Petite fatigue.

Coucou,
Pour des raisons personnelles, indépendantes de ma volonté, j’ai dû annuler ma venue à la fête du Livre de Vannes. 

J’en suis le premier désolé. 

Pour ces mêmes raisons, pas de post cette semaine (et peut-être la semaine prochaine). 

Je ne touche plus terre en ce moment (comme le monsieur, là, sur la photo !)

J’espère que vous comprenez,

Je vous hug fort,

Baptiste
PS : une petite pensée pour mon ami, Alain Defossé, ecrivain génial et traducteur de plus de 70 romans. Tu étais un vrai poète, capable de saisir le premier rayon de soleil venu pour sauter à la corde. Tu nous manqueras. Et merci au Monde pour le très bel hommage publié ICI.
PS 2 : j’ai réuni certains de vos commentaires publics rédigés ici dans un article publié dans Le Nouvel Obs, ICI. Si cela pouvait, d’une quelconque manière, faire bouger les lignes…
PS 3 : je ne relaie jamais les articles consacrés à mes romans, mais celui-ci… celui-ci… voilà, quoi. Si vous ne saviez pas quoi offrir à la fête des mères… C’est ICI
Photo : Alain Defossé, en 2015. RICHARD DUMAS/AGENCE VU

52 réflexions au sujet de « Petite fatigue. »

  1. Morgane

    Un peu de répit…. Profiter du moment présent. Et s’emerveiller des moindres petites choses. Essayer de ne pas porter le monde sur ses épaules. A nous de vous porter cette fois, juste pour vous rendre un peu de tout ce que vous nous donnez.
    Bon courage Baptiste du fond du coeur. ❤❤❤

    Répondre
  2. Marie-Noelle

    Je l’ai enfin acheté le livre de l’enfant gris… Je l’ai sur ma liste d’achats depuis plusieurs mois, depuis votre intervention dans le magazine de la santé… Mais j’avais peur… peur d’être trop bouleversée…Il est là, sur ma table de nuit mais je ne l’ai pas encore ouvert… Je sais que ça va secouer… je m’habitue à sa présence et ne précipite pas les choses.. C’est comme aborder un enfant qui souffre en silence… il ne faut pas brusquer les choses, montrer sa propre émotion… alors j’attends le moment propice pour me l’étreindre…

    Répondre
  3. Marine Tchin

    Après avoir aidé et porté tant de personnes par votre bienveillance, il est bien naturel de prendre du temps.
    Il serait égoïste de vous en vouloir, et je crois, du fond du coeur, que tous vos lecteurs me rejoignent sur ce point.
    Laissez la douce chaleur de vos proches prendre soin de vous , laissez le vent chaud vous apporter sa sérénité. Bref, respirez 🙂

    Répondre
  4. AnneLEGRAND

    Ne sous-estimez pas cette petite fatigue, elle vous dit de prendre soin de vous et de prendre du temps pour vos priorités. C’est super de l’entendre et d’en prendre compte. Je ne l’ai pas fait par le passé et en paie le prix à présent après mults épreuves du burn out. Je sais cette propension à prendre soin et d’être en empathie avec notre prochain avant nous, c’est une qualité certes, mais il nous faut faire attention pour ne pas en pâtir et souffrir. Tendres pensées 🙂

    Répondre
    1. elnats

      Je ne peux que valider. Quand la carcasse commence à mettre le holà, c’est qu’il faut vraiment se poser… bon repos, docteur baptiste. Charité bien ordonnée commence par soi-même, on ne peut pas s’occuper convenablement des autres si on est soi-même en vrac.

      Répondre
  5. Mimoune

    Il est des moments ou l’on a besoin de se recentrer sur soi . Être égoïste . Se sentir vivant pour digérer la peine.
    Courage

    Répondre
  6. Lys18

    Prenez soin de vous.Vivez vraiment pour vous…
    Prenez le temps de respirer et laissez-vous porter par toutes ces bulles de tendresse et de bienveillance émanant de vos lecteurs.
    Merci pour votre présence.Nous sommes là,nous aussi.

    Répondre
  7. Pilou

    Bien sûr que l’on comprend Baptiste, ne t’en fais pas pour nous, tu nous apportes tellement, vis d’abord pour toi et tes proches, ce n’est pas égoïste de ta part, nous t’attendrons le temps qu’il faudra, il y a des priorités dans la vie qu’il ne faut pas négliger
    Toutes nos pensées pour te soutenir, et grosses bises.

    Répondre
  8. Anthony B

    Tout mon soutien, Et beaucoup d’énergie pour toi Baptiste. On a tous des hauts et des bas. Profite de tes proches, ressource-toi auprès d’eux.
    Que la force soit avec toi (si si, c’est de Moi, on me l’a piqué 😉 )

    Répondre
  9. genevieva

    Bon courage et bon repos gardes toi en bonne santé nous vous attendrons avec des fleurs au retour derrière les nuages il y a toujours le soleil bises

    Répondre
  10. Sonia

    J’espère que tu trouveras autant de bienveillance autour de toi que tu sais en avoir pour les autres. Repose toi bien, prends soin de toi et profite des tiens.

    Répondre
  11. Béatrice

    Bon repos et ce n’est que partie remise pour Vannes, nous serons vous accueillir en temps et en heure
    Il y a un moment pour chaque chose
    Hug

    Répondre
  12. Tsuvane

    1) l’été est là. Tu vas profiter du soleil, et des amis, de la vie. Nous aussi en attendant ton retour.
    2) j’ ai lu l’article sur ton bouquin … ton ego, il est pas parti en vacances sur Pluton quand t’as vu ça ? 😉 … j’aurais voulu être une petite souris pour voir la tête que tu as faite quand tu as lu l’article ; je t’imagine avec les yeux ronds comme des billes au départ, puis gagné par un sourire de plus en plus béat… je suis super contente pour toi !

    A bientôt, prends soin de toi !

    Répondre
  13. marie

    Une tisane et au lit!!!! Allé hop hop hop … le facteur m’a fait sourire cette semaine ….tu touches plus terre, tu m’étonnes gros kiss a la pêche

    Répondre
  14. mammouth

    Pas de souci, on comprends toujours, Baptiste. Reviens quand tu es mieux, on t’attendra sagement ici.
    Depuis toujours je rêve de flotter au milieu de l’univers à chanter à tue-tête « major tom to ground control ».
    hugs and plein de lumière.

    Répondre
  15. Artémis

    Je t’envoie tout mon courage et tout mon amour dans ces moments difficiles dont tu sortiras plus fort. « C’est dans le noir qu’il est beau de croire à la lumière. » ❤️❤️❤️

    Répondre
  16. Lili

    Il était une fois un toubib qui était tellement occupé à mettre le masque à oxygène sur le visage des autres pour leur donner de l’air frais que… patatras… il tomba ! Repose toi bien Baptiste, tu n’es pas surhumain <3

    Répondre
  17. Catherine

    Quand il est temps, il est temps, de prendre des forces, de penser à toi, de laisser le temps adoucir les chagrins, de se permettre un temps de repos, un temps de réflexion

    Courage Baptiste Hug Hug

    Répondre
  18. Sandra

    De multiples paroles sages et posées à ton intention Baptiste…occupe-toi d’aujourd’hui, car de passage ou fidèles de longue date, les internautes qui te lisent et dont je fais parti depuis peu comprennent.
    A plus tard ici ou ailleurs <3
    8Ï8

    Répondre
  19. Eulalie

    Douceur, poésie… surtout, ressentir pleinement de tous ses sens. Merci pour ta sensibilité, ta générosité. Etre vivant, être vibrant. Je te souhaite de bien te ressourcer Baptiste. Vraiment 😉 .

    Répondre
  20. 1 pom et 3 vers

    La critique que tu as mis en lien de ton livre correspond admirablement bien à ce que j’ai ressenti en lisant ton livre 🙂
    Prends du temps pour toi et pour les tiens. Tu donnes tellement à tout le monde qu’il est nécessaire, indispensable même, que tu prennes du temps pour toi, sans culpabilité aucune.
    Gros hug à toi aussi Baptiste <3

    Répondre
  21. BenjAga

    Bien sûr on aime vos coups de gueule, vos mots de réconforts mais il est important pour vous aussi de prendre du temps pour vous, pour vos proches.

    Répondre
  22. la tulipe

    Baptiste
    Heureuse de lire ce très bel article sur « Le Monde ».
    J’espère que vous retrouvez énergie et paix au coeur. Comme je vous l’ai dit lors de notre rencontre improbable devant cet excellent resto, « prenez soin de vous ». Je vous fais la bise 🙂

    Répondre
  23. Brigitte Roisin

    Bonjour,
    Je découvre votre nom, votre blog, vos livres, juste hier soir.
    Il existe des gens aussi attentifs et aussi joyeux que vous ? Je n’en ai jamais rencontré.
    Mais j’ai rencontré des ribambelles de ceux qui ont reçu la femme qui n’était pas prête. Ils m’ont laminée.
    Cela fait du bien de savoir que cela existe. C’est une rencontre, c’est une découverte.
    Et pile je vous découvre au moment où vous écrivez petite fatigue. J’espère qu’elle est petite, cette fatigue.
    Quand on vous découvre, comme ça, d’un coup, avec toutes ces personnes, toutes,ces histoires, ces milliers de mots- étoiles qui scintillent, on peut penser que la fatigue peut être grande.
    Merci, merci pour ce que je viens de lire.

    Répondre
  24. Hélène

    Cher Baptiste,
    prends soin de toi, prends autant soin que si c’était un patient qui venait te voir et qui était aussi fatigué, aussi épuisé peut-être, que toi. Comme si c’était quelqu’un qui avait tant donné que tu avais envie de lui dire « c’est bon, vous avez vraiment beaucoup donné, tout le monde le voit, le sent, le vit, et tout le monde vous demande de prendre soin de vous car vous comptez beaucoup, pour beaucoup de monde ».
    Alors voilà, tu écoutes ce médecin là, qui te conseille ce que tu conseillerais, et tu t’accordes une parenthèse, un grand calme, le repos…. pour mieux te retrouver et mieux nous revenir.
    Hélène, qui est passée par là il n’y a pas si longtemps.

    Répondre
  25. Herve CRUCHANT

    300.000… Trois cent mille ans. Découverte d’un squelette ou deux dans le sud Marocain qui auraient trois cent mille ans. Et voilà dans quel état est rendu l’humanité après tout ce temps.
    J’ai comme une grosse fatigue.

    Répondre
  26. Julie

    Mais oui tu as bien raison ! Profite de ce repos bien mérité. Fais une belle coupure, ne pense plus à nous, juste à toi et à ce qui te fait plaisir !
    J’espère que ça te fera beauuuuuuuuuuucoup de bien 😉

    Bises bises !

    Répondre
    1. Cath

      Les merles trillent joyeusement. J’ai écouté un reportage selon lequel plus les merles vieillissent, plus leurs trilles sont « rondes » et affirmées. Il y en a un par chez moi qui doit avoir quelques printemps 😉
      Et il n’y a pas de plus douce mélopée que celle des tourterelles qui roucoulent une berceuse à l’heure de la sieste. Même les chats sont sous le charme, c’est vous dire.
      Tout ça pour dire qu’il est important de se ménager pour écouter le chant du monde et nous revenir apaisé. 🙂

      Répondre
  27. Renée Rose MARTINEAU

    aujourd’hui, sans le faire exprés, j’ai blessé une fourmi. Je lisais, elle se promenait sur mon bras ; j’ai voulu la chasser, sans raison d’ailleurs.
    Une petite brune qui faisait son boulot.
    La vie est une toute petite chose qui peut disparaître sans laisser de trace.
    Ce soir, j’ai un peu honte de moi
    Bises à tous

    Répondre
  28. Béné

    Baptiste tu me manques !!!!!!!!!!!!!!!!!!
    oui c’est égoiste, je m’en excuse, mais revient STP !!!!!!!!!!!!!!!!
    Tes articles illuminent mes journées de soignantes parfois un peu moroses, donnent a reflechir, et franchement j’ai potassé TOUTES tes archives, et la je suis en manque!!!!
    Je t’embrasse meme si on ne se connait pas

    Répondre
  29. Petite Balle

    Pleins de doux mots pour vous donner un peu de réconfort, force, liberté … Prenez soin de vous, ne VOUS oubliez pas … Pour tous vos partages et vos encouragements à la vie, c’est tjs un peu de votre force que vous nous donnez. Si votre réservoir est presque vide, prenez bien le temps de le recharger.

    Une tonne de pensées affectueuses,

    Amitiés

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *