Une femme…

Alors voilà Mme D., 73 ans, tout en rouge à lèvres et coquetterie, à qui on annonce un cancer. Elle sourit tout en serrant les dents, serrant la main de sa fille, serrant son sac à main, serrant ce qu’elle peut serrer et qui ne lui échappe pas encore.

On lui parle chimio, rayons etc… Elle accepte tout sans broncher, élégante et digne, elle dit qu’elle se battra, qu’elle a connu pire dans sa vie. Elle est convaincante : même moi je la crois.

Quand le médecin termine l’inventaire des festivités -et qu’elle sourit toujours- il lui tend l’ordonnance, LA fameuse Ordonnance.

Elle :  » Qu’est-ce que c’est ? »

Le chef, l’air évident :
– » L’ordonnance pour la perruque. Ils font ça très bien ».

Mme D. desserre son sac et desserre la main de sa fille, son masque se brise et elle pleure pour la première fois, discrètement, comme font les vieilles personnes : par petits morceaux.

Je lève les yeux : ses cheveux sont magnifiques.

Mme D. : 73 ans et pas un fil blanc dans le tissu de sa chevelure. Juste un chignon tendu, le même chignon qu’elle fait depuis des années. Le même.

J’adore ce qui fait qu’une femme se sent femme, je veux dire : j’aime VRAIMENT ce qui fait qu’une femme se sent femme.

Si le site vous plait, donnez-nous un coup de pouce, partagez sur FaceBook, c’est juste en bas à droite de chaque article… Et rejoignez-nous sur la page FB « Alors Voilà »…

3 réflexions au sujet de « Une femme… »

  1. Saphyra

    J’ai vécu la même chose… plus jeune, j’avais à peine 30 ans… et oui la mort, les traitements rien d’important en sommes, juste… non je ne veux pas perdre mes cheveux!

    merci pour ces textes magnifiques, pour ces partages, pour un regard médical doux et bienveillant, c’est si rare…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *