Salut à tous !

Salut à tous ! je pars en vacances aux Bahamas ! Nan, je déconne ! je prends quelques jours de congés parce qu’après ma soutenance de thèse j’avais besoin de souffler (ben oui, j’avais pas encore pris mes vacances d’été, moi !). Bien sûr que le blog continue !

J’ai créé une page spéciale avec les articles presse et blog à propos du livre, ainsi que les lieux et dates de dédicaces (par exemple ici à Brive qui me fait l’honneur de m’inviter à son salon du livre…).

A demain !

B.B.

59 réflexions sur « Salut à tous ! »

  1. Miss P

    MERCI pour tout ce que vous nous apportez, un seul mot : profitez bien de cette détente tant méritée…

    Par contre la photo… ça va apporter de l’eau au moulin d’Hervé Cruchant qui déplore le déséquilibre féminin du blog !
    (m’en moque, moi c’est la tête de lion et son écriture, que j’aime !)
    Bises

    1. Hervé CRUCHANT

      I déplore pas, l’Hervé. Il aime bien çà; c’est un “signal fort”. Déjà sans portrait on sentait l’Artiste mais là, pardon, c’est de la belle ouvrage. Mesdames, à vous fantasmes.

  2. Isabelle

    Whaaa à la télé avec la tête de lion et tout?
    Po juste, suis en consulte toute l’après midi demain…
    Y aura un lien pour le replay?
    Bonne soirée et BON REPOS.
    Que d’émotions. Il est bien chouette, ce livre. Je le lis doucement, comme on se délecte d’un thé rare au coin du feu après une longue marche en forêt.
    Bonne soirée.

  3. Jos

    Bonnes vacances Bibi !!! Après ces derniers mois forts en émotion, repose-toi bien. J’espère qu’un jour tu dédicaceras dans ma région la Provence. So long Doc !!

  4. Grand33

    Bonsoir Bibi, vacances méritées, alors profites et prends soin de toi ……
    Ha j’oublais le livre. Quoi dire de plus que tout ce que l’on a pu lire ? Je resterai simple et je dirai :

    Il EST !!!!!

    Calins à tous et abrazos à qui on sait

  5. Patiente

    Oh Baptiste … c’est bon de te lire … et demain 17 h on regardera la téloche avec attention ! Allez, CHATon, tu vas être éblouissant ! Je le sais ! Surtout ne stresse pas. Le Michel Field, tu vas l’emballer ! Mais après toute cette médiatisation, tu auras du mal à prendre l’avion discrètement … à cause des chevilles qui enflent bien sûr !!! Bises

  6. hd

    Mais où sont passés la chemise “bucheron” à carreaux et la tignasse ébouriffée, Dr Bibi ? L’air sérieux de la photo rend plus difficile de t’imaginer faisant les claquettes dans les couloirs de l’hosto ! Bonnes vacances… J’en suis à la moitié du livre, je le fais un peu durer…

  7. Luc Dunoyer

    Eh bien je dois dire que cette renommee est plus que meritee :-). Profite bien de tout ca et fait le durer parce que ma foi tes histoires doivent se propager.

    Je lis ton blog depuis le debut ou presque en tant que lecteur de l’ombre, je ne me rappelle pas avoir commenter un de tes posts avant celui-ci, et c’est avec un plaisir non dissimule que j’ai pu offrir ce chef d’oeuvre a ma soeur jumelle pour son anniversaire (15/10)!

    @+, et profite bien de tes vacances,
    Luc.

    PS: desole pour l’orthographe et les accents mais je suis en amerique … comment ca ce n’est pas une excuse valable? :-p

  8. Manon

    Salut B.B, je pense même à toi en vacances au Guatemala!!! J’ai acheté ton livre le 10 et j’en suis ravie!!!! Profite de tes vacances autant que moi!!!! Je t’embrasse amicalement et te souhaites de bonnes, de très bonnes vacances!!!!

  9. Grand33

    Bonjour Bibi, aux bahamas ou ailleurs !!!!

    Ma chérie, Auxiliaire de vie Sociale de son état, et en pleine période d’examens pour devenir AMP (Aide Médico Pshycologique) m’a donné un texte, auteur inconnu, transmis lors d’une de ses journées de formation.
    Je pense qu’il a tout à fait sa place sur ce blog car il parle joliment de la relation soignants/soignés.
    Petit clin d’œil à @cilou qui j’en suis sûr, elle, regarde « mieux ».
    Belle journée à tous !!!!!

    LA VIEILLE FEMME GRINCHEUSE
    Que vois-tu, toi qui me soignes ? Que vois-tu, quand tu me regardes ? Que penses-tu ?
    Une vieille femme grincheuse, un peu folle, le regard perdu, qui n’y est plus tout à fait, qui bave quand elle mange et ne répond jamais, qui, quand tu dis d’une voix forte “essayez” semble ne prêter aucune attention à ce que tu fais, et ne cesse de perdre ses chaussures et ses bas, qui docile ou non, te laisse faire à ta guise, le bain et les repas pour occuper la longue journée grise.

    C’est ça que tu penses, c’est ça que tu vois ? Alors ouvre les yeux, ce n’est pas moi.

    Je vais te dire qui je suis, assise là si tranquille me déplaçant à ton ordre, mangeant quand tu veux : Je suis la dernière de dix, avec un père et une mère, des frères et des soeurs qui s’aiment entre eux.
    Une jeune fille de 16 ans, des ailes aux pieds, rêvant que bientôt elle rencontrera un fiancé.
    Mariée déjà à 20 ans, mon coeur bondit de joie au souvenir des vœux, que j’ai fait ce jour là.
    J’ai 25 ans maintenant et un enfant à moi qui a besoin de moi pour lui construire une maison.
    Une femme, 30 ans, mon enfant grandit vite, nous sommes liés l’un à l’autre par des liens qui dureront.
    40 ans, bientôt il ne sera plus là. Mais mon homme est à mes côtés, il veille sur moi.
    50 ans, à nouveau jouent autour de moi des bébés, me revoilà avec des enfants, moi et mon bien-aimé.
    Et puis voici les jours noirs, mon mari meurt. Je regarde vers le futur en frémissant de peur, car mes enfants sont tous occupés à élever les leurs.
    Et je pense aux années et à l’amour que j’ai connus.
    Je suis vieille maintenant, et la nature est cruelle, qui s’amuse à faire passer la vieillesse pour folle. Mon corps s’en va, la grâce et la force m’abandonnent. Et est ce qu’il y a maintenant une pierre là ou jadis j’eus un cœur ? Mais dans cette vieille carcasse, la jeune fille demeure, dont le vieux coeur se gonfle sans relâche.
    Je me souviens des joies, je me souviens des peines, et à nouveau je sens ma vie et j’aime.
    Je repense aux années trop courtes et trop vite passées, et j’accepte cette réalité implacable que rien ne peut durer.

    Alors ouvre les yeux, toi qui me soignes et regarde, Non la vieille femme grincheuse ….
    Regarde mieux, tu me verras!

    1. Cilou

      Ce texte est affiché dans les services où je bosse… il est tellement beau. Tellement vrai. C’est vrai qu’on apprend à mieux regarder, à lire entre les rides, à trouver l’éclat dans le regard perdu… On trouve, toujours, l’amour, la vie, la peur, un reste de ce qui fut…

      Merci grand, merci…

      Il y a aussi “les vieux” de Brel, qui est magnifique, je partage, tiens.

      Les vieux ne parlent plus ou alors seulement parfois du bout des yeux
      Même riches ils sont pauvres, ils n´ont plus d´illusions et n´ont qu´un cœur pour deux
      Chez eux ça sent le thym, le propre, la lavande et le verbe d´antan
      Que l´on vive à Paris on vit tous en province quand on vit trop longtemps
      Est-ce d´avoir trop ri que leur voix se lézarde quand ils parlent d´hier
      Et d´avoir trop pleuré que des larmes encore leur perlent aux paupières?
      Et s´ils tremblent un peu est-ce de voir vieillir la pendule d´argent
      Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui dit : je vous attends?

      Les vieux ne rêvent plus, leurs livres s´ensommeillent, leurs pianos sont fermés
      Le petit chat est mort, le muscat du dimanche ne les fait plus chanter
      Les vieux ne bougent plus, leurs gestes ont trop de rides, leur monde est trop petit
      Du lit à la fenêtre, puis du lit au fauteuil et puis du lit au lit
      Et s´ils sortent encore bras dessus, bras dessous, tout habillés de raide
      C´est pour suivre au soleil l´enterrement d´un plus vieux, l´enterrement d´une plus laide
      Et le temps d´un sanglot, oublier toute une heure la pendule d´argent
      Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, et puis qui les attend

      Les vieux ne meurent pas, ils s´endorment un jour et dorment trop longtemps
      Ils se tiennent la main, ils ont peur de se perdre et se perdent pourtant
      Et l´autre reste là, le meilleur ou le pire, le doux ou le sévère
      Cela n´importe pas, celui des deux qui reste se retrouve en enfer
      Vous le verrez peut-être, vous la verrez parfois en pluie et en chagrin
      Traverser le présent en s´excusant déjà de n´être pas plus loin
      Et fuir devant vous une dernière fois la pendule d´argent
      Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non, qui leur dit : je t´attends
      Qui ronronne au salon, qui dit oui qui dit non et puis qui nous attend.

  10. Marie-A.

    Coucou Baptiste, Coucou à Tous,
    Comme d’autres habitués l’ont dit,, nous ne nous connaissons pas pour de “vrai” et pourtant, tant d’Humanité -et non de niaiseries…- nous a rassemblé. Baptiste tu nous permet de nous sentir un peu moins seuls avec notre façon de percevoir l’humain et de tenter de la transmettre à autrui….que le schyzophrène d’à côté n’a pas juste une maladie, mais aussi une histoire personnelle, une famille, des Projets, des envies de fonder une famille à son tour…que la voisine casse-pied n’a pas toujours était célibataire et à se plaindre de ses douleurs, elle a vécu avant de devenir ce constat subjectif dans l’oeil de certains de ces voisins…
    Je pense à certains de tes lecteurs qui ne peuvent se déplacer : as-tu prévu quelques séances de dédicaces auprès de tes lecteurs hospitalisés ou est-ce trop délicat par rapport à tes pairs et un planning “un peu” chargé sans compter qu’après tes vacances bien méritées il faudra bien que tu trouves une vacation afin de propager quotidiennement l’humanité qui vit en toi …!?
    Allez hop je croise les doigts et serre les fesses pour que tout se passe bien avec les médias. Gardes Confiance face à cette notoriété grandissante qui a souvent tendance à vouloir broyer ceux qu’elle a porté aux nus quelques temps plus tôt…
    Que la Force soit avec toi Jeune Jedi et restes toi-même, fidèle à ton Coeur et ton code de l’Honneur, seuls les Jedis fidèlent à la Lumière survivent 😉 Nous sommes présents par la pensée 😉

  11. Benoit

    Salut B.B ! Belle com’ à c ‘qu’j’vois ! Les médecins ou futurs médecins adorent passer à la télé, ou radio, enfin, bref, comme tout l’monde, on adore les médias ! -)
    Beau blog, sympa, j’aime beaucoup le style, sincèrement…Il est regrettable que l’on soit obligé de faire un blog pour montrer la détresse ressentie dans les milieux hospitaliers ou “inhospitaliers” -) Non, je n’irai pas jusqu’à devenir “fan” d’un futur médecin, même si il est compétent, ce qui est rare de nos jours, à part ceux qui passent au statut de “stars” ou starlettes des “plateaux télés” , ou simplement en mal d’être reconnus, j’arrête ma philo de bas étages, quoique…Si l’on regarde plus près, la pomme ne tombe pas loin de l’arbre ! -) A notre époque, tout le monde veut passer à la télé, c’est un fait avéré.
    Jaloux , moi ? Pourquoi le serais-je ? Je ne vois pas ? J’ai un job qui me plait, j’écoute de la superbe musique, je reviens de week-end, pas loin de Brives… So ? What else ???
    J’aime la com’ sous tous les angles, du médecin pour sortir son bouquin (et secrètement pour être engagé sur un plateau dans les mois qui suivent), à la lessive “omo micro”, à la com’ politique, ça revient au même, vendre son produit à tout prix . C’est une Loi Marketing.
    Le Libéralisme englobe tout, même les plus “humbles” comme les étudiants, enfin, humble…Je m’entends …-)comme le syndicaliste , comme besencenot qui à sortie un livre dès qu’il était médiatisé…C’est La Vie ! -)
    Alors, Baptiste, continue ton chemin médiatique, fais attention, car, les médias, se foutent royalement de ton bouquin, crois-moi, gardes la tête froide, car, tout s’oublie vite, toi comme d’autres y passeront, tu es comme tous les “invités” des plateaux , un “bouche-trou” pour leurs plannings. Je rigole ? Tu verras, sauf, si tu y prends goût, pi’ qu’un jour, tu sois remarqué par un scénariste connu ou peu connu, c’est encore une fois, un fait avéré .
    Je plaisante ? Observes autour de toi.
    Ai-je fait un bon diagnostic ? Je pense, je m’auto- gère…-) Je m’auto-diagnostic sur mes mots, le reste, pour aller voir un doc, je prie le Seigneur ! -)-)
    Belle journée médiatique à toi !
    Le monde entier t’envie ! -)
    Benoit 16

      1. Hervé CRUCHANT

        @Marie-A. Je ne résiste pas à la pulsion qui m’entraine à communiquer mon expérience d’Ancien. Croiser les doigts en même temps que serrer les fesses est un art difficile qu’il convient de maîtriser parfaitement si on ne veut pas tomber dans l’addiction la plus sordide: “broyer ceux qu’elle a porté aux nus”. En effet, les fesses soumises aux vents mauvais -ne considérons ici que ceux de l’automne-, comment éviter le rhume de cerveau si les doigts croisés ne peuvent couvrir ces pauvres miches verglacées? Ah, la technique fessière a encore un bel avenir, si elle sait regarder devant elle. Merci de votre attention, je me doigts parfois d’intervenir avec rudesse au risque de choquer certains aux culs serrés.

      2. Hervé CRUCHANT

        Allons allons, mes cherzamis ! Votre acidité à l’égard de Benoît 16 me désole un peu. Pas trop, c’est vrai, mais un peu quand même. Les propos du nonce partent probablement d’une expérience vécue. Voir mal vécue. Mais analysée avec tact et finesse. Les coutumes, mœurs et rites des medias semblent bien connues de l’homme en blanc satiné qui vous a donné son avis. Nous ne saurions les ignorer sous un quelconque prétexte futile ou fatuiteux qui dévoilerait, de ce fait, notre immense naïveté. Le monde marchand nous entoure et nous grignotte, il est vrai. Jusque dans les idées et la communication avec autrui. Si on faisait un effort, on pourrait se passer des porteurs de nouvelles. Mais si. Franchement, de vouzamoi, les chansons sont-elles vraiment nécessaires? Et la poésie? Et les idées? Les livres? qui coutent un prix fou et qui engraissent toute une chaîne d’artisans, de vendeurs, de bons à rien et de profiteurs? Ces gens qui demandent toujours et ne donnent jamais rien: “Chérie, tu m’aimes?”. Ne pourrait-on pas vivre avec quelques idées simples sans devoir toujours passer par le bruit que font les autres? Je ne connais pas ce “besencenot (sic)”. De la même manière, je n’ai jamais rencontré d’étudiants humbles et travailleurs; la preuve, ils finissent tous au Pôle Emploi. Benoît 16 a raison: on ne rencontre plus de médecins compétents. Moi qui ne le suis pas et qui ne connaît que la face “patient” de le médecine, je le vois bien qu’ils font n’importe quoi, passent leur temps à courir les infirmières pour leur mettre la main aux fesses. Je l’ai vu çà, je l’ai vu ! On ne doit pas négliger cette communication de noter Benoît 16. Laissons le à son travail qu’il aime, chérit et qui le comble; il est probablement très compétent dans son domaine, puisqu’il le dit, Benoît. Au fait, tu travailles à l’œil, cryptomane (pour pas être reconnu par un media vulgaris: le ragrd des autres)? Et nous, forts de tes conseils “à visées”, nous irons réviser notre humanisme émotif, ranger nos mots d’amour, remettre nos femmes au travail à la maison, là où elles doivent être. Benoît -tu nous les casse, les noix, c’est sur; mais en as-tu vraiment conscience dans ta sagesse toute de blanc satiné vêtue débordante de haine brune?- Mais, finalement, tu es de bon conseil mon benet Benoît: ton exemple est à éviter. A tous prix. Je m’en vais médiatiser çà, moi. Merci, Benoît.

    1. Albigène

      Cher religieux haut de gamme…

      J’ai la quasi certitude que Joseph Ratzinger maîtrise mieux le français que vous.. Dommage, vous avez un style. What else, un côté Georges Clooney et ses capsules. Il faudrait parler la même langue que celle de Baptiste pour être crédible : le français.
      Vous êtes un homme pluriel probablement.
      Vous usez du “s” bien souvent. Peut être vouliez vous faire dans l’allitération comme Racine dans Andromaque. “Quels sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes” Vous ressemblez à un serpent….. à sornettes. Vous revenez de BriveS ; je ne connais pas cette ville ? Je me permets de traduire, vôtre sainteté, si vous me le permettez : “besencenot a sortiE un livre” : il faut lire : Olivier Besancenot a sorti un livre. “GardeS la tête froide”. Il faut lire : garde la tête froide. “ObserveS” il faut lire observe.
      “Je m’auto-diagnostic sur mes mots” il faut lire : je m’auto diagnostique sur les mots. ,
      Je vous donne l’absolution à condition de recopier 100 fois : A l’impératif, les verbes du 1er groupe ne prennent jamais le ‘s’ à la deuxième personne du singulier (mange, saute, chante, observe).
      Et pour finir : “voir un doc, je prie le Seigneur !” Priez plutôt le saigneur… et à défaut retenez ces bons mots : Il vaut mieux se taire et passer pour un con plutôt que parler et ne laisser aucun doute à ce sujet.
      Vous avez bien de la chance d’être en bonne santé, à vous lire : “je n’irai pas jusqu’à devenir « fan » d’un futur médecin, même si il est compétent, ce qui est rare de nos jours”.
      Vous êtes un troll de paroissien pitoyable !

      1. Catherine(d'A-rgentine/-BRAZOS/-MOUR)

        BIEN DIT ALBIGENE,BIEN DIT HERVE…AU FAIT,LE FOURMILIER QUE TU NOUS AS ENVOYE PAR MAIL A ENCORE FAIM…P’T’ETRE QU’IL S’ASPIRERAIT BIEN UN BENOIT…POUR LES FOURMIS,CA A ETE RADICAL…

      2. MarionLR

        @Albigène…. Tu me donnes encore des envies de plagiat! Non mais!
        @ Benoît , si il y a un truc dont je ne me suis jamais inquiétée, VRAIMENT, c’est la capacité qu’avait Baptiste à gèrer face au tourbillon médiatique. Je pense que le p’tit gars, il a un peu les pieds sur terre, et qu’il est solidement arrimé par son entourage et surtout sa propre capacité d’analyse …
        Du reste, je n’ai pas vraiment compris si ton commentaire était une gentille mise en garde ou une critique stérile en fait… Il est vrai que je n’aime pas autant la com’ que toi…

  12. Jos

    Blindes-toi, protèges-toi Baptiste ; des trolls jaloux, envieux, incompétents du cœur et de l’esprit, tu vas en avoir à la pelle malheureusement. Garde le cap, petit Doc, on est nombreux derrière toi.
    Si seulement ils avaient le bon goût de passer leur chemin et de ne pas commenter dans le seul but de faire mal.
    Prends soin de toi.

      1. Rofine

        C’est qui ce Benoît 16 ? Un OVNI (objet volant non identifié) venant de la planète Mars??? A-t-il au moins lu le livre du Docteur Baptiste?
        Comme dit Grand33 son français laisse à désirer et en plus il n’arrive pas aux plantes des pieds de Baptiste : c’est tout dire!!!
        Enfin , je n’ai pas le verbe “musclé” d’Hervé CRUCHANT mais en tant que mamie je vous dirai cette phrase : “on reconnaît les cons car ils volent en escadrille”. Elle a été exprimée par un personnage célèbre.
        Allez je vous mets sur la piste, ses initiales sont JC. Non, non, non, ce n’est pas Jésus Christ!!!
        Cherchez, j’attends la réponse ou alors retournez sur la planète mars.

        1. Grand33

          @rofine et pas rotofil hein Hervé

          En fait la leçon de français c’était @albigène, mais je suis d’accord avec lui pour chasser tous les trolls même ceux du vatican. Il ne t’en voudra pas et je suis sûr qu’il se joint à moi pour te faire à la mode argentine de gros Abrazos

          1. Rofine

            Oh!!! Merci Grand 33 d’avoir corrigé mon erreur. J’espère que notre ami Albigène ne m’en voudra pas. Je lui transmets toutes mes excuses.
            Un besito para los dos.
            Mamie Rofine

        2. Albigène

          @Rofine

          un OVNI, certainement….version Jean Claude Bourret “Ovni soit qui mal y pense !” Autre version sur la côte d’Azur : “Oh , niçois qui mal y pense !”.

  13. audrey

    Et aussi en interview ce midi sur la nouvelle édition de canal, alors pas pour la promo du livre, bien que la journaliste l’ai mentionné, mais sur le fait de passer la moitié de son temps à chercher des places pour les patients….c’est cool de mettre un visage sur votre nom 😉

  14. wendy

    belle interview sur 20minutes! Merci pour ta reponse Doc’. Jolie photo,dommage que la criniere et la chemise de bucheron ne soient pas venues avec toi :-D. A ce soir sur LCI!!

  15. martine jeanneret

    Mercredi 9 octobre, je découvre le blog sur le Huffington.
    Je ne fais rien d’autre de l’après midi que de m’y promener…je déguste comme à une table étoilée, les entrées, les plats, c’est bon, c’est sucré, salé, amer, pétillant, explosif, âpre, acre, astringent, bienfaisant, coloré, j’en parle à un copain ex urgentiste… Quoi? Alors voila.
    Vendredi j’achète le livre à Nice, livre planqué à l’étage et pas en tête de gondole, je dis au libraire que les étoilés doivent se situer devant, afin que tout le monde puisse gouter.
    Je commence le livre, je retrouve le blog, sucré, salé, amer, pétillant, explosif….
    Et dimanche matin, je me retrouve aux urgences à Nice! Ictus amnésique.
    J’ai l’impression d’être dans le livre.
    Je regarde le service avec les yeux de BB!
    Anecdote pour la chambre en haut? (je ne suis pas encore arrivée au vol dans les nuages).
    Tout va bien, sérendipité ?
    Merci d’éclairer la toile de poussières d’étoiles et d’étoilés!

    1. Hervé CRUCHANT

      @martine jeanneret. Bon et sincère rétablissement… Si c’est une perte de mémoire, c’est pas grave, j’espère. Retourne chez le libraire, donne lui une claque parce qu’il n’a pas mis le bouquin en devanture. Achète un autre exemplaire. Relis-le.
      C’est pas qu’une blague pour te faire sourire et te faire oublier tes misères. Je repasse des films le soir à la place de Pujadas ou autres menteurs cathodiques. Ma Douce me dit souvent “on l’a déjà vu !”. C’est vrai. Mais l’avantage d’être vieux c’est qu’on peut se remettre des trucs dix fois avec le même plaisir, puisqu’on les a oubliés!
      Bon, c’est pas çà mais quel temps il fait à Nice? Ici Toulouse, c’est grisou et tristounet. Faut faire quelque chose pour nous, les méridionaux. @+ et … pas de rechute, hmmmm? Si j’y pense, je viendrai vérifier.

  16. Catherine(d'A-rgentine/-BRAZOS/-MOUR)

    Y a des Benoit comme des simili Dr house d’Amazon,moi EN GENERAL,je les zappe avec ma telecommande,mais la comme tu es venu deposer ta bave ici,je te dis:…Et oui,not’DOC BIBI,IL EST BEAU DEDANS COMME DEHORS,QUE VEUX-TU,C’EST COMME CA…ET MOI J’ADMIRE SON HUMANITE,ET OUI,J’AIMERAI LE VOIR A LA TELE,CAR AVEC SES BEAUX YEUX VERTS,IL PRONONCE SUREMENT LES MOTS DOUX ET DROLES DE SON VOCABULAIRE EN CHANTANT…mais,toi ces mots la personne n’a du jamais te les murmurer…PAUVRE DE TOI…”DAS LASTIMA”,comme on dt chez moi…

  17. Bérengère

    Bonne vacances Docteur Bibi… J’ai commencé la lecture de ton livre, je savoure, petit bout par petit bout, comme un carré d’un excellent chocolat de dégustation… Je sais qu’à la fin on finit par avaler la tablette entière sans s’en rendre compte…

  18. Marina

    Ouah la classe!!
    J’ai commandé votre livre, et voilà ça fait une semaine que je l’attends.
    Très impatiente de lire le livre, j’adore le blog.
    Félicitation à vous et bon courage,
    Marina

  19. Patiente

    Bonjour à tous et toutes !!!
    C’est quoi ce Benoît !!! Un troll pas drôle ! Quelle tristesse … et comme je regrette que Baptiste lui ai fait l’honneur de lui répondre ! Monsieur, je vous plains moi aussi car pour déverser autant de fiel, je pense qu’il faut vraiment être très mal dans sa vie … Vous ne connaissez pas le Docteur Baptiste, c’est évident, car le Doc est autrement plus sincère et autrement plus profond que le personnage que vous essayez de nous “vendre”. Le Docteur Baptiste a le coeur ancré dans la vraie vie, avec une vraie famille aimante, avec des amis sincères, avec une foi en l’homme inébranlable, avec le sens des vraies valeurs et avec une honnêteté rivée au corps. Alors quoi ? vous en voulez plus ???? Non, je ne vous en dirai pas davantage car je trouve que j’ai dépensé bien assez d’énergie à vous répondre ! Je retourne de ce pas, vers les gens qui le méritent qui apprécieront la tendresse, la gentillesse et l’amitié que je leur porte. Adieu Monsieur et A JAMAIS SUR CE BLOG !!!!.

  20. Cilou

    Ce Benoit 16 (Benoit 16, putain… il a osé !), quel boute-en-train, toujours là pour mettre une ambiance de folie !!! C’est tellement agréable de rencontrer des personnes agréables, optimistes, ouvertes et avenantes. Et puis, quel message d’espoir ! “tout le monde s’en fout, tu seras vite oublié”… Nan mais il n’a pas tort, c’est pas comme si tu avais eu 2 millions (2 millions !!! nom d’un chien !!!) de visiteurs en un an, c’est pas comme si les libraires vendaient ton livre comme des petits pains, c’est pas comme si en cette période de disette spirituelle, on avait besoin d’étancher notre soif d’humanité à la fontaine des mots de Baptiste !

    Sincèrement, je pense que Baptiste n’est pas du genre à se monter le bourrichon. Il est heureux de publier son livre, il réalise un rêve d’enfant, il n’espérait pas tant de succès mais finalement il en a beaucoup. Je ne le vois pas se perdre et prendre la grosse tête. Il n’est pas si vain, il connait la valeur des choses, de la vie, du bonheur. Baptiste sait que le succès médiatique c’est comme le pognon, ce n’est qu’un moyen d’atteindre son vrai but (en l’occurrence son centre de soin à Pondichéry). Donc Benoit16, deux conseils : un, changez de pseudo, vous passez pour un fanatique donc le cerveau serait passé à la moulinette. deux, taisez vous, vous passez pour un con. Conseil d’amie. (ah non, au temps pour moi… on n’est pas amis…)

    1. Albigène

      @Cilou

      “Ah! qu’en termes galants ces choses-là sont mises…”. c’est un Misanthrope ce pauvre Benoit. Pourquoi Benoit 16 ? Bon sang, mais c’est bien sûr. C’est son Q.I. !!!! (voisin de celui d’huître)

      1. Catherine(d'A-rgentine/-BRAZOS/-MOUR)

        @Albigene:pour le QI ,j’suis pas si sure… les huitres au moins ca fait des PERLES,pour l’aut’zig on peut pas en dire autant…

        1. Jos

          Excellent Catherine !! N’injurions pas les huîtres nos amies !!
          Je me régale de vos commentaires Albigène, Grand33, Cilou, Marion, Patiente…
          @BenêtBenoît : A Aix on dit : “Oh peuchère, il a morflé !!!”
          Réflexion qui peut être très compatissante ou carrément ironique. Mais ça c’est un secret de Provençaux, je te laisse le choix de l’interpréter.

      2. Grand33

        @albigène
        Non l’amis c’est mathématique 16 c’est pour treize et trois……. comme son esprit !!!
        Aie Aie !!! si @cilou n’a pas la garde cette semaine ça va être dur 😉

  21. Julie

    C’est fou… je ne retrouve pas seulement de l’humanité dans les textes de notre “docteur Bibi” mais également dans les commentaires des internautes. Et vous savez quoi ? ça fait un bien fou ! Alors merci à toi cher Baptiste de rassembler via ce blog autant de personnes humaine, sincères, touchantes.

  22. marie

    bon j’ai pas encore trouver LE moment pour lire coolose la pépite , y’a pas le feu cool cool cool et quand je vois que Doc est déjà invité à Brives je me dis que c’est haliwood! bradway et feu d’artifice . n’écoute pas les facheux carpe diem mais loupes pas le ter pour Brives la gaillarde hein!

  23. Patiente

    Vu le DocBibi sur Itélé ce soir. Ces jours-ci je traque le Bibi … et ça marche ! Vu aussi sur LCI vers 17 h. Bon je reste à l’affût derrière le buisson et je vous avertis si je le retrouve ailleurs. En attendant continuons à parler du bébé de Bibi autour de nous. Il a besoin de nous pour grandir ! Pas Bibi !!!! Son bébé !!!
    Bises à tous.

  24. Ema Luna

    Mais tu devrais partir aux Bahamas! Tu l’as bien mérité!
    Moi qui vis en Guadeloupe, je me dis que tout le monde devrait avoir la chance une fois dans sa vie de passer un mois dans un endroit merveilleux. Bonnes vacances.

  25. Michelle

    Bonjour

    J’ai enfin vu Baptiste Beaulieu hier, à la télé, pour les problèmes que rencontrent les urgentistes.
    Absolument ravie de pouvoir mettre un visage sur ses textes ! Bonne continuation.

  26. HeLN

    Hooo ça y est, il y a un visage derrière ce blog…
    Je n’aurais pas dû aller le voir, non pas que ce que j’ai vu ne m’a pas plu. Simplement un mystère de plus qui est levé, et, en fin de compte, je préférais avant, quand en parcourant les billets postés ici, mon cerveau imaginait B. sous pleins de traits différents…
    Bonne continuation B.! maintenant que l’anonymat est levé, ce sera peut être plus compliqué.

  27. Chou

    Salut Bibi!

    Presque un an que je suis ton blog et maintenant ton site, et c’est toujours avec plaisir que je lis et relis tes articles! Cerise sur le gâteau, enfin un visage à mettre derrière les mots! Bon, j”avais pensé à dire quelque chose de spirituel dans mon premier commentaire, mais quand ça veut pas…
    En tout cas, continue sur ta lancée. Tes articles sont juste des merveilles!
    (Petite question: quand les dédicaces à la Réunion? Passe faire un tour quand tu seras en route pour Pondichéry!) ((J’aimerais bien retrouver de quand date cette utilisation effrénée et décomplexée des parenthèses qui est un peu devenue ta marque et qui n’apparaissait pas dans tes premiers articles, du moins pas autant…))

    Bises

  28. helene

    J’ai découvert le blog grâce au chat dans 20 minutes.
    J’ai dévoré les articles en 2 jours.
    J’ai ri, j’ai pleuré.
    Je déteste les hopitaux et les médecins.
    J’aime plus que tout au monde mon frère urgentiste.
    Je déteste un peu moins les hopitaux et les médecins.
    Je comprends un peu mieux la face cachée de mon frère….
    Un grand MERCI !

  29. pantherspirit

    Ah ben ça, par tous les troglos de la terre, il est revenu, le bougre et il s’est réincarné ! Mais cela ne m’étonne qu’à moitié, étant de plus en plus en proie à ces augures panthérines me susurrant nuits et jours « El Pedro de Luna, El Pedro de la Luna…. »
    Le problème est de savoir en quoi il a bien pu se réincarner ???
    C’est vrai qu’à première vue, on pourrait penser à un phoque, un gros phoque, qui se serait planté d’endroit, ayant eu une mauvaise vision dans de l’eau de selz (désolée mon zami Gainsbarre de te mêler à cette histoire) …
    Oui, j’y pense à cause de cette intro. codée « initiales BB »…Mais bon, quelque part, cela ne tient trop pas la route, car les bébés phoques aiment Bardot qui les protègent.
    Et celui-là, il grinche !
    Alors, autre hypothèse, ce pourrait être un vieux phoque aigri contre BB, parce qu’il est canonique ( ça colle assez bien, ce mot là, !) et comme il l’enquiquine sans arrêt, elle lui a dit « fuck you » . C’est son droit de vouloir la paix, à BB, elle le mérite
    Comme ce serait notre droit de lui dire aussi : « What else ? » … en répondant aussi sec : « Well-well-well….la même chose que BB.. »
    Ou alors, oui, OU ALORS, c’est devenu un crapaud pustuleux ayant sauté de son bénitier et qui crachouille partout en s’auto digérant !
    Pouah, c’est un peu dégueulasse, mais le Bene Oît, XIII du nombre, ( ohhh le mauvais chiffre qu’il avait déjà dans la celui-là !!) n’était déjà pas bien net dans les années 1400 et des brouettes !
    Alors, là, après quelques siècles en comptant le décalage horaire, il ne n’est pas arrangé même si il prie le seigneur (de toute façon ça ne compte pas car il prie dans la pattemouille !)
    Et, puis, il dit qu’il n’est pas jaloux, mais c’est menterie de la part du cropoto (oui, car : omo micro crapoto ,)! Tu parles, il a été viré de son job cet hérétique, et en plus ou chourant plein de statues en or massif. Donc, il est spécialiste en ce qui concerne le sale show bizz ! Lui tout ce qu’il veut, c’est retrouver ses golden sunlights ! (référence à la pomme )

    Bon, ben en conclusion, ce phoque-crapaud n’a rien compris en humanité ni dans les années 1400 et des brouettes, ni maintenant.
    Elle est vraiment foutue sa réincarnation !

    Alors, je ne vois qu’une chose : il doit faire amende honorable à Bibi ( et à BB aussi ) , en répétant une centaine de « bene-dictus , je ne suis pas, et jamais je ne le serai, ceci est un fait bien entendu …»

    Et puis, question salubrité, on va diriger l’homo crapauto vers un rebouteux pour qu’il lui vire ses pustules, après l’avoir bien décrassé, dans un lave-linge à 90 °… (Purée, ça chlingue même au travers de l’écran !)

    Allez, Bibi , on laisse l’objet avarié sus-nommé non bene du tout …et on fait la fête avec nos zamis …Tu le vaux vraiment !
    The Bise

          1. pantherspirit

            @Cilou : Panther est née lors d’un orage provoqué de monstrueux trolls …
            Alors, pur reflexe de pavlov , :-/ depuis cette sortie de l’œuf, elle en a une sainte ( et non benoite) horreur qui rime avec fureur dans le crocs !
            ….Mais toi, 😀 je te bizoute avec douceur !

  30. juving

    Medecin je n,arrive plus a comprendre les patients la mort ne doit plus faire parti de notre vie meme a plus de 90 ans malheureusement meme des enfants meurent
    Malgre nos explications rien n est jamais suffisants
    De plus nos dirigeants nous demandent de plus en plus de tracas administratifs et notre temps medical est de plus en plus envahit par des obligations administratiives
    En plus de la charte des droits des patients il devrait en avoir une sur les devoirs des patients un minimum de respect pour le personnel soignants nous ne sommes pas des putching ball nous aussi on a nos tracas nos miseres
    Je pense d ailleurs fortement a arreter ce metier et mes enfants ne feront pas ce metier que j aime mais qui me consume chaque jour

Répondre à MarionLR Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *