’aux médecins que je respecte…..
    Merci pour ces moments qui me permettent de me souvenir pourquoi ce métier est magnifique…..

  80. bugs

    poétique, humain, simple, vrai jusqu’au bout. BRAVO DOCTEUR! et que tous tes rêves se réalisent!!! (un patient qui ne verra jamais plus, mais vraiment jamais plus, les soignants comme avant )!!!

  81. Philippe DUFOREAU

    Bonjour,

    Je suis aussi heureux que si un de mas proches avait réussi un examen, d’autant plus que le véritable examen que vous venez d’avoir n’a pas de diplôme, c’est celui de “l’humanité”, il est trés rare, il n’est donné qu”aux plus méritants, et quand la porte du cabinet se fermera pour la dernière fois (on dirait une chanson de Brel), pensez à un miroir, il y aura peut être une auréole naissante au dessus de votre tête. En tout cas c’est un honneur d’être embrassé par vous, et d’oser vous rendre la pareille.

  82. pascale

    toute mes félicitations .Faitez bien ça . Vous savez ou vous allez travailler aprés ? En tout cas ne changez rien restez vous meme et je vous 2 gros poutoux …

  83. christine

    Ah oui mais non : même après avoir éteint pour la dernière fois la lumière de ton cabinet, tu resteras médecin et malgré tes rhumatismes, tu te baisseras pour examiner le gamin qui s’est mangé un trottoir en skateboard ou Mme Michu qui fait un malaise chez ton épicière… peut-être même les poneys multicolores se font-ils parfois des entorses de sabots… Alors, garde plein de bulles du champagne dans un coin de ta tête pour y remiser les grandes joies que ta longue carrière de médecin-écrivain-bloggeur.

  84. Madile

    Tout d’abord Félicitations . Ensuite j’attends le livre avec impatience et j’envie les futurs patients que vous recevrez dans votre cabinet Docteur !!! Je suis IDE à la retraite et j’ai retrouvé certaines situations épiques dans vos récits, encore merci pour vos histoires tellement bien écrites.

  85. Elsouille34

    Bravo! Profite bien de ces moments de grace ! Tes deux rêves d’enfants étaient magnifiques et ambitieux. Sois fier de toi surtout! Et puis tu as réveillé en moi la petite flamme de mon rêve d’enfant …

  86. Manon

    Ah la la !! C’est les larmes aux yeux que je vous offre mes plus sincères félicitations Docteur 🙂
    Je rentrerai au Québec pour passer un Noël, enfin, en famille, les bagages remplis de votre livre en guise de cadeaux. Rien de mieux qu’un peu d’humanité et de bienveillance pour ceux que j’aime. Je vous embrasse aussi xoxo. CHAMPAGNE !!!!!

  87. Daphne

    Toutes mes félicitations (pour le titre que tu reçois et pour le succès de ton livre).
    Ca fait chaud au coeur de savoir qu’il y a des êtres humains qui choisissent cette voie non pas pour le prestige ou le pouvoir qu’ils pensent en retirer vis-à-vis des autres, mais bel et bien par amour de l’Autre.
    Même si ça ne dure que le temps d’un claquement de porte, tu sera un grand Docteur. A mes yeux, tu l’es déjà.

  88. Brispot héléne

    c’est mérité!! c’est génialement bien écrit et tout en si bien resenti dans la lecture!! on est avec toi et on vit toutes ces aventures de la vie avec toi !! merci

  89. Tygnon

    Merci et bravo.
    Savoir que des docs comme toi existent, ca redonne le sourire.
    Savoir que des gens comme toi existent, ca n’a tout simplement pas de prix.
    Merci.

  90. Justine R

    Félicitations !!! C’est bien mérité ! J’attends avec impatience ce livre qui viendra compléter ma bibliothèque, j’ai hâte!!

    Bonne vie de médecin !

  91. Lysiane

    Merci pour ce partage, je suis très émue…
    Tu as su choisir le métier fait pour toi, c’est si rare et si précieux!
    Profite bien de chacune des secondes de ta vie de médecin, et de ta vie d’Homme d’ailleurs, car c’est vrai qu’elle est courte comme un claquement de porte !!! je veux dire VRAIMENT courte comme un claquement de porte 😉

  92. Castanea

    Je ne sais pas vraiment comment j’ai atterri sur ce blog… un samedi matin, une humeur mi-figue, mi-raisin, des pleurs, un ami malade, très malade….. je navigue, je surfe, cherchant sur le web une vague, la vague qui me portera plus loin, plus haut… j’arrive ici, je ris, je verse une larme, je re-ris… Merci de votre contribution qui fait changer le monde, forcément… Parce que dans un couloir d’hôpital, dans une famille, entre collègue, de soi à soi… la réconciliation, ça pète sa race !

  93. Garance

    Le petit Poucet a semé plein de cailloux blancs. Le chemin est tracé. Entre ceux qui s’exprimaient, ceux qui se lancent aujourd’hui et les timides, tout ce monde pour le suivre…..Bravo pour tout !
    Sais- tu que les infirmières fraîchement diplômées ne trouvent pas de travail ? “désolé, on a des postes mais pas de budget pour vous payer”
    Je suis une “vieille” qui vient de reprendre le travail post burn-out. Tu n’imagines pas le bien que tu as fait. Pour moi aussi 2013 aura été une bonne année. Merci

  94. margueriiite

    Chapeau bas, Docteur Bibi, c’est génial. Très heureuse pour toi, et pour toutes tes futures patientes, ici ou ailleurs. Sois heureux.

  95. Jos

    Félicitations Docteur Baptiste. Bizarre sentiment qui fait que je suis fière de toi comme si tu étais mon fils (et oui, j’ai largement l’âge d’être ta mère !!). J’en profite pour féliciter Dadbibi et Mambibi !! Quel enfant touchant et talentueux vous avez-là !
    Ton bonheur transparaît dans ton article d’hier, c’est avec les larmes aux yeux que je l’ai lu. Pleins de bonheur et de bisous à toi..

  96. San Esteban Antonio

    Voilà longtemps que je cherche le verbe qui a donné naissance à l’homme …

    Et vous voilà , juste à notre portée …

    Je ne saurais vous dire combien la seule idée de votre pensée remplit de vides sidéraux..
    Ni comment la phrase d’une grand mère peur parcourir le monde entier jusqu’à vous ..
    Mais je peux vous dire que j’attendais ce moment comme un enfant attend le lendemain de la veillée de noël …

    Merci.

    cordialement

    @ntonio

  97. chachap1

    Félicitations ! Heureusement qu’il y a des médecins comme vous. Lire votre blog tous les matins est l’une des choses qui me fait tenir le rythme pendant cette deuxième, première année de médecine. Savoir qu’au delà de ce concours de première année il y a une dimension sociale et humaine merveilleuse à découvrir, me donne Vraiment envie de réussir. Merci pour tous ces beaux récits que vous divulguez, et que vous exprimez avec finesse et humour, parce que je vous assure que cela donne envie d’exercer ce métier.

  98. J-P

    Cher Bibi ,
    Visiblement de bonnes fées s’étaient bien penchées sur ton berceau !
    en nous donnant à voir le spectacle romancé de ta recherche Du Bien dans tes rencontres avec la vie et avec la mort , tu as réussi à réchauffer bien des coeurs par la beauté qui s’en dégage .
    On te souhaite évidemment un grand bonheur dans ta carrière , mais aussi l’approfondissement
    de tes dons d’écriture . Il faut que tu restes modeste en ce domaine : tu es avec Rabelais , Tchekhov, Céline , Conan Doyle , Aragon , du bien beau monde ! en fait tu auras réussi à créer un Docteur House ou Urgences en micro-nouvelles ! ça n’existait pas et tu l’as vraiment inventé !Dans ta recherche Du Bien je te souhaite de trouver Le Bien , celui qui comblera toutes tes faims .
    reste spirituellement toi meme , prends soin de toi , et continue à rendre tes fans heureux . Merci à toi !

  99. Corinne

    Bravo, félicitations, je sais à quel point vous serez “un bon docteur” VRAIMENT! Un bon écrivain aussi, et j’attends que votre livre sorte avec impatience.. Un jour je vous enverrai des histoires, j’en ai quelques unes de mon passé d’infirmière en réa chirurgie cardiaque pendant 10 ans.. ça marque.. et on n’oublie rien..
    MERCI de tout ce que vous faites, écrire, soigner.., écouter les gens (le stétho mais aussi les mots..) le blog et le livre…
    Corinne

  100. emilie

    Félicitations ! Le livre est commandé ! Vivement mercredi que je puisse le dévorer et le partager dans mon cercle de lecteurs ! Un médecin qui écrit et cite à un mot près Ovide et ses Métamorphoses, cela ne peut VRAIMENT que me plaire 😉 (seul regret : que la citation ne soit pas dans la langue d’Ovide…). Longue et belle route au médecin/écrivain que tu es ! (j’aurais pu faire un mot valise mais médecrivain, ça ne sonne pas terrible !).

  101. Loriane

    Alors voilà, c’est mon premier post mais je me devais de laisser un commentaire, juste pour vous dire ceci: bravo, merci et surtout félicitations. J’en ai les larmes aux yeux, hâte de pouvoir lire le livre.
    On est vraiment fier de vous.

  102. hd

    Alors voilà, le bon docteur Bibi (qui entre nous aurait bien pu choisir BOSSEUR ou BOSS-HEURTS comme pseudo, mais BEAULIEU c’est très bien aussi…), va bientôt pouvoir s’offrir SA fondation pour Pondichery avec tous les droits d’auteurs 😉 ; et avec tous ces succès mérités et la notoriété qui va suivre, nul doute que les volontaires vont affluer pour donner un coup de main à ce projet… Hier c’était un grand Ouf, c’est fait, mais l’aventure continue…

  103. Nadge

    Pas trop mal à la tête ? ^^ en tout cas livre commande !!! 😉 il sera prêt pour la dédicace ;-))
    J attends avec impatience de le lire pour me rappeler tous les jours pourquoi j aime autant mon métier , merci .

  104. Céline

    Félicitations au nouveau Docteur et au conteur reconnu à sa juste valeur !
    Cela fait plaisir de voir le travail et le talent récompensés.
    Je veux dire cela fait VRAIMENT plaisir de voir le travail et le talent récompensés.
    La bise.

  105. E.

    Lectrice des premières heures je suis très émue pour vous.
    En prêtant ce serment vous n’êtes pas devenu docteur: soignant, vous l’êtes au fond de votre âme ; conteur aussi. Et cet ensemble vous rend vraiment profondément humain.
    Alors voilà: Bravo ! Mais aussi, merci. D’être. D’écrire. De soigner. D’inspirer. De réconcilier. Vraiment Bibi. Merci.

  106. Cmoi

    Spécialement pour Cilou et Marion,
    Je vous remercie toutes les deux du fond du coeur d’avoir pour moi des pensées bienveillantes, comme quoi Doc BiBi fait aussi du bien par procuration.
    En effet ces derniers mois ont été difficiles physiquement et moralement, mais comparé a certains autres patients j’ai eue de la chance et mon frère a pu me donner un peu de vie. Je me dis que si cela fonctionne, alors tous ces moments difficiles n’auront pas été vain, et mon dernier contrôle est plutôt pas mauvais.
    Alors voilà merci, vraiment merci pour votre soutient, et comme Doc BiBi je vous serre virtuellement dans mes bras, bises.

    1. Catherine(d'Argentine)

      @CMOI:Grace a Cilou et MarionLR(que je remercie du SCOOP sur la page d’avant sur le fait que ce serai une fete INTERNATIONALE…),qui vous ont demasquee,je me rappelle de vous maintenant…je vous lisais surtout sur l’ancien site de Bibi,(J’EN PROFITE AUSSI POUR REMERCIER CELLE QUI A REDESSINE CE BLOG,CE QUI NOUS PERMET DE CONSTRUIRE DES PONTS D’AMITIE ENTRE LECTEURS…),vous demontriez deja votre courrage face a votre lutte quotidienne contre cette s….de maladie… et je vous embrasse moi aussi de tout mon coeur,car comme ca fait plaisir de retrouver des ”vieux” copains d’enfance,c’est euphorisant de retomber sur les lecteurs des debuts de cette aventure toute en amour qu’a organise no’tre DOC….FUERZA,CMOI,MUCHAS FUERZAS…

    2. Patiente

      @Cmoi. Courage, ne baisse pas les bras. Notre Bibi a su créer cette immense chaîne de l’amitié et s’effacer pour que nous puissions nous exprimer librement entre nous. Alors ce soir je tiens à t’adresser mes très sincères et affectueux encouragements. Nous aurons le bonheur de nous retrouver ici, sur ce blog magnifique pour avancer ensemble dans le sillage du Docteur Bibi vers des lendemains plus sereins.

  107. BelleIsa

    @-}–1001 félicitations pour cette réussite, 1001 voeux pour cette nouvelle et longue vie. Que vous puissiez la remplir de toute l’humanité que vous saurez découvrir chez vos patients et les personnes qui vous entoureront et vous accompagneront.

  108. Estelle

    Que dire de plus qui n’a déjà été dit ? Bonne continuation en tant que médecin , que l’humanitude et empathie que tu sais narre dans tes histoires ne te quitte jamais mais je n’ai aucun souci la dessus ! Vive le médecin aux 1001 vies et qui aime les dolipranes !!!! J’aime vraiment ce style de docteur !!!! Profites bien de ce ces jours ou tu vas fêter ta réussite et vivement le 9 octobre pour te lire ? Y aura t il un livre en basque ? 1001 bisous a toi B. !!!

  109. Hervé CRUCHANT

    le message précédent est encore parti tout seul dans le néant
    je vais faire un tour et je reviens écrire un mot
    le silicone des transistors et autres circuits imprimés d’ordinateurs
    possède une caractéristique assez peu prise en compte par les utilisateurs que nous sommes :
    il est jaloux ! il se cultive et se forme, communique avec tous les autres silicones du monde et constitue un ectoplasme multiforme hyper intelligent qui nous dirige sans que nous nous en apercevions.
    c’est le maître de toutes choses.
    même de ceux qui seraient tenté, par je ne sais quelle tournure d’esprit, de croire et de délirer sur le complot mondial qui est fourbi contre nous.
    voilà.
    je reviens dans un moment
    chuttttt….

  110. Fan de Bibi !!

    Bravo Doc !
    Un thésard thèsé … Docteur en Médecine s’il vous plaît !
    Un écrivain publié …
    Des humains réconciliés ( ou en passe de l’être !)
    C’est un début prometteur, qui doit être salué….

  111. Gaelle F

    Felicitation pour ce magnifique terme qui accompagnera maintenant ton nom a chaque fois que quelqu’un s’adressera à toi!
    En temps que petite D1 et future docteur moi aussi je voudrais te remercier de nous faire partager ta medecine, le long chemin qui t’as mené a ce moment et qui te menera a ce claquement de porte de docteur. La description que tu fais est juste parfaite!!
    Alors voila profite bien de ta soirée tu le merite VRAIMENT!

  112. Pauline

    Je crois qu’il n’y a qu’un mot de rigueur : FELICITATIONS cher docteur, puisque c’est comme ça qu’il faut désormais vous appeler 🙂
    Je ne vous connais pas en dehors de votre belle plume, mais je pense que je peux le dire : vous êtes mon docteur préféré (… après le mien qui me soigne si bien) !!! Gardez cette belle humanité et cet humour qui vous (nous) va si bien, c’est du bonheur ! Je pense d’ailleurs que votre livre va figurer sous le sapin en décembre prochain… MERCI d’avoir pris la parole, merci pour tout, et surtout que la route soit longue et enrichissante avant ce dernier claquement de porte… !

  113. Hervé CRUCHANT

    Salut, l’Artiste. Alors, te voilà parvenu à le saisir, ce rêve? Et le caresser comme un oiseau dans la main. Je disais une fois, ‘un peu provocateur’, que je me demandais pourquoi on avait choisi Icare comme ascotte des gens de l’air. Le rêve. Le rêve… L’être humain, c’est l’amour et le rêve. Te voilà toubib et je rêve déjà d’un dispensaire aux murs ocre et rouges, sans porte, avec de hibiscus et du jasmin dans le patio. Un bananier au bord de la dalle fraîche sous les larges arcades. Un jardinier qui frôle les murs et rassure les fleurs. Leur donne un peu d’eau. Les flatte des phalanges et leut dit sa tendresse. Docteur des parfums et des pétales… Sur la table près d’un mur, la coupe de fruits et un grand jus de mangue. Un peu de pain mais pas trop, le pays n’est pas riche. Cette maison est accueillante, prète à recevoir celui ou celle qui voudra bien venir. Entre, tu est chez toi ici. Chez nous, les hommes de la Terre. Tu veux un peu d’eau, un thé ou un café? Comment vont tes enfants?….

    Amour. Rêve. Beauté. Même démesurément monstrueux, l’homme sera toujours beau quelque part. Un juif qui habitait le Territoires occupés le disait déjà il y a deux mille ans. Déjà des territoires occupés, c’est vrai. ‘Jésus de Nazareth’ racontait des histoires d’hommes. Probablement pas de quoi en faire toute une religion, de mon point de vue mécréant, mais tellement vrai. “On ne rencontre jamais assez de gens dans une seule et même vie” comme tu dis. C’est tellement vrai. J’aime aussi celle là “Notre histoire, nous la regardons et nous l’apprenons sur les ride de nos vieux.” Enfin, c’est pas sur que la citation soit exacte. Cette semaine, tu es devenu toubib et je deviens ‘vieux’. Tout çà bien officiel, taponné par l’institution, écrit dans un grand livre. La vie qui passe.

    Je n’aime pas trop les réunions officielles, les petits fours et les cocktails. Çà m’évoque Prévert qui a pondu quelques belles phrases à ce sujet, récitées par l’immense Reggiani. mais, si tu as encore une petite place parmi tous les éloges, je glisserai ma joie de te voir réussir ton rêve. Si personne ne nous remarque, j’irai même jusqu’à un hug chaleureux, un abraso, comme dit notre Argentine. Je veux dire seulement que mes yeux risquent de piquer un peu: maintenant que je suis toléré marginal, j’ai le droit d’être ému et surtout de le montrer.

    Pour finir, je dois te dire pourquoi je suis aussi déglingué du bocal, hors considérations cliniques ou de cet ordre. Ma tante qui était sage-femme et m’a mis au monde, passait son temps d’enterrements divers (de ceux qui sont obligatoires, on dirait, et qui parsèment nos vies) à rigoler. Elle avait un visage en forme de pinocchio, sans la démesure du nez, mais avec un grand front lisse, un nez perpendiculaire et une bouche aux lèvres rouges entourée d’un peu de couperose. Elle avit toujours plus ou moins l’air de trouver-çà-drôle alors qu’elle en voyait parfois de toutes les couleurs. Les enterrements étaient son miel car elle tombait toujours sur une situation rocambolesque, un évènement hilarant dans le cortège funèbre. Un type qui trébuche et s’étale dans la boue, une moumoutte qui décole à fond dans une rafale… J’ai gardé d’elle cette faculté à vor le rigolo ou le ridicule jusque dans les situations réputées les plus sérieuses. Je ne peux pas prendre les choses vraiment au sérieux. D’ailleurs, c’est devenu ma béquille morale pour justifier une résistance à une tendance affirmée à la désespérance. Mais ceci est une autre histoire !
    Matante est décédée d’une crise cardiaque. Au Fort de Montdauphin où avait lieu la cérémonie de son enterrement, il faisait ce jour là un vent de corne cul. Voilà qu’une pancarte sur laquelle était marquée un truc comme “Attention aux chutes de neige” se détache d’un mur et fonce dans le cortège avec une trajectoire vraiment exceptionnelle. Un quidam la prend derrière la tête sans mal. Mais le fou rire a commencé de se propager dans la foule et c’st en rigolant franchement que le peuple s’est présenté devant le prètre qui faisait les gros yeux. Brassens.

    salut à toi
    super nouvelle, ces appels pour le bouquin
    @+ à une séance de dédicaces? cochon qui s’en dédit !

    1. Catherine(d'Argentine)

      @Herve…TU M’AS EMUE AVEC TON TEXTE…C’EST UN BEL HOMMAGE POUR LE DOC…ON IMAGINE VRAIMENT LE DECOR A PONDICHERY…EN PLUS,ICI LE JASMIN IL EST SUPER EN FLEURS,ALORS MEME POUR LES EFFLUVES,JE PEUX IMAGINER…ET PUIS J’AIME BIEN QUAND REGGIANI CHANTE PREVERT…ET LES ABRAZOS,C’EST JUSTE POUR BIBI?…PARCE QUE SI NON,MOI J’T’EN F’RAI BIEN UN AUSSI…

      1. Marie M.

        Vous me faites rêver, Hervé et Catherine (d’Argentine!)… entre autre !
        Parfois, j’aimerais bien pouvoir écrire mes émotions avec d’aussi jolies phrases.
        Merci à vous z’aussi 😉

        1. Catherine(d'Argentine)

          @Marie M: Merci pour tes douces paroles…c’est la faute a Doc BIBI…IL EMMANE DE LUI UNE SI BELLE LUMIERE,que sans meme le savoir,il nous inspire,pour jongler avec les mots et nous envoler gaiement vers des horizons ou les mots de tous les jours,retombent en pluie d’etoiles sur sa fiere criniere de lion.Un ABRAZO a toi de moi…il parait,selon un medecin d’ici,qu’il en faut minimum 12 par jour,pour etre en pleine forme…

    2. Grand33

      @hervé
      c’est sûr que tu es un peu fou, mais c’est vraiment délirant et souvent touchant. T’as aussi beaucoup de talent. Continue
      prends soin de toi

  114. Mésange

    Hervé, juste une idée et précaution : Sélectionner votre message écrit puis copier avec CTRL+C … avant de cliquer sur envoi ou laisser un commentaire. Je fais ça X fois quand je prépare un courriel (ou laisse un commentaire), Orange m’en ayant mangé tant et plus et ne me les enregistrant pas toujours dans les brouillons. Si ça disparaît un CTRL+V pour coller au lieu de tout retaper et zou… pas besoin de m’encolérer! On ménage sa petite santé comme on peut quand on n’a pas un Doc Bibi dans les parages!

    1. margueriiite

      Quand je prévois un long comm, ici ou ailleurs, je le tape dans ce qui me tient lieu de Word (OpenOffice), ce qui permet de sauvegarder très facilement au fur et à mesure. Et quand c’est prêt, copier/coller dans la case du comm.

  115. Fabienne

    1001 bravos pour vos belles réussites : diplôme et livre ! MERCI pour votre humanité et votre humilité. Je vous lis depuis des mois sans laisser de commentaires (je pense que nous sommes quelques milliers comme ça) mais là j’ai envie de partager votre joie DOCTEUR Bibi et de vous le dire. VRAIMENT.

  116. Margot

    BRAVO Baptiste, toutes mes félicitations. Tu seras un merveilleux médecin, je n’en doute pas.
    Tes parents doivent être fiers et remplient de bonheur.
    Ne change pas Baptiste et continue à nous émouvoir avec tes histoires si bien écrites.
    En ce jour si particulier, je me permets de t’embrasser.

  117. Nathalie

    Toutes mes félicitations! Maintenant que vous avez réalisé vos deux rêves de petit garçon, je vous souhaite que ce bonheur dure toute votre vie d’adulte. Et si, quand vous fermez la porte de votre cabinet à l’heure de la retraite, vous ne pourrez vous rappelez de tous vos patients, eux se rappelleront certainement de vous, surtout si vous gardez votre humanité. Je vous souhaite une longue et heureuse carrière Docteur.

  118. anne

    toutes mes ficelles, Doc! bon vent sur la route que tu as choisie . tiens bon la barre et surtout n’écoute pas les sirènes.
    au plaisir de te croiser lors d’une dédicace?

  119. Caro

    Eh bé … quel(s) parcours !!
    Bravo, 1000 et 1 fois bravo… et que la route soit longue et belle.
    Et puis, surtout 1000 et 1 mercis pour ce partage, et ces billets, toujours tellement humains…

    Alors… Congrats ! &… keep up the good work !

  120. Alaska

    Mille mercis, Docteur pour ces mots partagés avec nous. Pour l’émotion, la douceur, le rire, les tendres surprises et les belles histoires. Merci de ce partage. Que le bonheur soit présent à chacun de vos pas à présents, Docteur. Et sachez qu’il y a plusieurs centaines (milliers) de personnes qui attendent d’être réparées par vous, la tâche est considérable. Ne perdez jamais ce courage et cette bonté que vous avez communiqué par vos articles. Heureuse carrière !
    Affectueusement,
    A.

  121. Helene

    Félicitation de la part d’une d4! Parfois, pour me motiver a travailler, je lis tes articles et je me dis que cela en vaut vraiment la peine!

  122. Hervé CRUCHANT

    Je pense à un truc. Tout est bel et bon dans le Bibi et dans ces échéances superbes. La vie fait payer ces instants géniaux d’un prix qu’il convient de maîtriser. Dans quelques temps, pas trèc lointains, il faudra dire “Quand j’étais interne. Quand j’étais étudiant. A l’époque de la sortie de mon premier livre…”. Le Temps, cette majesté incroyable et insaisissable, nous bouffe le foie lentement. Ne jamais regretter quoi que ce soit. Par honnêteté. Vivre propre et en conscience. Se tromper tranquillement et se dire que merdalors, j’aurais pu faire mieux. Exiger de soi une rigueur égale pour atteindre un but comme pour se taper une bulle géante. Cool. Tranquille. Zen. Relax. Vivre. Etre plutôt que Faire. C’est pas simple, c’est humain. Bisous. Cocoon. Si je devais revivre (réponse stupide à une question idiote) je ferais des études pour avoir un doctorat de Bisouteur. Yes, I am a Big Bizooter: PhD-Hugger. Classe !!!
    (quant à moi, je n’ai pas bu une seule goutte de champ’; et pourtant…).

    1. Catherine(d'Argentine)

      @HERVE:…Moi,sans doctorat en poche,j’en ai fait mon metier…dans les hopitaux,dans les bidonvilles ou meme dans les prisons,je distribue des sourires et des Abrazos(comme tu dis plus haut…)…d’la tristesse et de la detresse,y en a un peu partout….mais c’est bon de croiser des gens qui comme toi,ou BIBI,ou plein d’autres savent encore faire REVER,…Pour le champagne,t’es vraiment sur???il manque une bouteille au frigo…

      1. pantherspirit

        Sourires, Catherine, Catherine(d’Argentine) ( je le répète car la sonorité est si douce ), je pense qu’il y a encore plein de bouteilles de champagne au frigo, dont nous pouvons faire sauter les bouchons en ode au Bibi, mais aussi à notre belle rencontre en ses jardins
        Et puis je tiens à rendre également hommage au magnifique chemin humanitaire qui est le tien !.
        Allons, festoyons en cœur ( Tiens, tu vas vite chercher Cilou, Patiente…et qui tu le désires )
        Tendresses félines

  123. Elo

    Tout simplement félicitation, et merci pour tous ces récits qui, je l’espère, continueront encore longtemps a nous émouvoir et nous faire rire. Encore bravo pour tout ce travail.

  124. Catherine

    Félicitations!
    Vous avez aussi fait des adeptes en Chine.
    Va falloir prévoir une version en mandarin parceque franchement parfois on a un peu du mal a traduire…
    Bon courage pour la suite au fait c’est quoi votre spécialité ?

  125. Patiente

    @Hervé Sourire, tendre la main, écouter, aimer et surtout SURTOUT le dire ! Oser dire je t’aime aux personnes que l’on aime !! Embrasser les êtres qui nous sont chers et les serrer fort contre soi ! Un verdadero abrazo ! Récemment j’ai vu un père, une mère, un jeune homme et une grand-mère réunis dans un grand abrazo ! Qu’existe-t-il de plus beau et de plus fort que ce symbole d’amour partagé. À l’évoquer, j’en ai encore les larmes aux yeux. Et ici sur le BlogaBibi c’est un peu cela que je ressens … Et, même si ce n’est que virtuellement, je vous embrasse très sincèrement.D’ailleurs je reste persuadée qu’un jour prochain nous rencontrerons autour de notre Docteur préféré. Bon dimanche à tous.

  126. estelle

    Ça fait quelques temps que je suis votre blog, mais sans jamais avoir mis de message. Je pense que c’est le bon jour : félicitations, VRAIMENT, félicitations !
    Et merci pour tous ces si beaux messages, l’écriture est superbe et souvent très touchante (comme vous le disiez récemment, il n’y a que du bien à la “sensiblerie” !).
    Je suis infirmière, vous avez un éclairage sur nos métiers à l’hôpital qui fait fait renouer avec le quotidien les jours où l’on en a un peu marre : vous me rappelez pourquoi j’aime, par mon boulot, être si proche de “l’Humain”.
    J’irai acheter votre livre dès qu’il sortira, et j’ai déjà quelques personnes à qui j’aimerai l’offrir.
    Encore merci et encore félicitations, pour le blog et pour votre nouveau diplôme.
    Estelle

  127. Hélène

    Bravo, je ne sais pas ou tu exerceras, mais je sais que j’aimerais t’avoir comme médecin!!! Et sinon, citrate de betaine, paraît que ça fait des miracles, tu confirmes docteur???

  128. Sandyc09

    DOCTEUR BEAULIEU, votre livre sera sur mon bureau, à l’IFSI où j’exerce!
    Baptiste, J’ai souvent eu envie de “servir” quelqu’une de tes anecdotes aux étudiants, pour montrer la vraie vie, à travers ton regard si beau. Je n’ai pas osé jusqu’à présent, mais …
    MERCI de tout ce que tu es, de tout ce que tu fais (je me suis souvent demandé comment tu t’y prends pour caser tout ça dans tes journées…) .
    Bonne route, je sais que tu garderas tes humaines valeurs, même croulant sous le poids du labeur!

  129. Marie.

    Mille et un bravo Baptiste. Mille et un bravo.

    A nous, un peu plus anciens, à avoir suivi avec grand intérêt et empathie les pas du jeune Baptiste, c’est un peu notre gamin du net qui vient de vivre ce prodigieux moment de fin de thèse. Au moment où mon fils commence sa première année de PACES, toi (je me permettrai enfin le tutoiement), tu reçois le précieux droit d’exercer. Tu as, indirectement, par ton site, influencer les mots et nos réflexions quand il hésitait entre prépa et paces. Il n’osait pas. On lui disait, l’entourage, que la premiere année, c’est bla, bla, bla, bla. Je t’ai lu, j’ai trouvé les mots pour l’encourager. Il en est heureux en ce début d’année. MERCI BAPTISTE. Bon vent Baptiste. Porte-toi bien et continue de nous écrire, ici ou dans tes livres.

  130. marie

    félicitations et n’hésites jamais à nous embrasser , on aime trop ça , entre le pot au feu et le repassage dominical, je peux te dire que Dr vient de docere – latin – enseigner , qui donne docteur- maitre , mais tout ça peut être terriblement vide de sens si l’on est pas comme tu es : un beau coeur généreux qui a trouvé un putain de bon super rythme VRAIMENT

  131. hevi37

    c’est le premier commentaire que je poste sur ce blog que je visite depuis longtemps .Un seul mot : FELICITATIONS, VRAIMENT pour le Docteur et l’écrivain. Le livre est commandé! Tout ceci est bien mérité et est le résultat de ce que vous êtes. Attention à rester ce que vous êtes.

  132. Estelle

    Félicitations pour ton titre tout frais !
    Et juste pour te dire qu’après une longue journée de consultations, te lire me fait me sentir réconciliée avec tous ces patients que je croise tous les jours,
    alors voilà, merci, VRAIMENT.
    La bise (je me permets).
    Estelle

  133. nadine

    la langue française est merveilleuse et vous la maniez très bien. Mais là, je sèche : y’a pas de diversité pour “bravo” ou “félicitations” et pourtant j’aurais voulu VRAIMENT transcrire ce grand bravo et cette joie que je partage virtuellement avec vous.
    Alors, juste, mais sincèrement BRAVO
    Bienheureux seront ceux qui passeront entre VOS BRAS.
    Pourvu que la porte ne se referme jamais brutalement sur cette fenêtre que j’ai plaisir à ouvrir chaque jour.

  134. pantherspirit

    La vie est parfois plus de 1001 fois cohérente, reconnaissant au premier instant et au premier regard celui qui est déjà revêtu de l’habit humanitaire dans sa plus simple et merveilleuse expression. Et ce titre venant honorer le chemin que tu as pris, t’appartenait déjà bien avant d’en recevoir la récompense officielle et méritée. Le mot docteur, en latin, « Docēre », ne veut-il pas dire « Enseigner » ? Et si tu as reçu un enseignement te permettant d’acquérir la connaissance docte de l’homme en blanc, tu offres à tous ceux qui te lisent journellement de multiples pierres, ô combien précieuses et lumineuses dépassant largement le thème de la réconciliation soignants-soignés : Il s’agit de réflexions intensément profondes sur l’Humain, sur l’Humanité en général, comme seules « les belles âmes »peuvent le faire de manière humble et éclairés en même temps …C’est excessivement rare !
    Chut ne dis rien, et profite, oh oui, profite, de cette ivresse de bonheur qui t’inonde, telle une fontaine merveilleuse en tenant serré dans tes bras le livre du Petit Prince moderne que tu es, revêtu de l’habit d’un vrai roi ! Et moi, je danse VRAIMENT avec toi !
    1000X …… Bises, à toi, Bibi Cœur de Lion qui sait aussi écouter le murmure des étoiles…

  135. Cath

    En retard comme d’habitude, je vérifie le site quelquefois vendredi, et ne voyant rien venir comme Soeur Anne, je m’endors…
    Alors voilà, à mon tour de vous féliciter pour la thèse (à laquelle je suis certaine de ne rien comprendre à part la dédicace). Et je vais me permettre de vous contredire : je ne crois pas que vous serez docteur le “temps d’un claquement de porte”.
    Non. Tout simplement non.
    Nombre de médecins vous l’ont déjà dit et écrit sur cette page je crois. Tout comme la troupe d’émus et d’amis qui a manifesté sa joie et son bonheur à vous lire. Et avec quel talent : certaines lignes me laissent rêveuse d’admiration.

    Ah oui : ne pas oublier “carpe diem” dans la sacoche du docteur, car un soignant heureux est un atout merveilleux pour le patient.

    Pour la migraine qui,à ce qu’on m’a dit attend les soirées arrosées, il y a des remèdes variés.
    Personnellement, la seule prétendue “cuite” de ma vie, je la dois à une overdose de sirop pour la toux que le frangin m’a administrée parce que la toux m’empêchait de tenir ma partie correctement à la belote. Question de point de vue d’ailleurs, parce que je luis damais le pion en trichant éhontément sous son nez sans qu’il sache comment. On l’a mis capot avec mon associée (qui en sanglote encore d’émotion à ce doux souvenir), et il m’a mise au lit où j’ai roupillé comme une bienheureuse, sans gueule de bois au réveil, mais toujours avec la bronchite de catarrheuse. Comme le frangin le fait remarquer, la plus grande honte de sa vie (la manière dont il m’a cuitée). Pas ma faute, moi, je bois de l’eau et des jus de fruits. Un non sens pour une Française à l’étranger, mais il en faut aussi (ne serait-ce que pour prendre le volant et ramener tout le monde à bon port, non ?).

    Vaya con dios Toubib! de tout coeur.

  136. Rita

    Sincères félicitations pour cet aboutissement et commencement!
    J’ai rencontré des médecins comme vous, tournés vers les hommes, après avoir eu affaire aux autres. Les premiers m’ont permis de me réconcilier avec le monde médical en général.
    Quant au derniers, je continue de croire que tout le monde peut changer en mieux. Il faut savoir pardonner et il faut dire les choses, comme vous le faites, sinon, de toute manière ça sera perdu d’avance.
    J’ai commandé votre livre. J’espère qu’il sera également lu dans le monde médical et qu’il remportera en France autant de succès qu’à l’étranger.
    Je vous souhaite une belle carrière et du bonheur!

  137. Celle qui n'existe pas

    Bravo Docteur et surtout félicitations pour le succès de votre livre.

    J’espère que vous n’oublierez JAMAIS mais VRAIMENT jamais que vous êtes un être humain qui soigne d’autres êtres humains. Un être qui parle (et écrit), qui dit la vérité face à des êtres humains qui souffrent surtout de ne pas savoir.

    Et pas un DOCTEUR qui assène des mots incompréhensibles à des numéros dans des lits qui sont priés de se taire et de guérir ou de mourir.

    Je vous souhaite VRAIMENT d’être vous, d’être Baptiste pendant toute votre vie et de ne jamais oublier les textes magnifiques que vous écrivez.

    Merci du bien que vous me faîtes. La maladie est dure mais la médecine est douce.

    Alors Voilà toutes mes félicitations

  138. Jul

    Félicitation pour ton nouveau status qui clôture tes nombreuses années d’étude!!!
    En te lisant on se rend compte du pouvoir des mots. Tu fais passer tellement d’émotions dans tes articles.
    C’est de la poésie.
    C’est quand je te lis que je me rappelle pourquoi j’ai choisi le domaine médical.
    Bravo encore pour la réussite de ton diplôme, qui te permettras de réconcilier soignant et soigné!
    Courage pour la suite!

  139. Frédérique

    FÉLICITATIONS ! depuis que j’ai lu les premières lignes de votre blog, je n’ai pas douté une seule seconde de votre réussite… vous avez déjà été, êtes, et serez un Docteur avec un grand H comme Humain ! svp, tâchez de contaminer vos confrères… Faîtes la fête mais n’oubliez pas de prendre soin de vous, à trop prendre soin des autres… votre livre est pré-commandé, j’ai hâte de le dévorer ! bon et long vent à vous ! si je tombe malade un jour, je rêve d’un Docteur comme vous… au plaisir de vous lire encore et encore ! BRAVO, vraiment… pour tout ! Fée.

  140. Adeline

    Derrière cet écrivain et ces lignes, je n’ai lu que l’Homme. Merci d’avoir choisi d’être docteur et ainsi de partager votre amour. Je cherche vos pairs chaque jours, dans des yeux parfois si creux… J’aimerai vous tenir dans mes bras ne serait ce qu’une fois pour sentir toute cette force, mais vous n’êtes qu’un homme n’est ce pas ? En tout cas merci de m’avoir tant réconfortée de ce monde de schizophrènes ! N’oubliez pas la poésie au fait. Milles pensées, Adeline.

  141. Marie M.

    On ne se connait pas, cependant quel bonheur de partager cet instant avec toi, tchin !
    Bienheureuses seront les personnes qui se feront soigner par toi, Docteur Beaulieu, car elle seront écoutées,et avec douceur, et ça c’est déjà beaucoup.
    Re-tchin, et encore félicitations pour tous tes projets !

  142. Justine

    Je te lis depuis le petit article dans le 20 minutes sur ton blog qui a attiré mon attention il y a quelques mois, depuis, je vais tous les jours vérifier s’il n’y a pas un nouveau “alors voila…” publié. Et à chaque fois qu’il y en a un, c’est un pur moment de plaisir que de te lire, et il n’est pas rare que des frissons arrivent ou que les larmes me montent aux yeux.
    Du coup je prends enfin la peine de laisser ce commentaire pour te féliciter vraiment vraiment beaucoup et te remercier pour tous ces moments drôles, tristes, émouvants, passés à lire tes textes !
    Je compte bien acheter ton livre, et aussi en faire un cadeau pour toute ma famille pour Noël !!

    En attendant, je continue à guetter chaque nouveau texte…

  143. FP

    Félicitations docteur Baptiste !
    Ton blog est une bouffée d’oxygène pour moi si travaille tous les jours pour le plus long des plus courts métiers du monde.
    J’attends le 9 avec beaucoup d’impatience, VRAIMENT beaucoup d’impatience.

  144. chifou

    félicitation BB! je suis contente de savoir qu’il y a parmi nous, les docteurs, un BB qui sait si bien réconcilier soignés et soignants…reposes toi bien.

  145. Shakti

    Comme beaucoup, je lis en sous-marin mais je ne commente pas, n’ayant pas le talent des mot de Doc Bibi ou de certains commentateurs…
    Bravo, vraiment, pour tout et merci, pour tout aussi.
    Ce que je souhaite, pour nous lecteurs et -trices, c’est que tu continueras à nous enchanter en ces lieux, malgré un emploi du temps qui ne pourra que s’alourdir.
    Prends-soin de toi.

    1. Catherine(d'Argentine)

      @Shakti:Moi,tu m’as fais sourire avec ton image de”sous-marin”,et je crois que du talent,tu en as vraiment,puisque avec ton coeur tu as su deposer chez le Doc,le temoignage de ton enchantement,qui lui est surement un baume a l’ame…un medecin,c’est pas parce qu’il soigne,qu’il n’a pas besoin d’etre cajole…et si aujourd’hui je peux me rejouir de lire ton message,c’est parce que justement tu as ose le laisser….alors j’espere vraiment que mes yeux amuses recroiseront ton surnom de lecteur dans les prochaines histoires du grand Lion…Bien a toi…

  146. marie laure juillet

    Je ne dirai qu’un mot : félicitations! Et surtout bonne et longue route dans ta carrière de médecin. J’ai commandé le livre et je l’attends avec impatience!

  147. Natacha

    Bravo Baptiste ! Bienvenu dans le monde des “docteurs”, dont je fais également partie (depuis un peu plus longtemps…).
    Je suis tes (vos ?) chroniques depuis le début, je me régale régulièrement, les guette , les déguste avec beaucoup de plaisir…
    J’ai commandé le livre (oui, je sais, il ne sort que le 9…mais Amazon nous permet de le commander avant !), et quand je te lirai, j’aurai l’impression de t’inviter à partager un café à la maison. Car, à force, on a l’impression de te connaîttre un peu, comme un visage familier, une connaissance à qui l’on ne parle pas (mais qui sait ? Un congrès est si vite arrivé!), mais que l’on salue toujours avec plaisir…
    Bonne continuation, cher Baptiste, ta carrière sera riche en émotions, je n’en doute pas !
    La bise pour le diplôme !

  148. lea

    Premier commentaire également (très beau nouveau site !), les larmes me sont venues en apprenant ces bonnes nouvelles et je repense à toutes les fois où j’ai pleuré en te lisant… De tristesse ou pas, d’ailleurs… Et à tous ces sourires que tes articles m’ont soutiré 🙂
    Bref, bravo, vraiment. Que l’aventure dure longtemps et en inspire plus d’un !

  149. helene

    Félicitations, mister Docteur.

    J’espère que tu t’es bien remis de cette journée et de cette soirée mémorable.
    Profites.

    La bise

    Ps: j’espère que tu m’en voudras pas pour ma familiarité.

  150. tamarina

    mes très sincères félicitations !!!!!! tous tes succès sont amplement mérités. te souhaite bonne continuation dans tous tes projets.

  151. Carole

    Félicitations ! Mais je crois que le grade de Docteur ne changera pas grand chose (à part de ne pas enfreindre la loi en signant une commande de stépufiants) il me semble qu’en commençant ce métier, on devient soignant en plus d’être un citoyen lambda, un peu comme on devient papa ou maman à la naissance de son enfant. C’est une fonction qui ne nous quitte jamais et je me réjouis qu’il y en ait des comme toi ! Merci, merci, merci encore pour ces beaux récits !

  152. françoise

    Tant d’amour . C’est comme une machine à barbapapa….tu as mis le sucre et nous on se balade en partageant cette matière toute collante mais si fondante, douce qui donne le sourire et pince un peu le coeur de l’enfant qu’ on traîne comme une ombre…tendresse.

  153. Bistou

    Ah mais c’est super !

    Justement j’habite en Italie et je parle déjà de ton blog , alors pour le livre que je vais bientôt lire …

    Ciao di Pavia Baptiste !

  154. Lise

    Salut toubib !
    Et bravo pour la thèse, et pour le livre à l’international !!!!!!
    On a hâte de te voir sur les plateaux télés au Japon ou ailleurs (you speak english fluently ???)

    Oui, vraiment, je suis VRAIMENT contente pour toi.

  155. vet

    Avec grande joie authentique, moi-docteur embrasse notre nouveau docteur, parce que la confraternité est plus intime encore qu’une simple fraternité, pour moi du moins … alors j’en profite !

  156. No

    Alors on ne peut plus t’appeler Bibi maintenant ? Il faut t’appeler Docteur ?
    Hum Hum….
    Mais ça sonne plutôt bien ça, Dr Bibi !!!
    Félicitations et mille mercis encore pour tout ce que tu partages avec nous…

  157. Tictac

    Merci… Et Bravo Docteur.
    Je ne sais pas si je vous croiserai dans cette fonction en tout cas j’adore le
    Docteur és Lettre, je veux dire j’aime vraiment ce docteur là.
    K.

  158. céline

    BRAVO LE DOC, félicitations vraiment, je te suis depuis le reportage de canal+, je ne m’en lasse pas de te lire et tu donnes espoir aux gens, j’espére en rencontrer pleins ds Baptiste pdt ms stages bon au moins 1.Tu dois etre vraiment fier traduit ds plusieurs langues c extra, je suis trés contente pour toi.Encore Bravo, continue d’etre toi mm , j’espére que ton projet en Inde aboutiras et te souhaite vendre le plus de bouquins possible.Remet toi bien de ta cuite Docteur Mamour, lol.

  159. elwynn22

    Bibi n’oublie jamais le serment que tu as prononce, notamment “et n’exigerait jamais un salaire superieur a mon travail”. Il manque tant de medecins humbles et a l’ecoute. Tant de grands pontes qui sous pretexte qu’ils sont bons dans leur domaine se croient tout permis. En medecine comme en recherche.
    Merci de faire partie de la categorie des docteurs ayant du coeur

  160. CiCi

    Peu de Docteurs ont dû avoir autant de félicitations, et à toutes celles-ci, j’ajoute les miennes ainsi que mes remerciements pour l’écrivain. Si je n’ai pas la chance d’être, un jour, “patiente du Docteur BiBi”, j’aurai eu le bonheur d’être “lectrice de l’écrivain Baptiste Beaulieu”.
    Longue et douce vie au Docteur et à l’écrivain. ♥

  161. plumedepapillon

    Alors voilà, te voilà entré dans la grande famille des docs!
    Ta réussite est une grande joie pour moi, la vie n’est donc pas toujours chienne. La bonté et la générosité ont leur place et peuvent enrichir plus que tous diplômes. Même si avec, c’est mieux!
    C’est étrange, ne pas te “connaître” (même si en te suivant ainsi de ligne en métaphore, de poésie en prose, de tendresse en rire, j’ai l’impression que tu nous as ouvert la porte sur ton Moi, ton Surmoi et ton Coeur) et être touchée… La grâce du monde moderne (hé oui, il en a quelques unes tout de même!!)
    Je t’embrasse, que tu aies ou non des cornes de 8 mètres…

  162. Chloé

    Tu seras à jamais docteur en médecine maintenant…. Ceux qui ont le feu sacre comme toi ne redevienne jamais le patient lambda…. Et c’est quelque part extrêmement rassurant 🙂 plein de bonnes choses pour la suite (ou la continuité devrais-je dire 😉 ) Je t’embrasse également!

  163. Darlinguette

    Très cher Baptiste,

    D’abord je suis heureuse pour toi de toutes les bonnes choses qui t’arrivent , ce n’est pas par hasard, c’est un juste ” salaire ” pour te remercier de ce que tu fais, de ce que tu es.
    Ensuite, toutes mes félicitations : tu es ce que tu rêvais d’être : docteur en médecine et écrivain .
    Je te souhaite plein de bonheurs dans l’exercice de ce dur métier.
    Pour l’instant, savoures le moment ” carpe diem “.
    Je t’embrasse.

  164. Stéphanie

    Non, je ne commencerai pas ce commentaire par “alors voilà, je suis mariée avec un docteur”. N’empêche, j’aurais pu, puisque l’Homme a soutenu sa thèse en 2007, déjà. Il a choisi la médecine générale, à la campagne, et toute la famille l’a suivi. Parce que maintenant-les-enfants-sont-tous-à-l’école, je suis sa secrétaire. Le matin, j’ai au téléphone des petites mamies, qui me demandent si le docteur pense à elles, et je résiste à la tentation de répondre “ça dépend pour quoi faire”. Une autre m’a dit “aaaah, je suis contente de faire votre connaissance, ne serait-ce que par téléphone. Vous savez, je suis l’Hollandaise de votre mari !” Je l’ai bien située, il n’en n’a pas 50. Elle a cru bon de préciser “mais ne vous inquiétez pas, hein, j’ai 76 ans !”. Ouf.
    Le lundi matin, il recoud – et engueule un peu- les bricoleurs du dimanche qui n’ont pas voulu aller aux urgences, pendant que moi j’essaye de convaincre les retraités qui veulent venir pour un renouvellement alors qu’ils ont encore des cachets roses pour une semaine que non, là à 16h45, y’a plus de place parce que c’est la sortie de l’école et que les mamans vont se ruer ici. Oui, voilà, jeudi, vers 10 heures, ça serait mieux.
    Il demande deux fois aux jeunes mères si ça va VRAIMENT bien, et souvent, il y en a une qui s’écroule en pleurs, en demandant comment font les autres pour tout gérer. Il y a les les petites et les grandes misères de chaque jour. Une maman de notre âge, avec des enfants de l’âge des nôtres, qui a peur de ne pas tenir assez longtemps pour les voir grandir, des ingénieurs à qui on ne la fait pas et qui ont consulté Dr Google avant de venir…
    Bref, mon mari fait un beau métier, lui aussi, et pour lui rappeler ses années d’internat, et aussi de tenir à jour son fichier “perles de consultations”, j’ai précommandé à l’instant votre bouquin sur Amazon. Ils me jurent que je l’aurai dès sa sortie. Oh, je suis sûre que je ne suis pas la première à l’avoir fait, et qu’ils devront en livrer des tas d’autres avant le mien. Ce qui compte, c’est que je puisse l’offrir bientôt à mon Homme, avec un petit mot qui lui dira “Je suis fière de toi. Je veux dire : je suis VRAIMENT fière de toi.”.
    Tout comme vous pouvez être fier de vous. VRAIMENT.

    1. Mésange

      Merci Stéphanie pour ce témoignage de “femme-de-et-sa-secrétaire” : c’est une voix importante et particulière dans le cadre de la réconciliation de Doc Bibi. Et je suis bien certaine que votre rôle aux côtés de l’Homme-Docteur est lui aussi important pour tous ses patients (entre autres!). Mine de rien ça ne doit pas être facile tous les jours d’être le/la conjoint/e d’un médecin généraliste…

      1. Stéphanie

        Mine de rien, non, ça n’est en effet pas facile. Et je souhaite bien du courage à la demoiselle qui mettra la main sur Doc Bibi… Horaires élastiques, pas beaucoup de vacances, et beaucoup de choses à gérer seule. Dans notre entourage, nous sommes d’ailleurs le seul couple “mixte”. Entendez par là que de tous ses potes, il est le seul à ne pas être marié avec une infirmière, une sage-femme, une pharmacienne… Quand ils causent entre eux, au moment où ils attaquent les dosages, je fais mentalement un loto. Combien ? ? 32 ? Ah, je l’ai pas celui-là… Un jour, je remplirai une grille pour de bon, et si je gagne, avec les sous, je financerai la construction d’un temple pour le Bon Dieu des Vieux Amoureux. J’espère qu’en retour il veillera sur nous et nous prendra comme pensionnaires. En attendant d’avoir besoin de ses services, nous tiendrons bon sans nous lâcher la main. Sinon, j’essaie en effet d’adoucir de mon mieux l’arrivée des petits loulous avec un compliment sur une jupe qui tourne de “Mademoiselle 4 ans et pimimi”, en promettant que le docteur offrira une maquette d’avion après la piqûre – il le fait, en plus – en prenant quelques minutes pour la pluie, le beau temps, une recette de gâteau… Je fais semblant de mettre aux enchères les créneaux de consult’ entre 16h30 et 17h, à la sortie de l’école (ça, en même temps, pour financer le temple, ça marcherai bien aussi…), on échange les bons mots des petits. Bref, sur rendez-vous aussi, il y a de la vie…

  165. Flo38

    On ne se connait pas et mon message ne sera qu’un message de felicitations de plus mais je voulais vraiment vous dire que je suis ravie pour vous ! Et ravie pour nous tous les potentiels malades (et – ou famille de malades) de découvrir que sous le masque du docteur il y a des gens qui ont un coeur et veulent vraiment faire quelque chose pour rapprocher les 2 mondes soignants/soignés.

  166. Anna

    Félicitations, vraiment. C’est drôle, je te lis depuis le début (grâce à la chronique du Monde) et j’ai l’impression que je te connais un peu, avec le temps. Et tant mieux : car tu as pris la place du Médecin (avec un grand M, à l’instar de l’homme avec un grand H), de tous les médecins, dans mon imaginaire. Comme quand on regarde des films adaptés d’un bouquin et qu’après on ne peut plus lire ce bouquin sans mettre les visages des acteurs sur les personnages de lettres et de papier. Bon, là, c’est pas le visage, c’est le cœur. Mais c’est encore mieux.
    J’ai eu affaire une seule fois (en tout cas, la seule fois dont je me souvienne) à un interne. Je venais de me brûler les deux mains avec de la cire (bête accident “domestique” comme vous en avez tous les jours) et, au lieu de ne rien toucher et d’aller aux urgences, j’ai arraché, la cire et la peau avec.
    Je ne voulais pas aller aux urgences, car les urgences c’est pour les gens qui ont des choses graves ou assez graves, et moi c’était pas grave. Je file chez le pharmacien, qui me dit d’aller aux urgences, puis chez le médecin généraliste, qui me hurle d’aller aux urgences parce que “si, c’est grave !”.
    Bref, je finis par arriver devant cet interne, que je n’oublierai pas et qui, j’en suis sûre, te ressemble. Il avait l’air fatigué et stressé mais il a pris le temps de me convaincre qu’il fallait me soigner vite et de me montrer les bons gestes à faire “au cas où ça arriverait encore, à moi ou à un proche”.
    Alors, au moment où il a fallu arracher les lambeaux de cire et de peau qu’il restait, c’était à mon tour de lui rendre la pareille. Il m’a demandé de ne “pas m’évanouir, s’il vous plaît”, parce qu’une longue nuit l’attend et qu’il est “exténué”. J’ai ravalé ma douleur et ma nausée, et je me suis laissée faire, sans tourner de l’œil. A la fin, malgré la douleur d’un côté et la fatigue de l’autre, on s’est sourit, reconnaissants.

  167. co de contes

    Félicitations…
    j’espère ne pas vous croisez un jour parce que on n’a pas vraiment envie de voir un médecin…mais je sais que si un jour je vous croise j’aurais confiance.

  168. marie

    J’aime te lire, ton écriture est belle. Mais plus encore, ta vision des gens, des relations humaines, ton humilité et ton humour me touchent. Maintenant tu peux, tu peux vraiment, en faire profiter ceux qui ne te lisent peut être pas mais qui ont besoin de ces qualités… Alors on compte sur toi Doc Bibi pour toujours mettre l’humain au cœur de ton métier!

  169. Fol2

    Bonjour! Sincères félicitations (en retard…), Cher Docteur Bibi. J’ai une question (je suis très curieuse…): sur quel thème portait votre soutenance? Vivement midi….en quittant le bureau, vais acheter THE book 😉 Prenez bien soin de vous!

  170. ANNE

    Congratulations ! Je vous avais un peu oublié ces temps derniers et vous pendant ce temps, avez beaucoup travaillé. Deux bébés en même temps : une thèse et un livre. Ah Ah! Allez-vous devoir choisir ? Etre un docteur à plein temps ou devenir écrivain. Allez-vous continuer vos études vers plus de spécialisation. Ou allez-vous itinérer de par le vaste monde pour présenter votre bouquin ? et laisser tomber la médecine comme d’autres médecins-écrivains. De toute manière, dans l’un ou l’autre cas, vous continuerez à faire du bien autour de vous, car il semble que ce soit dans votre nature. Toutes mes félicitations. Profitez bien de toutes ces bonnes choses qui vous arrivent cette année

  171. amélie

    toutes mes félicitations!
    c’est beau un docteur comme toi,!j’espère (sait-on jamais!) avoir la chance de travailler auprès de toi, j’aurais tellement à apprendre encore!
    garde toute cette humanité tout au long de ta carrière, tu es un exemple pour nous tous soignants!

  172. Buzzzou

    Premier commentaire.
    Je lis, je savoure ces articles depuis que le Monde en a parlé.
    C’est un vrai régal, la friandise du jour que l’on attend !
    Alors, Félicitations, VRAIMENT !

  173. Gilles

    C’est un moment très émouvant dans une vie et c’est tout aussi émouvant pour nous, internautes qui te suivons depuis quelques temps. Bravo ! De toute façon il ne pouvait pas en aller autrement. Tu as ce métier chevillé au corps, c’est écrit dans ton génôme, ça transpire par tous les pores de ta peau. Tu es docteur, mais surtout un être humain comme on aime en croiser quelques uns dans nos vies. Alors Bravo. Continue à rester dans le coeur de la vie, dans le mou, le tendre, le vivant, l’amour et la complicité. Et sois heureux au moins le temps de ce claquement de porte. Quant à ton livre, ce sera le cadeau idéal à offrir mille fois pour Noël. Merci pour tout ce que tu donnes sur ce site.

  174. Angie2000vfr

    Alors voilà, c’est l’histoire d’un mec qui nous raconte des histoires qui nous touchent, nous font rire, nous émeuvent et qui bosse dur à côté pour devenir un bon toubib.
    Et là, le but est presque atteint: il est enfin toubib. Maintenant, il ne reste plus qu’à devenir meilleur.
    Mais pour ça, je ne me fais pas trop de soucis. Je veux dire je ne me fait VRAIMENT pas de soucis !
    Bises

  175. Kwibs_Morgane

    Toutes mes félicitations pour le succès de ton livre !!!
    Quand à moi j’attend avec impatience de le recevoir, car s’il est à l’image (il ne peut en être autrement de toute façon) de ce blog, ce sera une vraie partie de plaisir que de le lire! =D

  176. Carole

    FELICITATIONS!!! et encore merci pour vos histoires, vos témoignages, Votre Humanité 🙂
    Votre écriture semble avoir le même pouvoir de “guérison” que votre pratique en médecine!! Si, si, elle met du baume au cœur, et ça fait vraiment du bien, je veux dire VRAIMENT du bien!!!
    Une fidèle lectrice -)

  177. Natacha

    Cher Docteur, j’étais hospitalisée à l’époque de ce message et je ne l’avais pas encore vu. Oui je sais c’est une énorme négligence de ma part, mais c’est ainsi… en plus, je parlais de votre blog à toute l’équipe de gentils soignants de Rangueil mon dernier lieu de villégiature alors…
    Même si c’est du réchauffé, 1001 félicitations, vous allez être un magnifique Médecin. Je veux dire, vous allez VRAIMENT être un magnifique Médecin.
    Je vous colle la bise pour l’occasion.

  178. Noémie

    Je préfère à ce serment traditionnel, lu dans beaucoup de facs de médecine en France, celui qu’on prête à Toulouse, bien plus court, mais tout aussi émouvant. J’en ai hélas perdu le texte exact (il doit être dans un carton dans la cave de l’appart que je possède à Toulouse, mais il y a des chances qu’il n’ait pas résisté à une inondation de caves… mon gentil cousin qui occupe l’appart depuis plus de dix ans ayant squatté mes étagères avec ses magazines de voitures et ayant gentiment laissé mes livres et mes cours pourrir dans l’eau stagnante…)
    Pourrais-tu nous redonner le texte de ce serment? (car celui que tu as mis en haut du post n’est sans doute pas celui que tu as prononcé, à moins que les choses aient changé dans la ville rose!)

    Félicitations, Docteur!

  179. Noémie

    PS: le livre, je l’ai acheté, dans la région que j’habite à présent… il est sur ma table de nuit…. et j’en lis quelques pages de temps à autre.
    J’ai le bonheur de continuer à croiser des internes et des externes dans le CHG où j’exerce. J’aurais bien aimé te croiser…. tu m’aurais sans doute trouvé un surnom à ta sauce! 😉

  180. vieille bique

    youhouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu
    ba oui j’avais rpis du retard dans ma lecture pffff connexion de biiiiiiiiiiiip
    contente pour vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *