On se (re) voit bientôt. 

Bon, il est temps que je vous montre avant tout le monde !En octobre en librairie (et sous le sapin pour Noël pour décembre), ce sera une quête sur les traces d’une femme mystérieuse à la vérité bouleversante, une quête semée de rayons de soleil, de poésie, d’énigmes à rebondissements, et de recoins obscurs qui s’illuminent. Un portrait de femme (déchirant, je crois que c’est comme ça qu’on dit) qui rend hommage à toutes les mères à travers le monde.

 

(Merci à toutes et tous de rendre cela possible). 
Baptiste

(À partager pour le coup de pouce !)

33 réflexions au sujet de « On se (re) voit bientôt.  »

  1. Victoria BONHEUR

    Bon vu comment c’est présenté je vais faire comme ça devient une habitude :
    – acheter mon paquet de mouchoirs en même temps que le bouquin
    – Prévoir un week-end bloqué pour le lire sous la couette pour finir par te dire à quel point je te déteste d’écrire toutes ces choses qui me tourneboulent les émotions…
    – Recommander ton livre à tout le monde parce que je l’aurais adoré.

    Répondre
  2. saur

    c’est dur ce que tu fais là: je vais être en concurrence avec ma fille!en octobre sort le tome 12 des héritiers d’endkidiev d’Anne Robillard et ca doit faire la quatrième fois qu’elle lit les 11 précédents tomes 🙂

    Répondre
  3. Artémis

    La classe!!! Hâte de lire cette future perle, ce nouveau bébé signé Bibi. Plein d’amour, bon courage pour le boulot et toutes tes aventures. En attendant la tienne, on patiente avec une « Ballade » de Chopin 😉

    Répondre
  4. genevieva

    je vais me précipiter chez le libraire et comme je vois écrit ci dessus j’achèterais les mouchoirs avec, en attendant je vais écouter MOZART

    Répondre
  5. Marmotte

    Tu vas de nouveau nous émouvoir Baptiste… Ca rend le mois d’octobre un peu moins tristoune pour ceux qui détestent l’entrée dans l’hiver, un roman de toi 🙂

    Répondre
  6. Nine

    Un appareil photo, un stéthoscope, des bouts du monde, des voyages et ‘Baptiste Beaulieu’ écrit dessus : ça me parle la couverture de ce livre !
    On se revoit bientôt donc : ça n’attendra pas le pied du sapin pour moi…
    (Et félicitations pour ce troisième bébé)

    Répondre
  7. Lemm

    Trop d’ennuis ce matin, moral en berne.
    Et l’annonce de ton livre sur ton blog réussit à m’arracher un petit sourire; flûte il faudra attendre octobre.

    Merci Baptiste.

    Répondre
  8. Vizzarri

    Oh! Quelle jolie promesse de lecture!
    Je sens que je vais craquer et c’est même une certitude:)

    Jolie journée à vous Baptiste:)

    Marielle.

    Répondre
  9. Hervé CRUCHANT

    … vais boire un petit verre de Gris de Boulaouane frais, moi, tiens. Pour fêter çà …
    G33, t’amène les huîtres ? …

    Répondre
    1. Cath

      Pas au mois d’août pour les huîtres. C’est pas un mois en R ! Et pas la peine de ricaner, j’ai appris à manger les huîtres dans la région de Grand33, avec ma mamie qui était du coin avant de traverser la grande bleue pour aller voir la ville de st Augustin.
      Mais d’accord pour fêter ça 😉 un jus d’orange pour moi, sans faux col ! C’est vrai qu’elle est belle cette couverture. Il n’y a plus qu’à attendre. Voilà. 🙂

      Répondre
      1. Hervé CRUCHANT

        « pas les mois en R »(sic)… ah? Je les aime aussi -surtout?- dans les mois en R, grasses, avec une sauce échalote et une gorgée de vin frais pas forcément Muscadet…et puis, dans ce cas, au bord du Grau du Roy, le matin tôt, ces huîtres de Thau avec de grandes moules crues…les Marennes seront pour plus tard…les bretonnes-japonaises sauvages du Morbihan, ramassées à la main , vers la fin de l’année. As-tu goûté les huîtres de palétuviers? Curieusement douces. A déguster avec des algues vertes qui ressemblent à de la mousse et ont le goût de caviar. Si si. Avec une trempe-langue d’alcool fort…. Je propose un truc : on achète le livre de Bibi et on part en Asie manger des fruits de mer crustacés à la recherche de la femme de l’enfant gris….

        Répondre
        1. Cath

          Banco !

          Jamais goûté les huîtres de palétuvier, mais je suis allée ramasser celles d’un parc appartenant à des gens du coin à l’île de Ré avant que le parc ne soit récupéré par les ostréiculteurs professionnels de l’île voisine… L’huître dégustée fraîche avec un jus de citron, les pieds dans la vase de la marée basse, le nez tourné vers le grand large quand le vent fripon joue avec les jupes… Un souvenir frais et doux.

          Répondre
  10. Bulledesavon

    Très belle première de couverture en effet !! Félicitations au papa pour ce nouvel enfantement 😉
    Et merci de nous avoir annoncé la bonne nouvelle ici 🙂

    Répondre
  11. marie

    Pour ton deuxième j’ai oublié mon fils a l’école donc là je vais bien cibler un créneau de lecture avec zéro obligation pendant 24h , et cool la couverture pour ton quatrieme tu devrais faire comme patti smith dans son M Train mettre a l’intérieur tes photos pcq tu fais aussi des belles photos la bise

    Répondre
  12. Eulalie

    Hmm, quelques phrases qui m’intriguent…
    Avec tes mots qui réenchantent, j’ai envie de commencer tout de suite le voyage…!
    Trinquons à ta santé et à celle de la lumière !

    NB : et pour les huitres et coquillages, vous pouvez venir chez moi ! 😉

    Répondre
  13. ange dupuis

    en ce jour de rentrée , avant de revoir mes eleves , un petit plaisir rien que pour moi … ton dernier « bébé » précommandé , et voilà ! youpiiiii la journée va être belle 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *