Tu sais comment est mort le Cap’tain Crochet ?

L’histoire, c’est Chef Pocahontas, THE Terminator Of The Death de nos Urgences : là où elle passe, aucun mourant ne trépasse ! Je pourrais vous dire beaucoup de choses sur elle. Résumons ainsi : les internes lui confieraient leurs vies sans hésiter une seconde. Parce qu’elle est juste INCROYABLE.
L’écriture c’est moi. Merci !

Alors voilà, il y a des moments dans la vie qui requièrent une attention plus soutenue de notre part.
Par exemple ? Élaguer une branche de pommier haute de 3 mètres à grands coups de scie électrique. On ne reproche pas à M. Crochet d’avoir manqué de concentration, mais d’avoir manqué de réflexion.
Il y a :
– M. Crochet, en haut de son échelle branlante, tronçonneuse multi-chaînes à la main, branche rebelle en face de lui,
– accrochée au pied de l’escabeau, Plume, sa jeune chienne, beau bébé en pleine chaleur.
La leçon à retenir ? Ne JAMAIS faire confiance à une chienne en chaleur de 42 kg…
Son maître ne voulait pas l’enfermer. Il s’est dit : “Je la garde près de moi et je m’assure qu’elle ne s’adonne pas à de canines galipettes avec quelque chien vagabond.”
Le drame était prévisible : Plomb, superbe labrador déboule au moment précis où la machine s’enclenche. Il veut faire sa fête à la demoiselle… (Plume pèse 42 kg ! Il y a des chiens kamikazes !)
Je vous facilite le travail en vous livrant la morale de cette histoire : n’attachez pas une chienne en chaleur au pied de votre échelle. Un beau mâle canin pourrait passer pas loin.
Sinon, si malgré ma présente histoire, vous persistez vraiment à n’en faire qu’à votre tête (il y a des têtus partout !!!!), il vous restera toujours le SAMU et Chef Pocahontas.

 

Pour nous donner un coup de pouce, vous pouvez partager sur Facebook et Twitter, en bas à droite de l’article…

61 réflexions au sujet de « Tu sais comment est mort le Cap’tain Crochet ? »

  1. Grand33

    Bonjour Bibi, beau coktail : échelle + tronçonneuse + chienne de 42 kg attachée à l’échelle, ce n’est pas être têtu mais un peu c.., je crois que malheureusement chef Pocahontas n’est pas prête de perdre son emploi.

    Au fait Cap’tain Crochet ne serait-il pas mort d’une simple crise d’hémorroïdes ?????

    Prends soin de toi

    1. Herve CRUCHANT

      @Grand33. Voilà revenu le 33 Export ! Sublime et tout. On n’a pas le cul sorti des ronces, avec des histoires pareilles, s’pas? Note à Béné : les anciens de la première heure (j’aime bien les diatribes stupides de ce genre issues des politiques); je disais : “les anciens de la première heure” auront remarqué une certaine résilience (çà aussi, à la mode!) dans les pensées scandaleusement enfumées de notre Héros Bibi : Pocahontas, l’Efficace, est de retour. on la connait depuis longtemps, sa plume-fichée. A la réflexion -En ce joli jour de Fête du Génie, 2ème compl., an 221 de la République Une et Indivisible- je me demande si j’aurais le courage d’affronter cette sqauw là. M’a l’air drôlement avisée, la mâtine.

      1. Patiente

        Ah ! vous revoilà ! Je craignais le pire … que vous soyez concerné par cette histoire d’échelle … Ouf ! ce n’est pas vous ! Qu’on se le dise ! Hervé est de retour …. Il va y avoir du lourd …

  2. Audrey

    Je n’ose même pas imaginer ce que le Capitaine Crochet racontera par la suite quand on lui posera la question “Mais ça vous ait arrivé comment ???…”
    oups…. ^^

    PS : Sinon, merci encore Bibi pour tous ces petits moments plein d’humour, d’amour, de larmes, de “sensiblerie” (( la ni*** aux c*** cyniques)), d’Humanité quoi !! Je suis définitivement et VRAIMENT accro à tes écrits, alors s’il te plait, quoi qu’il arrive n’arrête pas !!

    PS2 : J’adore la photo !!! 😀

    1. Herve CRUCHANT

      @Audrey. C’est assez simple à raconter, pour peu que le Scieur-de-Fondement ait encore une voix assez grave pour le faire:
      (à Pocahontas qui le considère sur le brancard pour la première fois):
      “C’est pas dur : Plomb a voulu plomber Plume qu’était attachée au support sur qui j’étais sciant. Comme j’y étais juché, j’ai chu. What Else?. Et maintenant? Ya plus qu’à tirer l’échelle…. Au fait, Madame Hontasse, j’ai la couille droite qui me démange, vous n’auriez pas un moment?”
      C’est pas Grand33 qui va dire le contraire, n’est-ce pas?

  3. Coshi

    …Pauvre chienne. vraiment.

    J’aime toujours autant vos anecdotes du quotidien. J’ai beaucoup apprécié cette migration mais la police actuelle du blog est juste illisible, par pitié, CHANGEZ LA POLICE.

    Sinon quoi je me verrai obligé de vous appliquer un traitement cutanée et alors vous aurez la peau lisse aux fesses! (calembour quand tu nous tiens).

    J’aimerai vraiment que vous changiez la police pour mes pauvres yeux…

  4. bisou

    On resterait presque sur sa faim, heureusement qu’avec votre délicatesse et votre style on comprend vite ce qui s’est vraiment passé. Je veux dire vraiment hein !

    allez bon courage pour la thèse j’espère que la fin (de la thèse) est proche 😉

    A très bientôt pour des nouvelles (de vos) aventures.

  5. Elle

    Dr B.
    – « Je la garde près de moi et je m’assure qu’elle ne s’adonne pas à de canines galipettes avec quelque chien vagabond. »
    Molière (Le Misanthrope )
    – « Ah ! qu’en termes galants, ces choses-là sont mises ! »

  6. Cilou

    J’avais entendu aussi une histoire pas cool, d’un mec qui avait rempli son lave vaisselle (couteaux manche en bas, pointes en l’air) et l’avait laissé ouvert. Puis, suite à une perte d’équilibre, était tombé le cul sur ledit panier à couverts. L’histoire ne dit pas s’il a eu la chance d’être soigné par Chef Pocahontas, mais comme tu ne nous as pas dit ce qu’il est advenu de la chienne de 42 kg, ça fait un partout la balle au centre ! 😉

  7. bugs

    j’adore ce que tu fais, vraiment, j’adore.
    juste un truc technique sur ton nouveau site. je deviens sensible des yeux (vieillesse, vieillesse, quand tu nous rattrapes…) ok, je n’ai que 41 ans, mais mes yeux ont vieilli plus vite que le reste, (j’espère 🙂 )
    ton fond est blanc, les lettres sont grisonnantes tirant vers le blanc. c’est juste quasi impossible à lire pour moi (et je présume donc, pour d’autres aussi).
    alors voilà, c’était juste pour t’informer que le contenant (bien qu’il soit magnifique) empêche parfois d’apprécier le contenu (ce qui est super dommage, parce que le contenu est magnifique)…
    bonne continuation dans ta prépa de doctorat.

    1. Herve CRUCHANT

      @bugs. Alors, là, c’est pas juste. Attaquer ce site vachement super. Je propose que tu jetes ton pc et ton windoz ou que tu règles “balance luminosité/contraste” sur ton tas de silicone. Et, question vision, te plains pas : imagine le Capt Crochet; d’après toi, qu’est-ce qui fait qu’on ait les larmes aux yeux quand on se déchire le sphincter annal avec une scie électrique multipurpose? Faudrait demander à Superontaz, doit avoir “une bonne idée du problème”.
      nb : hey… tout çà c’est pour rire, hein. je me moque pas de tes pb de zyeux. bonne journée, salut et fraternité @bugs.

  8. samydij

    le capitaine crochet, s’il se gratte l’intérieur du nez avec la mauvaise main, y’a-t-il une chance, même infime, pour que chef pocahontas puisse réintroduire son cerveau par le même chemin ?

    Sinon, le type à la tronçonneuse, il a survécu ou c’est sa chienne qui y est passé ?

  9. Patiente

    j’ai hâte de savoir ce qu’Hervé Cruchant va dire de tout ça !!! Elagage, tronçonneuse, escabeau, chienne en chaleur … il y a là de quoi inspirer le redoutable et insubmersible Hervé ! Quoi que … après avoir été très présent durant le week-end pour faire la fête à Azerty, il se fait maintenant très discret ! Un petit coup de fatigue Hervé ? Sachez que vous me faites toujours rire, parce que sans doute, vos colères ressemblent aux miennes, dès que quelqu’un touche à notre Bibi !!!!

    1. Herve CRUCHANT

      @Patiente. Faudrait voir à pas trop me provoquer, hein… Le blogabibi m’a réveillé de plein d’années de plis socialement correctement débiles et fait régresser dans la fabuleuse pétillance de l’ére post-ado-tout-juste-adulte,quoique. Ce monde où tout est permis dans la tête rien qu’à voir la tronche des hiérarques autoproclamés, etc. Cheveux blancs et pain blanc gardé pour la faim (fin) j’ai quelques belles années -mercis docteurs et Pocahontas! si! si!- pour trouver carrément dérisoires les Commissaires Européens inconnus et péremptoires, les Présidents menteurs et chats-mallows, les présentateurs de JT-de-vinteurs courts sur pattes… Je tends l’oreille pour écouter le vent d’ouest, celui qui vient de l’océan, et porte le grincement de la charette de l’Ankou. J’ai peu de temps mais ce temps là, je le prends. Il n’est plus monnayé par personne. Et je regarde mes amis les hommes -plutôt les femmes, d’ailleurs, faudra que je consulte Bibi…- dans la rue, dans la vie, leurs rides, leurs rires, leur vite-vite-vivre. C’est vachement bon de vivre comme çà. Pas de contre-indications, on peut même se gaver. A Pondichéry aussi on peut faire çà: pas une maison de passe, une maison de passage. (çà, c’est pour les subtils du langage, les coïncés du sensible, les Claviers quoi). Pas de carte de séjour, de laissez-passer, de visa. Tiens, @Patience, toi qui sait parler à mézigue car tu déclenches des petits secrets, j’ai dans l’idée d’aller rigoler un coup avec Bibi, “un jour, c’est sur” à Pondichéry quand il sera installé sur sa natte, entouré de parfums de femmes. Je serais peut-être dématérialisé à ce moment là et aucune Chef Poca (sans sucre) n’aura pu me sauver. Mais j’aime l’idée que le fantôme moi-même vienne lui chatouiller les pieds durant le déduit…. Bon. Je rêve, je rêve…

      1. Patiente

        Non, non, tu ne rêves pas … Pont, dis chéri, c’est pour bientôt … Car on va être nombreux à rejoindre notre Bib à l’autre bout du monde … Je le lui ai promis. Juste pour faire quelques petits plats pour ces femmes qui, bien que bafouées, maltraitées, humiliées, se taisent et se font oublier.
        Moi j’ai envie de leur apporter un petit plus, une fois, rien qu’une fois ! Qu’une fois dans leur vie quelqu’un les regarde, les attende, leur donne un peu de temps et leur prépare une bonne soupe bien chaude ! Je ne suis pas médecin, mais il me reste un peu d’humanité et dans ce monde en transition, j’aimerais tellement en donner à ceux qui n’en ont jamais reçu ! Utopique ? Peut-être, en tout cas bien sincère. Tout le reste, c’est à Bibi que nous le devons. Merci qui ????

  10. margueriiite

    Pour une fois, j’ai failli m’arrêter à l’illustration, imaginant le pire du pire (il est c** le mec, ou c’est moi qui ne sais plus lancer une tronçonneuse ?) J’ai quand même lu …
    Sinon je fais aussi partie de ceux qui voudraient une police plus sombre (cherchez pas, ya pas de 35ème degré !), mes yeux ont mon âge, ya un 6 aux dizaines, hein, alors même avec l’aide d’Essi**r, ça le fait pas trop. Merci d’avance !

    1. Herve CRUCHANT

      @margueriiite. Perdu, M’dam’ Maggy ! Sauf vot’ respect, le contraste çà se règle. Et puis un sissodizaine, c’est quoi, çà? Imagines un 7 “pour voir” ! Et puis on ne touche pas à cette présentation magnifique, hey? 😉

  11. Catherine(d'Argentine)

    Je viens de realiser que l’illustration,c’est la photo d’AZERTY,le lecteur grincheux(….allez,Bibi,laisse moi le croire….)…Je jubile…

    1. Herve CRUCHANT

      @Catherine(d’Argentine). Le problème du type, c’est qu’il n’arrive pas à démarrer son engin (!) -çà arrive aussi à des gens très bien, j’en sais quelque chose. Il a oublié de mettre de l’essence sans… Plomb. Çà n’a pas de sens. Pouvait pas y couper !

      1. Catherine(d'Argentine)

        @Herve,l’amuseur du Bibi fan club:Je viens d’avoir une vision en te lisant…tu portes un bonnet avec des clochettes et tu sautes joyeusement de commentaires en commentaires pour ajouter de ta malice a nos fideles encourragements envers celui qui nous emeut tant…un peu comme le bouffon du roi,en somme…as-tu un blog,rien qu’a toi?si c’est le cas,fais le nous savoir,car,je m’y rends de ce pas…

        1. Herve CRUCHANT

          @Catherine(d’Argentine). Mon blog? c’est ma vie. On n’y entre pas comme çà; bien que tu y serais surement la bienvenue, camarade. C’est un vrai bordel, en fait. Mais pas de clochettes et de foutaises de rois. Une grande désespérance. Mais je veux pas gâcher ta journée, Catherine(d’Argentine). Quand mon imaginaire se met en route -souvent- et qu’il me ferme les yeux, je vois un jeune médecin de Buenos-Aires prendre sa moto et filer vers le nord avec son copain. Aller jusqu’aux Caraïbes, sur la Grande Ile. Et finir un jour d’octobre dans un hangar en Bolivie. Hasta siempre, companero. Voilà. Pas tellement de bouffonneries tintinabulantes. Hasta luego.

  12. Minos

    Il y avait, il y a quelques années, dans le golfe de Saint-Tropez, un capitaine crochet comme lui mais qui a eu moins de chance. Les pompiers l’ont emporté vers la clinque de l’Oasis après son accident de tronçonneuse, et au rond-point de la Foux, à 1 km de la clinique, c’est le crash contre une voiture qui n’a pas vu ou entendu le VSAV. Résultat: 1 mort, le capitaine crochet. C’était VRAIMENT pa son jour !!!

  13. Emy

    Juste un petit mot pour dire que j’ai découvert ce blog il y a peu. On (enfin moi en tout cas) passe du rire aux larmes en quelques lignes. Je suis peut être du genre pleureuse mais là il faut dire que la manière dont sont écrit les articles nous chope et nous embarque. Bravo et au plaisir de continuer à lire les articles 🙂

    1. Herve CRUCHANT

      @Lucy. Moi qui ai fait et défait 68, trois ans et demi de marches pour garder la retraite à 60 ans, usé une chiéee de godasses en manifs et perdu la voie (çà, c’est pas sur du tout!) à gueuler contre les CRS, voir ECRIT “Merciiiiiiiiiiiiii pour la police !!! ” (sic) dans CE blog, alors, LA !!! Que fait Chef Poca Zéro, pendant ce temps? Hmmm?

  14. Pascaleb18

    Je me suis arrêtée sur l’image, et là, un film gore s’est déroulé devant mes yeux……… Puis je suis descendu lire le texte en espérant que le film s’était arrêté à l’image…..
    Je n’aime pas les tronçonneuses…. 🙁
    Et Hervé, aime t il les histoires de tronçonneuses ???!!!!!

    1. Herve CRUCHANT

      @Pascaleb18. Bon, j’étais en train de proposer un petit mot à Pascaleb18 quand un mauvais coup de doigt a envoyé mes phrases sublimes dans le néant insondable de la mécanique. J’essaie de me remettre en forme mais, comme j’aime le spontané délirant, c’est pas gagné. Je disais, en gros, que j’avais prévu d’élaguer les akassia du jardin. Ces bougres d’arbres toulousains ont de la malice, comme tout ce qui pousse par ici, femmes hommes bêtes, tout. En juin, ils se sont gavé d’eau du seul service public indéracinable qui vaille: le temps. En juillet, pédale douce, les végétaux sur tronc. Explosion en août. Sympa. Feuilles, branches avec des rtyu-)@# d’épines et tout. Production de branches mortes et sèches. Je décide de monter dans le grément et de tronçonner le superflu. Ma douce me dit : “Ya pas le feu…” et ajoute, sautant de la volaille àla mule, “Tiens, t’as vu, Bibi en a sorti un autre…”. Je regarde, je scanne vite fait la photo et… Et je décide de différer la taille. D’entamer cet exercice dit de maintenance des outils mécaniques de jardin. Qu’est-ce donc? Démonter la tronçonneuse (par exemple), mettre des piècespartout. Oublie le chantier. Reprendre le remontage en fin d’hiver en râlant sur les trucs perdus ou en rab genre ikéa. Quoi donc? Et bien je me demande parfois si nos femmes et compagnes -nos Chef Pocahontas domestiques à nous- sont vraiment aussi indifférentes que nous voulons le penser, pauvres tronçonneurs que nous sommes. Et puis, préserver l’entrée de son homme d’une entrée immédiate autant qu’irrémédiable dans le sérail des eunuques autoproclamés est peut-être un signal subliminal à forte connotation participative. Elles en sont capables. Femmes, je vous aime.

  15. Emma

    Bon depuis le temps que je te lis je me decide enfin a poster un msg. Je me sens comme une voleuse a chaque fois que je viens me delecter de tes recits et que je repars comme si de rien n etait. Alors merci tout simplement pour ces moments que tu nous offres.
    Prends soin de toi

    1. Herve CRUCHANT

      @Emma. J’espère que çà ne se soigne pas !!! J’explique vite fait. @Emma donne à mes neurones-frippons (une assoc’ loi 1901 constituée dans ma boîte crânienne à l’insu de mon plein gré pour lutter contre les institutionnalistes, autre groupe déviant qui…; mais je vous dirai peut-être une autre fois), Emma, donc donne à mes NF © les mots de son message qui sont fabuleux. Si ! Bref, les bougres transforment le tout en : ” Bon, ma chérie, depuis le temps que je te lis je me suis décidée enfin à te coller une mst. Je me sens comme un voleur à chaque fois que je viens me delecter de tes recits et que je repars comme si de rien n était. C’est plus tenable. Alors merci tout simplement pour ces moments que tu nous offres.
      Prends soin de toi, ma chérie, j’arrive par le train de 10h42.”
      Mais je suis plutôt discret, pour un type qui s’est nourri, entre autres, de Desproges, Guillon, Porte, Aram, Morel, Repp, le sublime Vincent Roca, Vanier… Zouk aussi. Gaspard Prouste me pationne et m’inquiète tant je suis en phase. Je ne me moque jamais ((((vraiment)))) des originaux. Don’t care, Emma. Belle journée à toi.

  16. Francis Benveniste

    Tronçonneuse, couteau affute, coupe-choux, machette, grenade degoupillee… ces gens-la, il faut leur parler avec respect.
    Chienne, chaleurs, labrador… tronchonneuse.

  17. Marie M.

    Protéger la pureté de sa jouvencelle de chienne était son but ultime… Pov’Cap’tain Crochet ! Il a faillit à sa tâche… 😉
    Chouette ton nouveau blog, Bibi ! J’aime bien l’idée de pouvoir répondre aux commentaires directement en dessous, ce que fait Hervé avec grande assiduité, héhé !
    …comme ça on perd pô l’fil !

    1. Herve CRUCHANT

      @Marie M. Putain, la belle phrase de début ! Je la refais : “Protéger la pureté de sa jouvencelle de chienne était son but ultime… “. Bibi, s’il est pas trop tard, mets çà dans ta préface liminaire du début qu’est avant tout le reste. “Protéger la pureté de sa jouvencelle de chienne était son but ultime… “. Dire que ma propre vieille chienne s’appelle Plume et que je n’ai jamais eu l’idée de “Protéger la pureté de sa jouvencelle de chienne était son but ultime… “. Tranxène.

  18. Maya, l'abeille

    C”est pour répondre aux plombiers de tout bord, que tu nous écris un scénario de film d’horreur? Franchement, je préfère quand même quand tu joues à la sensiblerie poétique et humaniste… Ces films là, genre massacre à la tronçonneuse, c’est comme les mauvais plombiers, ça me fait un peu peur… Enfin voilà ! c’est toujours un plaisir de te lire, comme d’habitude, je ne me lasse pas… à quand la sortie de ton livre? j’ai hâte…

    1. Herve CRUCHANT

      @Maya, l’abeille. quand je disais que M,l’A avait des ascendants ruche. Pas russes ((quoique qui sait? (“qui c’est??” disait le plombier))). Mais bien ordonnée. Fais pas ci fais pas çà. Je crains que çà provoque et relance le Bibi frondeur….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *