Keske c ki ya sur la page livre ?

Bien, bien, bien !

Je vais créer plusieurs articles sur cette page :

dédicaces (où je vous donne les dates et les lieux prévus des dédicaces, je le mettrai à jour régulièrement). Par exemple, j’ai été invité au salon du livre de Brive. C’est un immense honneur. J’y serai.

la presse et les blogs : où je mets les articles de presse et de blog à propos du livre. Par exemple dans Femina ou dans ce blog. Et les interventions radios ou autres (par exemple je serai demain matin sur le “chat 20 minutes” où vous pourrez me poser vos questions en direct… Je précise qu’être “sur le chat 20 minutes” n’est pas la phrase la plus heureuse que j’ai pu écrire. Le chat est un mot anglo-saxon, bref, il s’agit d’un site où vous posez vos questions en direct. Aucun félin n’y sera maltraité… je serai également -sauf changement de dernière minute- sur LCI demain à 17 heures où Michel Field me fera l’honneur de me recevoir)

livre d’or du livre : tout est dans le titre. Vos premiers retours, à la lecture du livre, sont très, très bons (((moi aussi je vous aime !)))). J’en suis vraiment heureux.
Je reçois beaucoup de mails ou de messages sur la page Facebook, mais l’idéal c’est de laisser vos impressions sur le bouquin ici, dans les commentaires. Avant, ils étaient là, mais ça c’était avant !

Reste maintenant le plus dur : faire fonctionner le bouche à oreille… Quand on est un jeune-nouvel-auteur, qu’on veut écrire un livre et d’autres derrière, le seul moyen de se faire connaître est de se reposer sur ses lecteurs et de les laisser travailler pour soi (ou de faire une sexe-tape avec Paris Hilton, mais je préfère éviter cette étape). Donc voilà : j’ai le clavier, l’écran a vos yeux, vous avez vos bouches, vos amis ont les oreilles !

Merci à tous, j’ai l’impression d’être au sein d’une grande armée et je me sens moins seul à devoir faire la promo du bébé !!!!

30 réflexions sur « Keske c ki ya sur la page livre ? »

  1. E.

    L’armée est en marche Bibi… t’inquiète pas.
    Mon exemplaire de ton bébé est déjà passé dans deux paires de main et cela a suscité 5 achats au total… on avance, on avance…
    Tu nous fais rêver, on va t’aider à réaliser ton rêve !

    Et, au passage, de la promo pour un blog découvert hier soir, d’une sage-femme qui te ressemble un peu:
    http://mavieenrose.org/
    ça vaut le coup d’aller la lire. Vraiment !

  2. KAOUENN

    Bonsoir Bibi,
    J’espère que vous avez bien profité de votre repos car la tournée de dédicaces et d’émissions diverses et variées s’annonce longue… si j’en juge les commentaires sur le blog.
    Je n’ai plus d’ongles, ni même de doigts à force de les ronger en attendant votre lire.
    Je pense que je vais enfin le recevoir demain (pas de libraire à proximité hélas et le bureau de poste est fermé le lundi !! C’est un des rares inconvénients de la campagne). Et je prévois une ou deux nuits blanches pour le lire, voire le relire car je suis d’ores et déjà sûre que je vais devenir dépendante (enfin une “drogue” n’ayant que des effets positifs. Merci docteur ! Première prescription réussie !).
    Je vous souhaite une belle et longue vie docteur Bibi… et merci pour tout ce que vous nous apportez.

  3. VICTOR 66

    j’ai enfin vu le visage de celui qui se cache derrière ce blog ! et oui, sur Canal+ à propos du ras le bol des urgentistes et en même temps une petite promo pour le livre que j’ai lu et qui est très drôle, très triste, superbe ! et oui c’est la vie, votre vie de tous les jours et que nous, simples quidams qui ne sommes pas dans le milieu médical, ignorons totalement.
    J’ai beaucoup de respect pour vous tous, généralistes, urgentistes, chirurgiens,infirmiers, aides-soignants. Votre dévouement à tous et votre professionnalisme ne peut que forcer le respect. Merci pour tout ce que vous faites et pour ce que vous êtes, tous.

  4. Pascale Mabru

    Bonjour Baptiste, mais quel bonheur en allant à la boîte aux lettres et en trouvant le livre commandé 3 jours plus tôt ! Sais-tu que je sais tellement que dès je l’aurai ouvert je ne le refermerai pas tant qu’il ne sera pas fini que cela fait 4 jours que je le garde précieusement sous mon oreiller, en attente…. Jusqu’à ce que j’ai assez de temps pour pouvoir m’y plonger sans plus être dérangée jusqu’à la fin !!!! Bref, je souhaite une longue vie à ton livre. J’avais déjà largement fait de la publicité autour de moi pour ton blog, j’en fais de même pour ton livre, et me réserve également de l’offrir à tours de bras à mes amis. Me vient même l’idée d’en offrir un au Service d’Onco Pneumo dans lequel mon homme mène la vie dure au crabe qui a élu domicile dans son poumon depuis 3 ans, accompagné depuis 15 mois de 2 filles indignes qui lui grattent la tête !! Bref, moi, pendant ce temps, je mène ma guerre à l’hôpital, pour demander plus d’empathie, plus d’attention, plus de discrétion, bref, plus d’humanité. Alors oui, je crois bien que vendredi, en y remontant pour la nième chimio, je vais leur apporter un joli paquet. Repose-toi bien Baptiste, les malades t’attendent et ont bien besoin de toi. Amitiés

  5. Marie-Emilie

    Un site génial que je consulte tous les matins, en mode “j’espère qu’il y a un nouvel article”…
    Alors le livre bien sûr qu’il est sur ma table de nuit !
    Et bien sûr qu’il va être offert à mon étudiant en médecine de frère !

    Un grand merci,
    ME

  6. Gwennaëlle

    Mais pourquoi tu ne veux pas faire une sex-tape avec Paris Hilton?

    Et pourquoi tu sors des fiches de révisions pour les étudiants en médecine maintenant que ma petite soeur (qui m’a fait découvrir ton travail) a tout laissé tomber?

    Maintenant que j’ai fini de dire des bêtises j’ai été prise d’une angoisse il y a quelques jours (et je suis enceinte et pas loin d’accoucher alors c’est pas cool):

    Tu ne nous a pas fait tout ça pour juste écrire des bouquins ou autre hein? Tu vas pratiquer la médecine?
    Tu vas être un vrai médecin? Je t’accorde qu’il nous faut aussi des Flaisakier et des Cymes qui font du bon travail et que ça ne me dérangerait pas énormément que tu vires ta cutie (roooooh….pauvre Paris) mais j’aimerais bien que quelques personnes puissent profiter de qui tu es de manière plus personnelle (Pariiiiiiiiiiiiiis!!!!!)

  7. moi

    Je m’en” va” à la grande ville d’à côté acheter tu sais quoi….en 2 exemplaires:1 pour moi(qd même) et 1 pour ma fille qui galère en 5-ème ….année de médecine!!!!
    au fait,que vas-tu faire avec tes bénéfices…..ouvrir un super-cabinet ou partir aux BAHAMAS?????
    a ++++++

  8. S2B

    Ca y est je l’ai!!!! lectrice assidûe du blog j’ai hâte de découvrir les inédits et variantes avant de faire les commandes pour Noel!
    Par contre un regret pour ceux qui n’auront pas accès au blog: les illustrations… parce qu’il faut le dire les photos et les dessins qui accompagnent chaque article sont toujours magnifiques, surprenants, adaptés…. et ceux là vont me manquer!
    Et puis j’ai déjà passés l’info à la vendeuse de la librairie qu ne l’avait pas lu…. oui ce livre vaut VRAIMENT le coup!
    Bonne route à vous!

  9. Stéphanie

    Bonjour
    J’arrive pas à retrouver le replay de votre passage à la télé …
    J’ai commandé votre bouquin j’ai hâte de le lire !!!
    Stéphanie Infirmière

  10. Christelle

    Votre livre ; rire, frissons, colère et parfois incompréhension ( sur certains passages où vous faites de grands sauts périlleux ou encore sur certaines références cinématographiques ou littéraires ). Merci tout simplement, j’ai appris beaucoup en vous lisant. C’est le plus important lorsque nous lisons, il faut apprendre quelque chose que nous ne savons pas (ce qui se trame dans un hôpital) ou bien retirer une leçon de notre lecture (belle leçon d’humanité). J’ai fait les deux avec votre livre. A quand un deuxième ? Bonne continuation dans votre vie de médecin, d’écrivain et d’Homme surtout.

  11. Angélique

    MERCI !! Vraiment merci !!
    Alors voilà. Je suis étudiante infirmière (bientot diplomée et ouais :p ) et ayant bossé un peu aux urgences, j’aime, non, j’adore ce regard que vous avez. ça change tout !
    Bref, je vais passer le mot a toute ma promo et bien sûr en vantant copieusement votre travail.
    Faut venir le dédicacer à Paris , je serais là !!!!! 🙂
    Bonne continuation (et surtout, ne changez rien)

  12. marie

    je voulais laisser un commentaire pour Rémi l’ado cassé mais ça rebug comme l’autre fois, l’histoire de Rémi est terrible , terrible, terrible 17 ans malade alcoolo camé et privé des mots, privé des mots qui soignent, qui bercent, qui grandissent, il faut lui trouver une AS ou un éducateur pour le remettre sur les rails, il est où ce gosse ? le père Guy Gilbert et l’association la bergerie du faucon à la palud sur verdon pourrait l’aider… lui donner envie en VIE

  13. helene

    Petite question : le titre du livre : “Alors voilà, les 1001 vies des urgences” fait-il écho au bouquin “1001 vies en soins palliatifs” de Claire Fourcade? Le style d’écriture ressemble un peu aussi d’où ma question 🙂 (une histoire = un patient = une page environ)

    ps : aucune allusion à un quelconque plagiat dans ce message, j’aime ce style et j’aime les 2 livres c’est tout !

  14. Emilie

    Bonsoir, je viens de finir le livre dont j’ai entendu parler depuis un moment!!!! Je travaille dans cet hôpital dont vous parlez dans les remerciements!!!! Votre livre est magnifique, vrai, poignant et si drôlissime!!!!
    En tant qu’infirmière, cela me rappelle pleins de souvenirs! C’est bien notre quotidien à l’hôpital!
    Merci à vous! Je compte faire marcher le bouche à oreille dans mon service mais aussi sur les réseaux sociaux!!!
    Bonne continuation autant en tant que soignant qu’écrivain

  15. Linda

    Lorsque j’ai lu les premières phrases, je me suis demandée pourquoi tant de gens se sentaient vraiment concernés et si familier avec l’auteur, un membre de la famille peut-être, un proche en tout cas. Un fil invisible qui lie l’auteur et SON lecteur dans une relation presque intime. Pourquoi ai-je cette impression d’être à la fois dans une relation duelle avec l’auteur et plurielle (la communauté de lecteurs) ?

    Réponses possibles :
    A) L’écriture intimiste ;
    B) l’impression de voir que le serment d’hypocrite est finalement celui d’Hippocrate (oups ! facile celle-là) ;
    C) c’est aussi ma vie et à bien y réfléchir … je ne suis pas seule dans l’histoire. D’où fatalement la D) ;
    D) ce sont finalement des universaux existentiels ! On va au-delà de l’individu, voire d’une langue ou d’une culture ( j’aimerais voir ce que cela donnerait une fois traduit en Innuktitut, la langue inuit).
    Alors voilà … je n’ai presque tout dit !

  16. Camille

    Alors voilà, aujourd’hui j’ai fini LE livre. Je te remercierai jamais assez de l’avoir écrit.
    Loin d’être issue d’une longue lignée de médecins, j’ai quand même choisi cette voie. Des fois je me demande pourquoi. Et ben ces fois là je relierai quelques passage DU livre et je saurais j’en suis sûre.
    Ça fait du bien un peu d’humanité dans la médecine.
    Merci.

  17. Tine

    Je viens de le lire (plutôt de le dévorer…) en à peine 3 h ! j’ai adoré tout comme ce blog dont j’ai du mal à me détacher depuis que je l’ai découvert !
    Bravo pour votre humour, votre humilité, votre respect, votre tendresse, votre dévouement…. enfin pour tout ce que vous êtes.
    Très amicalement,

  18. VAN DER STRAETEN Thierry

    Epaté par cette description du milieu d’un hôpital …Je suis médecin retraité et j’ai été hospitalisé de nombreuses fois …
    Je connais donc les 2points de vue et franchement Bravo pour l’humour et les questions existentielles …

    Je vous souhaite un succès à la mesure de l’œuvre .

  19. brunet frederique

    Bonjour, je vous découvre par le fb d’Adieu et à demain… je suis soignante en gériatrie : mes vieux, ma bataille, fallait pas… non je m’égare… Continuons à allier humanité/humour/décalage, ça aide.
    Merci d’être là.

    Ps : je passe les mots à mes cop’s libraires à Paris

  20. marie

    Au premier, il y avait l’orage, tous les dieux du déluge se déchainaient, pow wow centenal, faites chauffer Wagner…mais je suis venue.
    Au second tu étais a côté de mon grand Jacques, hyper mo-ti-vée la girly ! le 2 en un, double effet kiss cool, envoyez BBH 75, l’intégrale ! Que ça décibel !
    Au troisième et bein bim! pas venue, oui je sais..shame of me, alors dis voir, dites nous les bien heureuses (x) comment c’était Brive cette année?
    Je ne l’ai pas encore lu , les cop’s elles disent qu’il faut être au calme pour bien en profiter, donc j’attends d’être au calme …. mouarf dans tes rêves, ma loute !!!
    Ainsi ,oui dans mes rêves y’aurait un feu de bois crépitant dans la cheminée, ou alors non un abris dans le creux d’un rocher au bord de l’océan, ah non à la terrasse d’un café dans une grande ville, y’aurait plein de monde et moi je serai dans la bulle de ton livre, le trans sibérien, une goélette entre deux rives, une main dans l’eau, sur le banc de marbre blanc devant la pièce d’eau où se reflète un mausolée, à la lumière d’une bougie, au bout du monde ;
    N’importe où,
    Se sera bien, je sais.

    1. Cath

      Au calme et loin des bruits qui te grattent les tympans.
      Mais il vaut mieux te préparer avant : si tu as du sérieux sur le gaz quoi. Donner à croquer aux enfants et autres chats, t’assurer que tout est en ordre dans leurs mondes, et puis plonger, en douceur, en longueur dans le livre.
      Voilà le mode d’emploi que je préconise. 😉 Même Angelina ne t’en fera pas sortir…

  21. steph

    je (re re re) lis maintenant cette page, la promo ??? déjà faite, partout, dans le service, je laisse traîner ton livre (que je n’ai bien entendu, jamais le temps de lire mais c’est une astuce comme une autre !) et tout le monde a l’air intéressé quand je raconte l’histoire de “mon (oui ok je ne t’ai pas découverte, on a été des milliers mais quand même !! j’adore dire que je t’ai connu et pas eux !!! nananèreuuhh) super doc que j’ai connu sur le net quand il était interne et quand il écrivait son blog”
    Te rencontrer ?? si les libraires de ma ville daignaient me répondre, me rappeler, me dire “oui oui bien sur qu’on va inviter Baptiste plutôt que truc muche-qui-a-écrit-un -livre -dont-tout-le-monde-se-fou-royalement-mais-comme-il-habite-ici-c’est-plus-facile-de-l’avoir-lui-qu’un-autre”
    Sinon on va te courir après, je me suis résignée à cette solution, parce que y’en a marre d’attendre !
    Bon ok en vrai, je n’ai encore jamais eu de free hugs, ni ne t’ai renvoyé un sourire béat et débile disant “merciiiiiii de tout ce que tu écris, merciiiiii de faire ça pour nous, pour toi, pour eux, merciiiii d’être toi, et merciiiiii à tes parents de t’avoir créer !”

Répondre à Katarina Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *