Il est là !

img_0189.jpg

Salut !
J’y ai beaucoup travaillé, je vous en ai souvent parlé, c’est donc avec une grande émotion (et la boule au ventre) que je vous demande de prendre soin de Jo et No. Et de Maria. Après deux ans de travail, j’ai hâte que vous fassiez leur connaissance, hâte de recueillir vos avis sur mon nouveau roman et qu’il circule de main en main. 

Hâte, aussi, de venir vous rencontrer en librairie, y distribuer des free-hug. J’afficherai les dates sous ce post, au fur et à mesure…

Mercredi 23 novembre à Angouleme à la Librairie Cosmopolite vers 18 h. 

Le Mardi 6 décembre à la Ludo mediatheque de Borderes et Lamensans (40270) à 19h.

Mardi 13 décembre à la Librairie Une autre Page, de Croissy-Sur-Seine, à 18h. 

Mercredi 14 décembre, je serai à STRASBOURG, librairie Kleber 18 h. 

Jeudi 15 Décembre à NANCY à la librairie « le Hall du livre ». 

N’hésitez pas à en parler à vos libraires !!

D’autres dates suivront, en fonction des demandes des lecteurs auprès de leurs libraires, je les afficherai ci-dessous.

Encore merci infiniment de rendre tout cela possible. 

Je vous souhaite une excellente, douce, et lumineuse journée,

Baptiste Beaulieu

76 réflexions au sujet de « Il est là ! »

  1. josecile

    Bienvenue au petit dernier !
    Juste une question pour le 9 octobre, chez Lydie ZANINI, ce n’est pas la bibliothèque du Théatre à Bourg en Bresse ?

    Répondre
  2. Vizzarri

    …Et pas qu’eux;)
    Du coup, ça me titille de savourer votre petit dernier et il sera ajouté à ma liste de Noyel:)

    Un p’tit saut du côté de l’Alsace serait bien:)

    Jolie soirée à vous:)

    Marielle.

    Répondre
  3. marie

    Il parait que lorsqu’on en commence la lecture le temps s’arrête , le monde s’évapore et ça c’est très très bon signe ca va le faire Baptiste ne doutes pas abrachos et papaoutes de folie

    Répondre
    1. Kaylee

      Je confirme, je l’ai réceptionné le 28 à 0 h 15 sur mon Kindle, je l’ai tout de suite commencé, et lorsque je l’ai fini le jour se pointait. Je l’ai dévoré d’un trait, parfois avec une boule dans la gorge, puis suis revenue sur certains passages, trop émouvants.

      Répondre
  4. Grandvuillemin

    Baptiste, on récolte toujours ce que l’on à semer. Dans votre cas, de l’humanité, de la force, de l’amour etc…et du dévouement.
    Alors point d’inquiétude ce nouveau bébé va rencontrer tous ses parrains/marraines déjà enamourés et sans aucun doute possible, en découvrir d’autres.
    Alors bravo Baptiste surtout ne changez rien.

    Amicalement.
    Véronique Grandvuillemin

    Répondre
  5. val13

    Félicitations Baptiste, trop hâte!!!!
    Je suis certaine de me régaler et de passer un super moment!
    Merci pour tous tes partages et surtout ne change rien!!!
    Amitiés

    Répondre
  6. la Martine de BORDEAUX

    Acheté c’taprèm et déjà dévoré les 100 premières pages …
    Merci Baptiste pour ce fourmillement de trouvailles littéraires ! et surtout BRAVO !!!
    Rien encore de programmé chez Mollat ?
    Allez ZOU ! j’y retourne pour No, pour Jo’, Maria (le prénom pour lequel j’avais avoué ma préférence … en son temps !) et leur auteur de génie … (si, si !!!)
    Douce nuit !

    Répondre
  7. Charly

    Salut Baptiste
    J’admire ton talent, ton ambition et ce blog. Bravo d’avoir osé te lancer dans l’écriture, tu es VRAIMENT doué pour ca.

    On a le même âge, on trempe dans le même milieu soignant et j’ai tellement l’impression de te connaître depuis que je suis ton blog.
    Mais toi, tu ne me connais pas. En plus j’ai rate tes 2 dernieres apparitions lilloises donc ca limite les chances de se rencontrer.

    Alors Baptiste, je t’en prie, reviens dans le nord bientot. Et laisse moi t’offrir une biere (m’enfin, plutôt quelques unes) et passer la soirée à refaire le monde avec toute ma bande de copains qui t’adorent déjà et te preparer une carbonnade/frites et meme déplier le canap de la chambre d’amis si tu veux rester un peu.
    Allez, j’te dis à bientot!
    Charly

    Répondre
  8. Fabymary POPPINS

    Une nouvelle naissance est un grand moment de joie, de fierté et d’émotions, qu’il s’agisse d’un petit d’homme ou d’un livre, je lui souhaite une longue vie et ne manquerai pas de le lire, bises

    Répondre
  9. StepHh

    Je l’ai acheté jeudi en me jurant de ne pas l’ouvrir tant que je n’ai pas terminé mes 4 livres empruntés à la bibliothèque… Je n’ai visiblement aucune parole !

    Répondre
  10. Dominique RIGAUD

    Bonjour Baptiste, dommage que vous n’étiez pas aux « CORRESPONDANCES » à Manosque (04) mais seriez-vous d’accord de présenter votre livre dans la librairie « Au Poivre d’Ane »www.pagesjaunes.fr › Manosque › Librairies à manosque
    21 févr. 2013 – Librairie Au poivre d’Ane Manosque Librairies : adresse, photos, retrouvez les coordonnées et informations sur le professionnel.Je suis sûre que vous y seriez bien accueilli.Alors voila ce que j’avais envie de vous dire ce matin et envie de vous souhaiter moult lecteurs….

    Répondre
  11. Tropic

    Bravo ! Et pourquoi pas une petite visite à la Réunion ? J’ai vu hier « Alors vous ne serez plus jamais triste » en bonne place dans la plus grande librairie de Saint-Denis, et j’attends impatiemment l’arrivée du petit nouveau. 🙂

    Répondre
  12. Natalia

    Bonjour, Mr Beaulieu

    Les traductions en d’autres langues sont-elles prévues? Si oui, le 2ème et le 3ème livres, est-ce qu’ils seront en Russe? Parce que le premier j’ai déjà lu en Russe. Merci infiniment pour cet œuvre! Malgré l’histoire triste ça donne de l’espoir.
    Meilleurs vœux de la Russie

    Natalia
    Moscou

    Répondre
  13. Valérie

    Alors voilà, maintenant je penserai à Noah et à sa maman tous les jours…
    Merci Baptiste , une fois encore…
    Et peut-être une nouvelle occasion pour un free-hug à Tours .

    Répondre
  14. Merle

    Ça y est je l’ai acheté ce matin!!!je l’ai repéré ds les rayons parmis tant dautre,mais c’était lui,il m’attendait,il brillait devant moi et une fois dans mes mains j’avais l’impression de tenir un petit trésor,je marchais avec un large sourire sans que personne ne sache pourquoi…hâte ce soir de me lancer ds cette nouvelle lecture.je suis certaine, sans l’avoir encore lu, que je vais me régaler:parole d’ide.
    je te kiffe.
    Doux bisou

    Répondre
  15. Amélie

    Bonjour Baptiste,
    Pensez-vous passer par la Belgique ou par Lille? Vous verrez, le noooooord on pleure quand on arrive mais surtout quand on repart
    Et pourquoi pas dans la clinique universitaire où je travaille? Cela donnerait peut-être un peu de bonheur à de nombreux patients (et personnel soignant)

    Hâte de vous lire et de vous rencontrer!
    Belle continuation à vous?

    Répondre
    1. lectrice boulimique

      Bonjour Baptiste (et, en écho à Amélie !)

      Tu as le temps d’ici là mais sache que la foire du livre de Bruxelles se tient en général fin février début mars. Ce serait une belle occasion de dédicacer voire de faire une conférence… je dis ça je dis rien

      Répondre
  16. ELISE LIEFFROY-NIESS

    Le Etc… en fin de liste… comprendrait-il un petit tour dans les Vosges ou alentours…?
    La dernière fois tu/vous étais/étiez passé à Epinal et mon fils avait fait le messager (en te/vous demandant une dédicace pour sa môman coincée au boulot… (quelle ne fut pas ma surprise d’entendre ta/votre voix… au téléphone)
    Je serai fan d’un free hug en plus de quelques mots sur tes/vos nouveaux mots…
    A bientôt

    Répondre
  17. Manuella Ricordi

    Quelle belle découverte ce Baptiste Beaulieu! J’ai déjà lu « et vous ne serez…  » et « la ballade… » est en cours.
    Je dévore ce petit dernier d’ailleurs j’y retourne je commenterai plus tard!! 😉
    Manuella

    Répondre
      1. Manon

        À la ligne 21 de la page 213 de La ballade de l’enfant gris, que je lisais aujourd’hui, dimanche, à 15 h 16 selon mon portable cassé, je me suis rendu compte que le monde faisait de drôles de hasards. À 19h45, toujours ce dimanche, j’ai fini ton livre, en larmes.
        Merci Baptiste pour cette rencontre d’hier à 17h au Divan, je ne voulais pas être la première pour ne pas avoir l’air d’être une groupie que je suis peut-être. Merci pour ce câlin que j’espérais mais que je n’aurais jamais osé demandé. Et pardon de n’avoir su rien dire alors que j’aime beaucoup ton écriture si sensible, et ce pour quoi tu te bats.

        Je te pardonne de m’avoir laissé te quitter dans ton livre,

        Manon

        Répondre
          1. Manon

            Ohhhhh ?
            Est-ce que tu passes faire des dédicaces et distribuer des free hugs sur Clermont-Ferrand ? Sinon, aimerais-tu ?

  18. Marie

    Bonjour Baptiste,
    Merci à toi pour cette belle rencontre le 7 octobre à Toulouse 🙂 Je dévore ton nouveau roman depuis et me régale toujours autant : surprise, émotions, poésie, que de sensibilité dans tes mots.
    Continues ce travail fabuleux, nous tous soignants, comme soignés, avons besoin de cette bouffée d’espoir en l’humanité !
    Signé : une psychologue qui rêverait d’être entourée de soignants comme toi 😉

    Répondre
  19. Alain GROULARD

    Toujours pas à Brest Baptiste ?
    On a une excellente librairie (Dialogues) et une fac de médecine….et le soleil !
    Amitiés à yoi
    Alain

    Répondre
  20. Léa

    Et un petit tour dans le Nord?? Amiens? Même Lille j’irai! Parce qu’on doit toujours aller sur Paris sinon… signée une vraie groupie qui croise très très fort les doigts

    Répondre
  21. Moly

    J’ai le sourire chaque fois que je croise une affiche du livre. Belle couverture publicitaire en tout cas! Tu es partout dans le métro et les gares et cela me fait sacrément plaisir!

    Répondre
  22. Stéphanie

    Bonjour Baptiste,

    Je suis fan de toi depuis le début! Une belle découverte faite grâce à mon amie Shirley la réunionnaise qui te connais de Toulouse. Je ne la remercierai jamais assez…
    J’ai eu droit à une dédicace sur Limoges l’an dernier, déçue de ne pas t’avoir croisé lors du salon du livre cette année, mais tu ne peux pas être partout… 😉
    J’attendais avec impatience le petit nouveau, viens tu par ici que j’ai à nouveau une dédicace et la joie de te croiser?
    De tes livres on sort toujours « différents » ce n’est que du bonheur! Bravo pour tous ces sentiments….

    Répondre
  23. Igor

    Pour moi, le » retourne toi et regarde le rivage », revient à « retourne toi et regarde d’où tu viens, ta vie, ta naissance, qui tu es, et ce que t’ont enseigné tes parents! » Souvent quand je ne vois que l’océan des problèmes, je parle et malgré moi, dans mes paroles, ressurgissent les mots de mes parents… Belles pensées pour eux!

    Répondre
  24. Florence

    Lu en quelques heures, « La ballade de l’enfant gris » est magnifique.
    On sourit, on rit, .. on pleure aussi ! On en ressort différent. Du pur bonheur 🙂
    Merci tout simplement pour ces 3 ouvrages et vivement le quatrième !

    Répondre
  25. Lea

    Et voilà je l’ai lu, je viens juste de le finir et je suis bouleversée… quelle histoire poignante, émouvante … et quelle claque nous prenons en connaissant l’histoire de Maria.
    Merci pour cette histoire, je vais la conseiller, l’offrir et en parler encore et encore!

    Répondre
  26. Janine Gillet

    Bonjour monsieur Beaulieu,

    Dans  » Happinez « , vous écrivez dans le passage sur la gratitude envers Dieu, que vous êtes en colère. Pensez-vous avoir de l’amour pour vous-même en vivant cette colère si éprouvante ? N’y a-t-il pas plus grand manque d’amour pour soi que de s’infliger une telle colère ? C’est triste…

    L’amour pour moi est doux, calme, et confiant, car il sait que la peur met tellement d’ombre dans notre regard sur la vie.

    L’amour est magie qui guérit tout en nous, et nous fait voir avec le coeur.

    Je vous souhaite l’apaisement profond pour accueillir la douceur de vie, et le sourire intérieur.

    Qu’une merveilleuse journée s’offre à votre coeur. M.

    Répondre
  27. marie

    Voilà que je vois découvre depuis peu..vous me donnez de nouveau espoir en l’être humain ..il y a encore des êtres qui savent ce que donner, partager, écouter, aider, comprendre veut dire…merci pour cette bouffée d’espoir .
    J’espère que vous passerez prochainement sur Tours(37) afin que je puisse vous faire dédicacer votre livre…mais je suis consciente que vous ne pouvez pas aller dans chaque ville. Le principal est que vous continuiez sur votre beau chemin de vie et que vous nous le fassiez partager à travers vos poste , livres, photos. Un grand merci Baptiste

    Répondre
  28. marie

    Mon fils souhaite devenir médecin..début de première année difficile…mentalité entre étudiants (dont certains forcément seront médecins) déplorable …mon fils dépité…il se trouve confronté certainement pour la première fois à la dure réalité de la vie …doute sur son choix d’études…alors je lui parle de vous, lui montre vos vidéos, vos livres …et là je revois l’espoir dans ses yeux ! Il repart travailler ses cours avec au fond de lui l’espoir que des « baptistes » ca existe encore dans ce milieu. Je souris et mon Coeur vous dit merci : merci Baptiste d’avoir redonné espoir en mon fils dans ce métier de médecin.

    Répondre
  29. Ume

    bon Baptiste, je suis désolée pour toi, mais j’ai fais la demande auprès de ma librairie préférée pour qu’elle te fasse venir par chez nous !! plus qu’à croiser les doigts!
    oui, il fait froid, gris, il pleut et il vente, mais ici il ne pleut que sur les cons, je ne doute donc pas que tu passeras à travers les gouttes :p
    et comme on est complètement à l’ouest, tu ne seras pas dépaysé !

    amicalement

    ps: je lis enfin « les 1001 vies des urgences » et je me régale, tu sais vraiment manier les m(ots)aux et ta bienveillance met du baume au coeur <3

    Répondre
  30. Nath

    Découvert en flânant dans une librairie, jai dévoré La ballade de l’enfant gris. Une foule de sentiments nous sautent à la figure et au cœur. Ma curiosité piquée à vif, je suis venue fouiner sur ce blog et …….oh surprise!!!!!! Une rencontre avec l’auteur est programmée à 30 kilomètres.
    Une magnifique soirée. J’ai découvert une personne ….. comment dire ….. si jeune et tant de bienveillance et de sagesse avec humour et parfois auto dérision. On ne peut que je tomber sous le charme.
    Merci Baptiste pour cette belle rencontre, ces mots et attentions pour chacun d’entre nous mais aussi pour le câlin qui réchauffe le cœur. Tu es un belle personne.
    ….. je suis que le hasard fait bien les choses surtout dans une librairie.
    Un grand merci encore.
    Nathalie (tombée en panne de voiture sur le parking)

    Répondre
  31. Edith

    Merci.
    J’ai commencé votre roman à 18 heures hier. Je ne vous connaissez pas. Je pensais lire jusqu’à 20H30 et sagement aller dormir après. Je l’ai reposé à 23 heures passées au dernier mot. Pas pu faire autre chose entre… que pleurer, me faire consoler pas ma fille de 8 ans -vivante, heureusement magnifiquement vivante-, lire rire, re pleurer, re ma faire consoler re rire… J’ai été bibliothécaire, libraire, toujours lectrice et j’ai trouvé votre livre sagement rangé au milieu de tant d’autres sur une étagère de bibliothèque avec un patch « coup de cœur de Stéphanie » vous aviez été aimé par elle avant que je tombe en amour à mon tour et bien d’autres sans doute avant et après. Pour ce livre merci. Je me suis sentie nourrie émotionnellement, et humainement.

    Répondre
  32. Marie la Mère

    Meilleurs voeux à tous pour cette nouvelle année !

    Baptiste, prévois tu une petite séance de dédicace dans le Morbihan dans les semaines à venir ?

    Bonne nuit et à bientôt j’espère.

    Marie-Line

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *