Entre visages…

Coucou les visages !
Aujourd’hui, parlons VACCIN !
Mais d’abord, question : pouvons-nous être en désaccord avec quelqu’un TOUT en décidant, ici, de donner tort aux gens qui pensent qu’Internet est un champ de bataille où les gens sont nés avant la politesse ? Un « no man’s land » où il demeurerait impossible de converser avec respect « ENTRE VISAGES » (et non de profil virtuel à profil virtuel) ?
Voilà pourquoi j’ai fait une vidéo : pour que vous regardiez ce visage d’être humain (le mien) et que, au moment de commenter, vous pensiez à ceux derrière l’écran (qui sont COMME les vôtres et qui vous liront).
Je suis seul à modérer depuis cinq ans, alors je manque parfois de patience (je black-list beaucoup plus vite qu’avant). J’ai une vie, une famille, des ami.e.s qui m’aiment et qui parfois lisent les commentaires. Je suis humain, sensible (très !), j’ai des émotions comme vous, des croyances (la Science en est une) et SURTOUT je ne prétends pas détenir de vérité. Je doute de tout, MAIS PAS, AUJOURDHUI, de notre capacité à nous parler ici avec respect en pensant, à chaque fois : « je ne suis pas d’accord avec lui/elle, mais cela n’enlève rien à l’estime que je lui porte, car c’est un être humain avec ses croyances et ses valeurs ».
Donc GO ON ! Donnons tort aux cyniques : parlons vaccins et vaccination de visage à visage !

NB : il est IMPOSSIBLE d’être exhaustif en 5 min. La vidéo ne doit être d’ailleurs considérée QUE comme le dixième de mon propos (et le dixième le MOINS intéressant). Les neuf dixièmes qui restent répondront à toutes les questions que vous vous posez (et notamment cette question de l’obligation vaccinale, qui me turlupinait). AVANT de commenter, assurez-vous VRAIMENT d’avoir lu les sources que je me suis décarcassé à NOUS trouver et que j’ai placées sous la vidéo…+++)
N’hésitez pas à partager vidéo, sources, ou articles !
Bonne et douce et respectueuse journée à vous,
Baptiste Beaulieu

(et merci à Kareen pour le sous-titrage !)

 

.

.

Toutes les informations sont disponibles ici (je vous demande VRAIMENT de lire avant de commenter s’il-vous-plaît !) :

Sur l’obligation vaccinale elle-même (qui me turlupinait autant que vous ! 11 vaccinations ! Il est NATUREL que les parents s’inquiètent pour leurs petit.e.s…), ce formidable article :

Pourquoi étendre l’obligation à 11 vaccins?

Suivi de :

L’obligation vaccinale est-elle efficace?

Ensuite, parce que vous me posez souvent la question :

Pourquoi vaccine-t-on les bébés contre l’hépatite B ?

Ici, une méta-analyse sur la vaccination et la sclérose en plaques. 

, une méta-analyse de l’academie des Sciences Pharmaceutiques sur l’absence de lien entre adjuvants aluminiques et myofasciite à Macrophages. 

 

Sur les question liées aux adjuvants, aux excipients, et aux risques de SEP et Autisme (site de l’Agence Française de Pédiatrie Ambulatoire, très didactique et pédago +++) 

Et aussi celui-ci (SUPER BIEN FAIT) :

Vaccins : des mensonges dans un débat légitime.

Et

La guerre des vaccins : entre peurs et persuasion.

Sur les statistiques de santé publique impliquant la vaccination (article PASSIONNANT).

Sur l’utilité de la vaccination contre le BCG !

Sur l’utilité de la vaccination tout court :

The contribution of vaccination to global health: past, present and future

Et d’autres articles que j’ai mis en lien sur Facebook, ICI !

 

(Visited 6 589 times, 133 visits today)

141 réflexions au sujet de « Entre visages… »

  1. fric

    Bon et bien ça m’a un peu rassuré il faut le dire au moins pour mes futurs petits-enfants car mes enfants sont vaccinés mais non sans crainte quelquefois…tout comme vous je me care des labos mais c’est mieux quand c’est vous qui le dites car il faut bien le dire comme j’aime beaucoup ce que vous faîtes je vous fait (naïvement) confiance et puis surtout votre parole a quand même un impact en tant que médecin.
    Et surtout continuez d’écrire hein…je viens de finir la ballade de l’enfant gris et j’en veux plus !!!
    Bref merci Baptiste !!!!

  2. Florence

    Bonjour Baptiste et merci pour cette vidéo et précisions. J’entends ce que vous dites. J’entends aussi que 11 vaccins pour les nourrissons me semblent excessifs. Je ne suis pas contre les vaccinations mais contre le fait qu’elles soient obligatoire pour les nourrissons. A l’écoute de votre vidéo, je me suis posée aussi la question suivante : il y a de plus de gens qui voyagent, alors quid de leurs propres vaccinations ? Est-ce qu’il peut y avoir confusion entre les personnes vaccinées, pas vaccinées, et venant de l’extérieur ? Tout ce que je sais c’est que mon fils a pris lui-même sa décision de ne pas se faire vacciner avec le H1N1 contre la grippe et que ma fille souffre très fort et pendant longtemps des vaccins et ensuite sa douleur disparaît et elle n’a pas de séquelles. Pourquoi ne pas imaginer des vaccins qui se font au fur et à mesure et non pas tous ensembles ? La prise de plusieurs médicaments est déconseillée alors pourquoi pas celle des vaccins ? Je n’arrive pas à me faire une idée de ce qui pourrait être bien pour les enfants. Mais merci pour votre nouvel éclairage. Merci de rester acteur et de partager vos points de vue. Ne vous laissez pas abattre par des mots ou comportements non bienveillants. Il y a plus de bonnes personnes que de moins bonnes ou moins agréables (sans jugement de ma part). Bien à vous. Florence

  3. Péripéties d'une libellule

    Je n’ai pas encore lu les différents documents que tu mets si gentillement à notre disposition, je vais le faire juste après. Je voulais d’abord te remercier de nous éclairer et nous accompagner dans nos questionnements quotidiens comme celui ci si épineux. Même si j’apprécie énormément ton écriture, te voir nous parler comme dans cette vidéo est vraiment sympa. Merci encore doser toucher ces sujets qui divisent. A present je vais continuer d’essayer de ‘me sortir le cul des ronces’ en allant lire les différents articles.

  4. Isa

    Je connais un couple qui s’aime très très fort, tous les deux médecins, avec des opinions radicalement opposées sur la vaccination. On a beau être pour la paix des ménages, on aime bien mettre le sujet sur le tapis à l’apéro, pour la franche rigolade de les voir tous les deux démarrer au quart de tour…
    Ton article, Baptiste, ne mettra pas fin au débat (et heureusement, car c’est le débat qui fait avancer les choses) mais c’est super de poser les choses comme tu le fais parce que le personnage public que tu es, quelle que soit son opinion, on a confiance car on n’a AUCUN doute sur sa sincérité.
    Paix et fraternité !

  5. Une maman

    Merci beaucoup d’avoir pris le temps de partager cet avis.
    Les questions pour lesquelles je cherche encore des réponses scientifiques, et pour les avoir lues ici ou là :
    – effet de l’aluminium ingéré via notre système digestif, vs. injecté dans le muscle ?
    – les vaccins ne marchaient donc pas sans aluminium, ou moins bien du coup ? Ou bien c’est faux qu’avant il existait des vaccins sans auliminium ? Moins efficace ça voudrait dire qu’ensuite si on testait la couverture vaccinale on se rendait compte qu’il n’y avait pas d’anticorps et donc qu’il fallait recommencer ? Et ça coute de l’argent à la société ou ça à d’autres implications que je ne maîtrise pas ?
    – qu’en est-il de l’immaturité du système immunitaire des touts petits – vrai ou faux ?
    – processus de qualité dans les chaînes de fabrication (mais là, pas seulement pour les vaccins !)

    Voilà pour la prochaine video éventuellement :).

    Finalement nous avons décidé de retarder la vaccination de notre côté, ils ont été faits, mais plus tard, et en accord avec le pédiatre. Et du coup avec moins d’injections nécessaires (rapport à la maturité du système immunitaire justement si je me souviens bien).
    Pour la coqueluche par exemple nous avions encouragé les proches à vérifier que eux-mêmes étaient vaccinés (les adultes, mais sachant que les enfants véhiculent). Typiquement de mémoire le vaccin contre la coqueluche marche plutôt mal chez les nouveaux nés pour qui la maladie est la plus dangereuse, alors qu’après plusieurs injections la couverture est meilleure. Et il est couplé avec le tetanos pour booster la réponse immunitaire.

    Un entre-deux. Dans la zone grise.

    Difficile de faire dans le rationnel.
    J’avais lu « Qui aime bien vaccine peu », un livre écrit par des médecins.

    🙂

    1. Rosi

      Contrairement à ce que beaucoup pense le vaccin est là pour développer une défense immunitaire pas pour la fragiliser ! Et un nouveau né est confronté à de multiples agents pathogènes qui lui font développer des immunités quotidiennes ! (Les mains sales des frères et soeurs, la tenine, le rhume de la voisine etc etc etc …

    2. Noleb

      On utilise des sels d’aluminium depuis 1920. Concernant les vaccins « d’avant » ils etaient beaucoup plus charges en virus desactives que maintenant (donc plus dangereux) ce qui permet ajd de faire des vaccins multiples plus efficaces et moins dangereux. La recherche a montré que le système du nourrisson est largement capable d’encaisser puisque 1/ il le fait tous les jours (creche, famille, chien, jardin) et2/ seulement 1 lymphocyte sur 10000 est sollicité par le vaccin. On est larges!

  6. LaetiM

    Bonjour à tous!

    Baptiste, Tu n’as pas abordé (je sais : la video est courte) le système de défense immunitaire des nourrissons : il n’est pas formé, aussi il est risqué d’injecter plusieurs pathogènes en même temps.

    Il n’est pas abordé dans les articles le principe de précaution, élémentaire.

    Il n’est pas parlé dans les articles d’études liés à tous les adjuvants et où ils vont ans nos corps quand ils ne sont pas éliminés.

    Je ne suis pas inquiète, loin de là : j’ai eu des enfants vaccinés et des enfants non vaccinés (mon état de santé a fait que…)
    Un des vaccinés a eu la varicelle malgré le vaccin, les non-vaccinés n’ont jamais été malades, le plus vaccinés a été le plus malade.(hospitalisations, proche du décès…)

    C’est pourquoi je trouve légitime que le principe de précaution soit respecté, que des études sérieuses soient effectuées, que la parole des personnes inquiètes soit entendues. D’autant que les nourrissons n’ont pas le droit à la parole, nous disposons de leurs corps comme nous l’entendons,ce que je trouve injuste et anormal.

    Etre obligé de, c’est m’entendre dire que mon corps ne m’appartient pas, que je n’ai pas droit à la parole : bientôt the handmaid’s tale deviendra réalité?

    Le problème de la vaccination à mon avis, se tient là : pas aux vaccins en eux-mêmes (quoi que si un peu quand même!^_^) mais au problème de la liberté individuelle, au droit de disposer de son corps, à la nécessité de savoir ce qu’on y introduit.

    Pour finir, je dirai ceci : nous créons tout en fonction de l’homme : or nous découvrons que le système de la femme et le système des enfants réagissent différemment.

    Donc j’entends bien les inquiétudes de part et d’autres : les « pro » vaccins, les « anti » vaccins mais élever le débat serait bien : est-il normal de voir des parents condamnés non pas parce qu’ils refusaient le vaccin obligatoire mais parce qu’ils le réclamaient plutôt que d’injecter plusieurs virus à la fois?
    Est-il si dément de réclamer le principe de précaution,le respect des corps,les études approfondies?

    Arrêtons de parler à partir de nos peurs et mettons nous à parler à partir de nos coeurs…

    Baptiste : excellente idée le sous-titrage!;-)

    1. Rosi

      Les antivax parlent à partir des peurs ! Rien de concret mais que des « on dit » sans fondement scientifiques !
      Quant à l’immunité des bébés … un vaccin est là pour créer une immunité que, par définition ils n’ont pas !

      1. LaetiM

        Les « provax » aussi : peur de la maladie,peur de la mort… D’où les difficultés d’échanges corrects et courtois.

        Quant à l’immuntié des bébés, je vous ai répondu un peu plus haut!;-)

        1. LaetiM

          J’oubliais : plusieurs maladies inoculées en même temps, ça vaut le coup de prendre du recul et de faire plus d’études à ce sujet.

          De plus, il est parlé des sanctions envers les parents mais quid des responsabilités en cas de handicap dû aux vaccins?

          1. Nolev

            Amusant: vous critiquez l’injection de sels d’aluminium donc autant en injecter le moins possible. Mais vous critiquez aussi les systèmes de multi vaccins qui permettent JUSTEMENT de faire moins d’injections.
            En ce qui concerne le système de santé des nourrissons c’est bien expliqué dans les articles en lien, notamment celui du monde

        1. titou59

          la peur (de mourir, d’être malade, handicapé ….) nous l’avons tous en nous. Là où le débat diffère, c’est que les anti vax mettent en avant la liberté individuelle (je ne veux pas me vacciner, je préfère avoir le choix de tomber malade), tandis que les pro-vax mettent en avant la sécurité communautaire, la sécurité de la multitude(se vacciner c’est protéger les autres en ne propageant pas des agents pathogènes qui vont tuer, rendre handicapé ou malade autrui, car je pourrais être porteur sain ou agent véhiculant).
          « La liberté des uns s’arrêtent là où commence celle des autres. »
          Je ne savais pas que l’aluminium était un adjuvant depuis « 1920 » !!! J’ai naïvement cru que les anti vax montaient au créneaux pour quelque chose de nouveau qui influerait aujourd’hui sur notre santé, mais en fait non… Ce qui n’était pas nuisible durant 50 ans, le devient d’un coup … Quid de l’usage du papier d’aluminium utilisé en cuisine et qui contamine bien plus lorsqu’il est mal utilisé ? (papier alu : utilisé quasi tous les jours … , vaccins : <0,85mg une fois tous les 5 ans en moyenne). Quid de de certaines crèmes cosmétiques(crèmes dont les crèmes solaires par ex), certains dentifrices, déodorants (anti transpirants), des conserves telles que du lait pour bébé, ou encore l’eau du robinet (adjuvant de floculation) ?
          Sérieusement, on s'intoxique tous les jours avec de l'aluminium et celui de l'adjuvant des vaccins ne représente qu'une goutte d'eau dans l'océan de l'aluminium "consommé" par tout un chacun chaque jour …
          J'ai beaucoup de peine pour Baptiste qui a pris de plein fouet les remarques et attaques haineuses de gens n'ayant pas forcément réfléchis à toutes les implications … Lui qui a notre santé et notre bien-être tellement à cœur, a dû vraiment se sentir mal d'être pris à parti comme cela.
          Plein de bizzouilles Bibi

          1. Marie Noelle

            Je ne pense pas que le Professeur Montagnier soit un charlatan, un debile ou autre adjectif utilise contre ceux qui emettent des doutes sur l innocuire et les vraies motifs derriere l obligation de vaccination. Toujours est il que lui, emet l hypithese (voire plus) d un lien entre la vaccination et certaines formes d autisme (regressives). Donc des parents peuvent peser le poyr et le contre, non ?

    2. MarBvH

      Le système immunitaire des nourrissons n’est pas « pas formé », il contient tout ce qu’il fait pour réagir (et même plus que celui d’adultes qui n’ont plus de thymus). Les nourrissons n’ont juste pas de réaction immunitaire spécifique prête car ils n’ont pas été exposés aux pathogènes. C’est ici que la vaccination entre en jeu : en présentant le pathogène affaibli ou sous une version proche pour créer un moyen de reconnaissance et accélérer la réponse et augmenter son efficacité lors d’une éventuelle exposition.

      Le vaccin se sert du système immunitaire, il le renforce et le complète en lui donnant une information qu’il n’a pas. Le seul moyen d’acquérir cette information, c’est d’attraper la maladie.
      Si j’ai des enfants un jour, entre les vacciner pour leur donner des infos et donc des armes et les laisser attraper la maladie et lutter, mon choix est vite fait.

  7. MARCO BRUNEL-LEE

    merci Baptiste BEAULIEU pour vos réflexions toujours très pertinentes , sur les problèmes de notre société ….nous avons trop tendance à oublier …HIER.. Nous sommes de grand enfants….vivre jusqu’à …80 …90 ans voir plus nous parait normal….et pourtant sans toutes les avancées technologiques, combien serions nous a pouvoir vous lire aujourd’hui…. sans la vaccination obligatoire….sans tous ces nouveau médicaments…ect c est vrai quelque fois il y a des accidents…des contre indications pas toujours descellées.. mais pour une dizaine de «  »malchanceux «  »…des milliers sont sauvées…. reste un remède miracle à trouver d’urgence contre…. l’obscurantisme…… Cordialement …MARCO

  8. Fred

    Bonne réflexion Baptiste, je me bat aussi sur FB contre le guerre que mènent les complotistes anti-vaccins. On dirait que l’homme « civilisé », insatisfait permanent, veut retrouver les grands problèmes de nos ancêtres en refusant les vaccins, en voulant accoucher à domicile et revenir à la mortalité infantile et maternelle du début du XX ème siècle, veut manger Végan en faisant mourir des bébés nourris au « lait d’amende », etc…L’extrême pauvreté de certains Français leur importe peu, les (au minimum) 10 000 suicides réussis annuels ne les touchent pas, ils sont « bobos » et savent tout, et sont tous médecins capables d’aller à la pharmacie prendre des médocs qui les rendront malades, et accuseront leur médecin de ne pas leur avoir dit qu’il ne faut pas associer plusieurs médocs en vente libre.
    Un médecin retraité.

    1. ANNIE HAMEL

      Merci Baptiste. J’invite chacun à dialoguer avec son médecin, son pédiatre, son pharmacien, son infirmière, personnels de santé en mesure de vous présenter le rôle de la vaccination. Attendez donc la prochaine épidémie de rougeole, la prochaine épidémie de méningite, là vous chercherez le vaccin, ce sera peut être trop tard … Très respectueusement. Annie H.

      1. jk

        À Anne Hamel
        Voutre raisonnement est très limite…..Le RoR est arrivé dans les années 80….personnellement j’ai fait ses trois maladies….Une vraie chance quand on est enceinte et que l’on peut protéger son bébé avec des anticorps produit de la maladie…Avec les vaccins la durée de l’immunité est très variable…On ne va quand même pas nous imposer des rappels….Pour ce qui est des méningites il en existent beaucoup …..On risque aussi de déplacer le problème. …favoriser l »apparition de nouvelles souches….

  9. Maillet Ghislaine

    Bonjour Baptiste,
    en peu de temps, vous avez exactement dit et avec quel talent tout ce que je me dis moi-même au sujet de ce débat entre les pro et les anti vaccinations obligatoires.
    En tant que maman, grand-mère de six petits enfants, et infirmière pendant quarante ans, je vous remercie pour tout ce que vous nous apportez comme sagesse et avec tant d’humour souvent.
    J’aimerais bien que les gens comprennent tous vos arguments….. si sages et si documentés.
    Bien à vous, et bonne continuation, et surtout ne lâchez rien cher Baptiste!

  10. Brigitte

    Bonjour Baptiste,
    Merci pour l’idée et le contenu de la vidéo.
    De voir ton visage rappellera-t-il à certains que tu es une personne, que tous nous sommes des personnes, quand bien même personne ne me voit quand j’écris et que je ne vois personne en lisant – sauf toi aujourd’hui Baptiste, super idée.

    Pour le contenu, je suis d’accord avec toi sur l’utilité des vaccins et la responsabilité collective. S’ils deviennent obligatoires, ce serait bien que ta vidéo passe à la télé sous l’égide du ministère de la santé. Quelques explications permettent de mieux comprendre et sont une marque de respect.
    Grand merci et bonne journée !

  11. MURIEL MITTEAU

    Bonjour Baptiste (mon médecin préféré !!!!) merci pour toutes ces explications qui sont très claires, et très instructives. Maintenant que chacun fasse avec sa conscience, mais surtout n’oubliez pas de penser aux autres !
    Bon week end à tous !!!!

  12. Marie-Noelle

    Il y a un argument utilisé par Baptiste qui me rajoute du doute au lieu de me rassurer… Baptiste (et l’article du Monde qu’il mentionne) disent que la vaccination va à l’encontre des intérêts des labos car les antibiotiques nécessaires pour soigner les maladies leur rapporteraient bien plus que les vaccins. Baptiste et Le Monde vous êtes naïfs ou pas au fait que les antibiotiques ne sont plus automatiques et que justement les labos n’arrivent pas à en découvrir de nouveaux du fait de la résistance des antibios existants… Leurs intérêts ne sont PLUS dans les antibios tant qu’ils n’ont pas trouvé autre chose pour remplacer. On interdit de plus en plus l’utilisation des antibios… Donc, VIVE LES VACCINS !

    1. Noleb

      Faites le calcul: un vaccin contre la rougeole c’est 38€ (oms) un traitement contre la rougeole c’est +/-500€ si tout va bien et BEAUCOUP plus si hospitalisation, complications etc. Sachant que la rougeole est très contagieuse (1 malade contamine environ 15 personnes), combien ca coute a la Secu?
      (Vous avez 2h) Et si vous ne savez pas faire le calcul, je vous assure que les labos le savent.
      Par ailleurs OK ils vont gagner de l’argent. ET ALORS? Vous allez en economiser et en plus vous serez en bonne santé

  13. Micky M-Christine PELISSIER

    Merci Baptiste pour votre réponse éclairée. De toute façon, m’étant déjà informée du mieux que possible, vous prêchez une vieille convaincue de l’utilité indispensable de la vaccination. Je crains et déplore que certains commentaires encore méfiants et peureux proviennent de personnes qui n’ont peut-être pas lu l’intégralité des articles dont vous avez indiqué les liens. Sous prétexte de garder leur liberté de choix, bien des parents encore contribueront à la persistance, voire recrudescence de certaines épidémies, par manque d’altruisme.
    Ne vous découragez pas, je vous admire et éprouve beaucoup de tendresse pour vous. Merci, merci encore. Et bravo Kareen !

    1. Nicole

      Vous craignez et déplorez, mais les gens ont peut-être le droit d’avoir un avis différent du vôtre. Il n’y a pas à juger et ils ont sûrement leurs raisons.

    2. LaetiM

      Réalisez vous que l’on fait vacciner nos enfants (et adultes) par peur de la maladie?

      Cela fait de vous une peureuse aussi.
      Ceci dit la peur est utile : elle nous empêche de faire le pas qui nous fera tomber de la falaise, par exemple.

      1. Marie-Eve

        En quoi est-ce un problème de vouloir des vaccins par peur de la maladie ? Si on peut éviter de souffrir voire mourir, c’est toujours chouette.

  14. Marie-Noelle

    Et ceci : https://www.lesechos.fr/08/02/2017/lesechos.fr/0211785584410_les-trois-seuls-vaccins-obligatoires-devront-etre-disponibles-sans-association-avec-d-autres.htm

    Si vous lisez bien l’article, le Conseil d’Etat a tranché début février et dit que l’on devait remettre sur le marché d’ici 6 MOIS (très très important ce délai !!) soit avant début août les 3 vaccins obligatoires seuls, sauf « « sauf à ce que la loi évolue en élargissant le champ des vaccinations obligatoires  » pour « prendre des mesures ou saisir les autorités compétentes pour permettre de rendre disponibles des vaccins correspondant aux seules obligations de vaccination « . En clair, pour ne pas avoir à remettre sur le marché ces 3 vaccins obligatoires il fallait que le gouvernement rendent obligatoire plus de vaccins et ceci avant début août. Voili voilou…

    1. mimou

      J habite à la frontière suisse, bcp de mes amis travaillent dans les les plus grandes entreprises productrices de vaccins, de médicaments génériques…Directeurs de recherche, directeurs de labos, ingénieurs chimistes , simples laborentins et j’en passe. AUCUN d’entre eux ne consomme de vaccins ni de génériques, et me les déconseillent en OFF. Ils n’ont juste pas le droit d’aborder le sujet…
      Ce n’est pas la vaccination qui est à remettre en cause, ce sont les vaccins actuels qui posent de sérieux problèmes éthiques !
      Les personnes d’un certain âge qui témoignent ici n’ont aucune idée de ce qu’est devenu l’industrie pharmaceutique moderne. Vous consommez les aliments préparés dégueulasses que veut nous fourguer l’industrie agroalimentaire? non? et vous imaginez qu’un secteur qui pèse bien plus lourd et rapporte encore plus est plus clean ? quelle naïveté !
      Mon mari est chercheur, beaucoup d’amis autour de nous sont chercheurs et le problème #1 de labos est qu’on ne trouve pas de nouvelle molécule révolutionnaire, encore moins de nouvel antibiotique. Solution? inventer des nouvelles maladies pour fourguer quelques médocs (H1N1 et son super vaccin + le Tamiflu par wagons, ça vous dit qc?), mais surtout, réinventer (reconditionner) d’anciennes molécules en les associant différemment, de façon à pouvoir revendre au prix fort, les anciennes formules étant tombées dans le domaine public. Et donc, cet ancien vaccin couvrant 3 maladies dont tout le monde réclame le retour? ben non, il ne rapporterait rien ! Et si on essayait d’en fourguer un visant 11 maladies? ah ben oui, ça marche !
      Les études en France, quel que soit le domaine d’ailleurs, n’apprennent pas aux étudiants à penser différemment, à débattre, à remettre l’autorité en perspective, encore moins en question. Ca donne une majorité de gens soumis à la pensée générale, mais aussi des complotistes de tout poil qui sentent bien qu’il y a matière à creuser, et qui tombent dans de dérives, des excès. C’est comme pour les églises officielles et les sectes : les deux sont ridicules !
      Tiens, c’est dans les pays où l’enseignement se passe tout autrement, où il n’y a pas de verticalité, que les classements sont bien meilleurs, et, entre autre, que les vaccins ne sont pas obligatoires…..

      1. françoise

        Merci pour ce commentaire qui expose ma pensée mieux que je ne l’aurais fait.
        Je voudrais ajouter que l’OMS n’est pas l’ange protecteur de notre santé que nous souhaiterions qu’elle soit, loin de là.
        Je voudrais demander pourquoi les études sur le vaccin contre l’hépatite B n’ont concerné que la SEP et non d’autres maladies comme le syndrome de Guillain-Barré , qui a pourtant frappé de nombreux jeunes vaccinés (je l’ai simplement constaté en tant qu’infirmière hospitalière).
        Je pense que nos gouvernements savent que les conditions de vie et d’hygiène vont se détériorer de plus en plus avec la paupérisation et la baisse du pouvoir d’achat programmées, avec pour conséquence un risque accru de propagation des maladies.
        Il coûte moins cher d’obliger les personnes à se vacciner que de permettre à tous de vivre dans un environnement sain.

  15. Adrien

    Merci pour cet exposé clair, net, précis et qui en appelle de façon intelligente à notre responsabilité individuelle et « sociale » dans cette affaire .
    Vous deviez, en effet, prendre la parole!

  16. jk

    Bonjour
    L’article du monde est loin d’être une science exacte…C’est un article grand public …dommage qu’une revue de ce type ne puisse faire état d’aucun éléments scientiques…Une forme de banalisation de culpabilisation. .
    Jamais n’est aborde.le rapport bénéfice risque.
    Pour de plus d’informations aller lire les articles de Claudina michal-teitelbaum qui apportent beaucoup d’informations sur les bénéfices et les risques…Sur la vaccination de masse. .les effets qui en découle …Je trouve dommage que vous n’apportez aucun éléments scientifiques…parler de la meningite alors qu’il en existe de toutes sortes. .que la pression vaccinal ont rendu plus virulentes certaines souches pas contenu dans les vaccins.
    Je trouve que vous profite de votre notoriété. ..Et que vous avez occulte beaucoup d’éléments dont celui du rapport bénéfice risque…
    Bonne journée

    .

  17. heliotrope

    envie d’élargir le débat :
    quand le gouvernement interdira les perturbateurs endocriniens, le glyphosate et autres poisons qui nuisent à la santé publique comme à celle de la Planète on pourra écouter les arguments de ceux qui accusent les gens qui doutent … La santé – et la vaccination obligatoire – n’est qu’un argument pour répondre au forcing des laboratoires pharmaceutiques, mais le même argument santé n’est pas retenu, balayé d’un revers de mains quand il s’agit des intérêts des industries phyto-sanitaires/pharmaceutiques !

  18. Climent

    Bonjour,
    j’apprécie le ton posé de votre intervention mais je vous renvoie, ainsi que vos lecteurs vers les travaux du Professeur GHERARDI chef du service d’histologie de l’hôpital Henri-Mondor, à Créteil (Val-de-Marne), sur la myofasciite à macrophages et son lien très probable avec la présence au point d’injection du vaccin d’une quantité importante d’aluminium. Ce ne sont pas des propos de zozo fumeux mais de très sérieuses études scientifiques.
    Cordialement.

    1. Noleb

      Si vous avez suivi ses travaux et ses interventions vous savez qu’il emploie le conditionnel et beaucoup de « peut être »
      De plus, il y a UNE etude qui dit que peut être face à des MILLIERS qui disent que tout est OK… Un peu comme si une seule etude disait que fumer c’est bon pour la santé et que la suivant vous vous mettiez à la clope…
      Et de toutes façons en l’absence d’alternative auw vaccins le choix est limité… Je vous rassure, la recherche continue, y compris dans cette direction. Mais si vous attendez vous risquez fort d’attraper tout ce qui passe avant un résultat certain!

  19. ANNAICK GRANIER

    Ta vidéo est bien faite, malheureusement, tu ne convaincra pas les complotistes. J’ai vécu longtemps à l’étranger et j’ai pu voir les ravages de la polio et de la tuberculose. Mes enfants et moi même avons tous nos vaccins à jour ( sauf la fièvre jaune qui n’a pas été renouvelée depuis que nous vivons en France)
    Par contre, 11 vaccins obligatoires, cela me paraît excessifs
    Et de quels vaccins parle t’ont ?

    1. LaetiM

      Je trouve dommage que les termes « obscurantisme » et « complotistes » soient utilisés envers des parents qui s’inquiètent juste de l’effet que l’inoculation de plusieurs vaccins en même temps soient inoculés à leurs enfants.
      Ca démontre un entêtement, un manque d’écoute, et ça bloque ce qui pourrait être un débat intéressant.

      Nous connaissons les effets des glyphosates et autres et pourtant rien n’est fait à ces sujets.

      Comment faire confiance à des personnes qui nous disent que c’est à elles de décider pour nous quoi mettre dans nos corps? Genre :nos corps leur appartient…

      J’apprécie le fait que vous trouviez le fait que 11 vaccins, c’est un peu excessif.

    2. jk

      Je comprends pas pourquoi vous parler de complot Istet On est tous en droit de se poser des questions. ..parents…grand parents ,professionnels de santé sans pour autant imaginer qu’il y a un complot…
      Si on doit acquieser et dire oui a tout les vaccins qui sont à l’étude on en est qu’au début
      Bonne soirée

  20. Isabelle

    Pasteur doit se retourner dans sa tombe en voyant les hésitations de certains.
    Ce qui est dingue c’est que les non vaccinés pas malades restent sains justement à cause de la population citoyenne qui vaccine ses mômes et reste à jour !!!
    Les dysmunités évoluent pour elles mêmes elles ne sont pas créées par les vaccins….
    Je suis scandalisée par le maintien des perturbateurs endocriniens qui altèrent la fertilité de la race humaine, mais pitié les maladies bactériennes et virales TUENT.
    C’est aussi l’éternel débat entre l’intérêt individuel et la santé collective…
    Quant aux labos la plupart sont honnêtes ils n’ont plus de sous pour la recherche parce que les génériques (certains pourris mal faits loin loin à l’est) tuent le marché. Par contre certains mafieux ont discrédité la profession et semé le doute…
    Quand la recherche publique sera valorisée et payée on se portera mieux ?
    Allez tous en paix et bravo Bibi pour le temps passé ici même à dialoguer c’est précieux.

  21. Maud

    Alors,pour commencer,je précise que je ne suis pas anti vaccins bien au contraire. Je trouve que c’est une des inventions les plus importantes et je suis d’accord pour dire qu’ils ont sauvé des millions de vie. Je ne pense pas qu’ils causent l’autisme ou la sclérose en plaques et la quantité d’aluminium ne me fait pas peur.
    MAIS
    Je suis contre l’obligation vaccinale,c’est une réaction instinctive. Mais même en passant outre cette réaction épidermique, je doute qu’on redonne confiance en quelque chose en l’imposant. Et puis,il y aussi la questinon du nombre. Ca va forcément multiplier le nombre de vaccins à faire en une fois et donc la duouleur associée. Alors oui,évidemment,c’est gérable…surtout en tant qu’adulte. Mais un bébé ou un gosse de deux/trois ans,c’est pas la même chanson. D’ailleurs,je trouve hallucinant qu’en 2017,personne n’a réussi à supprimer complètement la douleur d’une piqure.

  22. guyemile

    Je suis bien convaincu personellement mais je suis parfois atterré par les prises de position des anti-vaccins, qui même face à des arguments scientifiquement démontrés n’en démordent pas, préférant se fier à la rumeur populaire. Je connais même plusieurs personnels médicaux et para-médicaux qui militent activement contre la vaccination. Que faire pour convaincre ces gens, faudrait-il qu’il soient un jour concernés par ces maladies censées avoir disparues. Je vais partager cet article et sa vidéo avec certains irréductibles.Tant pis si je me fais des ennemis. Merci à vous pour cette mise au point

  23. Marie Noelle

    Moi non plus je ne suis pas contre le principe de la vaccination. Par contre je suis contre la methode et un certain discours culpabilisant.
    Auriez vous tenu les memes discours si le vaccin contre le H1N1 avait ete obligatoire pour tout le monde ? Avec les memes arguments que vous invoques.. Maintenant que l on connait les « ravages » de ce virus…
    Les medecins et scientifiques devraient se montrer plus humbles car la liste est longue des erreurs commises au nom de la science..
    La certitude est l ennemi de la verite.. et moi je doute depuis qu un de mes profs de maths nous disaif : il faut toujours douter..
    La verite n est ni d un cote ni de l autre, elle est multiple, complexe et depend de l angle de vue.. vous pouvez regarder le meme tableau mais vous ne verrez pas la meme chose si vous etes a gauche, a droite du tableau, ou proche ou tres loin.
    Pour ceux qui connaissent bien Monet, il a peint la facade de la cathedrale de Rouen a differentes heures de la journee… chaque tableau est different..
    Il en est de meme de la vaccination. Nous ne sommes plus en 1950, nous ne sommes pas dans un pays sous developpe, la sante est devenue un business comme un autre…
    L emotion est mauvaise conseillere..

  24. Sandra

    Bonjour Baptiste,
    MERCI d’avoir eu les couilles ^^ pour le partage de l’avis, tant attendu 😀
    Continuons à espérer et alimenter un monde meilleur, où les défenseurs de la vaccination (de quelque degré que ce soit) écouteraient avec bienveillance les personnes la refusant (de quelque niveau que ce soit), où les indécis auraient enfin accès à des réponses claires et dénuées de toutes les implications financières obscurcissantes, où le bénéfice des uns ne se feraient pas au détriment des autres, … bref, construisons un monde tout en couleur dans le respect de toutes et tous!
    La maman sage-femme d’une merveille d’aujourd’hui 7 ans et demi, qui a commencé une spirale infernale de problèmes de santé après une vaccination non-obligatoire (et a eu tout le panel du calendrier vaccinal … malheureusement?!), est bien en peine, comme beaucoup, de savoir sur quel chemin il faudrait s’orienter … comme certains précédents commentaires, opter pour le principe de précaution semble juste, comme on dit, il est urgent d’attendre non? Pour autant, il ne faut pas se reposer sur ses lauriers, car l’absence de décision en est une au fond!
    Alors continuons à nous informer 🙂
    8Ï8

  25. Lili

    J’ai eu à l’âge de 3 ans une primo-infection tuberculeuse. J’ai encore le souvenir de ces radios pulmonaires régulières, ces boîtes de 100 cachets dans le buffet de mes parents et l’arrêt de l’école pendant des mois. Bien sûr qu’il faut vacciner mais 11 vaccins obligatoires, je trouve que c’est excessif. J’ai écouté ta vidéo mais je n’ai pas le cœur à lire tous les liens que tu as posté. J’ai simplement le souvenir d’une certaine Roselyne qui voulait rendre le vaccin contre la grippe H1 N1 obligatoire et le scandale qui a suivi.
    (www.lexpress.fr/…/sante/roselyne-bachelot-on-doit-etre-prepare-au-pire_)
    Donc je reste dubitative sur la nécessité de ces 11 vaccins. Donc dans tout cela il n’y a pas qu’une histoire de logique, il y a aussi les mensonges du passé. Voilà BB

  26. Fred

    Trés bel exposé,trés clair et concis.Merci pour le travail que cela a dû nécessiter et pour le courage de t’exposer.
    Aprés,que dire de l’obligation?J’en sais rien,mais je crois qu’il est normal que dans un groupe il ne puisse pas exister d’unanimité

  27. nuts

    Merci, c’est clair net et précis, comme j’ aime.
    Moi je suis du même avis mais cela fait longtemps que j’ ai cessé de le défendre devant la horde de mères qui mangent bio, ne donnent pas de lait, d ‘oeuf, ou je ne sais quoi…, je suis une de ces mauvaises mères du bord du bac à sable qui a fait vacciner ces enfants…puis j’ ai douté…. mon fils a eu beaucoup de troubles du comportement et un retard dans toutes les acquisitions….j ‘avais accouru à la campagne de vaccination contre le H1N1 alors que j ‘étais enceinte de lui en 2008 et je me suis dit 7 ans après t’ aurais pas du….jusqu’à ce que nous apprenions ( au détour d’ une étude)que non il a bel et bien un syndrome génétique qu’il a porté dès sa première cellule donc rien à voir avec un vaccin.
    Malgré mes convictions, les croyances des autres ont fini par me faire douter et grâce à cette étude et ce diagnostic ma culpabilité est levée, qu’aurais été notre vie si moi puis mon fils nous avions continué de penser que je n’aurais pas du faire ce vaccin ou les suivants.
    Merci aux médecins et à la science pour tout cela.
    Par contre dans cette ordre d’ idée il y a un gros problème en France avec le diagnostic de la maladie de Lyme et donc avec la prise en charge et le traitement et je crois que c’est urgent de changer les test diagnostics car il est scientifiquement prouvé qu ‘ils ne sont pas efficaces et cela engendre actuellement certainement plus de mortalité ou morbidité que les vaccins…

  28. Genevieve

    Je suis médecin généraliste , formée en santé publique, et J’ai écouté avec grand intérêt la vidéo. Je ne doute pas de la bonne foi de Baptiste dont j’aprécie beaucoup l’humanité.
    Après avoir vacciné mes enfants avec conviction, j’ai beaucoup travaillé -puis douté- sur le sujet des vaccins.
    Qques remarques:
    nous sommes tous, sur ce blog, de bonne foi et n’avons pas idée de l’ampleur des conflits d’intérêt et des informations sous l’influence des labos.
    = à propos de l’aluminium, c’est un NEUROTOXIQUE notoire et c’est pour cela que Pasteur l’avait retiré de ses vaccins , avant d’être racheté par Aventis puis Sanofi qui l’ont réintroduit (eux, c’étaieznt des industriels et non le fleuron de la recherche publique) . Et la quantité d’lluminium qu’on ingère par ailleurs n’a rien à voir : c’est la forme « libre » (dans ‘eau ou les vaccins) qui est dangereuse parcequ’elle va dans le systeme nerveux. Les médicaments pour l’estomac (par exemple) contiennent de grandes quantités d’aluminium inoffensif car « lié » à d’autres molécules. Ceux que ça intéresse peuvent voir le travail d’Henri PEZERAT sur le sujet. CETTE REALITE N EST PAS SUPPORTABLE POUR LES COMPAGNIES DES EAUX QUI DEVRAIENT REVOIR LEURS PROCEDES si l’on reconnaissait le danger de l’aluminium pour le cerveau humain.
    ‘ les laboratoires gagnent beaucoup plus d’argent à vacciner 800 000 enfants (= une tranche d’âge) contre la méningite que de soigner quelques cas sporadiques !
    – la rougeole est une maladie bénigne, survenant entre 1 et 4 ans, dont l’immunité est définitive. Le vaccin a déplacé l’âge de survenue de la rougeole à des âges où , en effet, elle peut être dangereuse : les nouveaux nés et les adultes. C ETAIT CONNU lorsqu’on a lancé la vaccination ROR dans les années 80 en Europe .
    – les problèmes de santé préoccupants, aujourd’hui, ce sont les maladies auto-immunes, les allergies, les cancers, les infections ORL à répétition. Un médecin de base, comme moi, comme Baptiste, ne peut pas ne pas s’interroger. On diffère l’alimentation variée chez les tout petits pour prévenir les allergies futures mais on leur injecte des coctails dès l’âge de 2 mois: est ce cohérent ?
    – les nanoparticules ont été retirées des vaccins pour chats, mais pas pour nos enfants. Pourquoi ?

    Bref, le sujet n’est pas simple, les parents ne peuvent pas ne pas s’intéresser à la question, et SOUVENT LES MEDECINS N EN SAVENT PAS BEAUCOUP PLUS QU EUX. N’est ce pas, Baptiste, que notre formation là dessus a été TRES sommaire ?!

    Je conseille souvent à mes patients l’excellent blog de confrères pediatres très modérés et avertis sur le sujet: PEDIABLOG qui aide à se déterminer (ce n’est pas la même chose de décider selon que l’enfant est allaité ou pas, en collectivité, avec des antécédents ou pas). Tout cela plaide pour un choix éclairé et non pour une médecine vétérinaire.
    Pardon pour avoir été longue je ne le voulais pas!!!)
    et merci à ce site d’exister
    Dr Geneviève Barbier

    1. Marie Noelle

      Merci beaucoup pour votre intervention claire, explicite, d un medecin experimente.
      La realite est souvent difficile a accepter pour les personnes pleine d ideaux et de sensibilite qui voudraient que tout le monde il soit beau , tout le monde il soit gentil.
      J ai la maladie de Lyme et ai ete diagnostiquee apres 7 ans d errance medicale, de mepris de la part de certains medecins. J avais fait le diagnostique au bout de 4 ans mais personne ne voulait m entendre. 3 tests elisa negatifs et enfin le 4 eme positif !
      Je me suis soignee moi meme pendant plus d un an et a mes frais, en allant sur des sites d associations lyme avec des produits naturels (propolis, oligo elements, huiles essentielles…) qui m ont fait beaucoup de bien avant d etre enfin suivie par un des rares medecins qui soignent la maladie de Lyme chronique.
      Aujourd hui il y a 2 clans (comme pour la vaccination) les pro-lyme chronique dont les Professeurs Peronne et Montagnier sont les ardents defenseurs, et les anti (les institutions, et la majorite du corps medical). Toute cette guerre d arguments je la connais. Mais moi je vis la maladie dans mon corps, j ai essaye des traitements et j en ai vu les bienfaits immediats, (antibiotiques entre autres), et comme tous les malades JE SAIS, mieux que les medecins ce que je ressens, ce qui me soulage . Je ne SUIS PAS jypocondriaque comme on me l a dit en me prescrivant des anti- depresseurs.

    2. mimou

      merci pour votre intervention.
      Je le constate encore avec le fils d’une amie étudiant en médecine, on ne leur apprend clairement pas l’humilité ! et c’est peu dire qu’ils survolent à peine le sujet… qui est pourtant passionnant.
      Mais il est important de diviser pour mieux régner, les labos pharmaceutiques sont dans les plus grandes puissances économiques au monde…

    3. heliotrope

      j’ai appris il y a quelques années qu’il serait raisonnable de vérifier le vrai besoin de l’organisme du vaccin antitétanique, avec une analyse du sang, pour affiner la dose nécessaire, pourquoi ne le fait on pas ? et pourquoi pas pour les autres vaccins ? toujours ces réflexes d’urgence, vite, vite, vite sinon vous allez mourir … pas le temps de réfléchir !
      dans ces questions de santé publique on semble considérer que tous les bébés, tous les humains sont standards, on commence seulement à différencier : aujourd’hui on apprend que la dose de certaines molécules bonne (formulée) pour un homme peut être toxique pour une femme
      on est au commencement d’une médecine allopathique subtile et humaniste, on dirait !

    4. Julie Cotsaftis

      Merci docteure Barbier!

      Après des années de recherche sur ce sujet, je trouve un son de cloche qui me parle.

      Une recherche, oui, et une recherche indépendante.

      Bien à vous

      Julie

    5. Anne

      Bonjour,
      Si je peux me permettre juste une remarque en tant que confrère neurologue… La rougeole n’est pas une maladie bénigne, elle donne (rarement je vous le concède) des méningites et méningoencéphalites qui peuvent être sévères voire plus. Une fois attrapée, l’immunité « définitive » dont vous parlez ne protège pas d’une forme de réactivation (également rarissime) du virus qui mène à une atteinte neurologique sérieuse et essentiellement incurable, la Panencéphalite Sclérosante Subaiguë (pareil, rare !!! heureusement).
      pour info:
      http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=2806

      Alors pour le reste j’ai peu d’avis , mais la rougeole c’est peut être un peu évitable…

    6. jk

      Bonjour Geneviève
      J’apprécie vos informations. Et votre honnêthonnêteté concernant les vaccins. ..Je suis née dans les années 70 donc pas RoR. .J’ai fait ses trois maladies. ..J’ai eut trois enfants dont le dernier tardivement. .Avec le recul effectivement je me dis que c’est une chance d’avoir fait ces maladies. ..Pas de rappel une protection plus importante de nos bébés. ..Je regrette d’avoir fait vacciner mes filles j’avais pas de notion de tout cela…Il y a une telle pression du système de santé. ..C’est important d’avoir des avis de medecin..Qui ont une vision plus global et pas seulement dans l’instant. …

  29. Charly

    Défi d’un débat sur la vaccination respectueux et civilisé gagné pour ton blog Baptiste!
    Je n’y croyais pas, j’avais tord!
    Merci pour cette documentation, que chacun agisse en connaissance de cause!

  30. Anthony B

    1 – Sympa cette idée de montrer son ou ses visages 🙂 J’ai essayé Mais j’ai pas pu poster le mien. Je vais le faire sur Facebook
    2 – Je suis tout à fait d’accord s’agissant de la vaccination. Les débats et les oppositions naissent du fait que petit à petit on a oublié qu’avant la vaccination, les maladies tuaient ou estropiaient les gens… Ms faut-il rendre obligatoire? Grand débat! Sympa les liens.
    Merci en tous cas pour ton avis éclairé, et les infos 🙂

  31. Darlinguette

    MERCI pour votre prise de parole et vos recherches d’articles pertinents !
    Que se passe-t-il dans les pays dits  » sous-développés  » où le mot vaccin ne veut rien dire ? Mortalité terrible des enfants, entre autres. Ne vaccinons plus et laissons faire mère Nature…Revenons à l’époque d’avant Pasteur , mais avec tout ce que ça comporte comme régression et voyons la réaction des parents quand leur enfant aura été contaminé par un ( bon ? ) microbe qui voudra immuniser naturellement ce petit ….

  32. Audrey

    Au niveau du vaccin de l’hépatite B, je me souviens que quelques temps après avoir eu le dernier rappel, je sais plus si c’était une visite médicale pro ou autre, peu importe, le médecin s’est inquiété de savoir comment ça s’était passé parce qu’il était « plutôt costaud » et j »étais au collège quand je l’ai eu (dans les 90s), je me dis que sur un bébé, ça doit avoir un sacré effet pour le coup :s
    Je ne suis pas contre les vaccins mais je ne suis pas sûre qu’il faille les obliger de cette façon, et avec autant de vaccins à la fois. Ça fait beaucoup pour un tout petit. Peut-être qu’il faudrait étendre les vaccinations sur quelques années et laisser le choix aux parents de n’associer que les 3 « traditionnels » et de faire les autres par la suite, ça leur ferait potentiellement moins peur, après, au niveau du coût, ce serait aussi probablement différent…

  33. Lajugie Brigitte

    Une amie, mère de 4 enfants, m’a dit qu’elle préférait en perdre un à cause de la vaccination plutôt que tous les 4 en cas d’épidémie.

    1. Anne COURBIERE

      Evidemment, quand on croit que la vaccination protège…
      Mais quand son enfant attrape la maladie alors qu’il est vacciné, on dit quoi??

  34. Galilea

    Merci, Baptiste, pour cette vidéo: se poser des questions, avoir des doûtes, chercher des réponses, exercer son esprit critique, est la marque d’une véritable esprit scientifique, à la « Claude Bernard » (à relire, d’urgence!).
    En France, dès que vous osez commencer à émettre un début de bémol relatif au dogme vaccinal, vous êtes d’office taxé d’anti-vaccinaliste primaire!
    Il conviendrait de hiérarchiser un peu les priorités vaccinales, et de donner au bébé (ou plutôt à son système immunitaire) le temps de « souffler » entre deux salves d’injections; où est l’urgence de mitrailler un bébé tranquille à la maison, allaité par sa mère, qui ne rencontre encore aucun de ses congénères??? hein, où ça? Perso, tant qu’ils n’ont pas mis les petons dans une collectivité quelconque (crèche, garderie, nounou…), JE LEUR FOUS LA PAIX!!! Après, selon la collectivité, le milieu socio-professionnel, les souhaits parentaux, les VERITABLES RISQUES, c’est une démarche personnalisée, au cas par cas…et ça passe comme une lettre à la boîte!! Même avec des parents salement traumatisés d’avoir eu affaire à des confrères aïatollahs de la vaccination.
    Dans les carnets de santé de mes petits patients, force m’est de constater objectivement que le remplissage des feuillets « maladie » (ORL, gastro, asthme, bronchites, etc…) EST STRICTEMENT PROPORTIONNEL et superposable au remplissage des feuillets « Vaccinations ».
    Enfin, le souvenir de mes cours d’immunologie (et de lectures ultérieures sur la question) conforte ma conviction grandissante que ce « bing-bang » immunitaire que provoque la vaccination de masse se traduit dans la durée (chez l’enfant, l’ado ou l’adulte) soit par un emballement (allergies multiples) soit par une inertie (cancers) dudit système immunitaire surstimulé.

    1. jaac

      Mes enfants sont vaccinés au minimum, ils n’ont pas le ROR. J’ai attendu pour commencer à les vacciner, je n’ai pas suivi le calendrier, de toute façon, ils ont été allaités et je n’ai pas couru les magasins avec eux dans les bras. Ils sont rarement malades et le peu qu’ils le sont, je ne cours pas chercher l’antibio, le smecta ou autres… J’observe …. Mes enfants ne sont pas exceptionnels, ils n’ont pas plus de chances, ni plus d’éducations, On vit simplement. Je me fais confiance, je leur fais confiance.
      Je pense aussi que nous sommes habitués à être pris en charge, « dorlottés » par les autres réduisant ainsi notre capacité de remise en question. On s’en remet aux autres….
      Je ne suis pas contre la vaccination mais le calendrier vaccinale n’est pas cohérent avec nos voisins européens, pourquoi ?

  35. Pascale Orecchioni

    Merci Baptiste pour cette vidéo qui conforte clairement mon avis de prof qui voit depuis quelques années revenir des pathologies anciennes chez mes petits élèves. Bravo pour tout.

  36. Flo

    Bonjour Baptiste,

    Désolé pour ce long post mais je ne sais pas faire court et c’est un sujet ou il y a tellement à dire. c’est la première fois que je commente mais je te suis depuis le début. Tes histoires me font rire, pleurer…me font réfléchir…Longue vie à ton blog…

    Depuis que je suis devenue maman il y a 10 mois, le sujet de la vaccination est un perpétuel débat au sein de mon foyer. Mon bébé n’est pas vacciné à ce jour. Des craintes pourquoi? parce que nous ne réagissons pas tous de la même façon à la vaccination, nous n’avons pas tous le même organisme. Parce que mes neveux à chaque vaccination développent de l’urticaire purulent sur tous le corps et de l’asthme 24h/24h. Cela dure déjà depuis un an depuis le dernier rappel…. Sans que rien ne fonctionne au niveau traitement.
    Moi même je suis asthmatique ( terrain familial) et depuis que je ne me vaccine plus je suis en meilleur santé. presque plus de maladie chroniques , pas de douleur de dos…..

    Des exemples, j’en ai plusieurs dans mon entourage comme une amie qui a la sclérose en plaque et également son papa (tous les deux vaccinés). ses deux frères ne l’ont pas été et ont la super forme!

    Dans mon métier, j’ai accompagné deux enfants handicapés, nés sans aucun handicap et qui le même jour que la vaccination sont tombés dans le coma et aujourd’hui sont handicapés moteur et déficient intellectuel. Réaction aux vaccins.

    Alors oui je me pose beaucoup de questions sur la vaccination, oui j’ai perdu confiance. Et ce qui me touche le plus c’est d’entendre des professionnels de santé dire  » que le rapport risque est plus important que de ne pas se faire vacciner. qu’il y a des rares cas de conséquences graves venant des effets indésirables des vaccins mais comparer au taux de réussites c’est minimes »
    un discours glacial, pas humain, Ils parlent de quoi d’objets?

    On parle d’êtres humains! et quand c’est ton bébé, ton enfant, un proche (« ce cas minime ») qui est concerné….. Tu n’as plus le même regard. Ton enfant tu l’aimes plus que tout et tu es prêt à mourir pour le protéger.

    Chacun a ses opinions sur la vaccination, libre à tout le monde de se faire une idée. Je pense que cela pourraient être du cas par cas et surtout s’il y a des antécédents familiaux mais bien souvent je ne me sens pas écouté de façon active par mon médecin traitant.

    Les sources pro-vaccination peuvent aussi être interrogées comme celles anti-vaccination.
    Si les laboratoires étaient plus transparents par rapport à leurs fabrication, leurs arguments, peut-être qu’il y aurait moins de méfiance. Pour moi il est incompréhensible lorsqu’ils disent qu’il faut plus de deux ans pour fabriquer un vaccin alors que HN1 a été sur le marché rapidement. Comme également le vaccin de la grippe et qui soit disant n’est pas le même chaque année d’où l’importance de se vacciner. Mais comment font-ils pour en fabriquer un aussi rapidement alors?

    et lorsqu’on entend également le témoignage d’une maman lors du magazine santé sur france 5 que HN1 a provoqué la narcolepsie chez sa fille et la réponse des professionnels est positive c’est un effet indésirable….

    Alors oui aujourd’hui je suis plus contre que pour mais en même temps j’ai des craintes aussi de ne pas faire vacciner mon bébé. dans les deux cas je m’en voudrai qu’il arrive quelque chose.
    J’ai été voir tous les articles et sources que tu as cités cela ne m’a pas convaincu mais ta démarche est bienveillante et tu as voulu apporter des réponses et pour cela je relève ton professionnalisme et ton écoute. Alors merci d’être ce professionnel de santé qui essaie d’être bienveillant, de prendre en considération nous les patients en tant qu’humain.

    1. Anne COURBIERE

      J’ai une question:
      Quand on a des exemples comme les tiens autour de toi, pourquoi as-tu des craintes de ne PAS faire vacciner ton bébé??
      On sait que lors d’une épidémie, la meilleure manière de ne pas tomber malade est de renforcer sa santé.
      Pas de se vacciner!!!
      Mon enfant a développé une coqueluche suite au vaccin…
      Après le BCG, il a mis 6 mois à guérir d’une infection à l’endroit de l’injection.
      J’ai la preuve tangible de la dangerosité des vaccins.
      Et encore, dans mon cas, ce n’était pas trop grave…
      J’ai une amie dont la fille est devenue handicapée moteur-cérébral suite à une vaccination.
      Mais bien sûr, la médecine nie le lien de cause à effet…
      Quand va-t’on se réveiller et arrêter les dégâts??

      1. Marie Noelle

        Tout a fait d accord avec vous et votre colere devant le manque d humilite, le manque d ecoute de la part d une majorite des medecins. Je constate que sur ce blog les intervenants qui temoignent d une grande mefiance a l encontre de la vaccination telle qu elle est pratiquee en France, sont pour la plupart des femmes, y compris les medecins , des meres..

  37. Alain

    De tres bon arguments scientifiques et humains!
    Ne changez pas !
    Après nous sommes dans un sujet de convictions et de croyances qui restera encore passionnel des dizaines d’années et qui serait surréaliste si ce débat avait lieu dans les années 50.
    Notre société parait parfois hypochondriaque et angoissée à un moment ou paradoxalement elle n a jamais été aussi bien soignée de toute l histoire de l humanité…
    Mais bon névrose sociétale ou crainte légitime par « principe de précaution « par rapport aux vaccins,chacun choisira!
    Pour moi la médecine est déjà trèèès complexe avec des données objectives que se rajouter des données bancales non validables par des méta analyses est une perte de temps (pour rester poli:) )

  38. Pilou

    Entièrement d’accord avec Flo, les médecins considèrent les accidents de vaccination comme des  » dommages collatéraux  » à entrer dans les statistiques, alors qu’il s’agit de NOS tout-petits.
    Le commentaire de Galilea est très intéressant, car plein de bon sens, et beaucoup feraient bien de s’en inspirer.

  39. DameMoi

    Bonjour Baptiste

    Merci pour cet article qui pousse à discuter d’un sujet épineux avec la raison et non la passion. Et j’ai tout lu avant de te répondre ici
    Je suis médecin et je crois à la nécessité de se protéger lorsqu’on le peut, j’ai été moi même soumise à l’obligation pour le personnel soignant d’être vacciné contre l’hépatite B, et je n’ai jamais fait de réaction particulière lors de mes vaccins
    Je suis consciente des avantages de la vaccination et je suis sensible à l’argument d’être responsable et que la vaccination permet de protéger aussi autrui
    Mais je suis aussi parent et j’entends aussi les craintes des parents.
    Si je pense que les parents ont le droit de décider pour leurs enfants, c’est leur rôle légal, ils doivent le faire de manière éclairée et non dogmatique, loin des excès actuels qu’on peut parfois voir chez certains ANTI, loin de la suspicion systématique de ce qui est laboratoire médical.
    Merci donc à toi d’avoir mis des liens pour enrichir la réflexion de chacun
    Je n’avais pas conscience du chiffre important des nouveaux cas de rougeole, c’est effectivement préoccupant
    Mais je ne peux adhérer à certains de tes arguments :
    – Le raisonnement sur le fait que les laboratoires soient désintéressés car le prix des vaccins est nettement inférieurs aux antibiotiques nécessaires au traitement si on laissait se développer ces maladies : en effet sur les 11 vaccins obligatoires, la majorité couvrent des pathologies virales, pour lesquelles, nul besoin des antibiotiques
    – L’hépatite B est une maladie fréquente et grave, elle peut évoluer en cancer et on a un vaccin : c’est vrai !
    S’il est bien un vaccin que je rendrais obligatoire serait celui là
    Mais n’oublions pas sa très très faible prévalence en France. Si on veut en réduire son évolution, pourquoi ne pas même le rendre obligatoire à l’échelle mondiale – même gratuitement, soyons fous – ou seulement à la population concernée : le Sud Est Asiatique, l’Afrique etc…
    En peu de doses, en vaccinant tous les nouveaux nés, nous sauverions tant de vies.
    Nous ferions ainsi ce que nous avons fait avec la Variole. Mais pourquoi depuis que ce vaccin existe n’est ce pas fait ? Pourquoi ne pas baisser son prix ? Pourquoi tant d’années de gâchées pour l’humanité ?
    – Les risques de la SEP n’ont pas été prouvés statistiquement, mais les cas ont été décrits
    Je conseille à titre personnel de vacciner les bébés qui n’ont pas encore de myéline, donc pas de risque de démyéliniser quoi que cela soit
    – Je comprends qu’on doive repenser l’utilité de la protection vaccinale, je peux concevoir qu’on puisse élargir l’obligation vaccinale au delà des 3 obligatoires, et si 11 sont nécessaires, alors allons y pour 11, et si besoin, vaccinons contre tout ce qui peut être vaccinable
    Mais pourquoi notre Minstre de la Santé propose de la rendre obligatoire à 11 POUR UN TEMPS LIMITE ????
    Cette couverture serait obsolète au bout d’un moment ? Si c’est le cas, Pourquoi alors ne pas sortir de l’obligation vaccinale certaines pathologies lorsqu’elles auront disparues ?
    – Ceci survient alors qu’effectivement l’état a été mis en demeure de rendre disponible le DTP sans adjuvant, ou de changer la loi
    Le changement de la loi dans ce timing est troublant
    – J’ai encore en mémoire l’obligation vaccinale de l’hépatite B par Douste Blazy en 95, avec vaccination à l’école, alors qu’on sait que les médecins scolaires ne sont pas pléthore dans les établissements scolaires et que le vaccin était déconseillé en cas d’antécédent de SEP dans la famille et que bien peu avaient répondu à un interrogatoire. La vaccination par le médecin de famille aurait été une option plus sécurisante, pourquoi ne pas l’avoir imposée ?
    Cela a amené à des drames qui, s’ils ont été très rares et non statistiquement liés, ont créé un sentiment de défiance vis à vis des vaccins en général, très spécifique à la France et qui conduit à la baisse de la couverture vaccinale de la population.
    Je le déplore, comme je déplore tout ce qui est excès.

    Voici un lien intéressant, écrit par un médecin et qui récapitule l’historique de cette défiance vaccin-laboratoire médical
    http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/hepatite-b-une-histoire-sulfureuse-126434

    Tout ceci pour dire que je n’impose jamais la vaccination, je laisse les parents peser le pour et le contre de manière la plus éclairée possible

    Merci Baptiste pour ta sincérité. Elle est nécessaire

  40. Carine

    C’est agréable de lire des échanges civilisés sur ce sujet 🙂

    Je pense que les arguments développés dans la vidéo restent en surface du débat. Quelques sources complémentaires :
    – même l’OMS a reconnu que la variole n’aurait jamais pu être éradiquée uniquement avec la vaccination, c’est l’isolement des malades qui a permis de réduire la propagation : https://blogs.mediapart.fr/ishtar/blog/031209/comment-fut-eradiquee-vraiment-la-variole (par ailleurs la peste, le choléra, et d’autres ont aussi disparu, sans vaccins, c’est essentiellement grâce à l’hygiène de vie et notamment la mise en place de l’assainissement des eaux usées, et aussi l’accès aux soins)
    – la plupart des maladies contre lesquelles on vaccine avaient commencé à diminuer bien avant l’apparition des vaccins (idem : hygiène de vie, soins basiques…) : pour les plus courageux, ce point et de nombreux autres sont très bien détaillés dans le livre (très épais) de Michel Georget que j’ai lu intégralement à la naissance de mon premier enfant (http://livre.fnac.com/a1999769/Michel-Georget-Vaccinations-les-verites-indesirables)
    – le simulacre de « concertation citoyenne » et les nombreux conflits d’intérêts dont font l’objet la plupart des décideurs sur le sujet (tout le monde n’a pas ta probité malheureusement) laissent quand même planer un GROS doute sur le fondement de cette extension de l’obligation vaccinale. Voir le très bon (et complet) article de Docteurdu16 (http://docteurdu16.blogspot.fr/2017/05/cmt-est-il-legitime-de-rendre.html) ou celui-ci plus court : http://www.dur-a-avaler.com/rougeole-et-meningites-deux-epouvantails-pour-des-obligations-vaccinales-demesurees/

    Bref je pense que les argumentation des « pros » et « antis » vaccins (je n’aime pas trop cette définition) sont irréconciliables, mais une importante proportion de la population (même favorables aux vaccins) est quand même très sceptique sur cette extension de l’obligation à 11 vaccins… La Suède vient d’ailleurs de décréter l’obligation vaccinale contraire à la constitution, je ne crois pas qu’ils constatent plus d’épidémies qu’ailleurs… Mais bizarrement le niveau de conflit d’intérêt y est moins élevé qu’en France ou en Italie…

    1. mimou

      c’est tout à fait ça. Je ne doute ni de la probité, ni de la bonne foi de Baptiste dans cette affaire, mais j’avoue que la vidéo est vraiment très approximative, et le peu d’arguments très discutables…
      Et je ne souhaite vraiment pas vous peiner Baptiste, vraiment pas !
      La grande majorité des pays développés n’ont pas d’obligation vaccinale, et on n’y meurt pas plus de variole ou de tétanos. Sommes nous, Français, encore une fois persuadés d’être mieux que tout le monde et de savoir mieux que quiconque ce qui est juste (alors qu’on a tant de contre exemples en face) ??
      On se méfie tant de nos hommes politiques, de l’industrie agroalimentaire, et j’en passe, et on ferait aveuglément confiance à l’industrie pharmaceutique, alors que quelques scandales l’émaillent régulièrement? Qu’elle brasse bien plus d’argent? Les soins que coûterait quelqu’un de malade non vacciné n’incombent pas aux labos, Baptiste, vous le savez bien. Et combien coutent à la sécu toutes les victimes de l’industrie pharmaceutique?
      Beaucoup de gens remettent en cause cette obligation vaccinale, alors qu’ils n’étaient absolument pas contre le principe même de la vaccination ! C’est la nuance qui change tout !
      C’est là que vous vous trompez, Baptiste, quand vous dites que vous vous en foutez, des labos. (Il faut bien manger : vous en foutez vous de ce que vous mangez?) Encore une fois, c’est un milieu que je connais (mon mari est chercheur) dans lequel il est bon d’aller fourrer son nez ! soyons plus nombreux à le faire !
      Tous ces gens, qui n’étaient donc pas a priori contre l’obligation vaccinale, ont constaté la disparition de certains vaccins, l’apparition d’autres vaccins, les adjuvants qui varient, les prix, les calendriers qui sont manipulés…les études qui se suivent et ne se ressemblent pas, tout ça n’est pas clair (c’est le moins qu’on puisse dire !). Et oui, les mamans se posent des questions légitimes, quand elles vont chez le pédiatre avec leurs nouveaux nés. Et non, les médecins ne sont pas les mieux placés pour leur répondre, comment le seraient ils?
      Dans ces gens, certains auront une fille qui a fait une embolie avec la pilule de 3ème génération (c’est mon cas), une voisine en fauteuil suite à un vaccin, un ado qui se suicide sous antidépresseur, une maman qui a pris du Distilbène, un oncle sous Médiator, une nièce morte de Creutzfeld Jacob suite aux hormones de croissance, un transfusé au sang contaminé, etc, etc…
      La médecine et l’industrie pharmaceutique devraient être deux domaines bien distincts, en théorie : les uns ne devraient pas acheter, former les autres, et encore moins faire leur contre expertises eux mêmes…
      Je n’ai même pas encore abordé les liens entre l’industrie pharmaceutique et le monde politique…
      Mais quand je lis que la Russie, en même temps que nous, rend obligatoire 11 vaccins, excusez moi, mais c’est loin de me rassurer…
      Ayons au moins l’humilité de dire qu’on ne sait pas vraiment ce qu’on maîtrise ou pas, et le courage de demander de la transparence et des contre-pouvoirs !
      http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/chimie-pharmacie/pourquoi-medecins-sans-frontieres-refuse-un-million-de-vaccins-offerts-par-pfizer-607765.html
      http://reseauinternational.net/le-vice-president-du-marketing-de-pfizer-lance-lalerte-et-dit-la-verite-sur-lindustrie-pharmaceutique/

        1. Marie Noelle

          Baptiste, aucune de vos sources ne m a convaincue
          Dans un article on dit que les anti jouent sur les peurs des gens. Mais ne joue t on pas sur la peur de la maladie avec la vaccination ?
          Comment peut on affirmer qu aucune maladie auto immune, que la SEP, Alzheimer, ne peut venir de la vaccination alors qu on ne connait pas la cause de ces maladies ?
          Alors, Baptiste., les yeux dans les yeux, pouvez garantir aux mamans l innocuite totale au long coursd des vaccins que l on veut nous imposer (je ne parle pas des reactions allergiques ou autres au moment de la vaccination)
          Raisonnement par l absurbe : quand on aura trouve un vaccin pour le sida, le chikungunya, etc… faudra t il vacciner en plus, a l infini contre les maladies graves ?
          Derniere question : quand quelqu un a peur de l eau, etes vous pour la methode qui consiste a le jeter dans l eau pour lui enlever sa phobie ou pour la discussion, l ecoute, la confiance ?

          1. Baptiste Beaulieu Auteur de l’article

            Je viens de passer trois jours à me faire insulter sur facebook. J’ai plus la force de vous répondre.
            Prenez soin de vous, Marie-Noelle
            Je vous embrasse

          2. Mie

            Mea culpa, je me mêle peut-être d’une conversation qui ne me regarde pas. Cela dit je me permets d’intervenir; je vous trouve un peu tranchante dans vos propos, quoique c’est compréhensible face aux interrogations que vous soulevez.
            Il me semble néanmoins que Baptiste n’a jamais prétendu une quelconque « innocuité totale », au long comme au court terme des vaccins – de la même manière me semble-t-il qu’aucun chirurgien n’opérera en prétendant que le risque zéro est entre ses doigts. Il s’agit là simplement d’un (très) rapide bilan en pesant le pour et le contre tout en essayant de prendre du recul et observer le sujet dans sa globalité. Il reste tout de même incontestable que les vaccins ont sauvé de nombreuses vies.
            Bien entendu, il y a des zones d’ombres importantes dans le traité des médicaments et il ne s’agit pas de considérer les « dégâts collatéraux » comme anecdotiques. Et pour être honnête, je suis également plutôt opposée à une obligation vaccinale générale. Jusqu’ici, le pays ne semblait pas se porter si mal sans, après tout…
            Cela dit, la question mérite tout de même débat, non ? Et il faut bien concéder qu’une vaccination n’est plus aussi efficace si elle n’est pas appliquée à tout le monde.
            Par contre, en toute honnêteté, je trouve votre dernière question un peu gratuite: puisque vous lisez ce blog, vous savez très bien quelle méthode emploie notre bon docteur qui soit dit en passant, se décarcasse tout de même chaque semaine pour garder les discussions et les esprits ouverts. Ce projet de loi mérite d’être regardé sous plusieurs angles, d’accord, mais restons calme face à nos inquiétudes ! (Non ? 🙂

            (Cette dernière remarque est complètement hors sujet: mais est-ce qu’on peut arrêter de brandir le terme « maman » comme l’étendard des inquiétudes suprêmes et justes, s’il vous plaît ? Les mamans, aussi merveilleuses soient-elle, n’ont pas l’exclusivité de la chose, je crois.)

          3. Marie-Noelle

            Pour Mie,
            Je n’attaque pas personnellement Baptiste.
            Le débat porte sur les vaccins que l’on nous propose sur le marché et sur les 11 qui vont devenir obligatoires, pas sur le principe de la vaccination.
            Je ne remets pas en question ce principe, surtout en cas d’épidémie.
            Revenons donc aux vaccins, il me semble clair que Baptiste défend ces vaccins avec certains bons arguments, d’autres moins bons mais il omet beaucoup d’aspects moins positifs et entre autres, il n’aborde pas du tout le sujet de l’obligation qui va nous être faite. Obligation que, pour ma part je juge très contestable (et très contestée) et même douteuse.
            J’entends bien quand vous dites que Baptiste ne parle pas d’innocuité totale, mais c’est bien le propos justement… J’aimerais qu’on me dise le % de bénéfices/risques par rapport à la probabilité d’attraper la maladie et en plus d’avoir de graves séquelles ou de mourir par rapport à la probabilité d’avoir une réaction grave à la vaccination et/ou la probabilité d’avoir au long cours, une pathologie lourde du type SEP, Guillain Barré, Alhzeimer ou autre maladie auto-immune.. Ca personne ne peut le dire. Donc asséner que la vaccination c’est bien, que ça permet de sauver des vies (en France ??) sans parler (statistiques) du nombre de cas ou la vaccination se passe mal, je ne trouve pas cela très scientifique puisque c’est de science dont il s’agit dans les argumentations médicales..
            Vous dites que la question vaut bien le débat mais vous ne semblez pas prête à accepter que je ne sois pas de l’avis de Baptiste.. J’ai beaucoup d’estime pour Baptiste, pour sa sensibilité, mais j’ai bien peur que sa jeunesse, son enthousiasme, ses rêves et aussi son formatage en médecine, ne lui enlève un peu d’objectivité.
            Pour la dernière question, bien sûr que je sais que Baptiste ne poussera pas quelqu’un dans l’eau, il ira d’abord… mais je l’interrogeai sur ce que l’on est en train de nous faire et pour lequel il semble d’accord, à l’insu de son plein gré 🙂
            En ce qui concerne les mamans, c’est simplement parce que ce sont elles qui portent les enfants, accouchent, allaitent et que sur le blog c’est la majorité des intervenants….
            En conclusion je dirais qu’il faut commencer par donner un environnement sain (sans pollution), une alimentation saine (sans pesticides), de l’hygiène (sans perturbateurs endocriniens) et beaucoup d’amour (sans racisme, sectarisme, etc..) pour avoir un système immunitaire sain et éviter bon nombre de maladie, et si en plus on pouvait aider les pays en voie de développement à y parvenir au lieu de leur vendre des armes et d’exploiter leurs richesses…(on fait tout l’inverse)..
            Vous voyez, moi aussi je rêve d’un monde meilleur mais sans labos…

        2. mimou

          mais je les ai lues, Baptiste, bien entendu ! (et je n’y ai rien appris …)(avez vous lues les miennes?)
          Je respecte vraiment tout ce que vous souhaitez faire pour les femmes et les hommes, votre souhait de réconcilier tout le monde, et je suis la première à vous suivre là dessus. Et je suis désolée si vous vous en prenez plein la tronche sur FB, que je n’ai pas (j’y vois trop d’inconvénients).
          Cela dit, c’est fatiguant pour les deux « camps », de se faire insulter, en conviendrez vous? vous auriez posté une vidéo prônant les positions exactement opposées, vous vous en seriez pris autant dans la tronche, de la part du « camp » adverse !
          Force est de constater qu’il y a encore du pain sur la planche, pour votre réconciliation…même si votre blog permet des échanges intéressants, et aura peut être permis à quelques personnes de s’interroger, à défaut de trouver des réponses. Et pour cela, merci. C’est ce qui compte : écouter les autres, et s’interroger.
          Prenez soin de vous, vraiment.

        1. Mie

          Chère Marie-Noelle,
          Détrompez-vous, ce n’est pas le fait que vous puissiez être en désaccord avec son message qui m’a poussée à intervenir, mais l’agressivité latente que je percevais dans vos commentaires. Agressivité qui n’était sans doute pas volontaire et peut-être même inexistante, mais en tout cas, perçue comme telle de ma part.
          Et d’ailleurs, nous sommes bien d’accord ! L’impact des vaccins mérite des études approfondies qui permettraient de mettre en lumière les effets positifs comme les plus négatifs afin de permettre une meilleure transparence et donc, une protection adaptée à chacun. Là-dessus, je vous suis à 100%. Pour ce qui est de la vidéo, à mon humble avis (mais je ne suis pas omnisciente), Baptiste a simplement voulu répondre aux nombreuses inquiétudes qu’il recevait, à savoir: « est-ce que ce n’est pas dangereux tout de même, tous ces vaccins ? » On lui a demandé son avis, il l’a donné.
          Maintenant, la question de rendre obligatoire ou non les vaccins est autre à mon sens. C’est une question davantage « stratégique » que scientifique. Étant honnêtement une néophyte dans ce milieu, j’ai tâché de me renseigner: apparemment, l’idée de rendre obligatoire les 11 vaccins serait pour permettre une meilleure clarté entre les obligatoires et les recommandés. À priori, le comité d’orientation de la concertation citoyenne (qui veut donc rendre obligatoire tout ce joli cocktail) considère qu’avoir 3 vaccins obligatoires et 8 autres facultatifs brouille le message de la prévention. L’idée était soit de rendre tous les vaccins facultatifs ou bien au contraire obligatoirs. Mais comme ce même comité craignait voir une baisse significative des vaccinations dans le premier cas, il a préféré le voir rendu obligatoire. Plus exactement, le rapport dit:

          « En outre, la suspension de l’obligation pourrait être perçue comme un désengagement des autorités de santé à l’égard de la vaccination, devenue ainsi un objectif de santé publique secondaire. De plus, un retour à l’obligation, en cas de diminution importante de la couverture vaccinale ou de résurgence de maladie infectieuse évitable pourrait s’avérer politiquement très difficile. En son absence, on pourrait redouter la résurgence dans notre pays de maladies infectieuses pourtant évitables. »

          Alors voilà, comme qui dirait. Un autre débat s’ouvre donc ici; est-ce qu’on considère que la population française a nécessairement besoin d’une sanction qui lui pende au nez pour s’occuper de la santé de ses enfants? C’est toute une autre histoire !

          Quoiqu’il en soit, portez-vous bien.

  41. Umi

    Je m’incline.
    Vidéo explicative et limpide à souhait, sources et articles pour aller plus loin, calme et appel à la paix dans le monde – à commencer par l’espace commentaire… Je me sentais un peu perdue, voilà une étoile bien précieuse pour m’aider à retrouver mon chemin.
    Merci pour tout ce travail. Vraiment.

  42. Kahina

    Bonsoir. Discours parfait. Je n’ai pas pu ouvrir le document sur le bcg, mais les références sont excellentes. Je n’ai pas lu tous les commentaires (probablement pertinents) car on a tendance à réduire le débat à sa petite personne.
    Vive la médecine.

  43. Madame Pivoine, Natacha

    Il doit y avoir autant de littérature pro que anti vaccination; toute établie avec grand sérieux et bonne foi (j’ose espérer) par des gens qui veulent faire avancer le débat. Je comprend l’argument de la couverture vaccinale mais on peut y opposer tout un tas d’arguments contraires (de maladie disparues sans vaccins, par exemple).
    Alors, moi je dis que simplement je veux avoir le choix. Le choix de quoi, quand, comment. Sinon, on a qu’à imposer tout un tas d’autre chose :l’allaitement maternel jusqu’à au moins 6 mois, interdire de fumer en présence d’enfant, ou interdire de fumer tout court, interdire l’alcool, interdire les moustiques …. ça va loin les conneries …BREF je veux avoir le choix.
    La bises.

    1. jk

      C’est effectivement juste une question de choix. Et c’est vital. ..l’allaitement maternel…C’est pas un bon business. .dommage peut être qu’il faudrait commencer à aider davantage les mamans qui souhaitent allaiter leur enfant car ça demande quand même une grande disponibilité. ..Et c’est pas facile si on doit reprendre le travail. ..
      Personnellement ça me paraît être le meilleur des vaccins. …

      1. Madame Pivoine - Natacha

        On est bien d’accord. Mais il ne faut quand même pas penser que l’allaitement maternel est le rempart absolus. Même si c’est aujourd’hui une des meilleures protections que l’on connaisse.

  44. Toto

    He bah dis donc. Je vous plains. Mon pauvre. On est dans une société individualiste où tout le monde ne croit que leur réussite n est due qu à leur effort et leurs échecs ne peuvent être que la faute des autres. Tout le monde est électricien, plombier et même médecin… Les gens ne lisent que ce qui confirme ce qu’ils pensent. Malheureusement internet c est loin d être l’ouverture d esprit. C est facile les généralités des commentaires sur le internet. Moi ma femme c est fait vacciner contre la coqueluche quand elle était enceinte. J en connais plus d un qui ferait un arrêt cardiaque le jour où ça arrive en France. Vous faîtes déjà beaucoup pour la société. Ne faites pas un burn out. Verrouiller votre com.

  45. La Muse

    Il nous avait demandé s’il faisait un truc sur les vaccins, qu’on reste tous courtois. On avait promis et ça paraissait tellement logique.

    Donc, moi (vous ne connaîtrez pas mon opinion concernant les vaccins et l’obligation, elle m’est personnelle) mais je remercie Baptiste d’avoir eu le courage de donner toutes ces informations.

    Baptiste, pour répondre à ta remarque sur Facebook, ce n’est pas Facebook 1 – l’Humain 0.
    Il y a PLEIN DE GENS (dont je fais partie), qui t’on répondu gentiment, d’accord ou pas avec toi, mais avec courtoisie, car, te connaissant, te suivant, nous attendions ton avis de médecin.

    Les autres, ce sont bêtement des personnes cachées derrière leur écran, qui se défoulent … Mais ce n’est pas nous. Donc, pas Facebook 1 – Les gens 0. Mais les personnes dotées d’Humanité = 1. Facebook, ben Facebook.

    Et on a le droit d’être d’accord ou pas, mais pas d’achever le genre humain. Et on ne peut pas reprocher cela à Baptiste, son Humanité.

    Je t’embrasse, Christine, Muse

  46. Pilou

    Et si on faisait une trêve ? Baptiste s’en prend plein la tête actuellement, et malheureusement ce débat ne pourra jamais être clôt, trop vaste sujet, chacun reste sur ses positions.
    Alors, je propose qu’on lui fiche la paix pour quelque temps, en ce temps de vacances, laissons-le profiter de la vie, de SA vie, pour retrouver le Baptiste plein d’humour et d’amour que nous connaissons.
    Bisous bisous Baptiste.

  47. Pilou

    Et si on faisait une trêve ? Baptiste s’en prend plein la tête actuellement, et malheureusement ce débat ne pourra jamais être clôt, trop vaste sujet, chacun reste sur ses positions.
    Alors, je propose qu’on lui fiche la paix pour quelque temps, en ce temps de vacances, laissons-le profiter de la vie, de SA vie, pour retrouver le Baptiste plein d’humour et d’amour que nous connaissons.
    Alors POUCE !
    Bisous bisous Baptiste.

  48. marion

    Excellent article Baptiste, clair et didactique, complet … qui cite ses sources. Que peut-on demander de plus ?
    Mais bon, en ce qui me concerne c’était du tout cuit, je suis pro-vaccination à fond.
    Une petite exception toutefois, votre avis sur la vaccination saisonnière anti-grippe ? J’avoue avoir du mal à être convaincue.

  49. marion

    Oups, pardon Baptiste,
    Je suis remontée un peu dans les commentaires et je n’avais pas vu que comme d’hab’ des esprits chagrins vous avaient chagriné.
    Inutile de répondre à ma question, vous ferez un post sur le sujet, ou pas, un jour peut-être.
    Et en attendant, effectivement, profitez de vos vacances quand vous en aurez.

  50. Milkalechat

    J’ai lu le post, vu la video, mais n’ai pas lu les sources.

    Idem que tout le monde, j’ai mon avis sur les vaccins (ou pas), mais à la vue de certains commentaires, je n’ai pas le choix :

    Baptiste, je te fais un gros câlin virtuel, et essayer d’humaniser l’humanité à l’ère du virtuel est un défi que (très) peu osent relever.

    Si tu as besoin d’aide : un paquet de haribos dans ta boite au lettres le soir, un berceuse chantée rien que pour toi sur ton répondeur, ou une partie de pétanque au bord de l’eau un soir où t’en a marre, n’hésite pas à demander, tu te rendras compte que ceux que tu touches valent bien les scud que tu te prends par ailleurs…

    Courage, on t’aime. Vraiment.

  51. Shakti

    Bonjour, je commente peu mais lis chaque post et presque toujours tous les commentaires.
    Mes enfants ont reçu les vaccins obligatoires (DTP), la seconde ayant même reçu le DTP + la coqueluche puisqu’à sa naissance, impossible de ne trouver que le DTP.
    Pour ma part, je suis plutôt contre la vaccination des tous petits. En effet, je suis convaincue que les maladies infantiles doivent se faire lorsque l’on est enfant !
    Ensuite, quand on arrive à un âge critique, et que certaines maladies ne se sont pas déclarés « officiellement », et on sait que certaines maladies ont pu être attrapées de manière totalement transparentes, je trouve qu’il serait intéressant, avant d’injecter autant de produits dans le corps, de faire une prise de sang et de faire une recherche d’anticorps. (les oreillons non attrapés pour un garçon arrivant à la puberté, par exemple).
    Après, si je me base sur ma propre expérience, les vaccins me rendent tellement malade que je ne fais que le strictement obligatoire pour moi. Entre autres : j’ai été dans l’obligation de me faire vacciner contre la grippe il a quelques années, j’ai été malade comme un chien pendant presque une semaine et moi qui n’étais quasiment jamais malade, j’ai choppé plein de trucs pendant 2 ans. Lorsque je suis partie en Afrique, j’ai reçu le vaccin contre la Fièvre jaune (sans discuter bien sûr, je suis anti-vaccins systématiques mais pas inconsciente), il a fallu me raccompagner chez moi allongée…
    Je dois faire le rappel du Tétanos et j’appréhende le résultat.
    Bref, tout ça pour dire que le cas par cas est peut-être compliqué à gérer mais qu’il y a peut-être aussi d’autres possibilités que l’obligation systématique.
    Bonne journée à tous.

  52. PASDACORD

    Cher doc avec le pseudo:Baptiste Beaulieu car c’est bien un pseudo pour pouvoir cacher votre vrai nom, qui travail pour le DECODEX (le Monde), vous publier des dires mais qui s’avère être en bonne partie fait pour valider la vaccination obligatoire. Sachant que mon commentaire ne sera jamais publier je tient quand même a vous dire que en tant que médecin vous devriez vous tenir un peu plus informer avant d’ouvrir votre bouche pour raconter en partie des salades. Ce ne sont pas les vaccins qui sont en causes mais bien les adjuvants qu’ils contiennent qui le sont. Je suis confronter a une maladie bien handicapante qui s’appelle la Myofasciite à Macrophages .
    Myofasciite à Macrophages : http://www.asso-e3m.fr/myofasciite-a-macrophages/quest-m-f-m/

    Vous devriez peut être prendre rendez-vous avec le:
    Pr.Jérôme Authier:
    https://www.vaccinssansaluminium.org/biographie-authier/
    https://www.youtube.com/watch?v=gVcB8JZz2to

    Pr. Romain Gherardi :
    https://www.youtube.com/watch?v=02ygkZqPXi4
    https://www.vaccinssansaluminium.org/biographie-gherardi/

    1. Baptiste Beaulieu Auteur de l’article

      Le mec me reproche de porter un pseudo et se fait appeler « PASDACCORD ».
      Tout. Va. Bien.
      La paille la poutre etc.

  53. Yack

    Avec tes deux métiers et ton humanité, tu apportes du soulagement et du ravissement à ceux qui ont la chance de te rencontrer dans ton cabinet ou dans tes livres.
    Mais en lançant et en nourrissant de tels débats, pourquoi t’infliger pareilles afflictions ?
    L’homme qui marchait sur des œufs cacherait-il un fakir marchant sur des clous… ?
    Prends soin de toi Baptiste…

  54. Marie-Noelle

    D ‘accord avec Yack,
    Soignez, écoutez vos patients, écrivez, témoignez Baptiste … mais ne vous lancez pas dans des discussions sur le net. Vous n’êtes pas armé pour..
    Ne cherchez pas à exister par le net.. Vos livres sont amplement suffisants.
    Attention à trop d’exposition : coup de chaleur assuré !
    Prenez soin de vous et profitez de vos proches et amis..
    Si chacun aidait autour de lui, on changerait le monde, mais si chacun veut aider le monde, on fait beaucoup de mal autour de soi.. (je viens juste de l’inventer :-))

  55. Binette

    Qui c’est qui s’est prend plein la tronche? C’est bibi! Franchement, à la lecture de l’article, que j’ai trouvé formidable, je ne pensais pas que des gens vous trouveraient à redire…
    Alors comme la guerre entre les anti et les pro vaccination ne se terminera pas aujourd’hui, et que les soldats des 2 camps ne seront pas sensibles à un «faites l’amour pas la guerre», moi je vous fais un gros câlin et vous tapote l’épaule avec toute mon affection!
    Je vous lis depuis vos débuts, ne vous laissez pourras abattre…

  56. Marie

    Bonjour Baptiste !
    Merci infiniment pour cette video et les sources ! Quelqu’un a commenté en disant que c’était comme une étoile pour se guider dans l’enchevêtrement des infos anti et pro … C’est exactement cela, vous nous donnez un avis éclairé, et ça aide ! Et ne vous laissez pas atteindre par les remarques acerbes, vous êtes bien trop précieux pour ceux qui vous font confiance, et pour qui vos réflexions sont une source d’apaisement et de réconfort !
    Et on ne fait pas d’omelettes sans casser des yeux ! ;o)

  57. Krakoucass

    Je ne sais pas trop quoi dire en lisant certains commentaires mais sache Baptiste que as toute mon amitie. Tu me sembles etre quelqu’un de profondement honnete et juste.
    Ensuite je vois certaines questions du genre mais comment peux-tu garantis a des parents qu’il n’y aura aucun risque pour les enfants. Je ne dirai qu’une seule chose les vaccins ont sauves plus de vies qu’elles n’en ont tuees ou affectees. Que si nous devions attendre des garanties a 100% on ne se ferait plus operer, vaccciner et que sais-je encore. Qu’avec un tel etat d’esprit Baptiste s’appellerait surement encore GRoumpf et que nous chassserions encore notre gibier avec des javelots. Quoique qu’est ce qui me garantie que le javelot sera vraiment efficace a tout les coups? Non je vais continuer avec un bon gros vieux caillou et mes mains nues.
    DEsole si il a quelque erreurs de frappes mais j’ai oublie nes lunettes et mon ecran est un peu flou.

    Baptiste je te salue chaleureusement.

  58. Cyril Malherbe

    Euh, là modestement, MERCI Baptiste pour cette vidéo AVEC des SOUS-TITRES (merci Kareen). Pour les sourds et malentendants, c’est génial, je vais pouvoir le passer à ma femme.

  59. Herve CRUCHANT

    Le cul dans les Ronces.

    Quels énormes risques à se trouver dans cette posture piquante ! Démangeaisons, rage, tétanos, maladies sans noms, peut-être même la chaude-pisse; parce qu’on ne nous dit pas tout : avec qui étais-tu dans ce buisson ardent, animal ?

    On se fait piquer, vacciner, désamianter les anti-corps, deux aspirines, le mâtin. ON veille à ne pas trop exagérer. Bonne année, hein, et surtout la santé…
    Pas obligé de s’injecter un vaccin entre deux coups de rouquin millésimé ou de champagne californien, c’est évident; nous qui sommes tellement attachés par cette notion de liberté individuelle que la pratique de l’écho débile nous paraît être un devoir de salubrité publique. Je cause donc je suis. 1,2,3 soleil !
    Celui-ci ou celle-là est contre la fumée de tabac à pipe bien parfumé suçoté au coin du feu ors d’un de ces pow-wow sympas entre copains. Et l’individu sauveur de la planète plus que chouia misanthrope entend bien poursuivre sa croisade contre les amateurs de bonne fumette pakistanaise murie à point, ni trop sèche ni trop humide. Par évidence, votre éminence.C’est mortel, non? et peut-être pas bon bon pour la santé si çà se trouve.
    Ces chers veilleurs au grains ont de la médecine, et particulièrement de cette population de toubibs qui s’intéresse et s’inquiète en voyant les comportements imbéciles, vaniteux, de leurs contemporains, une idée totalement inepte. Il m’a dit. Il m’a fait. Il m’a dit de prendre…. Mais je préfère me mettre un doigt dans l’oreille, çà me fait du bien, çà me calme… Je me méfie des vaccins. Tout çà c’est une affaire de fric. Comment tu crois qu’il vit ? Pendant qu’il écrit ses romans, comment il bouffe et paye son loyer, hun?
    Si tu fumes un peu de rêve, à condition que ce ne soit pas comme la feue AZF, tu risques pas grand chose, sinon de plus en avoir envie un jour. Si le nonce anti vaccins donneur de conseils accueille la rougeole, je vais être franc avec toi : je m’en fous.
    Sauf qu’il y a des chances que l’animal infecté pollue vite fait son entourage vertueux -ou pas. Et propage les maladies dégueulasses. Avec un peu de bol, ce sera même un porteur sain. Un jevoulavais bien dit….
    Et ne croyez pas qu’il ne se soigne pas. (à ce propos, je suis plutôt halo et vous?).

    Bon. Je vais me faire vacciner avec un mélange officiel, même si icelui a la tronche d’un pot belge pour coureur du Tour de France. celui qui a eu droit à la cuillère à soupe de TABDT militaire dans l’épaule et 48h de fièvre en chambrée comprendra que je retourne aussitôt dans mon bosquet de ronces. Qui s’y frotte s’y pique ? C’est sur ! mais pas besoin d’y aller cul nu, dans ce coinsteau biologique et naturel… Des choix…

    Que Mieux, le jus malicieux et bénéfique vous épanouisse.

  60. Miichel

    Bonjour à tous.
    Tout d’abord, merci pour la pertinence à la fois de la vidéo mais également, dans l’ensemble, des commentaires sur l’article.
    Médecin moi-même, en Belgique, pratiquant à la fois comme généraliste mais également avec une activité dans un service d’urgence depuis 25 ans, où je suis amené à rencontrer des gens de toutes origines, je me suis également posé énormément de questions sur la vaccination.
    Effectivement, des questions il y en aura toujours, Dieu merci.
    Mais je suis également né en Afrique centrale et y garde de nombreux contacts.
    Et à partir de là, sur base de mon expérience ici et là-bas, petit-à-petit s’est installée une certaine lassitude quant à certaines discussions.
    Variole: éradiquée.
    Tétanos, devenu rarissime dans nos contrées (quoi qu’existant toujours). Que dire des salles communes en Afrique où des gens meurent chaque jour dans des souffrances terribles (Ben oui, c’est une maladie terrible).
    Rougeole, hépatites, méningites,etc, etc,etc et encore etc.
    Des « aléas », des réactions secondaires, des inconnues, il y en aura toujours;
    Par contre, ce patient que j’ai hospitalisé la semaine dernière (pas en 1910), de 24 ans, pour une hépatite B fulminante (c’est-à-dire gravissime) dont possiblement le seul traitement sera une greffe de foie, parce que les doutes sur la vaccination ont, probablement, en toute bonne fois, incités ses parents à postposer ce geste simple, ça me fait du mal à l’âme.
    Je ne jette aucune pierre.
    Mais je me dis simplement ceci: soyons conscients que avec cette opportunité fabuleuse de pouvoir prendre le temps de réfléchir, de sous-peser, de discuter, de marquer son opposition ou son adhérence à cette évolution qu’est cette médecine actuelle, parfois impressionnante, parfois terrifiante, parfois hésitante, cela reste parfois du luxe vu d’autres contrées.
    Comparons les espérances de vie, les qualités de vie, l’accessibilité aux soins,…
    Bref! restons humains avec nos limites et surtout, réfléchissons avec du « bon-sens »! Pas de l’intelligence: du « bon-sens »!
    restez comme vous-êtes.

  61. tomette

    Bonsoir, je suis ce blog depuis plusieurs années et c’est toujours un régal, je ne suis pas nécessairement d’accord avec tout mais j’essaie de changer mon regard. Un grand merci à toi, BB. Et oui, prends soin de toi aussi.

    Aujourd’hui ce débat sur les vaccins me tient à coeur aussi, en tant que scientifique, et maman et proche de personnes de l’industrie pharma.
    Demain, mon fils ainé va partir pour 1 an aux USA, dans le cadre d’une année de « césure ». Ces échanges se font de plus en plus, sur des durées diverses 1 mois, 3, 6 ou plus. Nous pensons que c’est une formidable expérience d’ouverture d’esprit, comme tout voyage. La liste des vaccins obligatoires ou très fortement recommandés est à peu de chose près celle qui est en discussion actuellement, avec l’hépatite A en bonus. Pourtant, les USA, ça semble plutôt « safe » comme pays. Ah oui, c’est pour protéger leur population, parce que nous européens, nous sommes vecteurs de beaucoup de microbes. (D’ailleurs, la variole a fait plus morts chez les Indiens que les armes). Et puis aussi pour protéger l’étudiant étranger parce que dans certains endroits, l’hépatite A ou la méningite sévissent encore.
    Alors oui, dans l’absolu je suis aussi pour une liberté de choix. Oui aussi, après les vaccinations de mes enfants, il y a eu quelques nuits difficiles, je les ai supportées en me disant que ma fille n’aurait pas mon angoisse durant ses grossesses de se demander si oui ou non elle avait eu la rubéole ou avait été vaccinée parce que son taux d’anticorps serait limite et qu’il n’y avait aucune mention dans son carnet de santé. Et si demain ils partent pour un séjour dans un pays étranger où la couverture vaccinale est moindre, ils seront protégés pour un certain nombre de maladies encore présentes dans certains pays touristiques. Et non, la rougeole, pour ne citer qu’elle, n’est pas si « bénigne » que ça, elle tue encore ou laisse des séquelles importantes. Mais on a perdu le sens du bénéfice depuis qu’on ne voit plus ces cas de mortalité ou de handicap.
    Encore merci Baptiste pour ton blog et ton regard sur notre humanité.

  62. Nico

    vis a vis du respect des opinions, pourrait-on éviter d’utiliser le mot « complot ». il jette l’opprobre sur la partie visée, dénature le débat, et n’invite pas à la discussion.
    ne pourrait-on pas tendre vers la sobriété.

    Pour l’article, très bien, un bel éclairage, un axe, une vision, cela nourri la réflexion.

    Merci .

  63. jean Peplu

    Je viens de découvrir ce blog.
    Je ne donnerais pas mon opinion sur les vaccins , mais sur cet article: Il est trés bien fait, argumenté et clair, on n’en a si peu l’habitude sur internet.
    Puisse vos détracteurs faire preuve du mêm bon sens, ainsi il pourrait y avoir échange d’idée.
    Merci, vous êtes la preuve que la médecine est une science humaine (il m’est arrivé d’en douter)

  64. PASDACORD

    Ce qui me gène c’est que la seule chose qui vous dérange c’est cette histoire de pseudo alors que je vous post des liens qui parlent de choses assez sérieuse avec des vidéos de professeurs en médecine et vous en tant que médecin vous commentez une histoire de pseudo plutôt que de voir écouter et donner un avis de docteur… ou vous n’avez aucun argument valable face aux dires de ces professeurs que sont Jérôme Authier et Romain Gherardi. Connaissez-vous seulement la maladie de la Myofasciite à Macrophages : et bien sachez que si vous ne la connaissez pas moi je la vie tous les jours et 24h/24h.
    http://www.asso-e3m.fr/myofasciite-a-macrophages/quest-m-f-m/ car si vous la connaissiez vous ne la négligeriez pas.

    1. Baptiste Beaulieu Auteur de l’article

      C’est vous qui avez parlé de cette histoire de pseudo et l’avez monté en épingle. Ne m’écrivez plus. Merci.

  65. Baptiste

    Salut !
    Je suis aussi un médecin et aussi un Baptiste.
    Je voulais juste te remercier pour ton blog drôle et honnête, mais surtout pour cette vidéo qui, contrairement aux commentaires haineux et trollesques qui la suivent, est super : documentée, intègre et impartiale.
    Je suis médecin, je n’aime pas les vaccins, mais je les fais, à mes enfants comme à mes patients, et je te remercie d’expliquer à tout le monde pourquoi.
    Continue !

  66. marjitj

    Chez Baptiste, merci pour cet avis éclairé, qui, comme il va, dans mon sens de pensée, me conforte et me convient.
    Malheureusement tu ne pourras jamais faire l’unanimité surtout un tel sujet, ce qui n’excuse pas la violence de certains propos, notamment sur FB, je suis toujours autant hallucinée de voir ce déchaînement de haine, tous bien cachés derrière leur pseudo.
    A tous ceux qui trouvent que tes sources ne leur apportent rien, je leur demande qu’est ce qui dans une source fait qu’ils y « croient » plus qu’a une autre?… simplement le fait que la source les confortent dans leur pensée…
    A toi, cher Baptiste, beaucoup de courage, car nous serons toujours plus nombreux à te dire que l’on t’aime, longue vie à toi Bibi et à ce blog!!!

  67. Manon

    Coucou Bap !
    Merci de nous donner ton avis. J’étais convaincue après avoir t’avoir entendu et lu quelques unes de tes sources (merci !!!). Après j’ai lu les commentaires, par conséquent je ne suis plus sûre de rien, à part : pas envie d’être à la place des parents qui doivent choisir pour leurs enfants. Pas envie du tout oulala.
    C’est chouette de mettre ça sur la table et d’en parler de toute manière, alors pour ça merci !!

    Des bisous, des câlins et des bonbons,
    Manon
    P.S. On devrait inventer pour toi des lunettes anti-propos violents. J’aime pas te savoir triste. Bisous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *