J’arrive. 

IMG_5609.JPG

Je suis ABSOLUMENT débordé. Je reviens la semaine prochaine. Trop de patients, trop de papiers, trop de livres.

Bisous (et pardon !)

29 réflexions au sujet de « J’arrive.  »

  1. CHRISTIANE

    J’ai découvert très recemment vos livres et le site et blog. Prenez soin de vous, je vous souhaite une excellente santé, beaucoup de patients comptent sur vous, mais il vous faut aussi être en forme pour continuer vos nombreuses activités.

    Répondre
  2. Agnès

    Il n’y a pas à s’excuser, mais ce serait bien que tu vives un peu pour toi…très bonne semaine.
    Je te serre bien fort dans mes bras de maman.

    Répondre
    1. Cath

      Quand j’aurai le temps, à cloche-pied, j’irai dans une librairie. Ça me rappellera la marelle et le paradis – mais moi, j’ai toujours fini en enfer, incapable de lancer mon caillou dans la bonne case.
      Bah 😉

      Répondre
  3. lectrice boulimique

    Couturé couronné
    de nos joies de nos plaies
    l’an vieux s’en va s’envole
    nous file entre les doigts
    Dans nos mains dans nos reins
    l’an neuf s’en vient va naître
    à la candeur du jeu
    à la brûlure d’être
    Au nid d’éternité le temps couve ses oeufs

    Free poetic hugs & wishes
    to you & everybody

    Répondre
  4. Virginieb

    Pourquoi pardon ?
    Tu as le droit d’être occupé et d’avoir d’autres priorités que ton blog.
    N’oublie quand même pas de prendre soin de toi, c’est important et encore plus quand on prend soin des autres
    En attendant, nous on patiente bien sagement.
    Et je m’en vais de ce pas chercher ce livre de Bobin à la bibliothèque.
    Bonne semaine à tous et à bientôt

    Répondre
  5. Raphy

    Ah ben voilà, ça faisait longtemps qu’un écrivain m’avait pas dit « désolé, si vous n’êtes pas déjà un de mes lecteurs, je ne peux pas écrire pour vous »…
    Résultat : cela fait de nombreuses années que je n’ai plus vraiment d’auteur référent. Quand je suis en mal de lecture, je vais directement en consultation chez SOS écrivains. Au moins ils assurent le service tout le temps ! On peut VRAIMENT compter sur eux.
    Bah moi je dis ça, je dis rien. Mais quand même : pauvre France !

    Répondre
      1. Cath

        @Lectrice, puisque vous sortez, et que moi je suis déjà dehors, je me demandais si vous pouviez apporter un jeu de cartes ? Quand j’étais petite, dans ce plat pays qui est le vôtre ( et celui de quelques uns de mes ancêtres), on jouait au « couillon » côté wallon. Est-ce toujours pratiqué ? Et Grand33, pas question de ricaner : on se marrait bien. Comme à la belote ( je ne me souviens jamais du sens des appels, et je fais tout à rebours). Ou comme au poker ( mais, là, faut que je retrouve mes notes). On joue pour des lentilles ou pour la rigolade exclusivement, gens sérieux s’abstenir.
        Je cause pour meubler, mais j’aime bien taper le carton. C’est vrai :)

        Répondre
        1. lectrice boulimique

          je ne sais pas jouer au couyon, c’est trop malin pour moi ;-))) mais c’est tjrs pratiqué, et, oui, dans les « coucours de couyons » il y en a qui se présentent pour la gagne !

          Répondre
  6. griboo

    Et si il nous prenait de faire le blog dans les commentaires pour te rendre service … ? (non qu’on pense t’arriver à la cheville ) alors voilà..défi lancé !

    Répondre
  7. leslie

    Pour moi qui suis nouvelle lectrice, cette pause n’est pas gênante, tellement il y a de quoi lire… Pour les autres, je comprends leur impatience tant ce blog est addictif!
    Ceci dit je suis pour le repos bien mérité des auteurs :-)

    Répondre
  8. Julie

    Pardon ? Comment ça « pardon » ? Tu n’as pas à t’excuser de prendre un peu de repos, il n’y a rien de plus normal.
    Mais que vois-je ? Une nouvelle histoire déjà ? A peine le temps de faire mon commentaire sur ce post que tu es déjà de retour !
    Quand tu feras une pause bien pluuuuuus longue, on sera là à attendre tu sais 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *