Le secret du sourire de Mona Lisa.

Photo : Saint Jean-Baptiste montrant le ciel, Léonard de Vinci.

Alors voilà Chef Top Chef qui me raconte comment, alors qu’il commençait sa carrière, il fit un toucher rectal à une vieille patiente de 84 ans.
Appelons-la Madeleine (parce que Nova c’est déjà pris par une autre Mamie qui fait des yoghourts).
Madeleine, donc… De longs cheveux blancs, très digne, coquette.
Et gênée…
Si gênée que lors de l’examen elle se mit à pleurer d’humiliation à l’idée qu’un homme inconnu, de l’âge de son petit-fils, mette un doigt dans son derrière.
Cette histoire m’a turlupiné. Une vieille dame qui pleure d’humiliation…
J’ai pensé : comment puis-je espérer nous réconcilier quand chaque jour des milliers de mes confrères touchent à votre intimité la plus profonde ?
Et surtout comment vous en parler avec délicatesse pour que, quand le jour se présentera, vous ne vous sentiez pas dégradés ou rabaissés ?
Comment dédramatiser tout ça ?
En vous disant, les yeux dans les yeux, quelques vérités essentielles :

– Les médecins n’apprécient pas vraiment s’attaquer à cette partie-là de votre anatomie. Nécessité fait loi : on le fait car on recherche un saignement, une fissure, une tumeur, une infection de prostate etc… Il n’y a pas d’acte gratuit dans la vie et cette affirmation vaut particulièrement pour le toucher rectal. (((C’est rare que je me congratule, mais je trouve cette dernière phrase très drôle…)))

– Attention ! Bibi dénonce ! —–> GROSSE RÉVÉLATION : le médecin qui vous fait le toucher rectal a lui aussi un anus ! Et il va lui aussi aux toilettes tous les jours.
Évidemment, vous ne pouviez pas savoir ! On ne voit jamais Dr House aller faire caca ou le Docteur Meredith Grey’s s’exclamer au Docteur Mamour : « chéri, attends-moi là, je vais démouler un cake. » (((C’est rare que je me congratule, mais je trouve cette dernière phrase aussi très drôle…)))

– L’anus ce n’est pas sale. Ou si, pardonnez-moi, c’est sale. C’est plein de bactéries. Mais c’est Humain. Et l’Humain c’est grand et c’est beau, l’Humain c’est celui qui peint la Chapelle Sixtine, qui pose un sourire sur le visage de Mona Lisa, qui construit le Taj-Mahal par amour. L’Humain c’est celui qui écrit « La République », la « Neuvième Symphonie » ou celui qui synthétise la Pénicilline et le vaccin anti-rabique.

J’aime à croire que si Madeleine avait lu cela, elle n’aurait pas éclaté en sanglots lors de l’examen. Peut-être même aurait-elle bombé son torse d’Être Humain glorieux en s’exclamant :
– Vas-y pépère, je n’ai pas honte : mon anus il a peint la Joconde ! Je veux dire : il a VRAIMENT peint la Joconde !

((( C’est rare que je m’auto-congratule mais etc…)))

« Il n’y a pas d’acte gratuit dans la vie. Cette affirmation est particulièrement vraie pour le toucher rectal ».
BiBi. 

« Chéri, attends-moi là, je vais démouler un cake »
Docteur Meredith Grey dans la série Grey’s Anatomy.

« Vas-y pépère, mon anus il a peint la Joconde ! »
Madeleine, 84 ans, qui ne pleurera plus jamais d’humiliation.

Si le site vous plait, donnez-nous un coup de pouce : partagez sur Facebook ! C’est juste là, au coin en bas à droite de chaque article ! Et rejoignez nous sur la page Facebook (lien colonne de droite) ou sur Twitter à « @AlorsVraiment »…

(Visited 75 times, 3 visits today)

10 réflexions au sujet de « Le secret du sourire de Mona Lisa. »

  1. Petro

    Il n’y a pas d’acte gratuit ?
    Le stakhanoviste du toucher vaginal…

    Mais j’adore ce que vous faites, Vraiment. j’adore ce que vous faites.

  2. Mlle Véra

    Il n’y a pas d’acte gratuit, c’est vrai aussi pour le toucher rectal car même si tu viens de te faire mettre un doigt, tu dois en plus payer ta consultation !!
    Tu l’a donc doublement dans le c.. !!!

    C’est ce que l’on appelle la double peine !!

  3. Julie

    Aaah, ça y est je l’ai retrouvé cette histoire ! (Parce que le blog commence à avoir vraiment beaucoup d’histoires, ça deviens moins facile d’en rechercher une. Surtout quand on s’arrête sur les autres pour les relire, on s’en sort pas 🙂 Mais c’est tellement bon).
    Depuis que je lis le blog, j’ai des dizaines et des dizaines (centaines ?) d’histoires en tête. Mais on en a tous une ou deux qui nous a particulièrement marqué. Pour moi, celle ci en fait partie. Je ne l’explique pas vraiment, il y en a eu des plus émouvantes, des aussi drôles, etc.
    Je crois tout simplement qu’il s’agit de mon premier « coup de cœur ». En la lisant je me suis dit « mince, ce blog est excellent ! » Forcément, elle marque le début de quelque chose (cette belle aventure qu’est la lecture assidue du blog !)
    Peut-être aussi parce que cette histoire utilise le plus beau moyen pour dédramatiser: le rire, l’humour, yeeeeaaaah ! Baptiste, t’as tout compris.
    4fingers a raison, elle résume bien le but du blog. Je n’avais pas particulièrement besoin d’être réconciliée avec les médecins, mais l’univers médical reste malgré tout angoissant. Tu réussis à le rendre moins effrayant. C’est un pas énorme !
    Mention spéciale pour l’image… que dire de plus ? C’est juste parfait.

    Voilà, j’ai eu vachement de mal à écrire ce commentaire. Quand on aime vraiment beaucoup quelque chose on a parfois du mal à bien expliquer pourquoi. (Mais c’est sans doute parce que je ne suis pas la plus douée à l’écrit. M’en fiche, ça ne m’empêche pas de commenter toutes les semaines chaque histoire ! La suite de cette belle aventure en quelque sorte… ).

    1. saur

      je suis d’accord avec Julie ça devient difficile de rechercher un post et long surtout parce qu’on s’arrête en chemin sur les autres posts…..j’y suis depuis ce matin!

  4. Marine

    Oh merci pour ce post.. ça vaut pour tous les actes humiliants, merci merci… On le sait que c’est pas une partie de plaisir pour vous non plus, mais rares sont les personnes qui expriment leur gène… Et ils ne sont pas si courants, les médecins qui prennent le temps d’expliquer, de mettre à l’aise et de dédramatiser !
    J’en ai plein des idées qui devraient absolument être appliquées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *