La médecine a ses limites.

L’histoire c’est Millie la Walkyrie, l’écriture c’est moi, Merci !
Et merci à #Urgentic on Twitter.

Alors voilà Millie la Walkyrie dans la voiture du SAMU. Ils sont 4 :
– Le chef GI, qui se concentre, comme le lait,
– L’infirmière, qui prépare les seringues, sans trembler,
– L’ambulancier, confiant, pied au plancher,
– Millie la Walkyrie, clipant les électrodes sur les fils, prête à les coller sur le torse du patient.
Elle tremble un peu : il faut dire que le pompier, à la radio, ne cesse de répéter la même phrase :
– Homme, 54 ans, arrêt cardiaque après accident de la voie publique, grosse plaie du cuir chevelu !
Toujours la même phrase avec la même urgence dans la voix :
– Homme, 54 ans, arrêt cardiaque après accident de la voie publique, grosse plaie du cuir chevelu !
Et Millie la Walkyrie de se répéter :
– Homme, 54 ans, arrêt cardiaque après accident de la voie publique, grosse plaie du cuir chevelu !
Avec une nuance :
– Tu vas y arriver, tu vas y arriver, tu vas y arriver !
Millie la Walkyrie veut devenir urgentiste. Elle a envie de sauver des vies et aimerait sacrément commencer aujourd’hui.
L’ambulancier freine, les portes s’ouvrent, l’équipe sort en étant sur le pied de guerre : le chef en mode moine tibétain, l’infirmière une seringue dans chaque main, en mode machine de guerre, l’ambulancier son scope à la main en mode Conan le Barbare, Millie la Walkyrie ses électrodes en mode disque rayé :
– Tu vas y arriver, tu vas y arriver, tu vas y arriver !
Tout à coup le chef Taï-Chi, lève le poing, stoppe l’équipe :
– Vous pressez pas les gars, c’est fini.
Il se tourne vers eux, leur montre un morceau d’escalope gris sur le bord de la route.
– Qu’est-ce que c’est ? demande naïvement Millie la Walkyrie.
– L’hémisphère cérébral droit, annonce posément le chef Taï-Chi avant de se tourner vers les pompiers et de dire :
– Quel est le CON qui parlait d’une plaie du cuir chevelu ?
Sachez-le : la médecine a ses limites. On ne masse pas dans trois cas de figure :
1- décomposition manifeste,
2- rigidité cadavérique,
3- tête décollée du cou de plus de X centimètres.

Je ne me souvenais plus du X : j’ai demandé à un ami urgentiste. Il m’a dit en riant :
– X ? C’est 30 centimètres, mais méfie-toi, les gens se vantent VRAIMENT beaucoup…

« Puisque la mort est inévitable, oublions-la. »
Stendhal

http://www.violenceroutiere.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *